Bonjour tout le monde !

Jusqu’à présent, j’ai publié pas mal d’articles sur le SEO, et peu d’astuces sur le Personal Branding, l’E-réputation, le Community Management, etc. C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de vous proposer un tutoriel sur comment réaliser un audit basique d’e-réputation d’une marque, d’un produit, ou d’une personne célèbre.

Je vais prendre le cas de Findus pour illustrer notre audit. Je tiens à préciser que je ne travaille pas pour cette marque, ni pour une agence qui travaille avec cette dernière. Je l’ai choisi uniquement dans le but de montrer que la gestion d’une e-réputation sur le web est quelque chose qui prend du temps et qui peut coûter chère si on n’y fait pas attention.

Pour commencer, je vais saisir des requêtes dans les moteurs de recherche en rapport avec notre produit, notre marque ou notre nom afin de voir quels sont à peu près la polarité des résultats (négatifs ou positifs ?)

Par exemple, des résultats à tonalité négative remontent en 1ere page lorsqu’on tape la marque (fraude à la viande de cheval en 2013) :

e-reputation-findus-autoveille

Les 3 premières pages des résultats des moteurs sont cruciales pour l’e-réputation et l’image en ligne d’une marque.

Une petite recherche sur les réseaux sociaux les plus populaires permet d’avoir une idée encore plus précise sur l’avis des consommateurs.

Sur Twitter :

twitter-findus-autoveille

Sur Google+ :

Google + Findus - E-réputation ASVD

Sur Facebook :

E-réputation de Findus sur Facebook - ASVD

Sans parler des sites d’actualités où les internautes laissent leurs commentaires et avis :

Findus - Verbatims d'internautes sur les sites d'actualités - ASVD

Avec ces premiers éléments, on s’aperçoit déjà que l’e-réputation de Findus est au plus bas. Un mini audit de ce type vous permet déjà de vous faire une idée importante sur un produit, une marque ou une entité. Si vous découvrez des choses négatives sur vous, il faudra faire publier du contenu positif et changer / ré-adapter la stratégie de communication.

Ce n’est qu’après avoir effectué un audit, qu’on peut réellement commencer à collecter (massivement) des données (verbatims, commentaires, etc.) pour pouvoir les analyser, et donner des recommandations par la suite.

Si vous êtes intéressés par les services de communication digitale proposés (SEO, e-reputation, etc.), et que votre visibilité en ligne est importante pour vous … contactez-moi pour en discuter !

Bon courage !

Véronique Duong – Passionnée par le SEO et l’E-réputation

Publicités

Bonjour tout le monde !

Dans cet article, je vous livre mon avis sur le We Love SEO 2018 qui a été une très bonne édition selon moi, avec des conférences très intéressantes ! Je suis restée, pour une fois, du début à la fin à un événement SEO sans avoir à courir à droite à gauche. Au début, je vous avoue que je ne voulais rester que la matinée car j’avais pas mal de réunions, mais voyant le déroulé de la journée, j’ai commencé à déplacer tous mes rendez-vous pour rester au We Love SEO ! Vous vous rendez compte ?! 🙂

J’arrive pile poil au moment où la conférence sur le Crawl Budget à commencer, et heureuse de ne pas l’avoir loupé (j’aurais été verte) ! En résumé, cette dernière portée sur la gestion et l’optimisation du maillage interne, le robots.txt, le sitemap.xml, et comment faire pour que Google ne découvre que des pages d’informations intéressantes et faire indexer ces dernières qui peuvent être très volatiles (ex : offres d’emploi).

Les conseils donnés étaient très intéressants, mais pour un public un peu débutant, cela aurait été trop technique. Je vous mets les photos et mon live tweet de la conf ci-dessous :

On a ensuite enchaîné avec la conférence sur comment dépasser les gros sites leaders de certains domaines, et c’était SNCF avec Myposeo sur scène. En gros, il est possible de se positionner au dessus des leaders, mais il faut cibler des mots-clés plus spécifiques, plus long tail et moins concurrentiels. Il faut se créer de nouvelles opportunités de visibilité et de positionnements. Très intéressant, et les choses dites par les experts confirment la donne !

Voici quelques slides lors de mon live tweet :

Suite à la conférence de SNCF et Myposeo, nous avons parlé de silo d’informations et de netlinking ! La conférence était donnée par RocketLinks et Sylvain Vidal. En résumé, il faut créer des contenus régulièrement, y attribuer un rythme de publication, et aller trouver des liens externes thématisés, même si ces liens sont de moindre qualité versus un gros site … mais qui n’a pas la même thématique du site cible.

Cela permet réellement de générer une augmentation de trafic.

On voit sur la photo (veuillez l’agrandir !) de mon second tweet qu’en 10 mois, le trafic SEO a bien augmenté !

On a ensuite eu une petite pause café avec des selfies à gogo car une borne était là, et c’était trop bien 😀 (je vous poste les selfies à la fin de l’article) !

On a repris avec une conférence de RadioFrance (par Déborah Botton) et AT Internet, où on voit que le moteur Google est friand de contenu chaud et d’actualités : 95% du trafic arrive par les pages d’actualité et/ou contenu chaud ! Il existe bien évidemment des opportunités SEO avec l’AMP aussi maintenant pour des sites d’actu.

Puis la pause déjeuner est arrivée !! On a grignoté quelques petites choses avec Ségolène, et on est parties au Mcdo ! >< #sundae #McFlurry

Ensuite on a enchaîné l’après midi avec les fameuses tables ronde du WLS. La première a porté sur l’avènement de l’intelligence artificielle, et si les leviers SEO actuels qu’on connaît vont perdre de leur impact. Parmi les speakers, certains y croient, d’autres non. Personnellement, je pense qu’on va tout simplement s’adapter aux évolutions, comme on le fait depuis des années !

Puis, on a eu une seconde table ronde sur le SEO à l’international ! On aime ! Mon dada !

L’idée a retenir est que l’international doit se gérer de façon multilingue. Les contenus doivent être adaptés aux marchés locaux, et les traductions littérales ne marchent pas ! Oui, je peux vous assurer qu’avec 5 à 6 ans d’expérience là dedans, je confirme qu’il faut s’adapter, et s’aider de natifs.

Et … finalement on a eu la conférence de Gary Illyes ! Des conseils intéressants qui confirment la donne (et des suppositions que j’avais) ont été donnés par le porte-parole de Google. Je vous mets mon live tweet :

C’était vraiment une journée intense et super cool ! Je vous mets nos moments détentes ci-dessous (avec Zohra, la nouvelle présidente du SEO Camp, moi en tant que Immediate Past President et Sego, administratrice de l’asso !) :

Une belle journée, et on souhaite que l’édition 2019 sera tout aussi intense et bien !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e et experte SEO РDirectrice @Rankwell

 

Bonjour tout le monde !

Récemment, en faisant mes tests sur les outils et les logiciels SEO, j’ai remarqué que SEMRush suit les positions SEO sur les résultats PC de Baidu ! La catégorie qui permet de suivre les positions SEO de Baidu se nomme « Position Tracking » dans SEMRush :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-1

J’ai fait le test sur un tout nouveau site (d’où le peu de données) qui vient de se lancer sur le marché chinois, et de ce fait, il n’a pas encore beaucoup de résultats. A l’intérieur de Position Tracking, nous avons ces informations suivantes :

  • Overview
  • Rankings distribution
  • Rankings
  • Landing pages
  • Competitors Discovery (fonctionnalité intéressante pour découvrir les concurrents de la SERP sur Baidu !)
  • Devices & Locations

Voici les captures écran de chaque onglet que je trouve intéressant à regarder de plus près (je vous invite à cliquer sur les images pour les zoomer) :

La courbe de suivi de positions SEO dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-2

L’overview des mots-clés et leurs positions dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-3

La répartition des positionnements en TOP 3, TOP 10, TOP 20, etc. :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-4

Les landing pages du site qui se positionnent :semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-5

La partie sur les concurrents des résultats de Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-7

Une cartographie pour représenter l’ampleur de chaque concurrent :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-6

 

Ce que je trouve dommage, c’est qu’il manque les volumes de recherche de chaque mot (volume quotidien ou mensuel sur PC et Mobile). Si on avait ces informations en plus, l’outil sera plus complet. La cartographie sur les concurrents est pas mal car elle permet de voir sur combien de mots-clés les concurrents sont positionnés.

Il y a aussi la fonctionnalité « Winners & Losers » qui permet de constater le nombre de mots-clés perdus ou gagnés par les concurrents :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-8

L’outil Position Tracking est intéressant, mais il peut encore être amélioré avec les volumes de recherche quotidien et/ou mensuel sur mobile, PC, le KEI éventuellement. Mais pour un outil SEO occidental, on a déjà une très bonne base ! J’utilise actuellement Dragon Metrics, mais je vais désormais croiser les données Dragon Metrics et SEMRush afin d’avoir plus d’insights.

En tout cas, si vous êtes intéressé par le SEO sur Baidu, n’hésitez pas à me contacter par mail (autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr) ou encore via Linkedin !

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РPassionn̩e par le SEO et Directrice chez Rankwell

 

 

Bonjour tout le monde !

Pour cette rentrée (m’enfin, on est quand même en octobre), j’ai décidé de lancer une offre que je voulais proposer depuis longtemps : auditer en live, en 1 heure, un site web afin de le remettre sur de bonnes bases (pour Google ou Baidu). Je peux également relire un audit SEO que vous avez reçu et vous l’expliquer (en 1h) également, et vous donner mon point de vue (si nécessaire).

Je prévois de consacrer 1h chaque samedi à cela jusqu’à la fin de l’année. Je teste le format. J’ai prévu de mettre des créneaux d’une heure tous les samedis en matinée.

Plusieurs dates sont disponible ! Regardez bien la liste 🙂

Vous pourriez vous y inscrire sur Eventbrite (en cliquant sur l’image ci-dessous) :

audit-seo-live-1h-veroduong

Comme je suis passionnée par le SEO, cela est un réel plaisir pour moi d’aider les autres à optimiser leurs sites. Selon moi, un site est maintenant encore plus important qu’une boutique physique … pourquoi ? parce que sur Internet, on trouve, et les choses vont très vite.

S’il est bien optimisé, même si un internaute ne connaissait pas votre marque, en tombant sur votre site, il va peut être trouver des produits qu’il aime, et puis se rendre dans votre boutique physique !

Personnellement, je fais souvent ce parcours. C’est rare que je me déplace pour aller en boutique physique si je n’ai pas à minima vu les avis, les produits en ligne, si je ne suis pas passée par Google Images, puis sur le site … et enfin j’entre l’adresse dans Google Maps pour me rendre à la boutique voire les produits en vrai ! #parcours_UX_SEO

Par rapport à l’événement « Audit SEO en live en 1h » si à la date que vous voulez, il n’y a plus de place, écrivez moi à autoveille@gmail.com

Merci beaucoup !

V̩ronique Duong РGrande passionn̩e du SEO et du TAL (ing̩nierie linguistique)

Bonjour tout le monde !

Baidu Tongji vient de lancer une nouvelle fonctionnalité dans son outil d’Analytics ! Il permet de tracker les visites et le trafic mobile provenant de … WeChat, le premier réseau social (app mobile) utilisé en Chine.

En détails, Baidu Tongji permet de tracker ces éléments suivants de WeChat :

  • Analyse des utilisateurs
  • Analyse des utilisations
  • Analyse de scénario
  • Analyse de la rétention
  • Analyse de la transformation, partage et diffusion
  • Le taux de rebond

Voici à quoi ressemble le graphe de suivi de WeChat :

baidu-tongji-wechat-analytics-veroduong

Baidu Tongji permet aussi de comprendre les élements suivant par rapport à WeChat et les sources de données telles que :

  • Sources d’utilisateurs
  • Composition des utilisateurs
  • Tendances de croissance des utilisateurs
  • Rétention et conversion des utilisateurs
  • Comportement des habitudes d’usage des utilisateurs, etc.

Baidu commence à ajouter pas mal de nouvelles fonctionnalités dans ses outils, et cela va nous permettre d’avoir de plus en plus de données et d’insights. Je vous tiendrais informer de toutes les nouveautés dès que possible ! Restez bien en veille 😉

Si vous avez des questions sur le SEO en Chine, le SEO sur Baidu ou même sur Qihoo, sur Sogou, n’hésitez pas à me contacter afin de discuter de votre projet ensemble.

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de SEO et de webmarketing en Occident et en Asie x Directrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Durant cet été, on a beaucoup entendu parler de recherche vocale, de voice search, et de AEO (Answer Engine Optimization). J’ai de mon côté fait pas mal de petits tests, et il s’avère que pour le domaine niche qu’est l’ingénierie linguistique ou le traitement automatique des langues, je suis en position 0 (featured snippet), et Google a choisi ma définition pour la réponse de la recherche vocale ! C’est top 🙂

Voici ma petite démo en vidéo ci-dessous :

On entend distinctement que Google lit la définition que j’ai créée pour l’ingénierie linguistique, et encore une fois, c’est topissime ! En fait, la technologie derrière, c’est de la reconnaissance vocale. En formation de traitement automatique des langues, on apprend les théories de la reconnaissance de voix. C’est super intéressant ! Si vous voulez en savoir plus, contactez moi pour que je puisse en parler à ERTIM, l’équipe de recherche « Texte, Informatique et Multilingue » à l’INALCO (où je suis chargée de TD).

Petit rappel au passage en parlant de AEO : j’interviens en table ronde / webinar pour SEMRush aux côtés de Jason Barnard, Philippe Yonnet, Benjamin Thiers, le 16 octobre pour vous parler de Knowledge Graph et AEO  ! Inscrivez-vous vite ci-dessous :

aeo-voice-search-semrush-veroduong-webinarTout cela est vraiment super motivant ! J’ai tellement envie de mener des tests sur les entités nommées, les n-grams, la reconnaissance vocale ! Tout cela fait partie de mon passé en tant qu’ingénieure linguiste.

Je suis super contente de voir que l’écosystème SEO commence à intégrer pas mal de choses du TAL (traitement automatique du langage), et j’espère que cela va continuer ainsi !

Sur ce, si vous avez des questions pour mettre en place des featured snippets afin d’espérer de remonter en position 0 comme dans mon test (et devant tous vos concurrents), ou des questions sur le SEO en général, voire sur le SEO Baidu (encore une autre de mes spécialités), n’hésitez pas à m’envoyer un petit e-mail à autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr !

Package Voice Search Optimization / Answer Engine Optimization disponible dans ma page « Mes packages et tarifs SEO »

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionnée de SEO et d’ingénierie linguistique informatique chez AUTOVEILLE / Directrice associée chez Rankwell

 

Bonjour tout le monde !

En effectuant mes tests, j’ai découvert que Baidu Tongji permet de suivre les positionnements de 10 mots-clés dans son outil d’Analytics. Certes 10 mots ce n’est pas beaucoup, mais si ce sont les top 10 mots-clés que vous voulez absolument voir performer, là, ça peut devenir intéressant !

Il faut un temps de traitement de 24 heures environ à Baidu avant la remontée des données dans Baidu Tongji. Cela marque encore une différence entre Google Analytics et Baidu Tongji. Pour suivre les mots-clés, c’est assez simple, il suffit de :

1 – se connecter à Baidu Tongji

2 – aller sur 搜索词排名

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veronique duong

3 – entrer la liste des top 10 mots-clés qu’on veut suivre :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong

4 РIl y a un temps de traitement de 24 heures qui est annonc̩ avant la remont̩e des donn̩es :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong-2

Ensuite, une fois que les données remontent, vous avez la vue ci-dessous qui vous donne les tendances de variations pour les 10 termes suivis :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong-4

Cette fonctionnalité fait partie d’une palette assez complète de caractéristiques se trouvant dans Baidu Tongji. Il existe de nombreux autres outils de Baidu qui permettent de suivre la santé du site (Baidu Webmaster Tools), de suivre les tendances d’intérêt d’un mot-clé (Baidu Index), de trouver des mots-clés populaires (Baidu Fengchao), etc.

Le Search commence à se développer fortement au sein du marché chinois, et il faut réellement se pencher dessus pour l’explorer et le comprendre dès aujourd’hui.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois ou sur le référencement naturel en général, n’hésitez pas à me contacter !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell et passionn̩e de SEO

%d blogueurs aiment cette page :