archive

SEO Asie

Bonjour tout le monde !

Je suis spĂ©cialisĂ©e sur le rĂ©fĂ©rencement de Google depuis des annĂ©es (2010 !), et mise Ă  part de parler de SEO Google France / USA, je peux vous dire que les diffĂ©rentes versions du moteur n’offrent pas les mĂȘmes rĂ©sultats de recherche (surtout au niveau des pays MENA ou asiatiques).

Je regarde principalement les versions suivantes de Google :

  • France
  • USA
  • Canada
  • Belgique
  • Suisse
  • UK
  • MENA ( Google .AE)
  • La plupart des pays europĂ©ens comme Espagne, Allemagne, Italie, etc.
  • Hong Kong
  • Macau
  • Singapour
  • TaĂŻwan
  • Japon
  • CorĂ©e du Sud

Je me suis rĂ©cemment mise Ă  Ă©tudier Google Khmer car il me semble que des progrĂšs ont Ă©tĂ© faits cĂŽtĂ© gestion linguistique du khmer. J’ai fait traduire mon nom en khmer (en Ă©criture khmer) : ឌវង វេរ៉ឌនិច et ma biographie de prĂ©sentation. Je voulais voir si tout s’indexe bien et remonte dans Google KM.

Lorsqu’on recherche ឌវង វេរ៉ឌនិច dans Google version khmĂšre, on trouve bien des rĂ©sultats sur ma personne, avec mon site de prĂ©sentation qui remonte en 3e position (mes tweets en khmer sont classĂ©s devant, car certainement parce que Twitter a plus de poids en termes de nom de domaine, et le Cambodge est aussi trĂšs orientĂ© rĂ©seaux sociaux) :

google-khmer-seo-google-veronique-duong

 

Sur des requĂȘtes gĂ©nĂ©riques comme « SEO Baidu » (requĂȘte importante pour moi, car le Cambodge est en train de se dĂ©velopper fortement Ă©conomiquement, et la Chine continentale y investit pas mal !), « SEO internationale », etc., je remonte bien dessus.

SEO Internationale – SEO ážąáž“áŸ’ážážšáž‡áž¶ážáž· ážąáŸ’áž“áž€áž“áž¶áž„ :

google-khmer-seo-google-veronique-duong-3

 

SEO et Baidu – SEO និង Baidu :

google-khmer-seo-google-veronique-duong SEO Baidu

Lorsqu’on tape « SEO Baidu » dans Google Khmer, mon ouvrage sur Baidu remonte dans le Knowledge Graph :

google-khmer-seo-google-veronique-duong-4

Ma page en khmer est bien indexĂ© dans Google Khmer, donc je vous recommande tout Ă©crire en khmer si vous voulez bien remonter dans le moteur et ĂȘtre vu par les Cambodgiens :

google-khmer-seo-google-veronique-duong-1

Comme vous pouvez le voir, les caractĂšres khmer s’encodent bien grĂące Ă  l’UTF-8, donc pas de problĂšmes pour avoir des URLs en khmer.

Je prĂ©vois un voyage au Cambodge, c’est la terre natale de mes parents, et il faut vraiment que j’aille voir ce qui se passe et comment les investissements se font sur place.

Plusieurs challenges et missions Ă  venir !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – Directrice chez RANKWELLExperte SEO international depuis 2010

Bonjour tout le monde !

Je voulais vous faire une comparaison des trois Ă©critures asiatiques que je maĂźtrise, et qui sont les plus courantes dans les projets SEO ou web que l’on peut rencontrer. J’ai commencĂ© le corĂ©en mi-aoĂ»t, et depuis je suis passionnĂ©e par cette langue, qui dans ses racines, est trĂšs proche du chinois. A noter : 1 caractĂšre asiatique (dans ces 3 langues en tout cas) utilise 3 octets (UTF-8). Donc la limite de caractĂšres varie (ce n’est pas une cinquantaine de caractĂšres avec espaces compris comme pour Google) pour les titles par exemple.

Je vous fais un petit rappel des moteurs de recherche et réseaux sociaux utilisés en Chine, au Japon et en Corée du Sud :

  • Chine : Baidu, Shenma, Sogou, Qihoo 360 (moteurs) et WeChat, Weibo, Douyin, Xiao Hong Shu (RED), BiliBili (rĂ©seaux sociaux)
  • Japon : Yahoo! Japan, Google (moteurs), et LINE
  • CorĂ©e du Sud : Naver, Daum, Google (moteurs) et KakaoTalk, LINE

En CorĂ©e du Sud, Blog Naver et Cafe Naver sont des plateformes communautaires oĂč les publications (leurs URLs) s’indexent en quelques jours ! Afin de maĂźtriser correctement son SEO, il faut dĂ©jĂ  savoir Ă©crire correctement dans la langue car les fautes d’orthographes, d’espaces, peuvent impacter nĂ©gativement le rĂ©fĂ©rencement et la visibilitĂ© des sites.

Voici un exemple dans les trois langues pour dire « je veux du vin rouge » ou « donnez moi du vin rouge » (ah oui … je suis bien française) avec une traduction en anglais :

  • Chinois : æˆ‘æƒłèŠäž€æŻçșąé…’。
  • Japonais : ă‚ăŸă—ăŻè”€ăƒŻă‚€ăƒłă‚’ăźăżăŸă„ă§ă™ă€‚
  • CorĂ©en : 저눈 ì íŹë„ìŁŒ 한 잔을 ìŁŒì„žìš”.
  • Anglais : Please give me a glass of red wine

Si vous observez bien, le chinois et le japonais sont Ă©crits sans un seul espace, alors que le corĂ©en si. De ce fait, en corĂ©en, dans les titles et les mĂ©ta descriptions, il ne faut surtout pas utiliser d’underscores « _ » car ce n’est pas considĂ©rĂ© comme un sĂ©parateur. Le tiret « -« , lui oui.

seo-chinois-japonais-coreen-veronique-duong

 

Les langues asiatiques sont trĂšs diffĂ©rentes des langues occidentales (par exemple, lors de la segmentation technique pour les traitements automatique du langage, je vous laisse imaginer … et c’est pour cela qu’on Ă©vite les textes bilingues dans les pages web car les moteurs vont avoir du mal Ă  bien dĂ©couper les informations).

Si vous avez besoin de conseils à ce niveau, je peux vous en donner car je baigne dans la culture asiatique et la linguistique depuis des années.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – PassionnĂ©e d’Asie, de linguistique, de SEO et de webmarketing international – Directrice chez RANKWELL

 

Bonjour tout le monde !

Durant l’Ă©tĂ© 2019, j’ai appris le corĂ©en en mode intensif, pendant deux semaines, Ă  raison de deux heures par jour ! Je suis super contente d’avoir pris cette initiative et d’avoir investi mon temps et un budget dans cette formation. Je sais maintenant lire et Ă©crire le corĂ©en. Certains sons ressemblent au chinois et au japonais, et cela facilite ma comprĂ©hension de la langue. Je parle plusieurs langues asiatiques, et quand je dis que « je parle », c’est vraiment que je peux comprendre le sens de ce qu’on me dit, ou je sais lire et Ă©crire.

Je maĂźtrise Ă  l’heure actuelle :

  • Cantonais çČ€èŻ­
  • Mandarin æ™źé€šèŻ
  • Teochew æœźć·žèŻ
  • Japonais æ—„æ–‡ – æ—„æœŹèȘž (Nihongo)
  • CorĂ©en 韩文 – 한Ꞁ (Hangeul)

Par exemple, le Khmer, je ne le compte pas, car je ne sais pas lire, ni Ă©crire, je n’ai que des notions trĂšs basiques.

Le corĂ©en, je l’ai appris par curiositĂ© car tout le monde me disait qu’en parlant mandarin, et sachant lire en japonais (pour les sons), cela devrait ĂȘtre simple. Je me suis donc un peu lancer le dĂ©fi (quand je vous dis que j’aime les challenges ! …). Les cours ont commencĂ© le 19 aoĂ»t et se sont terminĂ©s le 30 aoĂ»t. Tous les soirs, aprĂšs le travail, je faisais 2 heures de corĂ©en. J’adorais, et j’ai commencĂ© Ă  me passionner … au point de vouloir partir Ă  SĂ©oul l’an prochain ! Je veux dĂ©couvrir la culture corĂ©enne, la langue, les locaux de plus prĂšs 🙂

Je travaille sur Naver (SEO corĂ©en) et je ne savais pas encore lire quand j’ai commencĂ© Ă  me spĂ©cialiser sur ce moteur. Maintenant que je sais lire, je vais me spĂ©cialiser encore un peu plus sur le moteur corĂ©en (et Yahoo! Japan, j’ai lis, Ă©crit et parle plus japonais que corĂ©en pour le moment) !

SEO Naver SEO coréen SEO Asie Véronique DUONG

Naver Datalab, outil pour trouver les tendances de recherche en Corée du Sud

SEO Naver - SEO Corée du Sud - SEO Coréen - Véronique DUONG

Certains mots en corĂ©en ressemblent au chinois, et cela m’aide dans la comprĂ©hension. Dans Naver Datalab (Ă©quivalent de Google Trends ou Baidu Index), on y trouve des donnĂ©es portant sur un secteur ou un mot-clĂ© spĂ©cifique.
Par exemple, ci-dessus, « Duty Free Shop 멎섞점 (myeonsejeom) » (en chinois 慍繎ćș— (mian shui dian)) est recherchĂ© entre 90 et 100 fois par jour, principalement par des femmes en CorĂ©e du Sud (78%) qui ont entre 20 et 30 ans. Les recherches se font principalement sur appareils mobiles. Analyser les data, c’est la base pour comprendre beaucoup de choses et mieux cibler ses stratĂ©gies.

Sinon, si je devais classer par ordre de difficultĂ©, en termes d’Ă©critures, voici mon classement personnel (du plus difficile au plus facile) :

  • Chinois traditionnel (le must du difficile avec les idĂ©ogrammes traditionnels)
  • Chinois simplifiĂ©
  • Japonais
  • CorĂ©en

Dans mon apprentissage, j’ai commencĂ© par le plus dur quand j’Ă©tais petite entre la primaire et le collĂšge en chinois traditionnel, puis du collĂšge Ă  la fac, j’ai fait du chinois simplifiĂ©, et j’ai commencĂ© le japonais il y a 2 ans (dĂ©jĂ  !!), et on Ă©crit avec les kanji qui viennent du chinois traditionnel. Si vous avez des enfants, je vous conseille cet ordre pour leur apprentissage. AprĂšs je ne sais pas s’ils voudront faire autant de langues que moi ^^’ (je suis une passionnĂ©e de langues et de linguistique Ă  la base).

En faisant mettant Ă  jour mon profil Linkedin, je maĂźtrise actuellement 7 langues. Cela m’a surprise car je ne compte pas tous les jours les langues que je parle. Je parle cantonais et français Ă  un vrai niveau bilingue (langues maternelles) et je peux faire de l’interprĂ©tariat Ă  l’improviste sans problĂšme, l’anglais et le mandarin, j’ai un niveau professionnel complet, je le parle et l’Ă©coute couramment, et on peut dire que j’ai aussi un niveau bilingue. Le teochew, je comprends tout car mon pĂšre me parle souvent dans cette langue (depuis bĂ©bĂ©, donc c’est aussi une langue maternelle en fait), le japonais et le corĂ©en, j’apprends, je dĂ©couvre, je lis, je m’entraĂźne 🙂

Je souhaite un jour faire du russe et de l’italien, mais pour le moment, ce n’est pas prĂ©vu pour avant les 5 prochaines annĂ©es Ă  venir !

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – PassionnĂ©e de l’Asie – IngĂ©nieure linguiste multilingueExperte SEO certifiĂ©e CESEO – Directrice associĂ©e RANKWELL

Bonjour tout le monde !

En aoĂ»t, je publiais un post sur LinkedIn parlant de l’algorithme / produit « Aladdin » que Baidu a lancĂ© afin de proposer une plateforme multicanal pour gĂ©rer les diffĂ©rents formats de publicitĂ©s pour le secteur de l’hĂŽtellerie. « Aladdin » existe pour ces services Baidu suivants :

  • Baidu Search : le moteur de recherche avec plus de 660M d’utilisateurs actifs par mois, et plus de 161M d’utilisateurs actifs par jour !
  • Baidu Ditu (Map) : on va dire que c’est le « Google Maps » chinois avec plus de 300M d’utilisateurs actifs par mois
  • Baidu Nuomi : Une app multifonction « lifestyle » avec plus de 70M d’utilisateurs actifs par mois, proposant des services locaux comme divertissements, transports, voyages, etc.

Comme je n’ai pas encore personnellement testĂ© le service, je me suis renseignĂ©e en faisant ma veille d’informations, et un site en anglais, Koddi en parle, et voici comment Aladdin fonctionne, et ses diffĂ©rences avec le systĂšme de Google Ads :

baidu-aladdin-sea-ppc-chine-veronique-duong-differences-google

Source : https://koddi.com/baidu-introduces-aladdin-hotel-ads-product/

On constate qu’Aladdin est disponible sur plus de plateformes que Google Hotel Campaigns, mais en termes de types d’enchĂšres, Google propose plus de choix : CPC et CPA, alors que Baidu, uniquement CPC.

La navigation de l’utilisateur est Ă©galement un peu diffĂ©rente : Chez Baidu, on a « annonce > liste d’hĂŽtels > liste chambres et sponsors > rĂ©servation », et chez Google, c’est ce flux : « annonce > liste des sponsors > liste des chambres > rĂ©servation », nous n’avons pas la liste des hĂŽtels

Le dĂ©coupage est diffĂ©rent entre les deux moteurs, et pour la partie Chine, on a un peu plus de choix en termes de plateformes et de listes, Google l’a dĂ©coupĂ© d’une autre maniĂšre.

Voici en image ce que Aladdin donne sur les plateformes Baidu Ditu, Baidu Nuomi vs Google (tout Ă  droite) :

baidu-aladdin-sea-ppc-chine-veronique-duong-differences-google-2

Source : Koddi

On voit la liste des localisations sur Baidu Map (à gauche), la lsite des hÎtels sur Baidu Nuomi, et la liste des chambres sponsorisées sur Google.

DĂšs que j’ai un peu de temps, je vais encore tester tout cela, et vous faire mes retours sur ce que j’en pense. On trouve peu d’actualitĂ©s sur Aladdin qui est destinĂ© qu’Ă  un secteur. Cela me rappelle que Baidu avait lancĂ© l’icĂŽne Avion pour les entitĂ©s liĂ©es au voyage, et si vous voulez relire l’article, ma tribune est publiĂ©e au Journal Du Net : Baidu crĂ©e l’icĂŽne « Avion » pour les agences de voyage certifiĂ©es

En tout cas, je reste Ă  disposition pour en discuter, les choses Ă©voluent tellement vite en Asie, qu’il faut toujours garder un Ɠil sur tout ce qui se passe !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – SpĂ©cialiste du webmarketing en Asie et experte SEO certifiĂ©e CESEO – Directrice chez RANKWELL

 

 

Bonjour tout le monde !

Dans mes rĂ©centes actualitĂ©s, vous avez dĂ» voir passer quelques publications ou posts sur le Cambodge, et je suis totalement Ă  fond sur ce pays car je suis originaire du Cambodge. Je me suis toujours sentie multiculturelle, et c’est ma force. Je suis française, bien sĂ»r, mais avec de fortes valeurs asiatiques que je dĂ©fends Ă  tous les niveaux (les blagues et les cliches sur les Asiatiques, j’ai beaucoup de mal avec, par exemple, mais bref, ce n’est pas le sujet ici).

J’ai fait un test d’ADN en 2018, et j’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement surprise par quelques rĂ©sultats, mais je constate que j’ai bien quelque chose avec l’Asie du Sud-Est, et le Cambodge est bien prĂ©sent (je ne vous donnerais pas plus d’informations lĂ  dessus, car je considĂšre que c’est de l’ordre de ma vie personnelle) :

origines-cambodge-chine-taiwan-veronique-duong

J’ai des origines chinoises, mais taĂŻwanaises aussi comme on peut le voir dans les rĂ©sultats (j’ai des origines minnan). Du Cambodge, mes ancĂȘtres viendraient de Kampot (trĂšs connu pour son poivre 😉 !)

Sur ce blog, je parle de temps en temps du Cambodge depuis quelques années (2016, 2017, etc.), pas autant que pour la Chine, mais si vous voulez relire les articles, les voici :

Part de marché moteurs de recherche au Cambodge

SEO au Cambodge, mon prochain challenge

J’ai rĂ©cemment fait traduire ma biographie en khmer pour dĂ©jĂ  me faire remonter dans Google Cambodge (et voir si le moteur gĂšre bien la langue khmer). Je vous invite Ă  la dĂ©couvrir ci-dessous :

 ឌវង វេរ៉ឌនិច (Duong Veronique) – áž‘ážžáž—áŸ’áž“áž¶áž€áŸ‹áž„áž¶ážšáž‡áŸ†áž“áž¶áž‰ážáŸ†ážŽáž€áž¶ážšáž—áŸ’áž‡áž¶áž”áŸ‹ážŸáŸ’ážœáŸ‚áž„ážšáž€ážąáž“áŸ’ážážšáž‡áž¶ážáž· ážąáŸ’áž“áž€áž“áž¶áž„ ឌវង វេរ៉ឌនិច - seo-cambodge-khmer-veronique-duong-seo-internationalSource : ឌវង វេរ៉ឌនិច (Duong Veronique) – áž‘ážžáž—áŸ’áž“áž¶áž€áŸ‹áž„áž¶ážšáž‡áŸ†áž“áž¶áž‰ážáŸ†ážŽáž€áž¶ážšáž—áŸ’áž‡áž¶áž”áŸ‹ážŸáŸ’ážœáŸ‚áž„ážšáž€ážąáž“áŸ’ážážšáž‡áž¶ážáž· ážąáŸ’áž“áž€áž“áž¶áž„ ឌវង វេរ៉ឌនិច

Mes parents parlent cambodgien (ils sont natifs), et je pense prendre des cours un jour de cette langue (mais j’ai dĂ©jĂ  le japonais Ă  peaufiner, puis le corĂ©en, et je pense le russe Ă  venir … j’ai trop de projets dans la tĂȘte !).

Je ne sais pas jusqu’oĂč mes passions pour l’Asie, le SEO, le webmarketing et tout ce qui est liĂ© au digital me mĂšneront, mais je sais que je continuerai Ă  me lancer des challenges, car c’est mon moteur pour faire avancer les choses !

Déjà, je pense que je vais faire la demande de mon Visa K, ça sera déjà une premiÚre étape de faite !

Si vous voulez discuter de l’Asie et du SEO avec moi, n’hĂ©sitez pas 🙂

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – SpĂ©cialiste SEO passionnĂ©e de l’Asie, directrice chez RANKWELL, agence SEO international

Bonjour tout le monde !

Cet article retrace la rĂ©alisation de mon mini portfolio, un petit site oĂč je me concentre sur mon portfolio d’influenceuse asiatique spĂ©cialisĂ©e en webmarketing franco chinois. Je suis sur une thĂ©matique ultra niche, et en tant qu’influenceuse, il faut absolument trouver son axe diffĂ©renciant, et je l’ai trouvĂ© assez rapidement de mon cĂŽtĂ©.

Je rĂ©alise que des profils comme le mien, ça ne court pas des rues : jeune femme française d’origines asiatiques hautement spĂ©cialisĂ©e en SEO international, en ingĂ©nierie linguistique multilingue, parlant 6 langues (français, anglais, cantonais, mandarin, japonais et teochew). De ce fait, je me suis construite un profil d’influenceuse autour de ces quelques traits forts et importants que je possĂšde.

Comme je suis spĂ©cialisĂ©e en SEO, tous les posts, que je rĂ©dige pour des marques, sont optimisĂ©s ! Elles ont donc un double intĂ©rĂȘt Ă  travailler avec moi car je peux les faire gagner en rĂ©fĂ©rencement naturel trĂšs rapidement et je suis spĂ©cialisĂ©e sur mes secteurs.

AprĂšs avoir trouvĂ© mes diffĂ©rences, j’ai achetĂ© mon nom de domaine, trouvĂ© une template en HTML5 et CSS 3 que j’ai utilisĂ© pour crĂ©er mon mini site :

veronique-duong-influenceuse-asiatique-franco-chinois-site

J’ai rĂ©digĂ© tous mes contenus directement dans le HTML (c’est la meilleure façon selon moi d’avoir la main sur le site et surtout sur le SEO, mais beaucoup vont prĂ©fĂ©rer du CMS … !), et tout de suite aprĂšs, j’ai travaillĂ© le netlinking de mon site. En une semaine, il s’est positionnĂ© sur les requĂȘtes ultra ciblĂ©es, niches mais recherchĂ©es comme « influenceuse asiatique francaise » (ce qui me dĂ©crit parfaitement !), notamment dans Google Images :

influenceuse-asiatique-francaise-veronique-duong

Dans les rĂ©sultats de recherche normaux, le site est aussi apparu en premiĂšre page Google, en moins d’une semaine, sur des requĂȘtes trĂšs ciblĂ©es et intĂ©ressantes pour mon cas (je ne suis pas intĂ©ressĂ©e d’apparaĂźtre sur des mots clĂ©s non liĂ©s Ă  l’Asie ou au biculturalisme par exemple, car je n’ai pas un visage europĂ©en !) :

veronique-duong-influenceuse-asiatique-francaise-site

Ensuite, j’ai travaillĂ© mon site au fur et Ă  mesure, j’ai crĂ©Ă© les GA, Search Console, reliĂ©s les deux, optimisĂ© mes Hn, mes attributs alt, etc. Volontairement, je ne veux pas un gros site car je n’aurais pas le temps de m’en occuper (dĂ©jĂ  que j’ai mes blogs, mes sites, mes activitĂ©s, le portfolio est lĂ  pour le plaisir et ma passion surtout !).

Quand on dĂ©sactive tous les Ă©lĂ©ments, et qu’il ne reste que les Hn, on comprend la thĂ©matique de ma page (et c’est ça qu’il vous faut pour toutes vos pages en SEO) :

veronique-duong-influenceuse-asiatique-francaise-site-heading-titles

Je commence Ă©galement Ă  travailler sĂ©rieusement mon Instagram et mon Weibo / Xiao Hong Shu, mais mon objectif est de collaborer avec des marques françaises qui ont besoin d’un visage asiatique français parlant chinois, et vice versa, c’est-Ă -dire qu’une marque chinoise qui recherche en France un profil comme le mien pour promouvoir leurs produits ou services en français 🙂

Je sens que je vais ĂȘtre de plus en plus passionnĂ©e, maintenant que je couple mon profil de SEO Ă  mes activitĂ©s d’influenceuse asiatique !

Pour une collaboration, Ă©crivez moi Ă  contact@influenceuse-asiatique.fr ou vduong@rankwell.fr

Bon courage Ă  tous (et vivez Ă  fond de ce que vous aimez !)

VĂ©ronique Duong – Directrice chez RANKWELL / Experte SEO International CertifiĂ©e / Influenceuse asiatique spĂ©cialisĂ©e en webmarketing franco chinois (je crois que c’est ma plus longue signature jamais Ă©crite ! et encore … je n’ai pas mis « auteure » 😉 … nouveautĂ© Ă  venir !)

Bonjour tout le monde !

Si vous suivez les actualitĂ©s Ă©conomiques, digitales et internationales, vous avez dĂ» vous apercevoir que les relations franco chinoises sont vivement prĂ©sentes ces derniers temps dans les news. De part mes origines, j’ai commencĂ© Ă  me spĂ©cialiser sur la Chine depuis le lycĂ©e ! Si on veut vraiment pousser les choses, je dirais mĂȘme depuis l’Ă©cole primaire, mais je ne faisais qu’apprendre la langue, alors qu’au lycĂ©e, on avait la « section de langue orientale » avec des cours portants sur la gĂ©ographie et l’histoire de la civilisation chinoise. Au baccalaurĂ©at (j’ai fait ES pour ceux que ça intĂ©resse !), j’ai pris l’option section orientale, et sur mon diplĂŽme, j’ai cette mention de « section de langue orientale ». Plus d’informations ici : https://eduscol.education.fr/cid46517/sections-europeennes-ou-de-langues-orientales-selo.html#lien2

Ensuite, j’ai continuĂ© mes Ă©tudes avec une licence en langues Ă©trangĂšres appliquĂ©es. Sur le site mon ancienne facultĂ©, Paris 7 Denis Diderot, on peut lire le descriptif de la licence pour ceux qui sont intĂ©ressĂ©s :

La licence LEA anglais-chinois de Paris Diderot possĂšde une option unique Échanges internationaux. Elle permet d’acquĂ©rir un trĂšs bon niveau linguistique et une connaissance des rĂ©alitĂ©s gĂ©opolitiques, culturelles et Ă©conomiques de la Chine et des pays d’Asie Orientale. Elle prĂ©pare les Ă©tudiants aux Ă©changes avec ces rĂ©gions, non seulement au niveau Ă©conomique mais aussi dans d’autres domaines comme la communication culturelle ou la traduction.

Source : https://formations.univ-paris-diderot.fr/fr/offre-de-formation/licence-lmd-XA/arts-lettres-langues-ALL/licence-langues-etrangeres-appliquees-lea-parcours-anglais-chinois-program-langues-etrangeres-appliquees-2-4.html

Puis j’ai enchaĂźnĂ© avec un Master 1 en Conception de Documentation Multilingue et MultimĂ©dia avec un bi-parcours LLCE Chinois et un Master 2 recherche en ingĂ©nierie linguistique (anglais / chinois, toujours !).

Cela a avancĂ©, et je n’ai pas arrĂȘtĂ© de travailler avec la Chine : textes de lois, veille juridique pour commencer, puis SEO Baidu, etc. jusqu’au jour oĂč j’ai Ă©crit mon livre sur « SEO Baidu », puis donnĂ© une interview complĂšte dĂ©diĂ©e Ă  mes activitĂ©s professionnelles :

interview-experte-seo-veronique-duong-magazine-le9-mai-2019

Tout se prĂ©pare et s’organise dans la vie. Cela peut prendre du temps. Mais quand on croit Ă  ce que l’on fait, rien ne peut nous arrĂȘter.

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG

%d blogueurs aiment cette page :