archive

Chine

Bonjour tout le monde !

En tant que SEO, nous savons tous à quel point il est important de bien choisir un CMS pour créer des sites qui soient le plus SEO-friendly possible. WordPress, Drupal, Joomla, Prestashop, CQ5, etc. on les connaisse tous à peu près … mais connaissez-vous DeDeCMS ? Je ne pense pas ! Eh bien, sachez que c’est le CMS le plus populaire en Chine ! Voici un article en chinois qui date de 2018 qui parle de cela : DeDeCMS v5.7 密码修改漏洞分析

C’est un CMS open source, très simple d’utilisation, mais d’après les personnes qui font du SEO en Chine, ce CMS n’est pas du tout SEO-friendly …

 

dede-cms SEO Chinois AUTOVEILLE

 

Pour utiliser ce CMS, il faut tout d’abord le télécharger. Ensuite, il faut s’y inscrire dessus :

dede-cms-inscription

Puis, on se voit attribuer un ID d’utilisateur :

dede-cms-identifiant

Lorsqu’on arrive sur l’interface du CMS, cela ressemble à ça :

dede-cms-interface-categories

Le CMS permet de gérer les catégories, de gérer le menu du site, et de rédiger des articles plus ou moins élaborés. Je ne l’ai pas testé personnellement, mais je vais le faire plus tard, et je vous donnerais mon retour sur cet outil. En bas à droite, il y a une partie dédiée aux informations destinées au SEO !

Il faut être assez technique pour installer ce CMS. On le télécharge, et on on a pas mal de fichiers comme ceux ci-dessous :

dede-cms-installation

Je le teste, et j’en ferais un autre article dès que j’ai le temps !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell

Publicités

Bonjour tout le monde !

J’ai publié au mois de mai un article portant sur les évolutions récentes de Baidu, surtout au niveau des Webmaster Tools, dans le Journal Du Net (JDN).

En effet, Baidu a rajouté de nouvelles fonctionnalités à ses outils pour webmasters, et a fait une refonte importante de l’ensemble de l’interface. Avant, on pouvait accéder aux outils via l’adresse zhangzhan. baidu .com, maintenant, c’est via l’adresse ziyuan .baidu .com.

Il y a une grande nouveauté que je mentionne dans l’article, c’est le fait de pouvoir déclarer un site comme « officiel » en le certifiant, afin de lutter contre la contrefaçon. Cette fonctionnalité sera très utile pour les grandes marques, dont les marques de luxe. Si vous avez des questions pour la mettre en place, n’hésitez pas à me contacter pour faire le point ensemble car toute l’interface des outils SEO de Baidu sont en chinois simplifié !

Sans plus attendre, je vous invite à lire l’article directement sur le site du Journal Du Net :

Les évolutions récentes de Baidu, moteur de recherche n°1 en Chine

jdn-seo-baidu-vduong-article-mai-2018

Si vous avez des questions sur le SEO Baidu, n’hésitez pas à me les adresser ! Je serais ravie d’en discuter avec vous et de vous aider dans vos projets de référencement naturel chinois !

Vous pouvez également réécouter mon podcast sur Ici Radio Canada Première portant sur la Chine ici : L’Internet chinois, un lieu d’innovations méconnu

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell et Grande passionn̩e du SEO et de la Chine

Bonjour tout le monde !

Je voulais rédiger cet article un peu différent pour vous présenter quelques agences SEO chinoises à Chaozhou (terre d’origine paternelle ! #gaginang #teochew) et vous montrer un petit peu leurs techniques marketing et de ventes. Je peux vous dire que la concurrence est très rude en Chine, et certaines façons de vendre sont un peu borderline haha ! Ne soyez donc pas trop étonnés !

En faisant une recherche sur Baidu avec la requête « æ±•å¤´æ½®å·žSEO » qui veut dire « Shantou Chaozhou SEO » (Shantou est une ville-préfecture de la province du Guangdong), je suis tombée sur ces résultats de recherche en première page :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong

On constate une belle répétition des mots-clés dans les titles ! Dans les résultats de Baidu, les mots-clés se trouvant dans la requête sont en rouge.

Je vois que le site piikee est assez bien référencé, et ressort en premier dans Baidu, je m’intéresse donc à lui. En arrivant sur le site, je me dis wow, en termes de mots-clés, ils y sont allés :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-2

Je pense que la plupart d’entre vous ne savent pas lire le chinois, donc je vais vous traduire une des phrases sur la page qui m’a fait bien rire : « è¿™ä¸ªé¡µé¢å‘Šè¯‰ä½ ï¼Œè¿™ä¸ªä¸–界没有不可能。百度说它喜欢潮汕SEO,潮州SEO,揭阳,广东SEO,汕头SEO. » qui signifie « Cette page vous dit que dans ce monde rien n’est impossible. Baidu dit qu’il aime le SEO Chaoshan, le SEO Chaoshou, le SEO Jieyang, le SEO Guangdong, le SEO Shantou »

Je pense que vous avez constaté que la phrase est bourrée de mots-clés ! … et si Baidu remonte aussi bien ce site, c’est peut être parce qu’il aime les sites ayant beaucoup de mots-clés justement …

Le deuxième site qui remonte très bien est déjà plus propre et plus structuré : http://www.8qiwang.com/

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-4

Ci-dessus, la page de présentation de l’entreprise (j’ai surligné en jaune le mot « Shantou », une vraie agence locale de Chaozhou)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-3

Il y a beaucoup de contenus textuels, et c’est moins keyword stuffé. Sincèrement, j’aime beaucoup ce deuxième site, il est bien fait, et les informations sont hyper bien structurées. Je vais voir si je ne les contacte pas par la suite haha

Le troisième site qui remonte bien sur la requête est celui ci : http://chaozhou.webspread.com.cn/

Il est également bien structuré, avec des contenus bien écrits, et des offres claires (avec les prix pour chaque prestation : étude de mots-clés, audits, etc.)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-5

En vrai, je trouve que le 3e site est le plus « beau », mais c’est parce que je suis habituée à un design de sites européens. Les chinois continentaux aiment les sites avec beaucoup d’informations, très locaux, et qui reflètent bien les aspects culturels.

Mais à travers cette mini étude que je viens de faire, je me rends compte que Baidu prend vraiment en compte la quantité de mots-clés présents dans les pages web pour faire son classement ! Les sites biens structurés, au beau design, se trouvent souvent après des sites moins esthétiques mais qui présentent beaucoup de mots-clés …

En tout cas, c’était très fun de faire cet article ! Je vous en ferai d’autres … sur d’autres régions de la Chine (Shenzhen, Baisha, etc.)

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice associ̩e chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Baidu a publié un communiqué pour partager une astuce officielle sur l’accélération de l’indexation de nouvelles pages créées. En effet, dans les webmaster tools de Baidu (Zhanzhang Baidu), il existe un outil qui permet de soumettre manuellement des URLs afin de les rendre crawlable et indexable plus rapidement par le moteur de recherche chinois numéro 1 en Chine.

Je vous mets le communiqué officiel ici :

新站加快收录的工具——链接提交之手动提交

Dans l’article en chinois, on peut lire que suite à la soumission des liens, dans le mois, les URLs devraient être indexées : « ç™¾åº¦ä¹‹å‰æŽ¨å‡ºè¿‡ç½‘站登陆地址(http://www.baidu.com/search/url_submit.htm)可以提交新站点,但是提交时看到那句“符合相关标准您提交的网址,会在1个月内按百度搜索引擎收录标准被处理。 百度不保证一定能收录您提交的网站”让人有点担忧,一个月,太漫长了。 »

Mais Baidu dit aussi qu’il n’est pas certain de prendre en compte (donc indexer) toutes les URLs soumises manuellement. Certains webmasters trouvent que l’indexation, en 1 mois, est également trop longue. Si on compare avec Google, le moteur américain a parfois déjà indexé tout un site en 3 ou 4 jours ! Donc pour Baidu, c’est effectivement beaucoup plus long.

C’est bien beau tout cela, mais comment fait-on pour soumettre manuellement les liens à Baidu ? Très simple, en deux étapes !

  1. Se connecter à Baidu Webmaster tools, et choisir le site pour lequel on veut soumettre les nouvelles pages :

baidu-sitemap-soumission-urls-manuelle-autoveille

2. Choisir la soumission manuelle en suivant ce chemin 链接提交 > 手动提交:

baidu-sitemap-soumission-urls-manuelle-autoveille-2

Vous ne pouvez soumettre que 20 nouvelles URLs maximum d’un coup. Il faut laisser le temps à Baidu de les voir, de les indexer.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, comment marche Baidu, les critères SEO chinois, n’hésitez pas à m’écrire à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell Agency

Bonjour tout le monde !

Je vous parle depuis un certain d’une fameuse association où j’ai adhéré depuis décembre 2017 / janvier 2018, à savoir l’Association des Jeunes Chinois en France (plus connue sous le nom de l’AJCF) ! Je pense que le nom de l’asso est assez parlant, mais je vous donne tout de même la présentation et les objectifs de cette dernière :

« Créée en 2009, l’Association des jeunes chinois de France (AJCF), est une association à but non lucratif (Loi du 1er juillet 1901) qui a pour objectif de « développer et révéler le potentiel de la population d’origine chinoise de France pour contribuer pleinement à l’enrichissement culturel et social de la France. »

L’histoire de l’AJCF
Derrière ce but ambitieux, l’AJCF est avant tout une histoire, celle d’une jeunesse issue de cette France nouvelle : engagement citoyen, diversité culturelle, échanges ouverts sur un forum internet, débats sur des questions d’actualité, rencontre des membres convaincus, constitution d’une association.
Sacha LIN (ancien président et membre fondateur) raconte : « nous voulions créer un outil social pour les jeunes français-chinois, construire un espace indépendant de discussion et d’expression autour d’un projet associatif. »
Rui WANG (ancien Responsable du Pôle Etude et membre fondateur) se souvient : « on voulait créer un lieu de partage où les jeunes français d’origine chinoise viennent trouver les ressources nécessaires à leur épanouissement, on voulait encourager les jeunes citoyens à se rendre utile au sein de la société, le tout en gardant un esprit jeune et dynamique, sans craindre de faire ce qui n’a jamais été fait, vouloir agir pour voir ses rêves se concrétiser ! » »

Récemment, Daniel Tran, président actuel de l’association et son bureau ont décidé de me nommer « Responsable Communication » de l’AJCF, et c’est un réel honneur pour moi de pouvoir porter la com’ de cette asso. Je me décris tout le temps comme étant bi-culturelle française / asiatique (chinoise / khmer), et en rejoignant l’AJCF, cela ne fait que renforcer ce côté « double culture » que je possède depuis la naissance. Je serais impliquée dans la plupart des projets de l’association. Je vous les présenterais un par un sur mon blog AUTOVEILLE.

Association des Jeunes Chinois en France - AJCF - AUTOVEILLE

Ah, et dans l’association, on utilise WeChat principalement (et j’ai découvert la fonction « Mini Programs » qui est pas mal du tout pour faire télécharger un élément ou faire un sondage, un vote) ! Voici un exemple :

Mini programmes dans WeChat SMO - AUTOVEILLE

Il permet d’envoyer le sondage dans le chat sous forme d’images, en voici un exemple :

Mini programmes dans WeChat SMO Chinois - AUTOVEILLE

En tout cas, avec un tel poste dans une association communautaire telle que l’AJCF, je vais devoir éventuellement travailler avec des mairies, des députés, des journalistes, etc. et cela me donnera une expérience extrêmement enrichissante. Sachant que je suis aussi présidente du SEO Camp, une association professionnelle où on veut faire reconnaître, donner un cadre et professionnaliser le métier de SEO, je me rends compte que les objectifs de chaque association sont assez proches : la reconnaissance d’une profession, d’une communauté, d’un droit.

L’association AJCF va avoir 10 ans en 2019, et je pense que ça va être une date qui marquera l’histoire des jeunes français d’origine chinoise : On existe, mais on est très peu représenté, et peut être là, enfin, on saura qui nous sommes.

Le texte ci-dessous est repris de la page Facebook de l’AJCF :

« Un lieu de partage privilégié
Dans ce cadre unique, l’AJCF a progressivement pris forme à travers ses interventions médiatiques, ses activités, ses conférences et ses partenariats publics et associatifs. En son sein, converge une diversité d’hommes et de femmes issus de tous horizons et de toutes origines : journalistes, sociologues, historiens, chercheurs, employés, artisans, entrepreneurs, étudiants, amoureux de la Chine etc.

Son évolution lui a montré que ses membres et sympathisants ne se retrouvaient pas à travers un lieu de naissance ou des origines communes, mais à travers des valeurs, des histoires, des aspirations, des vécues, des déceptions ou des succès partagés dans un cadre ouvert, ayant pour toile de fond une meilleure compréhension de l’immigration chinoise en France, des activités-découverte de la culture chinoise et des échanges et interactions avec la Chine contemporaine.

Les défis à venir
L’année 2015 – 2016 a été marquée par l’ancrage de l’AJCF en tant qu’interlocuteur privilégié des questions chinoises en France avec l’accompagnement de la jeune génération à la participation dans la société française, l’évolution des activités de l’AJCF tel que le soutien scolaire en « mentoring » et le développement des événements AJCF comme la « Chinese Food Week » où on fait découvrir la gastronomie chinoise. »

Je remercie Alexandre Huang de m’avoir donner l’opportunité de connaître cette association !

Comme je travaille beaucoup avec la Chine (SEO Baidu, webmarketing chinois, SMO WeChat, Weibo, etc.) et que dans mon quotidien, je suis à fond dans les dramas chinois (hahaha), la musique chinoise (mais pas que, j’écoute de tout provenant d’Asie), je pense que l’AJCF va me permettre d’en apprendre encore plus sur la culture chinoise au fur et à mesure !

Je vous posterais mon activité ici même si je m’éloigne un peu du SEO là, mais ça reste de la communication / marketing en ligne, en plus lié à la Chine ! Donc, ce n’est pas loin du tout … en vrai !

Cela me demandera encore plus d’organisation car entre RANKWELL, AUTOVEILLE, SEO Camp et AJCF, il faut un planning bien cadré, mais pour le moment j’arrive à tout faire entrer (en plus de mes activités perso comme mes cours de japonais et de manga ;p).

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell … mais vraiment pas que !

Bonjour tout le monde !

Je crois que jusqu’à présent, je n’ai pas encore posté de vidéo en cantonais sur ce blog ! Je le fais sur mon autre blog autoveillemultimedia .com, mais je n’ai pas eu le réflexe de les poster de ce côté aussi ! Je vais me rattraper !

Voici le descriptif de la vidéo que vous pouvez voir sur YouTube :

For Hong Kong and Cantonese spoken countries / people: Want to know more on Baidu SEO? Want to promote and boost the visibility of your website in China? I can provide Baidu SEO trainings in English, French and Cantonese! Even if you are from Asia, USA, Australia, etc. I could provide you the SEO lesson!

Voici la petite vidéo en cantonais expliquant le programme de mes formations :

Je dis toujours que toutes les pages web d’un site doivent être monolingue donc je vais éviter de mettre de l’anglais ou du chinois dans cet article. En effet, des pages bilingues voire trilingue peuvent vraiment perturber les moteurs de recherche, et ils ne savent plus quoi crawler / indexer, et dans quelles versions du moteur. Voilà une petite astuce SEO en plus 😉

J’ai hâte d’aller en Asie donner des formations SEO, surtout à Hong Kong, ma ville asiatique préférée ! (J’aime beaucoup Taipei aussi, mais bon, c’est une histoire de famille pour Hong Kong !).

Sur ce, bon courage à tous, et tenez vous prêt à suivre mes aventures de vlogging marketing !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO & Directrice associ̩e chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Faire du SEO pour Baidu peut se révéler très vite ultra compliqué ou bloquant si 3 situations ne sont pas anticipées ou débloquées dès le début. La première consiste en la ligne de téléphone mobile chinoise ! Si vous ne l’avez pas, vous allez avoir du mal à créer un compte Baidu Webmaster Tools, un compte Weibo, un compte chez votre futur hébergeur chinois, etc.

La deuxième situation bloquante concerne la licence d’ICP. Il faut l’avoir pour avoir la permission d’exécuter son site en Chine continentale. Sinon, il faudra penser à l’option « Hong Kong » ou « Macau » si vous n’avez pas d’entreprise en Chine continentale.

La troisième situation est d’avoir un contact avec Baidu pour obtenir l’accès au Keyword Generator Tool. Cet outil se trouve dans Baidu Fengchao, l’équivalent de Google Adwords. Il faut activer une campagne SEA pour pouvoir y avoir accès.

Voici la vidéo en question :

Si vous avez des questions sur le SEO chinois et le webmarketing en Chine, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com pour en parler ! Plus vous allez attendre avec le SEO, plus vous perdez du trafic potentiellement intéressant !

Je vous poste de prochaines vidéos sur mon blog et sur ma chaîne YouTube, et … préparez vous à mes prochains vloging en cantonais, anglais et français ! Je vais présenter les systèmes marketing français en anglais ou cantonais pour l’audience en Asie, et présenter les systèmes marketing asiatiques en français ou en anglais pour mon audience en Europe !

Tout cela devrait commencer en mars 2018 … dès qu’il fera bien beau 😉

Bon courage à tous !

Véronique Duong- Consultante SEO certifiée CESEO & Directrice associée chez Rankwell

%d blogueurs aiment cette page :