archive

SEO international

Bonjour tout le monde !

Les personnes, qui me suivent depuis longtemps, savent que je suis une passionnĂ©e de langues Ă©trangĂšres, de linguistique. Je maĂźtrise 7 langues, dont 4 Ă  l’oral, Ă  l’Ă©crit et Ă  la lecture, et 3 Ă  l’Ă©crit et Ă  la lecture, mais encore Ă  l’oral. Quand je parle de l’oral, c’est savoir parler de façon fluide dans la langue, et non seulement dire deux ou trois phrases.

Je parle couramment français, anglais, cantonais et mandarin. Voici une petite vidĂ©o oĂč je me prĂ©sente dans ces quatre langues :

On peut me dĂ©finir comme une personne quadrilingue. Et que veut dire « quadrilingue » exactement ? Voici une dĂ©finition trouvĂ©e sur le web :

Le plurilinguisme renvoie Ă  la capacitĂ© d’une personne
Ă  utiliser plus d’une langue, dans des situations variĂ©es de
la vie quotidienne. Il n’existe pas de dĂ©finition universelle
du degrĂ© de compĂ©tence ni de la frĂ©quence d’utilisation Ă 
partir desquels une personne peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme
bilingue, trilingue, etc. Dans le sens le plus large de la définition,
une personne bilingue est celle qui peut communiquer
en deux langues au moins, que ce soit sous une forme
productive (la parole et l’écriture) ou rĂ©ceptive (par l’écoute
et la lecture).
La langue principale est la ou les langue(s) dans laquelle/
lesquelles une personne pense et qu’elle sait le mieux (formulation
du relevé structurel). Ce concept remplace celui de
langue maternelle depuis le recensement de 1990.
Les résultats présentés dans les chapitres deux et trois
se rĂ©fĂšrent par contre aux langues d’usage rĂ©gulier, ou
langues utilisées réguliÚrement, définies comme toutes
langues utilisĂ©es au moins une fois par semaine, Ă  l’oral, Ă 
l’écrit ou pour lire, dans au moins un des contextes suivants:
– avec le ou la partenaire ou avec les enfants vivant dans
le ménage
– avec les membres de la famille vivant en dehors du
ménage et les amis
– pour regarder la TV, Ă©couter la radio, naviguer sur internet
– pour lire durant les loisirs
– dans le cadre du travail

Source : Pratiques linguistiques en Suisse – Premiers rĂ©sultats de l’EnquĂȘte sur la langue, la religion et la culture 2014 – 1612-1401

Je parle cantonais et français depuis toute petite. J’ai commencĂ© par le cantonais (et le teochew, dialecte chinois, mais je ne l’utilise pas tellement dans mon quotidien, et c’est plutĂŽt sous forme « rĂ©ceptive » que je la pratique si je reprends la dĂ©finition), puis le français Ă  l’Ă©cole.

Ensuite, j’ai appris le mandarin, puis l’anglais. Dans mon quotidien, je suis amenĂ©e Ă  parler ces langues Ă  mon entourage et dans le milieu professionnel. Mon profil quadrilingue m’a permis de faire plus de choses comme travailler avec les villes et les pays asiatiques tels que la Chine, Singapour, Hong Kong, Macau, TaĂŻwan, etc. Pour ces 4 langues, c’est la forme productive (la parole et l’écriture) qui prĂŽne chez moi.

Par la suite, j’ai appris le Japonais, le CorĂ©en : pour le moment, je sais lire et Ă©crire, et c’est sous forme « rĂ©ceptive » Ă  nouveau dans ces deux cas.

Voici mes niveaux pour chacune de mes langues :

  1. Français : Langue maternelle
  2. Anglais : Bilingue
  3. Cantonais : Langue maternelle
  4. Mandarin : Bilingue
  5. Teochew : Courant
  6. Japonais : Intermédiaire
  7. Coréen : Débutant
  8. Khmer : Notions

Et vous ? Combien de langues parlez-vous ? Quels sont vos niveaux pour chacune ? 🙂

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – IngĂ©nieur linguisteExperte SEO international

Bonjour tout le monde !

La rentrĂ©e 2020 s’approche, et j’avais envie de publier un petit article par rapport aux piliers SEO sur lesquels je me focalise dĂ©sormais. Avant j’Ă©tais trĂšs concentrĂ©e sur la partie technique, et mĂȘme si elle reste trĂšs importante, je vous avoue que j’ai mis l’accent sur le netlinking et le contenu textuel riche en mots-clĂ©s. Voici les diffĂ©rents piliers dans mon ordre de prioritĂ© :

  • Le netlinking sous toutes ses formes
  • Le contenu du site (textes, images, vidĂ©os, etc.)
  • L’e-rĂ©putation / branding de la marque
  • L’accessibilitĂ© des pages
  • Le temps de chargement
  • Les URLs brisĂ©s qui polluent le crawl budget

J’ajoute l’e-rĂ©putation dans les piliers car cela va de soi pour moi de bien rĂ©fĂ©rencer une marque, et de faire en sorte que les rĂ©sultats qui en ressortent soient propres et positifs pour cette derniĂšre. En 2020, j’estime qu’il est primordial de s’occuper de son rĂ©fĂ©rencement tout en pensant Ă  sa rĂ©putation en ligne, cela va ensemble pour moi 🙂

Source : Viaprestige Agency

Pour la rentrĂ©e 2020, on compte attaquer fortement avec le SEO et faire bouger l’Ă©cosystĂšme du SEO Ă  l’international.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Directrice chez RANKWELL – Experte SEO Ă  l’international

Bonjour tout le monde !

Cela va faire 10 ans que je suis dans le monde du travail, dans le rĂ©fĂ©rencement naturel et plus largement sur le marketing digital. J’adore ce que je fais, et je ne m’ennuie jamais. Le SEO est un secteur tellement vaste qu’on trouve toujours quelque chose Ă  faire, surtout quand on est spĂ©cialisĂ© Ă  l’international. Depuis des annĂ©es, j’ai en tĂȘte de crĂ©er de l’emploi en France, et si possible Ă  l’Ă©chelle mondiale. Je pense notamment aux pays d’Asie en dĂ©veloppement comme le Cambodge, le Vietnam, etc.

Pour crĂ©er de l’emploi, il faut dĂ©jĂ  former les gens, monter les entreprises, et construire de solides business plans. Je propose dĂ©jĂ , Ă  mon Ă©chelle, de travailler avec des freelances au Cambodge, au Vietnam sur des prestations de rĂ©daction web :

RĂ©daction web en vietnamien

SEO en khmer

RĂ©daction web en khmer

Ce type de projets prennent du temps, mais j’y crois, et le plus important pour un entrepreneur, c’est de croire en ses projets et ses objectifs. Si vous souhaitez me soutenir dans les dĂ©marches, n’hĂ©sitez pas Ă  m’en parler.

Au niveau national, je mĂšne dĂ©jĂ  des actions frontalement. En 2018, j’ai donnĂ© une confĂ©rence auprĂšs des demandeurs d’emploi au PĂŽle Emploi, et depuis, je me suis vue attribuĂ©e le titre d’Ambassadrice de la Culture SEO :

Présentation du SEO Camp au PÎle Emploi : Professionnaliser le #SEO, un métier à forte valeur ajoutée selon moi

 

ambassadrice-culture-seo-veronique-duong-1

 

ambassadrice-culture-seo-veronique-duong

 

Je forme des Ă©tudiants dans les Ă©coles de commerce, dans les universitĂ©s, et la rentrĂ©e 2020 – 2021 va ĂȘtre intense en termes de cours pour les Master 1 et Master 2 ! Je donnerai cours de SEO et de Marketing Digital chez ILCI Business School et SKEMA Business School. En avril 2020, j’ai donnĂ© cours chez Rocket School pour aider des personnes en reconversion professionnelle Ă  trouver un emploi. Chez RANKWELL, nous avons pris Armel en alternance en tant que Business Developer, et je suis heureuse d’avoir pu travailler avec. Il s’est formĂ© sur le tas avec mon Ă©quipe, avec moi, et c’Ă©tait du concret.

Les Echos Start ont en mĂȘme parlĂ© dans leur rubrique « Travailler mieux » !

Faire des audits, donner des recommandations, chercher des solutions pour rĂ©soudre les anomalies techniques d’un site, j’aime beaucoup, mais je sens que j’ai besoin de faire des choses plus grandioses Ă  mon niveau lĂ .

Je suis fiĂšre de tout ce que j’ai fait jusqu’Ă  prĂ©sent. Maintenant, si je pouvais aider les gens Ă  trouver du travail et Ă  s’Ă©panouir dans leurs carriĂšres, cela serait topissime !

Bon courage Ă  tous, et croyez en vous !

VĂ©ronique DUONG – Ambassadrice de la Culture SEO chez PĂŽle Emploi MobilitĂ© Internationale – Directrice et co-fondatrice chez RANKWELL – Professeur SEO – Experte Search International – Auteure d’ouvrages

(PS : Je n’ai jamais mis une signature aussi longue, et j’en suis fiĂšre !)

Bonjour tout le monde !

En avril 2020, je suis intervenue dans un article publiĂ© au Journal Du Net, rĂ©digĂ© par Marjolaine Tasset, journaliste du Groupe Figaro CCM Benchmarks. L’article complet peut ĂȘtre consultĂ© ici : SEO international : les bonnes pratiques pour rĂ©ussir l’export de son site

J’y ai partagĂ© un certain nombre de conseils pour rĂ©ussir son SEO Ă  l’international, et je vous remets mes astuces ci-dessous, dans mes mots 🙂

Inclure l’attribut HTML “lang”

Chaque page HTML doit idéalement avoir un attribut lang renseigné en début de balisage. 

Le code ressemble à cela : <html lang=”fr”> 
 </html> par exemple pour indiquer qu’il s’agit d’une page en français 

Utiliser les balises HREFLANG

Pour signaler du contenu en plusieurs langues ou variantes locales à Google ou Yandex, utilisez les balises linguistiques <hreflang> qui doivent contenir les codes iso langue x pays, par exemple : “en-GB” pour dire “contenu en anglais pour le Royaume Uni”, “fr-CH” pour dire “contenu en français pour la Suisse”, etc. 

Multiplier les liens externes provenant du pays cible

Des liens entrants efficaces en stratégie de netlinking sont essentiels pour optimiser le référencement des pages multilingues à visée internationale. Une stratégie de netlinking locale est essentielle pour vos principaux marchés. 

Idéalement, il faut trouver des sites en russe pour les sites visant le marché russe, des liens externes en chinois pour les sites voulant se développer sur le territoire chinois, etc. 

Adapter l’ergonomie de votre site pour mobile

En Chine, au Japon et aux États-Unis, les volumes de recherche sur mobile ont dĂ©passĂ© les recherches classiques sur ordinateur. L’optimisation de l’expĂ©rience utilisateur sur mobile est une prioritĂ© et parmi les rĂ©sultats de recherche, les pages responsives sont mieux positionnĂ©es. GoogleBot indexe en prioritĂ© les versions mobile depuis 2018. 

Optimiser le contenu en fonction des recherches locales

Le champ sĂ©mantique de certains contenus peut ĂȘtre affinĂ© en dĂ©terminant les mots clĂ©s les plus recherchĂ©s et les plus pertinents pour chaque marchĂ© ciblĂ©. Les pages stratĂ©giques du site doivent absolument comporter les termes et la sĂ©mantique du marchĂ© local. Si nous avons de la traduction littĂ©rale d’une version linguistique Ă  une autre, nous risquons de faire moins bien ressortir ces derniĂšres dans les moteurs de recherche. 

Utiliser des noms de domaine nationaux

Les ccTLD (.fr pour la France, .co.uk pour le Royaume-Uni, etc.) permettent un ciblage gĂ©ographique. Leur utilisation est d’autant plus conseillĂ©e que les visites et les conversions locales sont plus nombreuses. Si une marque propose des produits Ă  des cibles trĂšs diffĂ©rentes d’un pays Ă  un autre, on prĂ©fĂ©rera un site avec des domaines en ccTLD, et si ce n’est pas le cas, un site avec un TLC (.com, .co, etc.) avec des rĂ©pertoires linguistiques sera plus intĂ©ressant pour le SEO (surtout en termes de netlinking, nous n’avons qu’un domaine Ă  travailler), et en uniformitĂ© de communication. 

 

article-journal-du-net-veronique-duong-seo-international

Extrait de l’article publiĂ© sur le Journal Du Net

 

Vérifier les formats et les unités de mesure

Aux États-Unis, la date commence par le mois. En Chine, ça commence par l’annĂ©e. En France, ça commence par la journĂ©e. En outre, les formats d’adresse sont diffĂ©rents Ă  l’Ă©chelle mondiale, ainsi que les devises et autres unitĂ©s de mesure.

Promouvoir de vos établissements locaux 

Renseignez-vous sur les points de vente d’un pays dans “Google My Business » (adresse, numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone, horaires d’ouverture, lien vers le site), il donne Ă  vos clients des informations importantes … tout en solidifiant le positionnement SEO local du site de la marque. Si vous avez un store locator, cela est une zone trĂšs stratĂ©gique pour crĂ©er des pages boutique afin d’attirer les internautes sur votre site, sur les pages dĂ©diĂ©es Ă  chaque boutique en combinant des mots-clĂ©s comme : “marque + mot-clĂ© + lieu / pays” 

Attention aux variantes linguistiques

Lorsqu’une langue est parlĂ©e dans plusieurs pays, l’orthographe et certaines expressions nĂ©cessitent une attention particuliĂšre. 

Par exemple pour l’anglais, si vous Ă©crivez «Jewelry» aux États-Unis et «Jewellery» au Royaume-Uni, les volumes de recherche varient fortement. Toutes ces petites diffĂ©rences affectent les rĂ©sultats de recherche.

Respecter les différentes habitudes de navigation

Par exemple, lorsque les utilisateurs chinois cliquent sur un lien, ils s’attendent Ă  ce que la page de contenu s’ouvre dans un nouvel onglet. Autre exemple, en Allemagne, les visiteurs veulent avoir l’assurance que leur vie privĂ©e soit protĂ©gĂ©e et que les services fournis sont conformes aux normes. Ils lisent toutes les mentions lĂ©gales, les politiques de confidentialitĂ©. 

En adaptant vos sites aux spĂ©cificitĂ©s locales et internationales, l’optimisation de votre rĂ©fĂ©rencement Ă  l’international se portera au mieux, et surtout vous augmentez votre visibilitĂ© en ligne dans plusieurs pays.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte Search International – Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Suite aux annonces de Google sur son blog en anglais pour les webmasters, Ă  partir de septembre 2020, tout le web passe sur l’indexation Mobile First. Les versions mobiles des sites web seront donc crawlĂ©s et indexĂ©s en prioritĂ©, et les versions classiques, de façon plus secondaire.

D’aprĂšs Google, Ă  partir de la rentrĂ©e 2020, aprĂšs l’Ă©tĂ©, la « migration » se fera progressivement, au fur et Ă  mesure pour la majoritĂ© des sites web, et passe en prioritĂ© ceux qui sont prĂȘts Ă  ce mode d’indexation :

mobile-first-indexing-seo-veronique-duong

La recommandation de Google est de montrer les mĂȘmes informations sur la version classique et sur la version mobile. La meilleure technique pour y arriver, c’est bien Ă©videmment le Responsive Design. Croyez moi qu’en 2020, je trouve encore des sites qui ne sont pas adaptables sur tous les types de support ! Faites vous aider si vous ne savez pas le faire, car lĂ , le Responsive est indispensable pour le bon rĂ©fĂ©rencement de votre site :

mobile-first-indexing-seo-veronique-duong-2

Jusque lĂ  rien de trĂšs nouveau, depuis 2014 au moins, je recommande personnellement de faire des sites en Responsive Design

Google ne recommande pas de faire des sites mobiles sĂ©parĂ©s avec des noms de domaines comme « m. domaine .com », et je me pose la question par rapport Ă  l’AMP (Accelerated Mobile Pages) dont le moteur de recherche n’en parle pas du tout dans son article. Pour l’AMP, il faut crĂ©er des pages Ă  part en plus, avec le balisage HTML AMP, et mettre en URL canoniques les pages « dupliquĂ©es » de la version classique.

Google remercie tous les dĂ©veloppeurs pour le travail effectuĂ© pendant des annĂ©es sur ce passage de l’indexation PC vers l’indexation Mobile-First. Nous entrons dans une nouvelle Ăšre pour de bon et il faudra s’y adapter :

mobile-first-indexing-seo-veronique-duong-3

Vive le Responsive Design pour le SEO !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – Experte rĂ©fĂ©rencement SEO international et Directrice chez RANKWELL

 

 

Bonjour tout le monde !

Nous sommes encore en pleine vague Ă©pidĂ©mique du COVID 19 qui a dĂ©butĂ© en Chine, en dĂ©cembre 2019. Depuis le 17 mars 2020, la France est dans un confinement quasi total. Je suis en tĂ©lĂ©travail, mais cela ne m’a pas empĂȘchĂ© d’ĂȘtre productive car j’arrive Ă  me motiver toute seule, et Ă  driver les missions.

Les commerces « non indispensables Ă  la vie » sont fermĂ©s. Ils restent peu de structures ouvertes, et cela est trĂšs compliquĂ© pour certains secteurs financiĂšrement. En Ă©tant dans le domaine du digital, et plus particuliĂšrement le SEO, mes activitĂ©s sont moins directement impactĂ©es, mĂȘme si, bien Ă©videmment, je ressens un ralentissement gĂ©nĂ©ral. Tant que les sites web tournent, nous pouvons rĂ©aliser nos prestations de rĂ©fĂ©rencement naturel (SEO) dessus.

La prospection commerciale s’en est pris un coup, mais au lieu de rester Ă  ne rien faire, j’ai tentĂ© de prospecter certains secteurs encore actifs. Avec ce travail de prospection et de relances, j’ai eu deux prospects qui m’ont rĂ©pondu entre mi-mars et dĂ©but avril. Sachant que la pĂ©riode est compliquĂ©e, au niveau tarifaire, je m’adapte Ă  la situation et aux budgets de chacun. Il faut tout faire pour maintenir l’activitĂ©, et oser prospecter mĂȘme si la conjoncture est difficile. Le web est toujours lĂ , et heureusement qu’il est lĂ  pour les activitĂ©s e-commerce, formations en ligne, consultations par vidĂ©o, etc.

Je vous ai parlé de secteurs actifs, et on peut notamment penser à tous les domaines qui répondent aux besoins de premiÚres nécessités : soins médicaux, alimentation, envois postaux, etc. Faites appel à votre imagination pour proposer des services digitaux à ces acteurs indispensables à notre vie (voire notre survie) !

Voici une petite infographie (source : Gina Pennington – https://www.linkedin.com/in/ginapennington/) que je voulais partager avec vous sur les mĂ©thodes de prospection Ă  employer :

infographie-methodes-prospection-commerciale-autoveille

Bon courage à tous en cette période compliquée !

VĂ©ronique DUONG

Experte SEO international – Directrice / Co-fondatrice de RANKWELL Agency

Bonjour tout le monde !

Pour la 5eme annĂ©e consĂ©cutive (depuis 2015), j’ai le plaisir de vous annoncer que je suis Ă  nouveau Blogueuse Partenaire (Blog Partner) pour l’Ă©vĂ©nement SMX France !

J’aime faire les choses sur le long terme, dans la durĂ©e, et pouvoir renouveler chaque annĂ©e ce partenariat est une belle preuve de confiance par Ă  mon blog et Ă  moi.

La 11eme édition du SMX se déroulera à Paris fin novembre 2020, et plus exactement les 24 et 25 novembre 2020.

smx-france-blog-partner-veronique-duong-novembre-2020

Comme chaque annĂ©e, je vous propose un code promo Ă  utiliser lors de vos inscriptions : jusqu’au 31 mai 2020, nous sommes en Super Early Bird !!!

Mon CODE PROMO pour le SMX Paris 2020 :

AUTO20

Voici la rĂšgle cette annĂ©e : 15% de remise sur le tarif en cours sur les pass 1 jour et 2 jours soit, par exemple, en ce moment 430€ pour le pass 2 jours au lieu de 470€ sur le Super Early Bird jusqu’au 31 mai 2020.

Le programme vous sera communiquer prochainement, et vous aurez toutes les informations sur ce blog, ici !!!

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte SEO international – Directrice et Co-fondatrice de RANKWELL

 

Bonjour Ă  tous !

Il existe plusieurs façons d’utiliser les outils de suivi SEO ou de rĂ©fĂ©rencement du marchĂ©, et aujourd’hui, je vous propose de regarder la partie « Backlinks » de SEMRush !

Testez SEMRush gratuitement :

Pour analyser correctement les liens externes, voici les éléments que je regarde :

  • Nombre de domaines rĂ©fĂ©rents
  • Nombre de liens externes
  • Ancres de texte
  • QualitĂ© des domaines rĂ©fĂ©rents
  • QualitĂ© des liens externes
  • VĂ©rification du lien externe s’il est bien maillĂ© dans le site externe (car les pages orphelines, non merci !)

backlinks-semrush-rankwell-veronique-duong

Ici, je prends en exemple le site de RANKWELL, et je regarde en premier les ancres de texte, afin de voir comment les sites externes parlent de mon site. IdĂ©alement il faut des mots-clĂ©s gĂ©nĂ©riques, mais aussi de la brand, sinon, le site peut ĂȘtre vu comme sur-optimisĂ© ! J’attire vraiment votre attention sur ce point, et faire attention Ă  cela (risque de pĂ©nalitĂ©) :

ancres-backlinks-semrush-rankwell-veronique-duong

Ensuite, je regarde la répartition des domaines référents : la volumétrie, la provenance, quelles langues, quels pays, etc.

domaines-backlinks-semrush-rankwell-veronique-duong

On a surtout des noms de domaine .com qui proviennent de France ! Cela semble aller et qualitatif pour RANKWELL (on est une agence SEO en France, Ă  Paris, donc il faut idĂ©alement que les liens externes proviennent du mĂȘme territoire et dans la mĂȘme langue sur le site, cela est important pour la sĂ©mantique).

Astuces pour les dĂ©butants : on privilĂ©gie bien sĂ»r les sites ayant un Domain Authority (DA) intĂ©ressant, et sachez qu’Ă  partir de 20, le site est dĂ©jĂ  pas mal du tout. Vous pouvez vĂ©rifier cela avec MOZ (par exemple, le prĂ©sent blog que vous lisez a un DA de 32 !) :

domain-authority-moz-autoveille-veronique-duong

Une autre fonctionnalitĂ© intĂ©ressante, c’est la comparaison avec les concurrents, et cela vous permet en un coup d’oeil de voir qui veut classer sur les mĂȘmes requĂȘtes et liens externes que vous :

concurrents-backlinks-semrush-rankwell-veronique-duong

SEMRush permet aussi de voir l’Ă©volution du score d’autoritĂ© du site (un peu comme le DA, mais propre Ă  l’outil), et on voit justement si notre site part dans le bon sens en termes de visibilitĂ© :

authority-score-semrush-veronique-duong

En tout cas, SEMRush fournit un tas de data qui permet d’interprĂ©ter l’Ă©volution d’un site et de comprendre ce qu’il faut faire pour continuer Ă  amĂ©liorer encore et encore les scores de ce dernier !

Testez SEMRush dÚs à présent :

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte SEO international et Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde,

En novembre 2019, avec toute l’Ă©quipe RANKWELL, nous sommes partis Ă  Cannes pour le salon CRM Meetings ! Ce fut 3 / 4 jours intenses dans le Sud de la France. Plusieurs rencontres, plusieurs Ă©changes, et quelques rendez-vous au top avec des directeurs marketing de grands comptes.

Voici le stand de RANKWELL lors du salon : cela fusait en rendez-vous sur le SEO local, national et international !

RANKWELL au salon CRM Meetings Ă  Cannes en 2019

Le salon en soi Ă©tait vraiment adaptĂ©, et les leads Ă©taient intĂ©ressants (en gros, les personnes, qui venaient nous voir, avaient vraiment besoin de SEO ou de webmarketing Ă  l’international quoi 🙂 !)

Nous avions une dizaine de rendez-vous, et nous avions enchaĂźnĂ© aussi avec des rencontres sur notre stand afin de discuter d’opportunitĂ©s et de besoin en SEO.

Les plus du salon selon mon expérience personnelle :

  • Rendez-vous pertinents
  • Leads intĂ©ressants
  • Bons Ă©changes avec les top dĂ©cideurs
  • Cadre prestigieux (Palais des Festivals de Cannes !)
  • Bonne visibilitĂ© de l’Ă©vĂ©nement
  • Equipe du salon disponible

Les moins du salon :

  • Le calme lors des pauses dĂ©jeuners (pas d’animation ou autre pour faire rester les gens sur le salon)
  • Algorithme de matching qui n’a pas tout le temps fonctionnĂ© (on voulait certains RDV, mais on ne les a pas eus Ă  cause de l’algorithme)

GĂ©nĂ©ralement, est-ce qu’on referait ce salon ? Oui !

Si vous avez besoin de discuter de rĂ©fĂ©rencement local, national ou international, appelez nous dĂšs aujourd’hui au 📞 01 82 28 30 07 !

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Directrice de RANKWELL et experte SEO / webmarketing Ă  l’international

Bonjour tout le monde !

A quoi s’attendre en termes de tendances SEO pour 2020 ?

Le référencement naturel (ou Search Engine Optimization (SEO)) a le vent en poupe depuis ces derniÚres années. Il est à noter que les moteurs de recherche tels que Google (USA) et Baidu (Chine) évoluent constamment. Chaque moteur propose des services pour devenir un moteur de réponses, fournir des résultats de recherche enrichis, et afficher des pages web en un temps record sur mobile. 

L’objectif de Google : devenir LE moteur de rĂ©ponses :

Google a lancĂ© un projet nommĂ© AMP (Accelerated Mobile Pages) depuis 2016. Son dĂ©ploiement avait commencĂ© avec les sites de presse et d’actualitĂ©s, et continue doucement avec les sites corporates et les sites e-commerce. 

Il est Ă  noter qu’en 2020, qu’une majoritĂ© de mobinautes resteront avec une connexion 2G / 3G, et le moteur de recherche amĂ©ricain a lancĂ© ce projet pour couvrir le besoin de cette partie de la population mondiale : afficher des pages web sur leurs smartphones ou tablettes en moins de 2 secondes afin qu’elle accĂšde Ă  l’information trĂšs rapidement. Un rĂ©el dĂ©fi pour les dĂ©veloppeurs et les SEO.  

70% des connexions mobiles en 3G en 2020 selon Google

En outre, la recherche vocale est un sujet auquel il faut y prĂȘter une attention particuliĂšre car plusieurs Ă©tudes estiment dĂ©jĂ  que la plupart des internautes feront leurs recherches avec la fonction “Voice Search” sur les smartphones ou directement avec leurs enceintes Google Home. Les rĂ©ponses donnĂ©es Ă  l’oral sont issues des Featured Snippets. 

Ces derniers sont les rĂ©sultats en Position 0 que l’on peut souvent voir en formulant des requĂȘtes interrogatives ou contenant des mots-clĂ©s comme “dĂ©finition 
”. 

Les vidĂ©os sont Ă©galement un nouveau format de contenu Ă  exploiter. Ces derniĂšres hĂ©bergĂ©es sur YouTube (entitĂ© appartenant Ă  Google) remontent souvent trĂšs bien en premiĂšre page du moteur de recherche amĂ©ricain pour des requĂȘtes spĂ©cifiques et prĂ©cises. 

Les analyses sémantiques, les Knowledge Graph, les micro data, le travail des entités nommées restent aussi des éléments à optimiser afin de toujours donner des résultats enrichis et les plus informationnels possibles à Google. 

Dans mon prochain article, je vous parlerai des tendances SEO 2020 pour Baidu … stay tuned 🙂

VĂ©ronique DUONG

Passionnée de SEO international, de marketing en ligne et directrice / CEO de RANKWELL

 

%d blogueurs aiment cette page :