Bonjour tout le monde !

Cela fait un mois que le SEO Camp’us Caen est passé, et j’avais bien envie de vous faire un petit compte rendu rapide de la journée que j’ai passée là bas. Les lieux étaient très bien, à l’École de Management de Normandie ! Il y avait vraiment des conférences concrètes, de bon niveau, et qui donnent envie de tester pleins de trucs. Par exemple, Jacky m’a donné envie de monétiser mes sites 😀 😉

Plus sérieusement, ce sont ce genre de conférences où on peut apprendre quelque chose, et repartir avec des idées fraîches. En repartant, j’avais un vrai sentiment de satisfaction, et quand on ressent cela, c’est qu’on a obtenu ce qu’on voulait. J’ai rencontré des personnes sur place qui m’ont aussi posée des questions sur le SEO chinois, le SEO Baidu, et cela m’a fait plaisir aussi, même si ce n’était ni un cadre international, ni sur le sujet du SEO chinois.

Alors, un petit résumé des conférences auxquelles j’ai assistées (je n’étais pas là tout au début et tout à la fin ^^) :

Gagner en visibilité locale : une bonne conférence qui rappelle l’importance de Google My Business, l’utilisation des mots-clés qui visent des endroits locaux, la mesure du KEI, etc. Cette conférence a plutôt confirmé des pensées que j’ai sur le SEO local, et c’est une bonne chose.

Monétiser son trafic : achats d’articles sponsorisés, vente de leads, vente de produits dématérialisés, adsense, wow toutes les astuces vues pendant cette conférence m’a donnée envie de monétiser mon blog 😀 je commencerais bien par Adsense !

SEO international : une conférence donnée par SEMRush, et on a majoritairement abordé le point des hreflang, et on n’est plus censé faire aucune erreur à ce niveau là 😉

Réseaux de sites : c’est vieux comme le monde, mais ça marcherait encore toujours de créer plusieurs sites, et de se faire des liens externes entre eux. A tester et à re-tester !

Adwords et le SEO : une excellente conférence qui montre qu’Adwords est l’un des meilleurs outils avec une mine d’or d’informations pour le SEO ! Je suis ressortie avec pleines d’idées, et surtout celle de me mettre à du SEA (pour avoir les keywords, pour comprendre comment les choses marchent dans Adwords avec un point de vue SEA, etc.) On a abordé l’écriture chameau dans cette conférence qui a suscité une vague de tweets quand j’ai posté une photo :

Tweet sur l’écriture chameau @veroduong

Et ensuite, j’ai dû partir pour reprendre mon train pour Paris !

Quelques photos pour vous montrer à quoi cette journée ressemblait :

seo-campus-caen-autoveille

Référencement local avec Google My Business

seo-campus-caen-autoveille-2

SEO international avec SEMRush

seo-campus-caen-autoveille

Adwords et son influence sur le SEO

Une super journée que j’ai clôturée avec une rapide ballade à Caen !

Si vous voulez revivre des bonnes journées comme celle ci, pensez à vous inscrire au SEO Camp’us Paris qui a lieu le 09 et 10 mars !

Si vous avez des questions sur le SEO Camp, le SEO tout court, écrivez moi à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

En ce moment, je suis à fond dans mon livre car il y a la traduction anglaise de ce dernier qui est en train de se dérouler (il paraîtra aux éditions américaines Wiley : « Baidu SEO: Challenges and Intricacies of Marketing in China » ) !

Actuellement, mon livre « SEO Baidu : référencement naturel et marketing en Chine » peut être acheté chez ISTE Editions au prix de 29€.

Dans cet article, j’ai envie de revenir sur son histoire, sur sa naissance, et comment les choses se sont déroulées. Ce n’était pas hyper facile au début, mais c’est un des plus beaux projets que j’ai réalisés jusqu’à présent (avec mon projet AUTOVEILLE ^^)

En fait, à la base, ce livre devait être une thèse de doctorat. Oui, vous avez bien lu, je voulais rédiger une thèse pour faire de la recherche dans l’indexation sémantique chinoise avec les moteurs de recherche Baidu, 360, Sogou, etc. Mon projet a été accepté par ma faculté, et ils étaient très intéressés, mais le problème, c’est que je ne pouvais pas faire de thèse Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) car les critères de mon ancienne entreprise n’y répondaient plus, et c’était surtout des problèmes administratifs qui ont fait que je n’ai pas pu devenir doctorante … de plus j’ai changé d’entreprise peu de temps après, donc le projet de doctorat dans mon ancienne entreprise est un peu tombé à l’eau. Nous étions en janvier 2016.

Je laisse le temps passé (février, mars, avril, mai, juin 2016 (qui correspond à la transition de mon ancienne boite à ma nouvelle entreprise aussi)), et l’idée me vient d’écrire un livre. Comme j’adore rédiger, je voulais surtout laisser une trace de mon savoir quelque part, et que je puisse la partager avec un plus grand nombre. En juillet 2016, je recontacte mes professeurs de faculté qui trouvent que c’est une bonne idée. J’ai commencé à contacter quelques éditeurs, et je tombe sur ISTE Editions (contact donné par mon responsable de Master). Je les contacte, et je reçois très vite un contrat d’édition (j’étais tellement heureuse !) après avoir validé mon projet (un résumé de mon livre en 5 à 10 pages). Et voilà, la rédaction commence !

Je rédige mon livre tous les dimanches, pendant 3 à 4 heures sur mon petit bureau. Très vite, 4 mois passent. J’ai rédigé tous les week-ends de juillet 2016 à mi-novembre 2016. La rédaction fut un plaisir ! Une vraie passion !! Mais le mois de décembre a été plus stressant avec les 2 relectures pour se mettre en phase avec l’éditeur, mais j’y suis arrivée, et je remercie encore ma relectrice !

Mon livre paraît cette année 2017, et sa version anglaise aussi (normalement), aux Etats-Unis chez Wiley. Il sera disponible en France chez Eyrolles, et sur les sites en ligne (Amazon, Chapitre .com, etc.). C’est une aventure incroyable, intense que je vais garder en souvenirs toute ma vie car je sais que ce n’est pas tout le monde qui va rédiger un livre dans sa vie (et même deux finalement, avec la version anglaise !).

Couverture et Quatrième de couverture SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine par Véronique Duong (Auteur)

Couverture et Quatrième de couverture « SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine » par Véronique Duong (Auteur)

Quand j’ai découvert la couverture la première fois (mi-janvier 2016), j’avais presque les larmes aux yeux ! Je ne réalisais pas que mon rêve devenait une réalité. Mon livre est aussi international que son contenu : publié par un éditeur à Londres, et il sera disponible en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis … et en ligne bien sûr.

Je vais organiser un petit concours pour vous le faire gagner, et je réfléchis encore à quoi ^^ … mais je trouverais !

On m’a demandé si je me considère comme une experte … j’ai envie de répondre que je ne le serais jamais, je suis juste passionnée par ce que je fais, et j’y mets tout mon cœur !

Bon courage à tous … et en cas de questions sur le SEO Baidu, vous pouvez m’écrire à autoveille@gmail.com ! ou lire mon livre maintenant haha  😉

Véronique Duong – Consultante SEO passionnée, tout simplement.

Bonjour tout le monde,

Au jour d’aujourd’hui où je vous écris, cela fera déjà près de 9 mois que je suis au SEO Camp au poste de Secrétaire Générale dans le Bureau de l’association. A part cette fonction, je suis également Responsable Évènements, membre du jury CESEO, et l’un des membres fondateurs des ateliers SEO. J’ai souvent un planning bien rempli, et je ne m’ennuie pas une minute ! J’ai l’impression de me rendre utile, de faire grandir la communauté des SEO, et surtout de faire connaître le SEO Camp auprès de beaucoup de monde qui ne connaissent pas encore L’Association des référenceurs francophones.

Je m’occupe du SEO Camp dans mon temps libre, surtout. Les soirs, les week-ends, les jours fériés (haha), et c’est un vrai plaisir de travailler sur les différentes groupes de travail. Je passe environ 15 – 20 heures par mois sur le SEO Camp.

Pour la plupart, on s’entend tous bien, et c’est vraiment sympa. Il y a toujours des exceptions, car comme partout, ce n’est jamais tout rose. Que ce soit au travail, dans une association, dans un groupe, ou même avec des amis, il y a des hauts et des bas, et selon moi, pour avancer, il ne faut penser et garder que le meilleur, tout en prenant en compte les critiques constructives et argumentées.

Concrètement, en tant que secrétaire, je prépare tous les week-ends un mail hebdo pour récapituler les actions et les activités qui se sont passées dans l’association, et je coordonne le bon fonctionnement de cette dernière. En tant que membre du jury CESEO, je corrige et j’évalue les copies des candidats. Quand je prends ma fonction de responsable d’évènements, je travaille sur des nouvelles idées d’évènements, j’en propose, et je fais tout pour « cadrer » les évènements qui se passent, et surtout en provinces, car c’est loin. Et en tant que membre fondateur des ateliers SEO, on fait des points régulièrement avec le groupe de travail concerné (presque chaque semaine, pendant 2 ou 3h) pour penser à de nouveaux ateliers, les organiser et on rencontre les intervenants pour discuter de leurs plans de cours.

seocamp-logo-veronique-duong-autoveille

Je suis vraiment contente de participer à la vie associative du SEO Camp. Je ne regrette absolument pas de passer du temps sur ce projet. J’apprends énormément, et c’est ce qu’il compte pour moi. Maintenant, j’ai de l’expérience dans l’organisation d’évènements, d’ateliers, dans l’évaluation des examens, et de la gestion en générale d’une association.

J’espère continuer de grandir avec cette association, et que j’aurais toujours des projets tout aussi intéressants que les actuels afin de contribuer toujours plus au SEO Camp 😉

Bon courage à tous !

Véronique Duong – SEO passionnée par ses projets 🙂 …

Bonjour tout le monde !

Plus le temps passe, plus je vois clairement que l’avenir du SEO, c’est le Content Marketing ! Après avoir audité un site, réparé les éléments techniques, et que tout tourne bien, que faut-il faire ? bah, créer du contenu ! Quand je parle de contenu, pour moi, ce n’est pas simplement créer des textes et les mettre sur le site, c’est bien plus que ça. C’est créé des vidéos, des infographies, des bandes sonores intéressantes et attirantes qui donnent envie aux gens de venir voir votre site, d’acheter vos produits, et de revenir encore et encore. Donc, le copywriting, c’est bien pour moi, mais ce n’est pas suffisant.

De mon côté, j’ai une stratégie pour créer du contenu : j’écris beaucoup, j’aime écrire, donc je produis régulièrement des articles sur mon blog, sur mon site AUTOVEILLE, et je pense que cela tourne bien. Google indexe super vite mes contenus car je rédige très souvent. Et cela n’est pas donné à tout le monde, certaines personnes n’arrivent pas à faire de la prose, et ils vont devoir s’orienter vers d’autres types de contenus comme les vidéos ou les infographies (les images).

Parlant de vidéos, j’ai créé une chaîne YouTube en 2016 pour justement tester ce format, et ça marche ! J’ai eu des demandes après que les clients ont regardé mes vidéos, et donc je continue cela en 2017, et voire pour plus tard. Mais je voudrais avoir un studio spécial pour les prises de vidéos. Voici ma chaîne YouTube AUTOVEILLE où vous pouvez retrouver toutes mes vidéos sur le SEO, la veille stratégique, etc.

Sinon, je commence à faire des infographies très simples, mais claires pour présenter des informations. Par exemple, une infographie sur moi, mon parcours, et tout ce que j’ai fait jusqu’à présent : Infographie CV de Véronique Duong

Je veux me renforcer dans ces trois domaines : copywriting, création de contenus visuels, et les vidéos. Je pense que c’est l’avenir même du webmarketing. Si votre contenu intéresse du monde, vous allez avoir de l’UGC (User Generated Content), de la visibilité, des backlinks, et tout cela va décoller ! Aller, suivez-moi dans ces aventures ^^

Les prochaines vidéos porteront certainement la promotion de mon livre sur le SEO chinois … n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne 🙂

Un petit schéma sur la stratégie de contenu provenant de Kalpesh Rathod, ‎Experience Design Director chez Native Design :

content-marketing-strategie-autoveille

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

 

Bonjour tout le monde !

Si vous faites bien votre veille informationnelle sur le SEO chinois, vous avez dû voir en juin 2016 un article de ma part sur le Journal Du Net à propos des coûts en amont à prévoir pour faire du référencement naturel sur Baidu : Récapitulatif des actions payantes pour maximiser son SEO sur Baidu

Eh bien, il faut être réaliste, il n’y a pas tout le monde qui a 1500 – 2000€ pour payer une ligne mobile chinoise, pour avoir un hébergement en Chine (ou à Hong Kong), pour acheter un autre nom de domaine .cn, etc.

Voici les solutions, que je vous propose si vous ne pouvez pas (encore / pour le moment) avoir le package idéal, pour être visible à minima sur le web chinois, Baidu et Google en langue chinoise :

  • Garder le site avec un .com, .org ou .net
  • Utiliser un CMS connu qui permet une indexation plutôt rapide comme WordPress, Magento, Drupal
  • Créer un répertoire /cn/ avec les pages chinoises
  • Traduire les pages chinoises entièrement en Chinois Simplifié
  • Regarder les mots-clés chinois que vos concurrents dans les résultats de recherche utilisent (si vous ne pouvez pas avoir accès à l’outil de génération de mots-clés)
  • Avoir une structure technique simple : Home  > Catégories > Produits / Articles
  • Avoir des temps de chargement ultra rapide
  • Éviter d’avoir trop de JavaScripts, CSS, images sur le site (Baidu n’arrive vraiment pas avec ça … )
  • S’inscrire sur WeChat pour se faire des contacts chinois, et commencer à être visible sur le réseau social
  • Si des vidéos sont réalisées pour le business, se mettre à Youku !!
  • Participer à des forums (bbs) chinois pour se faire repérer dans le secteur
  • Et surtout … faire des liens externes avec des sites chinois le plus possible !

Si vous arrivez à faire tout ça, même sans tous les éléments idéaux pour le SEO chinois, vous devriez être à minima visible auprès des internautes chinois.

chinese-seo-autoveille-veronique-duong

Si vous avez des questions, écrivez moi à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Passionnée de SEO depuis 2010 …

Bonjour tout le monde !

Pendant longtemps Baidu ne prenait pas en compte la balise Canonical, et on devait ruser en utilisant la balise « rel=index » ou « standardhtml ». Mais récemment dans un communiqué officiel intitutlé MIP页规范详解 —— canonical标签, Baidu dit qu’il est indispensable de renforcer la prise en compte de la balise Canonical pour la création des pages MIP (la version AMP chinoise).

Baidu est assez en retard par rapport à Google et à Naver (le moteur de coréen chinois) qui prennent en compte la balise Canonical depuis un moment. Dans le communiqué ci-dessus, le moteur explique à quoi sert la balise qui empêche le Duplicate Content :

简单来说,canonical标签用于关联原页面和MIP页,保证MIP页继承原页面权重,在移动搜索时优先展现MIP页。Canonical标签是MIP页连接外界的重要桥梁,不写或写错会导致MIP页不能和原页面产生联系,导致权重丢失,MIP页不展现。

Baidu dit que si jamais la balise Canonical est mal implémentée dans le code source ou mal écrite, cela pourrait causer de graves problèmes au site : les pages originelles (pour les PC) ne ressortiront pas bien dans le site, et les pages MIP non plus dans les résultats mobiles. Oui, c’est bien un gros problème de Duplicate Content qu’on a à gérer là.

Baidu rappelle encore que c’était la balise standardhtml qui jouait le rôle de Canonical dans le début du projet MIP, mais qui sera remplacer par la balise canonical maintenant: « 历史上,MIP曾使用“standardhtml”来链接MIP页和原页面,这个标签已经被“canonical”代替,新提交的mip页不再需要写“standardhtml”了。 » Dans mon article du 7 décembre 2016, « Les balisages et attributs interdits par Baidu MIP« , quand je parlais des balises qui sont à prendre en compte dans le projet MIP, il y avait la balise <link rel= »standardhtml » href= »xxx » >, mais elle va être remplacée par la balise Canonical, désormais.

canonical-tag-baidu-autoveille

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, n’hésitez pas à m’écrire : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO à Paris

Bonjour tout le monde,

Souvent, pour les tendances SEO de l’année, je reprends des infographies pour faire mes articles, mais avec l’expérience et la maturité que j’ai aujourd’hui dans le domaine du référencement naturel,  je me sens prête à donner ma version des tendances SEO de l’année 2017. Je vais partager mon point de vue sur Google et Baidu avec vous, et non uniquement Google dans cet article.

 

seo-2017-baidu-google-autoveille

 

Voici mes prédictions pour Baidu en 2017 :

  • Le projet MIP (Mobile Instant Pages) sera au coeur des projets de Baidu, donc si vous avez des sites chinois non responsive design, non adaptable aux appareils mobiles, vous devez absolument changer cela cette année
  • Le HTTPS … oui, Baidu fait tout pour pouvoir indexer correctement les sites en HTTPS
  • Le renforcement de pénalités en termes de techniques black hat … après Money Plant qui est contre les fermes de liens, je sens que Baidu prépare un algorithme similaire à Panda pour pénaliser les sites qui ont du contenu peu qualitatif. Dans plusieurs communiqués, Baidu disait qu’il prenait de plus en plus en compte la qualité des sites par rapport à la quantité d’éléments dans ces derniers
  • Les sous domaines de Baidu ont de plus en plus de visibilité dans les résultats de recherche de Baidu …

Voici mes prédictions pour Google en 2017 :

  • Le mobile sera la CHOSE par excellence à travailler pour les marques, les entreprises. Avec AMP, Progressive Web Apps, Index Mobile First, etc. Google a clairement mis l’accent sur le mobile pour les prochaines années à venir
  • Le content marketing … il faut absolument que les pages web des sites aient du contenu intéressant (articles, images de qualité, etc.)
  • Le vidéo marketing … plus facile de regarder une vidéo sur YouTube que de lire un texte (mal adapté souvent … police trop petite, cadrage peu évident) sur mobile 🙂
  • Le SEO Local … avec Google Possum, il faut croire que les restaurants, les boutiques, etc. devront vraiment faire attention à cet algorithme pour bien travailler le contenu du site, bien renseigner les coordonnées, etc.

Je vois à peu près ces tendances pour chacun de ces deux moteurs de recherche en 2017, et les années à venir.

Et vous ? Que voyez-vous pour 2017 ? N’hésitez pas à commenter !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO Certifiée CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :