archive

Chine

Bonjour tout le monde !

Récemment, en faisant mes tests sur les outils et les logiciels SEO, j’ai remarqué que SEMRush suit les positions SEO sur les résultats PC de Baidu ! La catégorie qui permet de suivre les positions SEO de Baidu se nomme « Position Tracking » dans SEMRush :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-1

J’ai fait le test sur un tout nouveau site (d’où le peu de données) qui vient de se lancer sur le marché chinois, et de ce fait, il n’a pas encore beaucoup de résultats. A l’intérieur de Position Tracking, nous avons ces informations suivantes :

  • Overview
  • Rankings distribution
  • Rankings
  • Landing pages
  • Competitors Discovery (fonctionnalité intéressante pour découvrir les concurrents de la SERP sur Baidu !)
  • Devices & Locations

Voici les captures écran de chaque onglet que je trouve intéressant à regarder de plus près (je vous invite à cliquer sur les images pour les zoomer) :

La courbe de suivi de positions SEO dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-2

L’overview des mots-clés et leurs positions dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-3

La répartition des positionnements en TOP 3, TOP 10, TOP 20, etc. :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-4

Les landing pages du site qui se positionnent :semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-5

La partie sur les concurrents des résultats de Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-7

Une cartographie pour représenter l’ampleur de chaque concurrent :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-6

 

Ce que je trouve dommage, c’est qu’il manque les volumes de recherche de chaque mot (volume quotidien ou mensuel sur PC et Mobile). Si on avait ces informations en plus, l’outil sera plus complet. La cartographie sur les concurrents est pas mal car elle permet de voir sur combien de mots-clés les concurrents sont positionnés.

Il y a aussi la fonctionnalité « Winners & Losers » qui permet de constater le nombre de mots-clés perdus ou gagnés par les concurrents :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-8

L’outil Position Tracking est intéressant, mais il peut encore être amélioré avec les volumes de recherche quotidien et/ou mensuel sur mobile, PC, le KEI éventuellement. Mais pour un outil SEO occidental, on a déjà une très bonne base ! J’utilise actuellement Dragon Metrics, mais je vais désormais croiser les données Dragon Metrics et SEMRush afin d’avoir plus d’insights.

En tout cas, si vous êtes intéressé par le SEO sur Baidu, n’hésitez pas à me contacter par mail (autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr) ou encore via Linkedin !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Passionnée par le SEO et Directrice chez Rankwell

 

 

Publicités

Bonjour tout le monde !

Baidu Tongji vient de lancer une nouvelle fonctionnalité dans son outil d’Analytics ! Il permet de tracker les visites et le trafic mobile provenant de … WeChat, le premier réseau social (app mobile) utilisé en Chine.

En détails, Baidu Tongji permet de tracker ces éléments suivants de WeChat :

  • Analyse des utilisateurs
  • Analyse des utilisations
  • Analyse de scénario
  • Analyse de la rétention
  • Analyse de la transformation, partage et diffusion
  • Le taux de rebond

Voici à quoi ressemble le graphe de suivi de WeChat :

baidu-tongji-wechat-analytics-veroduong

Baidu Tongji permet aussi de comprendre les élements suivant par rapport à WeChat et les sources de données telles que :

  • Sources d’utilisateurs
  • Composition des utilisateurs
  • Tendances de croissance des utilisateurs
  • Rétention et conversion des utilisateurs
  • Comportement des habitudes d’usage des utilisateurs, etc.

Baidu commence à ajouter pas mal de nouvelles fonctionnalités dans ses outils, et cela va nous permettre d’avoir de plus en plus de données et d’insights. Je vous tiendrais informer de toutes les nouveautés dès que possible ! Restez bien en veille 😉

Si vous avez des questions sur le SEO en Chine, le SEO sur Baidu ou même sur Qihoo, sur Sogou, n’hésitez pas à me contacter afin de discuter de votre projet ensemble.

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionnée de SEO et de webmarketing en Occident et en Asie x Directrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

En effectuant mes tests, j’ai découvert que Baidu Tongji permet de suivre les positionnements de 10 mots-clés dans son outil d’Analytics. Certes 10 mots ce n’est pas beaucoup, mais si ce sont les top 10 mots-clés que vous voulez absolument voir performer, là, ça peut devenir intéressant !

Il faut un temps de traitement de 24 heures environ à Baidu avant la remontée des données dans Baidu Tongji. Cela marque encore une différence entre Google Analytics et Baidu Tongji. Pour suivre les mots-clés, c’est assez simple, il suffit de :

1 – se connecter à Baidu Tongji

2 – aller sur 搜索词排名

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veronique duong

3 – entrer la liste des top 10 mots-clés qu’on veut suivre :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong

4 – Il y a un temps de traitement de 24 heures qui est annoncé avant la remontée des données :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong-2

Ensuite, une fois que les données remontent, vous avez la vue ci-dessous qui vous donne les tendances de variations pour les 10 termes suivis :

baidu-tongji-seo-rankings-monitoring-veroduong-4

Cette fonctionnalité fait partie d’une palette assez complète de caractéristiques se trouvant dans Baidu Tongji. Il existe de nombreux autres outils de Baidu qui permettent de suivre la santé du site (Baidu Webmaster Tools), de suivre les tendances d’intérêt d’un mot-clé (Baidu Index), de trouver des mots-clés populaires (Baidu Fengchao), etc.

Le Search commence à se développer fortement au sein du marché chinois, et il faut réellement se pencher dessus pour l’explorer et le comprendre dès aujourd’hui.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois ou sur le référencement naturel en général, n’hésitez pas à me contacter !

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell et passionnée de SEO

Bonjour tout le monde !

En tant que SEO, nous savons tous à quel point il est important de bien choisir un CMS pour créer des sites qui soient le plus SEO-friendly possible. WordPress, Drupal, Joomla, Prestashop, CQ5, etc. on les connaisse tous à peu près … mais connaissez-vous DeDeCMS ? Je ne pense pas ! Eh bien, sachez que c’est le CMS le plus populaire en Chine ! Voici un article en chinois qui date de 2018 qui parle de cela : DeDeCMS v5.7 密码修改漏洞分析

C’est un CMS open source, très simple d’utilisation, mais d’après les personnes qui font du SEO en Chine, ce CMS n’est pas du tout SEO-friendly …

 

dede-cms SEO Chinois AUTOVEILLE

 

Pour utiliser ce CMS, il faut tout d’abord le télécharger. Ensuite, il faut s’y inscrire dessus :

dede-cms-inscription

Puis, on se voit attribuer un ID d’utilisateur :

dede-cms-identifiant

Lorsqu’on arrive sur l’interface du CMS, cela ressemble à ça :

dede-cms-interface-categories

Le CMS permet de gérer les catégories, de gérer le menu du site, et de rédiger des articles plus ou moins élaborés. Je ne l’ai pas testé personnellement, mais je vais le faire plus tard, et je vous donnerais mon retour sur cet outil. En bas à droite, il y a une partie dédiée aux informations destinées au SEO !

Il faut être assez technique pour installer ce CMS. On le télécharge, et on on a pas mal de fichiers comme ceux ci-dessous :

dede-cms-installation

Je le teste, et j’en ferais un autre article dès que j’ai le temps !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

J’ai publié au mois de mai un article portant sur les évolutions récentes de Baidu, surtout au niveau des Webmaster Tools, dans le Journal Du Net (JDN).

En effet, Baidu a rajouté de nouvelles fonctionnalités à ses outils pour webmasters, et a fait une refonte importante de l’ensemble de l’interface. Avant, on pouvait accéder aux outils via l’adresse zhangzhan. baidu .com, maintenant, c’est via l’adresse ziyuan .baidu .com.

Il y a une grande nouveauté que je mentionne dans l’article, c’est le fait de pouvoir déclarer un site comme « officiel » en le certifiant, afin de lutter contre la contrefaçon. Cette fonctionnalité sera très utile pour les grandes marques, dont les marques de luxe. Si vous avez des questions pour la mettre en place, n’hésitez pas à me contacter pour faire le point ensemble car toute l’interface des outils SEO de Baidu sont en chinois simplifié !

Sans plus attendre, je vous invite à lire l’article directement sur le site du Journal Du Net :

Les évolutions récentes de Baidu, moteur de recherche n°1 en Chine

jdn-seo-baidu-vduong-article-mai-2018

Si vous avez des questions sur le SEO Baidu, n’hésitez pas à me les adresser ! Je serais ravie d’en discuter avec vous et de vous aider dans vos projets de référencement naturel chinois !

Vous pouvez également réécouter mon podcast sur Ici Radio Canada Première portant sur la Chine ici : L’Internet chinois, un lieu d’innovations méconnu

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell et Grande passionnée du SEO et de la Chine

Bonjour tout le monde !

Je voulais rédiger cet article un peu différent pour vous présenter quelques agences SEO chinoises à Chaozhou (terre d’origine paternelle ! #gaginang #teochew) et vous montrer un petit peu leurs techniques marketing et de ventes. Je peux vous dire que la concurrence est très rude en Chine, et certaines façons de vendre sont un peu borderline haha ! Ne soyez donc pas trop étonnés !

En faisant une recherche sur Baidu avec la requête « 汕头潮州SEO » qui veut dire « Shantou Chaozhou SEO » (Shantou est une ville-préfecture de la province du Guangdong), je suis tombée sur ces résultats de recherche en première page :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong

On constate une belle répétition des mots-clés dans les titles ! Dans les résultats de Baidu, les mots-clés se trouvant dans la requête sont en rouge.

Je vois que le site piikee est assez bien référencé, et ressort en premier dans Baidu, je m’intéresse donc à lui. En arrivant sur le site, je me dis wow, en termes de mots-clés, ils y sont allés :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-2

Je pense que la plupart d’entre vous ne savent pas lire le chinois, donc je vais vous traduire une des phrases sur la page qui m’a fait bien rire : « 这个页面告诉你,这个世界没有不可能。百度说它喜欢潮汕SEO,潮州SEO,揭阳,广东SEO,汕头SEO. » qui signifie « Cette page vous dit que dans ce monde rien n’est impossible. Baidu dit qu’il aime le SEO Chaoshan, le SEO Chaoshou, le SEO Jieyang, le SEO Guangdong, le SEO Shantou »

Je pense que vous avez constaté que la phrase est bourrée de mots-clés ! … et si Baidu remonte aussi bien ce site, c’est peut être parce qu’il aime les sites ayant beaucoup de mots-clés justement …

Le deuxième site qui remonte très bien est déjà plus propre et plus structuré : http://www.8qiwang.com/

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-4

Ci-dessus, la page de présentation de l’entreprise (j’ai surligné en jaune le mot « Shantou », une vraie agence locale de Chaozhou)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-3

Il y a beaucoup de contenus textuels, et c’est moins keyword stuffé. Sincèrement, j’aime beaucoup ce deuxième site, il est bien fait, et les informations sont hyper bien structurées. Je vais voir si je ne les contacte pas par la suite haha

Le troisième site qui remonte bien sur la requête est celui ci : http://chaozhou.webspread.com.cn/

Il est également bien structuré, avec des contenus bien écrits, et des offres claires (avec les prix pour chaque prestation : étude de mots-clés, audits, etc.)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-5

En vrai, je trouve que le 3e site est le plus « beau », mais c’est parce que je suis habituée à un design de sites européens. Les chinois continentaux aiment les sites avec beaucoup d’informations, très locaux, et qui reflètent bien les aspects culturels.

Mais à travers cette mini étude que je viens de faire, je me rends compte que Baidu prend vraiment en compte la quantité de mots-clés présents dans les pages web pour faire son classement ! Les sites biens structurés, au beau design, se trouvent souvent après des sites moins esthétiques mais qui présentent beaucoup de mots-clés …

En tout cas, c’était très fun de faire cet article ! Je vous en ferai d’autres … sur d’autres régions de la Chine (Shenzhen, Baisha, etc.)

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Directrice associée chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Baidu a publié un communiqué pour partager une astuce officielle sur l’accélération de l’indexation de nouvelles pages créées. En effet, dans les webmaster tools de Baidu (Zhanzhang Baidu), il existe un outil qui permet de soumettre manuellement des URLs afin de les rendre crawlable et indexable plus rapidement par le moteur de recherche chinois numéro 1 en Chine.

Je vous mets le communiqué officiel ici :

新站加快收录的工具——链接提交之手动提交

Dans l’article en chinois, on peut lire que suite à la soumission des liens, dans le mois, les URLs devraient être indexées : « 百度之前推出过网站登陆地址(http://www.baidu.com/search/url_submit.htm)可以提交新站点,但是提交时看到那句“符合相关标准您提交的网址,会在1个月内按百度搜索引擎收录标准被处理。 百度不保证一定能收录您提交的网站”让人有点担忧,一个月,太漫长了。 »

Mais Baidu dit aussi qu’il n’est pas certain de prendre en compte (donc indexer) toutes les URLs soumises manuellement. Certains webmasters trouvent que l’indexation, en 1 mois, est également trop longue. Si on compare avec Google, le moteur américain a parfois déjà indexé tout un site en 3 ou 4 jours ! Donc pour Baidu, c’est effectivement beaucoup plus long.

C’est bien beau tout cela, mais comment fait-on pour soumettre manuellement les liens à Baidu ? Très simple, en deux étapes !

  1. Se connecter à Baidu Webmaster tools, et choisir le site pour lequel on veut soumettre les nouvelles pages :

baidu-sitemap-soumission-urls-manuelle-autoveille

2. Choisir la soumission manuelle en suivant ce chemin 链接提交 > 手动提交:

baidu-sitemap-soumission-urls-manuelle-autoveille-2

Vous ne pouvez soumettre que 20 nouvelles URLs maximum d’un coup. Il faut laisser le temps à Baidu de les voir, de les indexer.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, comment marche Baidu, les critères SEO chinois, n’hésitez pas à m’écrire à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Directrice chez Rankwell Agency

%d blogueurs aiment cette page :