archive

Mobile Marketing

Bonjour tout le monde !

Je vous parle tout le temps de SEO chinois sur Baidu, 360, ces temps-ci, et j’ai un peu délaissé les sujets SMO, et c’est le moment de les reprendre en main ! Après avoir regardé une étude de We Are Social Singapore, j’ai relevé quelques informations que je vais poster ci-dessous qui pourrait vraiment vous intéresser si vous voulez faire du SMO en Asie. Taïwan est le territoire où les réseaux sociaux sont super utilisés ! Il est dans le top 10 que cela soit sur PC ou sur mobile.

Je voulais d’abord vous montrer deux slides sur la croissance des abonnements mobile en Asie vs. en Europe :

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

Pendant les abonnements mobiles augmentent de plus en plus en Asie, c’est la tendance contraire qui est provoquée en Europe, on est en négatif ! Si on parle d’une tendance générale de la croissance, on constate clairement que celle est Europe est beaucoup plus lente et petite comparée à celle en Asie. Donc, si vous voulez faire du web marketing en Asie, croyez moi que le premier mot d’ordre, c’est que tout soit compatible mobile ! #responsivedesign 🙂

En termes de classement des pays et des territoires qui utilisent le plus les réseaux sociaux, on retrouve la Corée du Sud et Taïwan dans le classement :

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

En termes de croissance d’utilisateurs sur les réseaux sociaux, la Chine est première, et parmi les autres pays asiatiques de l’est, on retrouve les Philippines, le Japon et le Vietnam !

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

On a la même tendance pour l’utilisation des réseaux sociaux sur mobile : Taïwan est dans le top 10 ! On retrouve aussi deux autres pays asiatiques de l’est : la Corée du Sud et Singapour !

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Sur mobile, en termes d’utilisateurs, c’est aussi en Chine que cela croit le plus vite :

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Les Philippines, le Vietnam et le Japon sont également dans le classement.

Je travaille sur les pays asiatiques dont je maîtrise les langues surtout (car je suis beaucoup plus à l’aise, et vous me diriez que c’est normal !), quand je vois que la Chine se développe à une vitesse incroyable, je suis à la fois contente, mais cela fait aussi peur, car tout va très vite. Je suis familière avec Hong Kong, la Chine, Taïwan, et Singapour. J’adore ces pays pour commencer, et je me sens à l’aise avec les personnes locales, j’ai l’impression que je retrouve mes racines. Je comprends leurs valeurs, leurs traditions, et cela fait de moi, quelqu’un de 100% bi-culturel. Pour travailler avec ces marchés, il faut avoir ce type de « connaissances » pour maîtriser à bien les comportements, les attentes des individus. C’est totalement différent de l’Europe, de la France voire de Paris, là où je suis née et grandie. Cela peut vous paraître un peu « wow », mais lorsque vous allez entrer en contact avec les asiatiques locaux, vous comprendrez 😉

Je me demande si un jour … le Cambodge entrera dans le classement ! Vu que le Vietnam y est, cela ne devrait plus être très loin.

Pour les réseaux sociaux asiatiques, je manipule au quotidien WeChat, Line, Weibo, Baidu Tieba, etc. ils sont tellement différents de Twitter, Facebook, Linkedin ! Dans la plupart des pays asiatiques, on utilise quand même Facebook, Twitter, etc. Il n’y a qu’en Chine, Corée et Japon où ils ont leurs outils locaux (WeChat, Line, Kakaotalk, etc.)

Si vous avez des questions sur les réseaux sociaux en Asie, contactez-moi via autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

En ce moment, je suis à fond dans mon livre car il y a la traduction anglaise de ce dernier qui est en train de se dérouler (il paraîtra aux éditions américaines Wiley : « Baidu SEO: Challenges and Intricacies of Marketing in China » ) !

Actuellement, mon livre « SEO Baidu : référencement naturel et marketing en Chine » peut être acheté chez ISTE Editions au prix de 29€.

Dans cet article, j’ai envie de revenir sur son histoire, sur sa naissance, et comment les choses se sont déroulées. Ce n’était pas hyper facile au début, mais c’est un des plus beaux projets que j’ai réalisés jusqu’à présent (avec mon projet AUTOVEILLE ^^)

En fait, à la base, ce livre devait être une thèse de doctorat. Oui, vous avez bien lu, je voulais rédiger une thèse pour faire de la recherche dans l’indexation sémantique chinoise avec les moteurs de recherche Baidu, 360, Sogou, etc. Mon projet a été accepté par ma faculté, et ils étaient très intéressés, mais le problème, c’est que je ne pouvais pas faire de thèse Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) car les critères de mon ancienne entreprise n’y répondaient plus, et c’était surtout des problèmes administratifs qui ont fait que je n’ai pas pu devenir doctorante … de plus j’ai changé d’entreprise peu de temps après, donc le projet de doctorat dans mon ancienne entreprise est un peu tombé à l’eau. Nous étions en janvier 2016.

Je laisse le temps passé (février, mars, avril, mai, juin 2016 (qui correspond à la transition de mon ancienne boite à ma nouvelle entreprise aussi)), et l’idée me vient d’écrire un livre. Comme j’adore rédiger, je voulais surtout laisser une trace de mon savoir quelque part, et que je puisse la partager avec un plus grand nombre. En juillet 2016, je recontacte mes professeurs de faculté qui trouvent que c’est une bonne idée. J’ai commencé à contacter quelques éditeurs, et je tombe sur ISTE Editions (contact donné par mon responsable de Master). Je les contacte, et je reçois très vite un contrat d’édition (j’étais tellement heureuse !) après avoir validé mon projet (un résumé de mon livre en 5 à 10 pages). Et voilà, la rédaction commence !

Je rédige mon livre tous les dimanches, pendant 3 à 4 heures sur mon petit bureau. Très vite, 4 mois passent. J’ai rédigé tous les week-ends de juillet 2016 à mi-novembre 2016. La rédaction fut un plaisir ! Une vraie passion !! Mais le mois de décembre a été plus stressant avec les 2 relectures pour se mettre en phase avec l’éditeur, mais j’y suis arrivée, et je remercie encore ma relectrice !

Mon livre paraît cette année 2017, et sa version anglaise aussi (normalement), aux Etats-Unis chez Wiley. Il sera disponible en France chez Eyrolles, et sur les sites en ligne (Amazon, Chapitre .com, etc.). C’est une aventure incroyable, intense que je vais garder en souvenirs toute ma vie car je sais que ce n’est pas tout le monde qui va rédiger un livre dans sa vie (et même deux finalement, avec la version anglaise !).

Couverture et Quatrième de couverture SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine par Véronique Duong (Auteur)

Couverture et Quatrième de couverture « SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine » par Véronique Duong (Auteur)

Quand j’ai découvert la couverture la première fois (mi-janvier 2016), j’avais presque les larmes aux yeux ! Je ne réalisais pas que mon rêve devenait une réalité. Mon livre est aussi international que son contenu : publié par un éditeur à Londres, et il sera disponible en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis … et en ligne bien sûr.

Je vais organiser un petit concours pour vous le faire gagner, et je réfléchis encore à quoi ^^ … mais je trouverais !

On m’a demandé si je me considère comme une experte … j’ai envie de répondre que je ne le serais jamais, je suis juste passionnée par ce que je fais, et j’y mets tout mon cœur !

Bon courage à tous … et en cas de questions sur le SEO Baidu, vous pouvez m’écrire à autoveille@gmail.com ! ou lire mon livre maintenant haha  😉

Véronique Duong – Consultante SEO passionnée, tout simplement.

Bonjour tout le monde !

Pendant longtemps Baidu ne prenait pas en compte la balise Canonical, et on devait ruser en utilisant la balise « rel=index » ou « standardhtml ». Mais récemment dans un communiqué officiel intitutlé MIP页规范详解 —— canonical标签, Baidu dit qu’il est indispensable de renforcer la prise en compte de la balise Canonical pour la création des pages MIP (la version AMP chinoise).

