Bonjour tout le monde,

Durant l’Ă©tĂ© 2020, j’ai mis en place un nouveau format pour partager de l’information « SEO » avec vous, et c’est sous forme de stories sur Instagram et Linkedin que je le fais ! J’ai reçu des encouragements de votre part pensant que c’est un bon concept. Me filmer en 15 secondes pour vous expliquer un concept en rĂ©fĂ©rencement, c’est le format parfait pour ĂȘtre en interaction avec vous sans que cela soit trop long. Par stories, j’aborde un seul point unique comme ce qu’est le Nofollow, s’il faut prĂ©fĂ©rer du SEO ou du SEA, etc.

Voici le lien pour accéder à mes stories : SEO STORIES by Veronique DUONG

Je poste une stories tous les deux jours, et je varie les sujets : technique, sémantique, netlinking, SEO / SEA, etc.

Les stories sont amenées à évoluer au fur et à mesure, et je vous invite à vous abonner à mon Instagram (@veroduong) dÚs maintenant !

 

seo-stories-instagram-veroduong

Renouvelez vous sans cesse et croyez en vos objectifs !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – Experte SEO international – Directrice associĂ©e chez RANKWELL

 

 

 

Bonjour tout le monde !

Cela va bientĂŽt faire un an que la directive sur le droit d’auteur est appliquĂ©e (depuis fin octobre 2019).

Cependant, Google avait refusĂ© de payer pour le droit voisin, c’est-Ă -dire rĂ©tribuer les Ă©diteurs afin de reprendre leurs contenus et les afficher sous forme de snippets dans les pages de rĂ©sultats. Par consĂ©quence, si un site est identifiĂ© comme une publication de presse europĂ©enne, sans action de la part du propriĂ©taire du site, plus aucun snippet ni vignette ne s’affichera pour le site dans Google. Ceci concerne tous les types de recherches et de rĂ©sultats (Google ActualitĂ©s, images, recherche standard
) ainsi que Discover.

Avant tout, vous devez vĂ©rifier si votre site est considĂ©rĂ© « comme une publication de presse europĂ©enne conformĂ©ment Ă  la Directive europĂ©enne 2019/790 sur les droits d’auteur et les droits associĂ©s sur le marchĂ© numĂ©rique. »

Si c’est le cas, vous devez avoir reçu un mail pour chaque propriĂ©tĂ© Search Console concernĂ©e. Rappelons que chaque sous-domaine est traitĂ© de façon indĂ©pendante. Le mail type ressemble Ă  cela :

publication presse européenne mail Google

Source de l’image : WebRankInfo

 

Voici une image de WebRankInfo qui illustre parfaitement les deux cas :

publication presse européenne et snippet Google

Ne cochez surtout pas la case si vous voulez avoir des mĂ©ta descriptions apparaĂźtre dans les rĂ©sultats de recherche de Google : « Inclure cette propriĂ©tĂ© dans la liste des publications de presse europĂ©ennes »

Publication presse européenne activée

Faites donc attention Ă  cela afin de ne pas vous faire « piĂ©ger » par cette spĂ©cificitĂ©. Apprenez en plus ici :

https://support.google.com/webmasters/answer/9405176?hl=fr

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte SEO international – IngĂ©nieure Linguiste

Bonjour tout le monde !

Les personnes, qui me suivent depuis longtemps, savent que je suis une passionnĂ©e de langues Ă©trangĂšres, de linguistique. Je maĂźtrise 7 langues, dont 4 Ă  l’oral, Ă  l’Ă©crit et Ă  la lecture, et 3 Ă  l’Ă©crit et Ă  la lecture, mais encore Ă  l’oral. Quand je parle de l’oral, c’est savoir parler de façon fluide dans la langue, et non seulement dire deux ou trois phrases.

Je parle couramment français, anglais, cantonais et mandarin. Voici une petite vidĂ©o oĂč je me prĂ©sente dans ces quatre langues :

On peut me dĂ©finir comme une personne quadrilingue. Et que veut dire « quadrilingue » exactement ? Voici une dĂ©finition trouvĂ©e sur le web :

Le plurilinguisme renvoie Ă  la capacitĂ© d’une personne
Ă  utiliser plus d’une langue, dans des situations variĂ©es de
la vie quotidienne. Il n’existe pas de dĂ©finition universelle
du degrĂ© de compĂ©tence ni de la frĂ©quence d’utilisation Ă 
partir desquels une personne peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme
bilingue, trilingue, etc. Dans le sens le plus large de la définition,
une personne bilingue est celle qui peut communiquer
en deux langues au moins, que ce soit sous une forme
productive (la parole et l’écriture) ou rĂ©ceptive (par l’écoute
et la lecture).
La langue principale est la ou les langue(s) dans laquelle/
lesquelles une personne pense et qu’elle sait le mieux (formulation
du relevé structurel). Ce concept remplace celui de
langue maternelle depuis le recensement de 1990.
Les résultats présentés dans les chapitres deux et trois
se rĂ©fĂšrent par contre aux langues d’usage rĂ©gulier, ou
langues utilisées réguliÚrement, définies comme toutes
langues utilisĂ©es au moins une fois par semaine, Ă  l’oral, Ă 
l’écrit ou pour lire, dans au moins un des contextes suivants:
– avec le ou la partenaire ou avec les enfants vivant dans
le ménage
– avec les membres de la famille vivant en dehors du
ménage et les amis
– pour regarder la TV, Ă©couter la radio, naviguer sur internet
– pour lire durant les loisirs
– dans le cadre du travail

Source : Pratiques linguistiques en Suisse – Premiers rĂ©sultats de l’EnquĂȘte sur la langue, la religion et la culture 2014 – 1612-1401

Je parle cantonais et français depuis toute petite. J’ai commencĂ© par le cantonais (et le teochew, dialecte chinois, mais je ne l’utilise pas tellement dans mon quotidien, et c’est plutĂŽt sous forme « rĂ©ceptive » que je la pratique si je reprends la dĂ©finition), puis le français Ă  l’Ă©cole.

Ensuite, j’ai appris le mandarin, puis l’anglais. Dans mon quotidien, je suis amenĂ©e Ă  parler ces langues Ă  mon entourage et dans le milieu professionnel. Mon profil quadrilingue m’a permis de faire plus de choses comme travailler avec les villes et les pays asiatiques tels que la Chine, Singapour, Hong Kong, Macau, TaĂŻwan, etc. Pour ces 4 langues, c’est la forme productive (la parole et l’écriture) qui prĂŽne chez moi.

Par la suite, j’ai appris le Japonais, le CorĂ©en : pour le moment, je sais lire et Ă©crire, et c’est sous forme « rĂ©ceptive » Ă  nouveau dans ces deux cas.

Voici mes niveaux pour chacune de mes langues :

  1. Français : Langue maternelle
  2. Anglais : Bilingue
  3. Cantonais : Langue maternelle
  4. Mandarin : Bilingue
  5. Teochew : Courant
  6. Japonais : Intermédiaire
  7. Coréen : Débutant
  8. Khmer : Notions

Et vous ? Combien de langues parlez-vous ? Quels sont vos niveaux pour chacune ? 🙂

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – IngĂ©nieur linguisteExperte SEO international

Bonjour tout le monde !

Cela va bientĂŽt faire 3 ou 4 ans que je n’ai pas pris de missions dans la modĂ©ration et la gestion / veille d’e-rĂ©putation pure ! Avec la crĂ©ation et le management de RANKWELL, pendant ces 3 derniĂšres annĂ©es, je me suis essentiellement concentrĂ©e sur le SEO. Au moment oĂč je vous Ă©cris cela va faire un peu plus de deux mois que je travaille dans la veille de verbatim pour une belle marque dans la grande distribution.

memoire-master-2-veronique-duong-2010-2011

Je viens du monde de la veille, mon mĂ©moire de recherche porte sur une chaĂźne de traitements pour automatiser la veille, la collecte de donnĂ©es, et je ne pourrais jamais arrĂȘter de travailler dans ce secteur. J’adore tellement collecter, trier, organiser les informations que la veille stratĂ©gique fait juste partie de ma vie en vrai.

En me concentrant juste en SEO, j’ai dĂ©veloppĂ© une forte expertise, et rĂ©cemment je me suis spĂ©cialisĂ©e Ă  fond dans le netlinking, au point que l’on me surnomme la « netlinkeuse » haha ! … Mais voilĂ , je ne veux plus qu’ĂȘtre « spĂ©cialiste SEO ». Je veux aussi ĂȘtre professeure de marketing en ligne et spĂ©cialiste en veille stratĂ©gique (e-rĂ©putation, juridique, etc.). Ce sont mes objectifs professionnels. Et tout le monde doit en dĂ©finir afin d’avancer dans le sens voulu.

Je suis quelqu’un qui se motive toute seule, et je n’ai pas trop besoin qu’on me dise oĂč aller, quoi faire, etc. J’ai souvent une idĂ©e bien prĂ©cise de comment je veux Ă©voluer, de ce que je veux faire. J’ai toujours voulu me trouver une petite activitĂ© Ă  faire le week-end, et avant je faisais de la veille juridique (2013-2014), je me suis occupĂ©e du SEO Camp (2016-2018), j’ai rĂ©digĂ© des ouvrages (2016-2019), et maintenant je me remets dans la veille d’e-rĂ©putation (2020 -), et j’en suis heureuse 🙂

Vivre Ă  500%, c’est vraiment mon style de vie, et cela me convient (mĂȘme si parfois je peux ĂȘtre bien fatiguĂ©e !). Surtout que ma vie personnelle a bien Ă©voluĂ© aussi car je me suis fiancĂ©e le 26 juin 2020 avec mon conjoint (chĂ©ri est dans le marketing aussi, donc on se comprend mutuellement sur les activitĂ©s pro Ă©galement), et nous vivons maintenant Ă  500% !

La rentrée est là, et pour le dernier trimestre 2020, nous allons mettre le paquet !

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique Duong – Directrice chez RANKWELLExperte Search et Marketing en ligneSpĂ©cialiste Veille StratĂ©gique

Bonjour tout le monde !

La rentrĂ©e 2020 s’approche, et j’avais envie de publier un petit article par rapport aux piliers SEO sur lesquels je me focalise dĂ©sormais. Avant j’Ă©tais trĂšs concentrĂ©e sur la partie technique, et mĂȘme si elle reste trĂšs importante, je vous avoue que j’ai mis l’accent sur le netlinking et le contenu textuel riche en mots-clĂ©s. Voici les diffĂ©rents piliers dans mon ordre de prioritĂ© :

  • Le netlinking sous toutes ses formes
  • Le contenu du site (textes, images, vidĂ©os, etc.)
  • L’e-rĂ©putation / branding de la marque
  • L’accessibilitĂ© des pages
  • Le temps de chargement
  • Les URLs brisĂ©s qui polluent le crawl budget

J’ajoute l’e-rĂ©putation dans les piliers car cela va de soi pour moi de bien rĂ©fĂ©rencer une marque, et de faire en sorte que les rĂ©sultats qui en ressortent soient propres et positifs pour cette derniĂšre. En 2020, j’estime qu’il est primordial de s’occuper de son rĂ©fĂ©rencement tout en pensant Ă  sa rĂ©putation en ligne, cela va ensemble pour moi 🙂

Source : Viaprestige Agency

Pour la rentrĂ©e 2020, on compte attaquer fortement avec le SEO et faire bouger l’Ă©cosystĂšme du SEO Ă  l’international.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Directrice chez RANKWELL – Experte SEO Ă  l’international

Bonjour tout le monde !

Je vous propose aujourd’hui un article un peu diffĂ©rent de ce que je peux poster sur ce blog car je vais vous parler de la rĂ©ussite d’atteinte d’objectifs (et mes choix pendant ma scolaritĂ©). Depuis toute jeune, j’ai toujours avancĂ© Ă  l’objectif, c’est-Ă -dire que je me fixais un but, et je faisais tout pour l’atteindre. Pendant ma scolaritĂ©, j’ai fait un cursus gĂ©nĂ©ral comme tout le monde, et les premiers choix commençaient au collĂšge avec les langues vivantes. LV1, LV2, LV3, ça doit parler Ă  tout le monde non ? 😉

DĂšs la 6e, je savais que je voulais choisir le mandarin en LV2, et c’est ce que j’ai fait. J’ai pris des cours de mandarin en Ă©tant petite dans des associations et Ă  l’Ă©cole primaire, et j’ai toujours aimĂ©. Je parle uniquement cantonais Ă  la maison, ça aide car il y a des ressemblances avec le mandarin, et je me suis dit … « autant miser sur mes points forts ». Quand je suis entrĂ©e en 6e en septembre 1999, j’avais 10 ans et demi.

Ensuite, au lycée, aprÚs la seconde, un nouveau choix arrive pour la premiÚre : quelle filiÚre choisir ? L ? ES ? S ?

J’ai suivi les cours de SES (sciences Ă©conomiques et sociales), et j’ai beaucoup aimĂ© tous les sujets sur l’Ă©conomie. De ce fait, mon choix Ă©tait fait. Je voulais aller en premiĂšre ES, et c’est chose fait, j’ai Ă©tĂ© admise en premiĂšre ES en septembre 2004 (j’avais 15 ans et demi). J’avais toujours le mandarin en langue vivante, et au lieu de LV2, je l’ai passĂ© en LV1 car je voulais intensifier mon niveau en chinois car je sentais dĂ©jĂ  que j’allais travailler avec la Chine. Et avec le recul, je crois que j’ai fait le bon choix 🙂

En premiĂšre et terminale ES, j’avais pris pour spĂ©cialitĂ© « Anglais renforcĂ© » (en plus de l’anglais en LV2) et l’option « Orientale » (gĂ©ographie et histoire de la Chine) car ma passion pour les langues et les cultures Ă©trangĂšres Ă©tait de plus en plus intense aussi. J’ai passĂ© mon baccalaurĂ©at gĂ©nĂ©ral ES en juin 2006, Ă  17 ans et demi, et sur mon diplĂŽme, on constate bien que j’ai une mention « section orientale Chine ».

livre-seo-baidu-books-veronique-duong-autoveille

Une de mes plus grandes fiertés professionnelles : la publication de mes ouvrages SEO en français et en anglais ! Objectifs doublement atteints !

De la Licence au Master, j’ai fait des Ă©tudes dans la linguistique, les langues Ă©trangĂšres appliquĂ©es et le dĂ©veloppement informatique. Je me cherchais un peu en licence, et je ne savais pas exactement ce que je voulais faire aprĂšs une licence LEA anglais / chinois mandarin. J’Ă©tais en option Droit privĂ© / Droit public. C’Ă©tait trĂšs niche comme parcours universitaire (et mon premier job Ă©tait dans la veille juridique de textes de loi chinois). Je me suis orientĂ©e vers une MaĂźtrise de RĂ©daction Technique (anglais / mandarin) car j’aime Ă©crire, j’ai un cĂŽtĂ© pĂ©dagogue pour expliquer des instructions, et il y a Ă  la fois la technicitĂ© des appareils, des logiciels sur lesquels on doit rĂ©aliser des modes d’emploi. Finalement, je me suis spĂ©cialisĂ© en ingĂ©nierie linguistique avec les langues anglais et mandarin.

On constate bien une cohĂ©rence entre tout cela : la linguistique, la technique, l’informatique, l’Ă©conomie et le droit. AprĂšs un stage de fin d’Ă©tudes dans la rĂ©daction web, je me suis passionnĂ©e (de folie) pour le SEO. La suite de l’histoire vous la connaissait 🙂

A 21 ans, juste aprĂšs ĂȘtre diplĂŽmĂ©e de mon Master en IngĂ©nierie Linguistique en septembre 2011, je savais pertinemment ce que je voulais faire : devenir une spĂ©cialiste en rĂ©fĂ©rencement naturel sur Google et Baidu pour travailler avec la Chine et l’international. C’Ă©tait mon but ultime, et je voulais ouvrir mon agence Ă  tout prix. Tout cela ne s’est pas fait du jour au lendemain bien sĂ»r. J’ai commencĂ© Ă  ĂȘtre pas mal connu vers 2015, et j’ai crĂ©Ă© mon agence Search (SEO / SEA), RANKWELL, avec mes 2 associĂ©s en octobre 2017, Ă  28 ans.

veroduong-rankwell

RANKWELL, agence Search internationale co-fondĂ©e par Steve, Ben et moi ! Lors du 1er anniversaire de l’agence

J’ai attendu 7 ans avant de crĂ©er mon agence RANKWELL car j’avais besoin d’expĂ©riences, de voir plusieurs choses diffĂ©rentes, de voir des erreurs que d’autres entrepreneurs pouvaient faire avant de me lancer. Maintenant que l’agence existe depuis presque 3 ans (en octobre 2020, on fĂȘte les 3 ans de RANKWELL), j’ai d’autres objectifs : dĂ©velopper un bureau en Asie, la faire grandir, faire du CA avec, et proposer toujours des services pertinents Ă  mes clients.

La vie est fait de choix et d’objectifs. Si vous les dĂ©finissez bien, qu’ils vous correspondent, et que vous travaillez bien avec mĂ©thode pour y arriver, vous serez heureux tout au long de votre vie. Croyez en vous.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte Search International – Co-fondatrice et Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Cela va faire 10 ans que je suis dans le monde du travail, dans le rĂ©fĂ©rencement naturel et plus largement sur le marketing digital. J’adore ce que je fais, et je ne m’ennuie jamais. Le SEO est un secteur tellement vaste qu’on trouve toujours quelque chose Ă  faire, surtout quand on est spĂ©cialisĂ© Ă  l’international. Depuis des annĂ©es, j’ai en tĂȘte de crĂ©er de l’emploi en France, et si possible Ă  l’Ă©chelle mondiale. Je pense notamment aux pays d’Asie en dĂ©veloppement comme le Cambodge, le Vietnam, etc.

Pour crĂ©er de l’emploi, il faut dĂ©jĂ  former les gens, monter les entreprises, et construire de solides business plans. Je propose dĂ©jĂ , Ă  mon Ă©chelle, de travailler avec des freelances au Cambodge, au Vietnam sur des prestations de rĂ©daction web :

RĂ©daction web en vietnamien

SEO en khmer

RĂ©daction web en khmer

Ce type de projets prennent du temps, mais j’y crois, et le plus important pour un entrepreneur, c’est de croire en ses projets et ses objectifs. Si vous souhaitez me soutenir dans les dĂ©marches, n’hĂ©sitez pas Ă  m’en parler.

Au niveau national, je mĂšne dĂ©jĂ  des actions frontalement. En 2018, j’ai donnĂ© une confĂ©rence auprĂšs des demandeurs d’emploi au PĂŽle Emploi, et depuis, je me suis vue attribuĂ©e le titre d’Ambassadrice de la Culture SEO :

Présentation du SEO Camp au PÎle Emploi : Professionnaliser le #SEO, un métier à forte valeur ajoutée selon moi

 

ambassadrice-culture-seo-veronique-duong-1

 

ambassadrice-culture-seo-veronique-duong

 

Je forme des Ă©tudiants dans les Ă©coles de commerce, dans les universitĂ©s, et la rentrĂ©e 2020 – 2021 va ĂȘtre intense en termes de cours pour les Master 1 et Master 2 ! Je donnerai cours de SEO et de Marketing Digital chez ILCI Business School et SKEMA Business School. En avril 2020, j’ai donnĂ© cours chez Rocket School pour aider des personnes en reconversion professionnelle Ă  trouver un emploi. Chez RANKWELL, nous avons pris Armel en alternance en tant que Business Developer, et je suis heureuse d’avoir pu travailler avec. Il s’est formĂ© sur le tas avec mon Ă©quipe, avec moi, et c’Ă©tait du concret.

Les Echos Start ont en mĂȘme parlĂ© dans leur rubrique « Travailler mieux » !

Faire des audits, donner des recommandations, chercher des solutions pour rĂ©soudre les anomalies techniques d’un site, j’aime beaucoup, mais je sens que j’ai besoin de faire des choses plus grandioses Ă  mon niveau lĂ .

Je suis fiĂšre de tout ce que j’ai fait jusqu’Ă  prĂ©sent. Maintenant, si je pouvais aider les gens Ă  trouver du travail et Ă  s’Ă©panouir dans leurs carriĂšres, cela serait topissime !

Bon courage Ă  tous, et croyez en vous !

VĂ©ronique DUONG – Ambassadrice de la Culture SEO chez PĂŽle Emploi MobilitĂ© Internationale – Directrice et co-fondatrice chez RANKWELL – Professeur SEO – Experte Search International – Auteure d’ouvrages

(PS : Je n’ai jamais mis une signature aussi longue, et j’en suis fiĂšre !)

Bonjour tout le monde !

En 2010, il y a 10 ans, je mettais un premier pied dans le monde du rĂ©fĂ©rencement web avec l’optimisation sĂ©mantique du site e-commerce LiLi Pouce : https://www.lilipouce.com/

Le site existe encore et j’ai envie de faire un mini prĂ©-audit dessus. En 10 ans, mes techniques ont bien Ă©videmment Ă©voluĂ©, et trĂšs fortement. Aujourd’hui, je regarderais plutĂŽt la partie netlinking en premier, puis sĂ©mantique et technique en parallĂšle.

Je constate qu’en termes de liens entrants, ils ont connu des hauts et des bas depuis 2013. On note une grosse chute en septembre 2016, et cela a Ă©tĂ© rattrapĂ© depuis :

netlinking-lili-pouce-autoveille

Les ancres de texte des liens externes restent trĂšs orientĂ©es « brand », et on a peu de mots-clĂ©s gĂ©nĂ©riques :

netlinking-ancres-SEO-lili-pouce-autoveille

En termes d’optimisation technique, on constate qu’il existe encore des URLs brisĂ©es et peu stratĂ©giques dans le crawl du site. Cela peut alourdir le crawl budget :

crawl-budget-lili-pouce-optimisation-technique-seo

Présence de JavaScript codé en dur dans le site :

optimisation-technique-javascript-en-dur-autoveille

Temps de chargement assez long en moyenne sur mobile, et cela est causé par les images et les scripts :

optimisation-technique-temps-de-chargement-autoveille

En termes d’optimisation sĂ©mantique, les mots-clĂ©s sont bien prĂ©sents dans les titles et les mĂ©ta descriptions.

optimisation-semantique-meta-tags-autoveille

 

Il existe donc encore des pistes d’amĂ©lioration possibles pour le site. Le SEO est un travail Ă  long terme, et il est nĂ©cessaire de faire de la maintenance en permanence. Je suis contente de voir que le site est toujours lĂ , et qu’il Ă©volue annĂ©e aprĂšs annĂ©e.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte Search international – Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

En avril 2020, je suis intervenue dans un article publiĂ© au Journal Du Net, rĂ©digĂ© par Marjolaine Tasset, journaliste du Groupe Figaro CCM Benchmarks. L’article complet peut ĂȘtre consultĂ© ici : SEO international : les bonnes pratiques pour rĂ©ussir l’export de son site

J’y ai partagĂ© un certain nombre de conseils pour rĂ©ussir son SEO Ă  l’international, et je vous remets mes astuces ci-dessous, dans mes mots 🙂

Inclure l’attribut HTML “lang”

Chaque page HTML doit idéalement avoir un attribut lang renseigné en début de balisage. 

Le code ressemble à cela : <html lang=”fr”> 
 </html> par exemple pour indiquer qu’il s’agit d’une page en français 

Utiliser les balises HREFLANG

Pour signaler du contenu en plusieurs langues ou variantes locales à Google ou Yandex, utilisez les balises linguistiques <hreflang> qui doivent contenir les codes iso langue x pays, par exemple : “en-GB” pour dire “contenu en anglais pour le Royaume Uni”, “fr-CH” pour dire “contenu en français pour la Suisse”, etc. 

Multiplier les liens externes provenant du pays cible

Des liens entrants efficaces en stratégie de netlinking sont essentiels pour optimiser le référencement des pages multilingues à visée internationale. Une stratégie de netlinking locale est essentielle pour vos principaux marchés. 

Idéalement, il faut trouver des sites en russe pour les sites visant le marché russe, des liens externes en chinois pour les sites voulant se développer sur le territoire chinois, etc. 

Adapter l’ergonomie de votre site pour mobile

En Chine, au Japon et aux États-Unis, les volumes de recherche sur mobile ont dĂ©passĂ© les recherches classiques sur ordinateur. L’optimisation de l’expĂ©rience utilisateur sur mobile est une prioritĂ© et parmi les rĂ©sultats de recherche, les pages responsives sont mieux positionnĂ©es. GoogleBot indexe en prioritĂ© les versions mobile depuis 2018. 

Optimiser le contenu en fonction des recherches locales

Le champ sĂ©mantique de certains contenus peut ĂȘtre affinĂ© en dĂ©terminant les mots clĂ©s les plus recherchĂ©s et les plus pertinents pour chaque marchĂ© ciblĂ©. Les pages stratĂ©giques du site doivent absolument comporter les termes et la sĂ©mantique du marchĂ© local. Si nous avons de la traduction littĂ©rale d’une version linguistique Ă  une autre, nous risquons de faire moins bien ressortir ces derniĂšres dans les moteurs de recherche. 

Utiliser des noms de domaine nationaux

Les ccTLD (.fr pour la France, .co.uk pour le Royaume-Uni, etc.) permettent un ciblage gĂ©ographique. Leur utilisation est d’autant plus conseillĂ©e que les visites et les conversions locales sont plus nombreuses. Si une marque propose des produits Ă  des cibles trĂšs diffĂ©rentes d’un pays Ă  un autre, on prĂ©fĂ©rera un site avec des domaines en ccTLD, et si ce n’est pas le cas, un site avec un TLC (.com, .co, etc.) avec des rĂ©pertoires linguistiques sera plus intĂ©ressant pour le SEO (surtout en termes de netlinking, nous n’avons qu’un domaine Ă  travailler), et en uniformitĂ© de communication. 

 

article-journal-du-net-veronique-duong-seo-international

Extrait de l’article publiĂ© sur le Journal Du Net

 

Vérifier les formats et les unités de mesure

Aux États-Unis, la date commence par le mois. En Chine, ça commence par l’annĂ©e. En France, ça commence par la journĂ©e. En outre, les formats d’adresse sont diffĂ©rents Ă  l’Ă©chelle mondiale, ainsi que les devises et autres unitĂ©s de mesure.

Promouvoir de vos établissements locaux 

Renseignez-vous sur les points de vente d’un pays dans “Google My Business » (adresse, numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone, horaires d’ouverture, lien vers le site), il donne Ă  vos clients des informations importantes … tout en solidifiant le positionnement SEO local du site de la marque. Si vous avez un store locator, cela est une zone trĂšs stratĂ©gique pour crĂ©er des pages boutique afin d’attirer les internautes sur votre site, sur les pages dĂ©diĂ©es Ă  chaque boutique en combinant des mots-clĂ©s comme : “marque + mot-clĂ© + lieu / pays” 

Attention aux variantes linguistiques

Lorsqu’une langue est parlĂ©e dans plusieurs pays, l’orthographe et certaines expressions nĂ©cessitent une attention particuliĂšre. 

Par exemple pour l’anglais, si vous Ă©crivez «Jewelry» aux États-Unis et «Jewellery» au Royaume-Uni, les volumes de recherche varient fortement. Toutes ces petites diffĂ©rences affectent les rĂ©sultats de recherche.

Respecter les différentes habitudes de navigation

Par exemple, lorsque les utilisateurs chinois cliquent sur un lien, ils s’attendent Ă  ce que la page de contenu s’ouvre dans un nouvel onglet. Autre exemple, en Allemagne, les visiteurs veulent avoir l’assurance que leur vie privĂ©e soit protĂ©gĂ©e et que les services fournis sont conformes aux normes. Ils lisent toutes les mentions lĂ©gales, les politiques de confidentialitĂ©. 

En adaptant vos sites aux spĂ©cificitĂ©s locales et internationales, l’optimisation de votre rĂ©fĂ©rencement Ă  l’international se portera au mieux, et surtout vous augmentez votre visibilitĂ© en ligne dans plusieurs pays.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte Search International – Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Dans plusieurs articles que j’avais rĂ©digĂ©s dans le passĂ©, je mentionnais de temps Ă  autre que je voudrais dĂ©velopper ma carriĂšre de professeure SEO / Marketing en ligne. Je donne dĂ©jĂ  cours de rĂ©fĂ©rencement dans quelques Ă©coles de commerce, de management, et mĂȘme Ă  l’universitĂ© (INALCO).

RĂ©cemment, j’ai pu dĂ©velopper un peu plus ma carriĂšre de professeure, et j’en suis heureuse. Plus tard, je voudrais vraiment consacrĂ©e mon temps Ă  l’Ă©ducation, et sensibiliser le grand public, les Ă©tudiants, les demandeurs d’emploi aux mĂ©tiers du Search et les avantages de cette activitĂ© en tant que levier d’acquisition du trafic.

J’ai donnĂ© cours aux Ă©tudiants de la promotion Spoutnik IV de ROCKET SCHOOL, et ce fut une trĂšs belle expĂ©rience.

Je leur ai présenté Botify, Google Search Console et SEMRush, montré comment faire un audit SEO technique complet, etc.

ConcrĂšte et pĂ©dagogue, je tente toujours de mettre les Ă©tudiants dans le bain, et de les faire pratiquer 🙂

Encore mille mercis Ă  SEMRush pour le code promo et le lien d’activation pour la formation !

Les fonctionnalités montrées aux étudiants sont :

  • Vue d’ensemble
  • Recherche Organique
  • Backlinks
  • Position Tracking
  • etc.

semrush-autoveille_240x240_fr

Ce sont mes outils prĂ©fĂ©rĂ©s, et j’aime les partager avec Ă©tudiants, clients, partenaires, associĂ©s, tout le monde ! 🙂

Voici tous mes articles liés à ma carriÚre de professeure de référencement :

Prof de #SEO (cours en anglais) chez ILCI (Ă©cole de commerce international) pour le Master 2 de Digital Marketing

PrĂ©paration de mon ouvrage en anglais, « SEO Management » (publication rentrĂ©e / fin 2019 – dĂ©but 2020 maximum)

Article spĂ©cial 31 bougies ! Est-ce que j’ai rempli mes objectifs en 2019 ? RĂ©ponses maintenant !

Je suis partie de rien. La preuve que le travail paie ! #SEO #Webmarketing

 

Bon courage Ă  tous !

We Can Do it!

VĂ©ronique Duong – Directrice chez RANKWELL – Professeure SEO – Experte Search International

%d blogueurs aiment cette page :