archive

Archives de Tag: futur du SEO

Bonjour tout le monde !

Récemment, je sens que de plus en plus de monde veulent arrêter le SEO pour faire autre chose, pour faire un métier plus « fondé » sur quelque chose, sur une « science plus exacte ». C’est vrai que, nous, les SEO sont actuellement en train de se battre contre des algorithmes qu’on ne connait pas, et il faut justifier des hausses et des baisses à longueur de journée, et au bout d’un moment, cela ne paraît vraiment pas « concret ».

Personnellement, je crois toujours au SEO pour le moment, car pour moi tant que les moteurs de recherche existent, tant que des sites web existent, le SEO EXISTERA toujours. D’ailleurs, je n’ai jamais dit pourquoi je me suis spécialisée sur Baidu. Auparavant, je ne travaillais que sur Google comme la plupart d’entre vous, mais un jour je me suis dit « attends, tu parles chinois, tu connais le SEO assez bien maintenant, tu peux te spécialiser sur un autre moteur de recherche, au cas où si … Google disparaît ou change carrément sa méthode de fonctionnement » (bon ça m’étonnerait … mais on ne sait jamais !). Je me dis qu’il faut toujours avoir deux spécialités, au moins. Je les ai. Mais ce n’est pas suffisant.

le-futur-seo-autoveille

Faire du SEO, c’est cool, j’audite, je vois des problèmes, je donne des recommandations, mais je suis encore trop dépendante d’une agence technique qui ne veut pas se bouger, trop dépendante du marketing qui doit valider les recommandations, et si les changements ne sont pas mis en place, les résultats ne sont pas là. Et je sens que ce n’est pas concret parfois.

Donc, j’ai décidé de bifurquer un peu, et de devenir une auteure de livres, une conférencière, une chargée de TD dans une université pour des étudiants en Master 2, de donner des formations, et surtout je me tourne vers le content marketing / la rédaction web. Mais je reste dans la lignée du SEO.

Si un jour le SEO disparaît (ce que je ne souhaite absolument pas), je ferais de la rédaction technique (j’avais de très bonnes notes dans cette matière en Master 1 haha) ou de l’ingénierie linguistique pure et dure (et en plus j’aime beaucoup ça, et j’ai un diplôme de Master en TAL), de la PAO, du print car j’ai une Maîtrise en Conception de Documentation Multilingue et Multimédia. Pour moi, ce sont des disciplines plus concrètes. Mais bon, on n’en est pas là, et je crois sincèrement qu’on progresse plutôt qu’on régresse en SEO.

Je ferai toujours du SEO, mais je veux faire ressortir en moi toutes les compétences que j’ai pour m’ouvrir d’autres portes au cas où … ingénierie linguistique (chef de projet R&D pour proposer des concepts et des idées innovantes), content marketing, vidéo marketing, la rédaction web, être une conférencière / digital evangelist à part entière, etc.

Je sais, ça fait un peu « trouillard » comment je m’exprime dans cet article, mais il faut se projeter et penser à long terme. Voir plus loin.

Si vous souhaitez donner votre avis sur le SEO, je vous invite vivement à le faire dans les commentaires 🙂

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :