archive

Stratégie Webmarketing

Hello tout le monde,

Plus que 2 semaines avant le SMX Paris ! Cette année, le programme est dense, très dense, et on aura droit à des conférences de qualité, avec des speakers venant de Google, de Bing, et de grandes agences de référencement !

Sans plus attendre, voici le programme final ci-dessous :

N’oubliez pas de prendre vos places en utilisant mon code promo : AUTO17 (il y a 15% de remise sur les pass 1 jour et 2 jours ! Profitez en !)

Normalement, je serais sur place pour la remise des prix des SEMY Awards le jeudi 1er juin, et ce sera l’occasion de se rencontrer !

Une question sur l’évènement ? N’hésitez pas à contacter l’équipe du SMX Paris.

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

 

Hello tout le monde,

Voilà à peu près un mois que le SEO Campus Lyon est passé ! C’était la première édition ! Et cela a été une réussite 🙂

Les participants nous ont donné de bons feedbacks, et tout s’est déroulé très fluidement. Les conférences étaient aussi au top. On avait parfois des salles tellement pleines, que certains participants ont dû rester dehors, debout (cela était moins cool, mais cela veut dire que le sujet les ont vraiment attirés, et que s’ils sont restés, c’est que c’est juste super intéressant !) Moi même, j’étais debout à deux conférences, et j’étais totalement captivée par ce que le conférencier racontait.

La conférence que j’ai le plus aimée est celle de Nicolas Nguyen sur le netlinking ! C’est dingue de voir comment les liens font la moitié du boulot pour le SEO ! PBN (réseaux de sites web), domaines expirés de qualité, ça permet vraiment de générer des choses assez solides quand tout est bien fait … et qu’on ne se fait pas griller par les moteurs de recherche bien sûr !

Et justement, Hasni Khabeb qui était là, a filmé la conférence sur le Netlinking ! Vous pouvez la visionner ici :

Sinon, j’ai aussi aimé les conférences de Jason Barnard sur le Knowledge Graph (tournée sous forme de l’éducation de Google), et celle d’Helga Bendea où elle nous présente les différents extraits enrichis de Google (Rich Snippets). La conférence plénière de Philippe Yonnet était très intéressante aussi sur les Embedding Words !

J’ai présenté rapidement le SEO Camp lors du SEO Campus Lyon :

J’ai également surveillé la session QASEO du SEO Campus Lyon ! C’est parti pour 40 minutes de QCM :

Du sérieux, et encore du sérieux ! Mais non, les SEO savent aussi s’amuser ^^ voici quelques photos plus cool :

La pause déjeuner du midi en toute convivialité, et au soleil !!

On a eu droit à du poulet basquaise, des tagliatelles fraîches, du bon pain et fromage, du vin rouge, du vin blanc, de la limonade fait maison, des desserts succulents !

Merci mille fois à LELL (et aussi d’avoir mis le repas de côté pour les personnes qui ont passé la QASEO et la surveillante haha) :

Bon après le SEO Campus Lyon, je suis allée me promener pour découvrir un peu Lyon, et je suis tombée littéralement amoureuse de la basilique de la Fourvière !!

Dans le métro de Lyon, pour aller à Vieux Lyon :

Vieux Lyon SEO Campus Lyon

Une vue sur Lyon …. MAGNIFIQUE ! Bon, la date déconne car mon appareil photo est mal réglé … Mais quelle vue et quel ciel bleu !

Véronique Duong à Lyon ^^

Beaucoup de personnes demandent comment je fais, et par moment, je me demande aussi. Je suis une personne extrêmement organisée dans son planning, et je fais tout pour tout caser même si ce n’est pas toujours facile ! Une bonne organisation permet de tout faire !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – une vraie passionnée du SEO

Bonjour tout le monde,

Orléans, Orléans … une très jolie petite ville où j’ai déjà pu y mettre mes pieds personnellement en 2012 ! Et voilà, 5 ans après j’y retourne pour un évènement SEO sur les techniques black hat. Dans cet article, je vous fais un retour rapide sur l’évènement, et mon ressenti, etc.

Il y a un mois, lors de la première édition SEO by Night qui s’est déroulé le 13 avril 2017 (et où le SEO Camp a été partenaire), on a eu droit à 6 conférences données par des grands noms et des SEO connus dans le domaine du black hat. C’était super intéressant, et j’ai appris des choses, et connu des outils surtout ! Certains sont oufs, mais vraiment, ils font des trucs géniaux. Je me définis plutôt comme une SEO « white hat », mais le black hat me semble très « amusant », et j’ai envie de tester pas mal de choses … mais j’ai peur que cela ne marche que temporairement.

Je testerais bien les techniques black hat pour Baidu, mais le moteur de recherche chinois commence à devenir très sévère aussi avec les SEO qui essayent de tromper ses algo … d’où l’existence de certains filtres de pénalités chinois aussi (Money Plant, Pomegranate, et d’autres).

J’ai beaucoup aimé les conférences de Paul Sanches et de David Dragesco ! J’ai beaucoup appris pendant leurs conf sur les techniques black hat et surtout les outils. Après, je vous avoue que je n’étais pas à toutes les conférences … J’ai entendu que des bons retours pour l’ensemble des conf ! Perso, j’aime les conf très concrètes où j’apprends des choses, et là, j’ai senti que je suis repartie avec des connaissances en plus. Le SEO, c’est du concret, pas de la théorie !

Les petites animations tout autour étaient très sympas ! J’ai adoré la borne à Selfie en tout cas !

Quelques photos :

J’ai également aimé le tournoi de Black Jack haha (où j’ai joué la première fois … et gagné !) :

Voici le petit cocktail de clôture : champagne ! 🙂

Je lève mon verre à SEO By Night 😉

Une petite photo de la jolie ville d’Orléans : j’adore leurs immeubles !! J’étais sur la rue bourgogne ^^

Vivement la prochaine édition !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Présidente SEO Camp x Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Bonjour à tous !

Juste une petite news très rapide pour vous parler du lancement du projet Index Mobile First !

L’Index Mobile First

L’Index Mobile First représente une nouvelle façon d’analyser un site web pour Google, en explorant la version mobile d’une page plutôt que la version PC, comme jusqu’à maintenant. Ce calcul de pertinence mobile servira ensuite à la fois au moteur desktop et au moteur mobile.

Le projet, qui va analyser les versions mobile des sites au lieu des versions desktop comme actuellement, avait été annoncé pour un lancement au printemps 2017.

Lancement du projet retardé

Le projet était prévu pour le second semestre 2017. Google avait promis une large communication à ce sujet à l’attention des webmasters.

Mais, finalement Google a indiqué début avril 2017 qu’il serait certainement plus raisonnable de compter sur un lancement en 2018 pour le projet Index Mobile First car selon le moteur américain, le développement ne sera pas terminé cette année comme annoncé.

L’impact du Index Mobile First

Google semble rassurant en indiquant que l’impact sera en fin de compte “faible”. Il précise que pour les webmasters n’ayant pas de version mobile pour leur site, le moteur se basera sur la version desktop même si le user agent qui crawlera sera un Googlebot mobile.

Google n’a pas encore communiqué sur la manière dont il allait utiliser les liens externes dans son algorithme. L’annonce de Google se veut rassurante quant aux situations ou les webmasters n’ont pas de version mobile adaptée. Néanmoins, il devient urgent de créer une version adaptée à vos utilisateurs, une application mobile ou une version desktop ne peut être suffisante.

Google Mobile-First Index lancement en 2018

 

Si vous avez des questions sur le SEO mobile pour Baidu (MIP) ou Google (AMP), écrivez-moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Hello tout le monde !

J’ai absolument besoin de rédiger cet article, et de le publier en priorité, pour partager un point super important sur la création des Webmaster Tools de Baidu. Le moteur chinois a rajouté pleines d’étapes. Déjà qu’obtenir une ligne mobile chinoise est difficile pour créer le compte, maintenant, il faut carrément entrer des informations sur son identité quand on veut pouvoir faire valider son site !

Récemment, j’ai eu à créer un compte Webmaster Tools Baidu pour un client, et e vous montre tout ça en images ci-dessous, avec mes commentaires :

Après avoir entré la ligne mobile chinoise dans Baidu, générer le code d’activation du compte, choisi ses logins, etc. dès qu’on clique sur « Rajouter un site » pour le faire vérifier et valider, on tombe sur un formulaire comme celui-ci :

baidu-webmaster-tools-creation-2017

Il faut y mettre son vrai nom en chinois, en caractères chinois, et rentrer tout un tas d’informations personnelles, mais rien de méchant, on ne nous demande pas le numéro de la carte d’identité non plus ! Encore heureux.

Une fois le formulaire rempli, et qu’on passe à l’étape suivante, il faut choisir et cocher son secteur d’activité :

creation baidu webmaster tools seo chinois autoveille

Et ce n’est qu’après tout cela que vous pouvez enfin accéder aux méthodes de vérification :

creation baidu webmaster tools seo chinois sur baidu par autoveille

Si vous avez besoin d’aide et de conseils pour votre projet en SEO chinois, écrivez moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Dans mon article précédent, je vous rappelais que le PR est un indice conceptualisé par Google pour mesurer l’importance relative des pages web, en traduisant une notion de popularité. Elle est basée sur la topologie du web, c’est-à-dire sur l’étude des liens entre les pages. Le PR repose ainsi sur un algorithme d’analyse élaboré par Larry Page, co-fondateur de Google, qui permet au moteur américain de calculer l’importance d’une page sur le web.

La théorie est que si une page A pointe vers une page B, la page A signale que la page B est de qualité. Sur ce modèle, si une page est considérée comme qualitative (c’est-à-dire qu’elle a un PageRank élevé), les liens qu’elle fournit à d’autres sites sont considérés comme important.

Il faut noter que cet indice (compris entre 0 et 10) et son calcul sont confidentiels : Google n’a jamais révélé la formule de calcul du PageRank pour une URL donnée.

En revanche, il a longtemps été possible de consulter le PageRank d’une page donnée à l’aide d’outils, dont une célèbre extension Google Chrome : on parlait alors de ToolBar PageRank (TBPR)En mars 2016, Google a annoncé la disparition du TBPR, qui était accessible au public. Mais le PageRank existe et importe toujours dans l’algorithme qu’il utilise.

Aux débuts de l’histoire du moteur de recherche, un article disponible sur le site de Stanford contenant une formule précise du PR a été publié. Bien qu’il y ait des chances pour que cette formule ait évolué, celle-ci donne tout de même une bonne idée de cette dernière :

PR(A) = (1-d) + d (PR(T1)/C(T1) + ….. + PR(Tn)/c(Tn))

 

  • PR(A) est le PageRank de la page cible que vous souhaitez calculer
  • d est un indice frein, généralement égal à 0,85
  • PR(T1) est le PageRank d’une page pointant vers votre page cible
  • C(T1) est le nombre de liens fournis par cette page
  • PR(Tn)/C(Tn) signifie que l’on fait ce calcul pour chaque page offrant un lien vers votre page cible.

 

La valeur du vote offert par une page d’un site externe qui pointe vers une page de votre site décroît suivant le nombre de liens sortant présents sur cette page.

google-calcul-pagerank-autoveille

Si vous avez besoin d’aide pour travailler le netlinking de votre site, écrivez-moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

 

Le PageRank est un indice conceptualisé par Google pour mesurer l’importance relative des pages web, en traduisant une notion de popularité. Elle est basée sur la topologie du web, c’est-à-dire sur l’étude des liens entre les pages.

Le PageRank repose ainsi sur un algorithme d’analyse élaboré par Larry Page, co-fondateur de Google, qui permet au moteur américain de calculer l’importance d’une page sur le web.

Si l’on tente de vulgariser ce qui se passe lors d’une requête, Google génère ses résultats de recherche de la façon suivante :

  • Trouver toutes les pages répondant à l’expression recherchée,
  • Classer les URLs suivant les critères « on page »…
    • …sémantiques tels que la présence des mots-clés importants dans le texte, dans les balises titres, dans les alternatives aux images, etc.
    • …techniques tels que l’accessibilité de la page, sa profondeur, son nombre de liens internes entrants (inlinks), sa rapidité à se charger, etc.
  • Lisser les résultats grâce à l’indice de popularité (PageRank) de chaque page.

google-explications-pagerank-autoveille

Les dérivés du PR : le TBPR et le PRi

Lorsqu’on parle de PageRank, il est également nécessaire de le distinguer avec deux de ses dérivés, le ToolBar PageRank (TBPR) et le PageRank interne (PRi), deux concepts également liés à la popularité d’un site.

  • TBPR

ToolBar PageRank (TBPR) : Il s’agissait d’un indicateur approximatif mais précieux, noté sur 10 et fourni publiquement par Google via sa barre d’outils ou par l’intermédiaire d’une extension de navigateur. Le principe était relativement simple : le ToolBar PageRank est un score allant de 0 à 10, permettant d’évaluer l’importance d’une page web selon Google, la page google.com étant la mieux notée (10/10). Cet outil n’était plus mis à jour depuis décembre 2013, puis a disparu définitivement en avril 2016.

Il ne faut pas pour autant interpréter cette disparition du TBPR comme celle du PageRank : Google utilise toujours cet indicateur-là, il ne le rend simplement plus accessible au public.

  • PRi

Le PRi est un indicateur de PageRank interne, aussi nommé Internal PageRank. Il reprend la même logique que le PR mais cantonné à l’intérieur d’un même site, pour déterminer les pages internes qui sont les plus “populaires” d’après les critères de Google. Autrement dit, le PRi permet d’identifier les pages qui reçoivent le plus de jus de liens au sein du site, permettant alors d’orienter cette diffusion de PRi vers les pages stratégiques en priorité. Le PR et le PRi sont deux indicateurs indépendants, il n’y a pas de liens entre eux.

Même si le PR n’est plus accessible publiquement sous la forme de Toolbar PageRank, l’indice du PageRank est toujours d’actualité et est toujours utilisé par Google dans ses algorithmes.

Si vous avez besoin d’aide pour travailler le netlinking de votre site, et que vous n’êtes pas bien technique (je peux comprendre), écrivez-moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :