Relations franco-chinoises, j’ai commencé à travailler dessus depuis mes études supérieures !

Bonjour tout le monde !

Si vous suivez les actualités économiques, digitales et internationales, vous avez dû vous apercevoir que les relations franco chinoises sont vivement présentes ces derniers temps dans les news. De part mes origines, j’ai commencé à me spécialiser sur la Chine depuis le lycée ! Si on veut vraiment pousser les choses, je dirais même depuis l’école primaire, mais je ne faisais qu’apprendre la langue, alors qu’au lycée, on avait la « section de langue orientale » avec des cours portants sur la géographie et l’histoire de la civilisation chinoise. Au baccalauréat (j’ai fait ES pour ceux que ça intéresse !), j’ai pris l’option section orientale, et sur mon diplôme, j’ai cette mention de « section de langue orientale ». Plus d’informations ici : https://eduscol.education.fr/cid46517/sections-europeennes-ou-de-langues-orientales-selo.html#lien2

Ensuite, j’ai continué mes études avec une licence en langues étrangères appliquées. Sur le site mon ancienne faculté, Paris 7 Denis Diderot, on peut lire le descriptif de la licence pour ceux qui sont intéressés :

La licence LEA anglais-chinois de Paris Diderot possède une option unique Échanges internationauxElle permet d’acquérir un très bon niveau linguistique et une connaissance des réalités géopolitiques, culturelles et économiques de la Chine et des pays d’Asie Orientale. Elle prépare les étudiants aux échanges avec ces régions, non seulement au niveau économique mais aussi dans d’autres domaines comme la communication culturelle ou la traduction.

Source : https://formations.univ-paris-diderot.fr/fr/offre-de-formation/licence-lmd-XA/arts-lettres-langues-ALL/licence-langues-etrangeres-appliquees-lea-parcours-anglais-chinois-program-langues-etrangeres-appliquees-2-4.html

Puis j’ai enchaîné avec un Master 1 en Conception de Documentation Multilingue et Multimédia avec un bi-parcours LLCE Chinois et un Master 2 recherche en ingénierie linguistique (anglais / chinois, toujours !).

Cela a avancé, et je n’ai pas arrêté de travailler avec la Chine : textes de lois, veille juridique pour commencer, puis SEO Baidu, etc. jusqu’au jour où j’ai écrit mon livre sur « SEO Baidu », puis donné une interview complète dédiée à mes activités professionnelles :

interview-experte-seo-veronique-duong-magazine-le9-mai-2019

Tout se prépare et s’organise dans la vie. Cela peut prendre du temps. Mais quand on croit à ce que l’on fait, rien ne peut nous arrêter.

Bon courage à tous,

Véronique DUONG

Publicités

Laissez un petit mot à AUTOVEILLE ;)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :