Bonjour tout le monde !

Sur le site Umeng (l’ancien nom est CNZZ), des statistiques officielles ont été publiées sur les parts de marché des navigateurs et des moteurs de recherche chinois les plus utilisés en Chine ! Mais quelques informations sur le comportement des chinois sur le web montrent que les tendances continuent à évoluer.

Vous pouvez trouver le rapport complet ici (tout en chinois :)) : 2017上半年中国互联网发展趋势盘点

Aller, c’est parti pour le décryptage !

Sans surprise, il y a de plus en plus de mobinautes. On constate clairement sur l’histogramme que les barres sont toujours de plus en plus hautes :

mobinautes-chinois-2016-2017

Et surtout, OPPO, une marque cantonaise de smartphones créée en 2004, explose littéralement en Chine ! Il devance désormais Samsung, Huawei, etc. Il est juste derrière Apple. Voici le classement :

  1. Apple
  2. Oppo
  3. Huawei
  4. Xiaomi
  5. Vivo
  6. Samsung

oppo-part-marche-smartphones-chinois

Le navigateur le plus utilisé en Chine … est celui de Qihoo 360 ! Voici le classement :

  1. Qihoo 360
  2. Internet Explorer
  3. Chrome
  4. Navigateur de QQ
  5. Sogou
  6. Navigateur 2345

Je suis étonnée de ne pas voir le navigateur de Baidu dans le graphe !

qihoo360-navigateur-chinois-2016-2017

Et l’information qui intéressera le plus les SEO … quels sont les moteurs de recherche les plus utilisés par les internautes chinois ? … C’est toujours Baidu !! Mais il a perdu quelques points en 2017 par rapport à 2016. Qihoo 360 continue à grossir :

parts-marche-moteurs-chinois-2016-2017

  1. Baidu reste premier avec 59,32% de part de marché en 2017
  2. Qihoo 360 a 29,1%
  3. Sogou a 9,1%
  4. Google a 1,6% …

Je trouve également étrange que Shenma ne soit pas présent dans l’étude alors que Shenma est le moteur de recherche mobile d’Alibaba ?! Pourquoi est-ce qu’Alibaba n’en parle pas ? ou très rarement ? Je me pose pas mal de questions parfois.

En tout cas les choses à retenir dans cet article sont :

  • Il y a de plus en plus de mobinautes en Chine
  • Oppo, marque cantonaise de smartphones, explose en Chine
  • Le navigateur de 360 est le plus utilisé en Chine
  • Baidu reste le moteur de recherche numéro 1 en Chine !

Franchement, c’est passionnant ce genre d’études / d’analyses. On sait où on va.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, je suis à votre dispo pour en discuter avec vous ! autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO Google et Baidu certifi̩e CESEO 2014 et m̩ga passionn̩e

Publicités

Bonjour tout le monde !

Baidu a lancé un projet pour permettre aux auteurs originels de protéger leurs contenus ! Enfin ! Depuis le temps qu’on avait peur du Duplicate Content et des contrefaçons, cette « innovation » nommée 百度原创星火计划 de Baidu va permettre aux marques de protéger leurs textes et leurs articles plus facilement.

Je pense que la question concrète que vous vous posez, c’est : et comment on fait ça ? 

1. Il faut placer clairement les informations sur l’auteur ou les auteurs, la date et les éventuelles sources sous le H1 ou H2 de l’article, comme sur la capture de l’article de Dragon Metrics :

baidu-original-protection-SEO-chinois-autoveille-2

2. Il faut intégrer ce code dans les pages web pour déclarer les auteurs :

// This is a mandatory and fixed entry

<meta property=”og:type” content=”article“/>

// The earliest published time, this is mandatory and doesn’t required to be shown in the 
body of the page, the entry format needs to comply with ISO8601 regulations’ UTC format,
like “YYYY-MM-DDTHH:MM:SS+TIMEZONE”

<meta property=”article:published_time” content=”2017-11-15T08:37:23+07:00” />

// Author Name is mandatory and needs to be shown in the page. If the content is completed by 
multiple authors, extra rows can be added, like: 

<meta property=”article:author” content=”Nom de l'auteur #1“/>
<meta property=”article:author” content=”Nom de l'auteur #2” />

// Original publisher name and its URL, this optional entry is used to distinguish original 
and shared content.

<meta property=”article:published_first” content=“Nom du Blog, 
http://www.nom-du-blog.com/nom-article/” />

Une fois que le code a été intégré dans les pages, lorsque Baidu recrawlera votre site, normalement, une petite mention « auteur originel » doit apparaître dans les SERPs :

baidu-original-protection-SEO-chinois-autoveille

Source de l’image : Dragon Metrics

3. On a la possibilité de pousser automatiquement des URLs à Baidu dès leurs publications (et c’est une méthode très pratique !). Ainsi, le moteur de recherche chinois sait qui est le premier à l’avoir envoyer le contenu. Pour faire cela, il faut développer un petit script en JS et l’implémenter dans les Webmaster Tools de Baidu pour le mettre en marche.

Tout ce passe au niveau de la soumission des liens : 链接提交

Ensuite une fois dans 链接提交, il faut sélectionner 自动提交, et choisir 自动推送

Je sais que c’est du chinois, et assez technique, et si vous avez besoin d’aide, écrivez moi ou appelez moi !

Voici comment fonctionne le système d’automatisation :

baidu-original-protection-SEO-chinois-autoveille-3

Il faut dire que tout cela me rappelle étrangement l’Authorship et l’Authorank que Google a lancé entre 2013 – 2014, ainsi qu’un projet que le moteur américain avait mis en place en 2010. Il faut savoir que ce projet « Spark Project » de Baidu existe depuis 2013, mais il n’était pas encore mature. Désormais, il est stable, et il faudrait appliquer les codes de ce fameux « Original Protection Content » à toutes les pages de contenu de vos sites web en chinois.

Si vous avez une question sur le SEO chinois, n’hésitez pas à m’écrire, je serais ravie de vous aider : vduong@rankwell.fr et veronique.duong@autoveille.fr

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO sp̩cialis̩e Baidu

Bonjour tout le monde !

Lundi 6 novembre, Baidu a fait un communiqué officiel pour prévenir que désormais les redirections 302 des versions HTTP vers HTTPS fonctionnent sans souci ! En 2014, j’avais rédigé un article sur le fait que Baidu n’indexe pas bien les versions HTTPS des sites, et il fallait faire une manipulation technique en redirigeant la version HTTP vers HTTPS avec une redirection 301.

Voici le communiqué officiel : HTTPS改造,302也可以接受啦!

seo-baidu-301-302-http-https-autoveille

Le texte de Baidu dit que désormais, les redirections 302 de versions HTTP vers HTTPS sont acceptées et fonctionneront très bien. Baidu recommande de garder en live la version HTTP pendant 48h avant de faire les redirections 301 et 302 afin d’être sûr que la version HTTP soit d’abord crawlée par Baidu. Après 48h, on peut mettre en place les redirections pour les pages concernées (par exemple, le panier, les pages commandes, etc.).

Je vous conseille de garder le HTTP pour vos pages produits chinoises (pour éviter les problèmes d’indexation par Baidu). C’est pour ça que je vous conseille aussi de faire un site chinois à part si vous voulez aller sur le marché chinois. Entre Google qui veut du HTTPS a tout prix, et Baidu qui gère mal le HTTPS, ça va être une galère pas possible si vous êtes sur du .com par exemple.

Baidu recommande d’utiliser la fonction HTTPS认证工具 dans les webmaster tools. C’est un outil qui permet d’authentifier que l’ensemble des liens / pages du site passent en HTTPS. Il faut éviter de revenir en arrière, en HTTP car cela va générer une tonne de pages 404 !

seo-baidu-301-302-http-https-autoveille-2

Pour utiliser cet outil, vous devez sélectionner le site que vous voulez passer en HTTPS, et cliquer sur le bouton bleu. Je ne l’ai pas fait, car je n’ai pas encore de protocole HTTPS pour le site autoveille.free.fr ^^

Sur certains points, Baidu ou la Chine en général est au top de l’innovation, mais pour d’autres qui sont plutôt primaires, comme le HTTPS, ils n’ont pas encore toutes les techniques, toutes les passerelles. C’est assez paradoxal !

En tout cas, si vous avez une question sur le SEO de Baidu, vous pouvez m’écrire à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РG̩rante @Rankwell et Consultante SEO passionn̩e !

Bonjour tout le monde !

Un petit article pour vous parler de ma présentation du SEO Camp à Pôle Emploi dans le but de faire connaître le métier du SEO aux entités publiques voire gouvernementales en France. La profession de SEO est encore peu connue pour beaucoup de recruteurs et d’entreprises, ou alors mal perçue.

Il y en a qui croit encore que le SEO, c’est juste des mots-clés, mais c’est juste incroyable ça ! Le SEO existe depuis 1998 si je crois ce que l’on me dit, soit près de 20 ans, et on n’a rien fait ?? En 98, j’étais une gamine de 9 ans ou 10 ans, donc, je ne pouvais pas contribuer à la société. Maintenant, j’ai juste observé que certains parlent beaucoup, mais n’agissent pas concrètement.

Pour moi, le SEO est un métier à forte valeur ajoutée (mais mal expliqué, et mal communiqué), et dès lors qu’on a un site web, on a besoin de SEO.

Bref, revenons au sujet. Je suis allée représenter le SEO Camp jeudi 12 octobre dans le cadre des « Rendez-vous de l’Emploi », et j’ai présenté les activités de l’association (évènements, certifications CESEO et QASEO à faire reconnaître par l’état français, job datings, etc.).

Le public, composé de personnel du Pôle Emploi et de demandeurs d’emploi, a beaucoup apprécié la présentation. Suite à cette présentation, M. Germain Ageorges, Chargé de Mission Numérique chez Pôle Emploi, a voulu me mettre en relation avec OBS COM MEDIA, une association du marketing digital pour créer un partenariat, et c’est chose faite :

partenariat seocamp-poleemploi-obscommedia veronique duong

Lors de notre discussion pour le partenariat SEO Camp x Pole Emploi x Obs Com Media (représentée par Alexandre Scalia ici)

Il y a beaucoup de sensibilisation et d’évangélisation à faire pour notre métier de SEO. Ce métier est en plein développement encore alors qu’il existe depuis 20 ans … Je suis prête à défendre les intérêts de la profession, mais faut-il encore qu’il y ait un réel soutien de la part des référenceurs. En tout cas, on doit bien commencer et partir de quelque part, et j’ai lancé les pions. Aller, courage, on va y arriver !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РUne plus que passionn̩e par le SEO

Bonjour tout le monde !

La croissance au Cambodge va dans le bon sens, et Phnom Penh, la capitale, commence réellement à se développer. Plusieurs pays asiatiques riches comme le Japon, la Corée, la Chine investissent pour dynamiser l’économie du pays. Pour le moment, les inégalités restent fortes, mais je suis certaine que c’est un pays avec un potentiel incroyable ! On parle de lui comme la « nouvelle Thaïlande ».

Des grattes-ciels commencent à être construits à Phnom Penh, et je serais vraiment contente de voir tout ce développement se faire.

phnom-penh-gratte-ciel-seo-business

Source : (Cambodge Mag) > le futur quartier d’affaires de Phnom Penh !

Pour ceux qui me connaissent à peu près bien, ils savent que je possède la double nationalité Française x Cambodgienne. Je suis née avec cette nationalité asiatique, mais dans un pays occidental qu’est la France. Et j’ai des origines chinoises (cantonaises / hongkongaises et teochew). C’est pourquoi dès ma naissance, je suis déjà biculturelle, et je me suis toujours sentie ainsi. Je m’intéresse énormément à l’Asie, et j’aimerais vraiment faire quelque chose de bien, de grand avec les pays asiatiques un jour. Les pays en question sont Hong Kong, la Chine, Taïwan, Macao, et le Cambodge.

J’ai déjà commencé plus ou moins avec Hong Kong et la Chine grâce au SEO sur Baidu, Shenma, Qihoo360, etc. Pour les pays parlant le mandarin, l’introduction au SEO, au sein de ces derniers, est déjà ancrée pour moi. J’ai des contacts en webmarketing à Hong Kong, en Chine, à Taïwan, au Japon et en Corée, et je n’avais personne au Cambodge. Mais j’ai heureusement trouvé des contacts sur Linkedin (je pense notamment à Olivier Reno avec qui je discute maintenant de webmarketing khmer) qui m’a permis d’avoir une bonne idée de la situation « digitale » dans le pays. C’est immature certes, mais les expatriés sont en train de faire un vrai boulot de sensibilisation.

Les Cambodgiens lisent le français et parlent bien anglais. Pour commencer, j’aurais travaillé avec eux à distance sur de la rédaction web, du community management, du SMO (ils sont très actifs sur les réseaux sociaux, tout comme la plupart des asiatiques :)), etc. Au Cambodge, c’est Google qui a également le monopole. Baidu aurait quelques utilisateurs aussi, mais c’est minime.

Voici les parts de marché provenant de StatsCounter (informations à prendre avec des pincettes car je ne sais pas si c’est hyper fiable, car ce n’est pas un site officiel) :

Part de marché moteurs de recherche au Cambodge septembre 2016 à septembre 2017

Légende : Part de marché moteurs de recherche au Cambodge septembre 2016 à septembre 2017

Pour la partie pure SEO technique, je compte me déplacer sur place pour donner des formations en anglais ou en français (malheureusement, je ne parle pas khmer, mais j’ai juste des notions de la vie courante, et encore …). A cause de la guerre, la plupart des habitants sont jeunes. J’ai lu quelque part que « 70% de la population a moins de 30 ans … » ! C’est une génération jeune, née avec le digital, et je suis sûr qu’il y a des choses à faire avec eux !!

L’an prochain, je compte aller en Asie. Je dois aller à Hong Kong et en Chine déjà, et faire un saut au Cambodge. Je veux y rester au moins 3 semaines pour faire des études de marché, et discuter avec des locaux. Restez bien en veille de mes aventures SEO occident x asiatique ! 😉

Bon courage à tous, et croyez en vos projets !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014 … et pas que !

Bonjour tout le monde !

Le mardi 12 décembre 2017 à 11h, je vais donner un webinar en mode « Face to Face » avec SEMRush. C’est un format que la plupart des SEO connaissent car SEMRush en organise beaucoup ! Je vais vous parler des tendances SEO 2018 qui, selon moi, vont être de vrais sujets d’actualités l’an prochain.

Je ne vais pas vous parler de Baidu (même si je sais que je suis très connue pour faire du SEO chinois !! #joke), ou alors … pas que 😉

Je vous laisse la petite description de SEMRush sur le webinar :

semrush-webinar-face-to-face-seo-veronique-duong

Citation provenant du descriptif de la page de SEMRush :

Véronique Duong sera notre invité lors de ce Face à Face !

Elle a répondu à notre requête et nous fera le plaisir de répondre à toutes nos questions en mettant en avant son enrichissante expérience professionnelle.

Elle vous partagera son avis sur les tendances SEO de l’année 2018 ! Elle abordera tous les aspects en rapport avec le SEO : vidéo marketing, réseaux sociaux, la voice search ainsi que l’automatisation des contenus.

Nous vous donnons rendez-vous le 12 Décembre à 11:00 (FR) !

À bientôt !

J’ai hâte de faire ce face to face et de partager mes astuces et mes pensées sur le SEO avec vous !

Inscrivez vous vite si vous ne voulez pas louper l’occasion d’entendre une SEO qui vous parle de trucs concrets qui marchent, et surtout une SEO international ^^

Quelques petites remarques sur le SEO international, comme je l’entends, pour terminer l’article : les compétences techniques sont différentes en Asie, tout est orienté MOBILE (oubliez le PC s’il vous plait 😉 ) !

De plus, je travaille régulièrement avec les langues chinoises (cantonais, mandarin, teochew), les autres langues asiatiques (japonais, coréen, khmer), et pas mal de cultures différentes (j’ai bossé avec des allemands, des espagnols, des italiens, des néerlandais, des danois, des polonais, des russes, etc.), et ce n’est pas fini. Loin de là #pray

Bon courage à tous ! We can do it!!

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

 

Bonjour tout le monde !

Vous savez déjà tous qu’avec RANKWELL, je ne veux pas rester que dans un cadre franco-français, mais aller bien au delà car 1) je suis quelqu’un qui est né dans le biculturalisme et 2) avec l’internet d’aujourd’hui, on peut travailler et avoir des clients partout dans le monde. Pour aller dans un marché différent de celui qu’on connait, je dirais qu’il faut connaître un minimum les valeurs de l’autre. Par exemple, souvent lors d’une discussion entre mes amis français et chinois continentaux, j’observe qu’ils ne se comprennent pas entre eux, mais moi, j’arrive à comprendre les intentions des uns et des autres sans trop de problème car j’ai été baignée dedans depuis mes premiers pas.

Pour faire du business avec la Chine ou l’Asie depuis la France ou l’Europe en général, il faut avoir ce petit truc en plus. Sinon, c’est difficile.

De mon côté, j’aimerais déjà me rendre sur place pour les différents événements webmarketing qui arrivent. Il y en a deux qui viennent en novembre 2017 :

Hong Kong, le 15 et 16 novembre > Intrigue Summit, global annual marketing/advertising event

Pékin, le 22 et 23 novembre > Digital Marketing & Strategy Innovation Summit

Voici une infographie sur le Digital Marketing & Strategy Innovation Summit de Pékin :

execsummarydigitalbeijing2017 - Veronique Duong - RANKWELL

J’aimerais y aller aux deux pour découvrir, faire des rencontres (et il y en a de méga à faire, au vue de la liste des speakers !!). Je pourrais y rester une semaine du 14 novembre au 23 novembre, mais j’ai le SEO Campus Metz le 24, donc cela va être très compliqué pour faire le vol Pékin – Paris + train Paris – Metz, et enchaîner les conférences (jet-lag !!). Mais je me connais, j’oserais le faire ! 🙂

Il y a d’autres événements dans le webmaketing et le digital en Asie en 2018 :

Singapour, le 6 au 8 mars 2018 > Transforming Asian eCommerce (j’ai très envie d’aller à celui-ci !)

Macao , le 13 au 15 mars 2018 > iGaming Asia Congress

Il se passe aussi des événements au Cambodge, et en voici un exemple (mais bon, j’arrive un peu trop tard là …) :

Phnom Penh, du 24 au 28 avril > Digital Marketing Summit Asia 2017 (j’espère qu’ils le referont à Phnom Penh, et que je peux le faire en 2018 ou 2019 !!) Google, Ahrefs, Linkedin, etc. mes outils préférés étaient tous au Cambodge !! Ahhh et j’ai loupé cela …

webmarketing-evenements-seo-asie-vduong-rankwell-autoveille

Je sens que je vais pas mal voyager, et il faut que je m’organise dès maintenant ! Je dois recruter quelques personnes pour s’occuper de RANKWELL en mon absence à Paris. En tout cas, c’est un super challenge tout cela, et j’ai hâte d’y être à ces événements.

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РCOO @RANKWELL_AGENCY et Consultante SEO ultra m̩ga passionn̩e

 

 

%d blogueurs aiment cette page :