archive

SEO Asia

Bonjour tout le monde !

Dans mes récentes actualités, vous avez dû voir passer quelques publications ou posts sur le Cambodge, et je suis totalement à fond sur ce pays car je suis originaire du Cambodge. Je me suis toujours sentie multiculturelle, et c’est ma force. Je suis française, bien sûr, mais avec de fortes valeurs asiatiques que je défends à tous les niveaux (les blagues et les cliches sur les Asiatiques, j’ai beaucoup de mal avec, par exemple, mais bref, ce n’est pas le sujet ici).

J’ai fait un test d’ADN en 2018, et j’ai été agréablement surprise par quelques résultats, mais je constate que j’ai bien quelque chose avec l’Asie du Sud-Est, et le Cambodge est bien présent (je ne vous donnerais pas plus d’informations là dessus, car je considère que c’est de l’ordre de ma vie personnelle) :

origines-cambodge-chine-taiwan-veronique-duong

J’ai des origines chinoises, mais taïwanaises aussi comme on peut le voir dans les résultats (j’ai des origines minnan). Du Cambodge, mes ancêtres viendraient de Kampot (très connu pour son poivre 😉 !)

Sur ce blog, je parle de temps en temps du Cambodge depuis quelques années (2016, 2017, etc.), pas autant que pour la Chine, mais si vous voulez relire les articles, les voici :

Part de marché moteurs de recherche au Cambodge

SEO au Cambodge, mon prochain challenge

J’ai récemment fait traduire ma biographie en khmer pour déjà me faire remonter dans Google Cambodge (et voir si le moteur gère bien la langue khmer). Je vous invite à la découvrir ci-dessous :

 ឌួង វេរ៉ូនិច (Duong Veronique) – ទីភ្នាក់ងារជំនាញតំណការភ្ជាប់ស្វែងរកអន្តរជាតិ អ្នកនាង ឌួង វេរ៉ូនិច - seo-cambodge-khmer-veronique-duong-seo-internationalSource : ឌួង វេរ៉ូនិច (Duong Veronique) – ទីភ្នាក់ងារជំនាញតំណការភ្ជាប់ស្វែងរកអន្តរជាតិ អ្នកនាង ឌួង វេរ៉ូនិច

Mes parents parlent cambodgien (ils sont natifs), et je pense prendre des cours un jour de cette langue (mais j’ai déjà le japonais à peaufiner, puis le coréen, et je pense le russe à venir … j’ai trop de projets dans la tête !).

Je ne sais pas jusqu’où mes passions pour l’Asie, le SEO, le webmarketing et tout ce qui est lié au digital me mèneront, mais je sais que je continuerai à me lancer des challenges, car c’est mon moteur pour faire avancer les choses !

Déjà, je pense que je vais faire la demande de mon Visa K, ça sera déjà une première étape de faite !

Si vous voulez discuter de l’Asie et du SEO avec moi, n’hésitez pas 🙂

Bon courage à tous !

Véronique DUONG – Spécialiste SEO passionnée de l’Asie, directrice chez RANKWELL, agence SEO international

Publicités

Bonjour tout le monde !

Je suis actuellement dans ce mood : je préfère investir une certaine somme, un certain temps dans des projets, dans des produits ou même des services de qualité pour en tirer un retour sur investissement au top. Auparavant, j’étais beaucoup plus sur les économies, je faisais attention à tout, et je calculais tout le temps. (Petite histoire : quand j’étais étudiante, en Master 2 notamment, je ne mangeais que des nouilles instantanées à midi lol …)

J’ai vite réalisé que ce n’était plus possible de fonctionner ainsi en tant qu’entrepreneure (et surtout j’ai des objectifs différents, et tout est basé sur le business désormais). J’ai mis environ 8 mois – 1 an avant de basculer de « méthode », et de restructurer le tout.

Je calcule et fais toujours attention, bien évidemment (car j’ai de gros projets personnels aussi), mais si je dois aller dans des endroits branchés et high end pour passer une soirée, je le ferai (avant non, pas forcément). De plus, comme je cible les entrepreneurs, les geeks, les SEO, les webmarketeurs sur les réseaux sociaux (pour les collaborations), je dois me positionner, me statuer, et me donner une certaine identité.

Tout cela, ça a un coût, que cela soit en termes de temps, d’argent, voire de networker jusqu’à pas d’heures ! Il faut investir tout court.

Pour obtenir de la qualité, il n’y a pas de secrets, il faut payer à minima. Après, on peut être malin et savoir négocier, profiter de bons plans 😉 Mais pour payer, il faut avoir l’argent … et il n’y a pas de secrets aussi, il faut travailler, et avoir plusieurs solutions pour en faire entrer. J’ai toujours eu des plannings ultra chargés car j’avais plusieurs projets en même temps.

Investissement ROI Veronique Duong entrepreneure

En tout cas, j’espère que ma réflexion vous permettra de réfléchir aussi. Investir pour mieux gagner (et tout en faisant attention). L’an prochain, j’entre dans la phase des trentenaires, et ce n’est plus le moment de rigoler ! Ma vingtaine (20 – 29 ans) a été INTENSE, CHARGEE et DYNAMIQUE. Je reviendrais dessus dans un article / bilan de l’année et de ma vingtaine le 31 décembre 2018 (je vais avoir 30 ans le 29 décembre 2018 \o/).

Entre mes 22 et 24 ans (j’ai commencé à travailler en CDI à 22 ans), je n’avais qu’une idée en tête : lancer à fond ma carrière et devenir spécialiste de mon domaine, de ma passion qu’est le SEO (durant ma vingtaine). C’était mon objectif, et je crois que je l’ai atteint 🙂 … I HAVE DONE IT!!!

J’entre dans une nouvelle ère, dans la phase des trentenaires (hello all!), et en tant que femme entrepreneur. Mon nouvel objectif professionnel est de faire croître et fructifier l’ensemble des projets que j’ai construits durant ma vingtaine 😉 – International / Asie – COURAGE ! I CAN DO IT!!

Bon courage à tous ! Croyez-en vous !

Véronique Duong – Directrice associée chez Rankwell et Spécialiste SEO certifiée / méga passionnée

PS : j’ai été un peu émue à la rédaction de cet article, quand même ^^

Bonjour tout le monde !

J’ai souvent des questions sur le choix des noms de domaine pour l’international. Je ne vais pas revenir sur la définition des domaines génériques, nationaux, spécifiques, etc. car vous pouvez trouver l’information sur le web. L’idée de ce mini article est juste de vous donner ma vision des choses et une petite partie de ma réflexion stratégique.

Pour une marque qui veut communiquer à l’international et qui vend à peu près les mêmes produits partout, on prendra du .com/pays

Celles qui veulent communiquer de façon locale, et qui ont des offres différentes selon les pays, on prendra du .fr, .cn, .ru, .es, .de, etc.

Pour celles qui veulent communiquer de façon continentale, on peut prendre des sous domaines comme asia .brand .com, africa .brand .com, etc., et ces sous domaines peuvent avoir les autres pays en répertoire, comme asia .brand .com /china.

seo-multilingue-international-veronique-duong

Ayez le monde entre vos mains 😉

Il faut un peu de gymnastique du cerveau par moment pour bien trouver son axe de communication, et avec l’international, encore plus ! J’ai l’habitude de gérer cela depuis des années, et si vous voulez plus d’informations, écrivez moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Passionée de SEO multilingue et experte SEO international sur Baidu, Yandex, Naver et Yahoo! Japan

Directrice associée chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Récemment, j’ai répondu à des questions sur Twitter que les confrères SEO tels qu’Olivier Andrieu m’ont posées sur le SEO en Asie, et je réalise que mes deux articles précédents portent sur le SEO japonais sur Yahoo! Japan et le SEO russe sur Yandex, et je me suis dit que je pourrais regrouper ce que je sais sur le SEO coréen sur Naver ici.

Voici les tweets en question sur le SEO Naver et le SEO Baidu :

C’est hyper intéressant d’interagir avec les autres, et de chercher un peu ensemble les solutions et les réponses 🙂

Par rapport à Naver, le title et la méta description ont officiellement des longueurs différentes de Google (normal, ce sont des caractères asiatiques, et ils comptent 2 ou 3 octets) :

  • 15 caractères coréens pour le title
  • 45 caractères coréen pour la méta description

Capture écran du blog officiel de Naver disant cela par rapport à la title :

Title - seo-coreen-naver-veronique-duong

Et pour la méta description :

Meta description - seo-coreen-naver-veronique-duong

Comme pour Baidu, il faut bien évidemment localiser les textes, et ne pas les traduire littéralement (qu’est ce que j’ai horreur de ça personnellement !! ça ne traduit pas du tout les nuances culturelles, et les aspects locaux des pays, qui sont leurs richesses !)

Naver accepte bien les méta Open Graph, mais Baidu non ! Il prend en compte les balises canonical aussi 🙂

Naver Webmaster Tools permet aussi de suivre les statistiques de crawl de NaverBot, et de voir combien de fois il passe en moyenne sur le site par jour :

Naver Webmaster Tools - seo-coreen-naver-veronique-duong

Je ne lis pas le coréen, mais ce n’est pas très compliqué car l’interface est assez simple dans Naver Webmaster Tools, et il n’y a pas de version anglaise, comme Baidu ! Il existe également un Naver Trends (Naver Datalab) :

Naver Trends, Naver Datalab - SEO coreen- Veronique Duong

Ci-dessus, j’ai comparé les tendances de recherche « Naver » vs « Daum » entre 2016 et 2018. Naver est bien plus au dessus de Daum en Corée !

Je vous conseille de manipuler les outils des différents moteurs de recherche, il y a souvent des équivalents de Google. C’est bien de connaître Google, mais pour moi, lorsqu’on fait du SEO, il faut connaître à peu près tous les moteurs et ce qui se passe dans le monde. Je suis une personne qui aime apprendre, découvrir, je suis curieuse, et ça me donne toujours envie de creuser plus quand je tombe sur un nouveau moteur. Je commence à avoir une certaine parité entre Yandex, Naver, Yahoo! Japan, mais Baidu et Google restent bien évidemment mes deux grands moteurs de spécialisation.

Un petit m’intéresse aussi … Seznam 🙂

J’espère que cet article vous aura un peu aiguiller ! Si vous avez des questions sur le SEO coréen, asiatique, chinois, je suis à disposition pour en parler ! Ecrivez moi à vduong@rankwell.fr

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell et Experte SEO multilingue passionnée et certifiée CESEO

 

Bonjour tout le monde,

Web2wap, le projet Mobile-friendly de Sogou qui consiste en la soumission de la version mobile du site au 3e moteur de recherche chinois (10% de part de marché en 2017, soit environ) :

part-de-marche-moteurs-seo-chinois-baidu-qihoo360-sogou

Il faudrait 5 à 7 jours ouvrés, à Sogou, pour traiter la soumission d’évaluation de conformité mobile du site wap. Sogou précise que passer sur web2wap n’a aucun impact sur les positionnements SEO :

注意事项
需注意,提交WEB-WAP映射规则并不影响网站排名及是否收录索引。

Voici l’interface pour déclarer ses sites classiques et mobiles :

web2wap-seo-sogou

Il existe une solution pour « accélérer » l’indexation des versions PC et Mobile :

Il faut déclarer les URLs du site classique et du site mobile dans le sitemap.xml et le soumettre à Sogou Webmaster Tools (c’est la solution proposée par Sogou dans cet article officiel : 开放适配帮助)  :

web-wap-sogou-seo

 

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, vous pouvez m’envoyer un mail à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionée de SEO chinois Baidu, Qihoo 360, Sogou, etc.

 

Bonjour tout le monde !

J’ai trouvé cette illustration signée Kalicube .pro en veillant sur l’actualité SEO, et je la trouve assez parlante. En 2020, on serait en majorité en train de faire de la recherche vocale, et on utiliserait moins le PC !

D’après des statistiques et des études, on serait déjà à 1 milliard de recherches vocales effectuées en janvier 2018 (sources : Arobasenet et  Alpine)

Notre façon de faire des recommandations, de donner des préconisations SEO doit également s’adapter et changer pour le coup. On devrait se focaliser plus sur les featured snippets, le Knowledge Graph, le référencement local avec GMB (Google My Business), les rich cards, rich snippets, etc.

Voici l’illustration sur l’évolution des usages des différents devices (PC, tablettes, smartphones) de Kalicube .pro :

 

evolution-search-vocal-recherche-vocale

En 2020, la recherche vocale pourrait représenter 70% des recherches effectuées. Le PC, plus que 10% !

En vrai, on observe déjà cette tendance en Chine, en Asie. Les gens ne sont plus du tout sur PC, mais sur mobile ! Et avec les enceintes comme Xiaoyu de Baidu et Tmall Genie X1 d’Alibaba, les chiffres de la recherche vocale vont surement rapidement augmenter aussi ! On n’a pas encore de statistiques officielles, et elles devront arriver en 2019.

Dès que j’ai les chiffres, j’en fais un article, et je vous les communique ! Si vous avez des questions sur le webmarketing chinois, le SEO en général, contactez moi > autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionnée par le SEO et le webmarketing et Directrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Je me suis intéressée à la Chine, à Hong Kong, au Japon, mais tiens et Macao alors ?

Voici un petit article pour vous donner une idée de la part de marché des moteurs de recherche à Macao ! C’est une ville chinoise ayant 650 834 habitants (chiffres de 2016). Elle a le statut de « Région administrative spéciale ». Elle était colonisée par le Portugal jusqu’en 1999.

Les données viennent de statcounter, et elles doivent être prises en compte avec des pincettes car je ne sais pas si elles sont officielles et tout à fait fiables ou non … A en croire la liste, Google a le monopôle à Macao avec 90,63% de part de marché ! Il est suivi par Yahoo avec 4,45%, puis de Baidu 3,01% qui est devant Bing qui a 1,27%.

Shenma, le moteur mobile d’Alibaba a 0,25% et Sogou a 0,14% ! Très peu, mais ils sont quand même dans la liste :

 

part de marché des moteurs de recherche à Macao - veroduong

A Macao, on parle Portugais et Cantonais (langues officielles), et les usages sont un mélange culturel très original ! Il faut s’adapter à la population locale pour réussir votre SEO international ! Je suis allée à Macao en 2015, et j’ai aimé, même si je trouvais la ville un peu artificielle avec tous ses casinos (opportunités ~w~) !

veroduong à macao en 2015 - seo international - seo chinois

Devant le symbole de la rétrocession de Macao à la Chine

A Macao a été rétrocédée à la Chine en 1999, et depuis, c’est un territoire chinois également. On y écrit les chinois simplifiés et traditionnels.

Si vous êtes intéressé par des projets SEO chinois à Macao, on peut s’organiser pour faire des appels et des missions ensemble en cantonais ! 

Bon courage à tous

Véronique Duong – Directrice @Rankwell et passionnée d’Asie et de SEO

%d blogueurs aiment cette page :