Baidu est assez en retard par rapport à Google et à Naver (le moteur de coréen chinois) qui prennent en compte la balise Canonical depuis un moment. Dans le communiqué ci-dessus, le moteur explique à quoi sert la balise qui empêche le Duplicate Content :

简单来说,canonical标签用于关联原页面和MIP页,保证MIP页继承原页面权重,在移动搜索时优先展现MIP页。Canonical标签是MIP页连接外界的重要桥梁,不写或写错会导致MIP页不能和原页面产生联系,导致权重丢失,MIP页不展现。

Baidu dit que si jamais la balise Canonical est mal implémentée dans le code source ou mal écrite, cela pourrait causer de graves problèmes au site : les pages originelles (pour les PC) ne ressortiront pas bien dans le site, et les pages MIP non plus dans les résultats mobiles. Oui, c’est bien un gros problème de Duplicate Content qu’on a à gérer là.

Baidu rappelle encore que c’était la balise standardhtml qui jouait le rôle de Canonical dans le début du projet MIP, mais qui sera remplacer par la balise canonical maintenant: « 历史上,MIP曾使用“standardhtml”来链接MIP页和原页面,这个标签已经被“canonical”代替,新提交的mip页不再需要写“standardhtml”了。 » Dans mon article du 7 décembre 2016, « Les balisages et attributs interdits par Baidu MIP« , quand je parlais des balises qui sont à prendre en compte dans le projet MIP, il y avait la balise <link rel= »standardhtml » href= »xxx » >, mais elle va être remplacée par la balise Canonical, désormais.

canonical-tag-baidu-autoveille

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, n’hésitez pas à m’écrire : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO à Paris

Bonjour tout le monde !

Si vous effectuez correctement votre veille informationnelle, vous avez dû voir que j’ai publié un article sur Baidu MIP (Mobile Instant Pages) en septembre dernier. Je vous ai expliqué les objectifs de MIP qui sont tout à fait similaires à ceux de Google AMP : avoir un web épuré pour les mobiles, et cela même pour les réseaux lents.

Il y a un certain type de balisage qui existe pour MIP comme pour AMP (vu et revu dans ce blog SEO ^^). Voici le balisage spécial Baidu MIP pour la Chine (les explications sont en chinois car extraites directement depuis le site https://www.mipengine.org

Vous voyez que c’est assez similaire à Google AMP :

  • 起始标签使用 <!doctype html>
  • html标签必须加上mip标记,即: <html mip>
  • 必须包含 <head>和 <body>标签
  • 必须在head标签中包含字符集声明: <meta charset= »utf-8″>,字符集统一为utf-8
  • 必须在head标签中包含viewport设置标签: <meta name= »viewport » content= »width=device-width,minimum-scale=1″>,推荐包含initial-scale=1
  • 必须在head标签中包含 < link rel= »stylesheet » type= »text/css » href= »https://mipcache.bdstatic.com/static/mipmain-v1.1.1.css » >
  • 必须在body标签中包含 <script src= »https://mipcache.bdstatic.com/static/mipmain-v1.1.0.js » ></script >
  • 必须在head标签中包含 <link rel= »standardhtml » href= »xxx » >

Sauf que pour Baidu, il n’y a pas le canonical tag (car il ne marche pas avec Baidu) qui permet aux développeurs de créer des pages MIP en plus de la version Master, et de les pointer vers le site Master.

Et voici les balises et les attributs interdits dans le balisage spécial MIP :

balisage-baidu-seo-mip-interdits-autoveille

Toutes les balises ci-dessus seront interdites pour la création d’un code HTML MIP-friendly.

Je compte tester tout cela prochainement, et voir comment Baidu va réagir aussi face à mon code MIP !

Si vous avez des questions SEO chinois sur Baidu, envoyez les moi à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde !

Mobile, mobile, mobile … on ne voit et ne lit que des news sur le mobile-friendly ces derniers mois, et Google n’en finit pas ! Il nous lance son index mobile-first, et les sites doivent être prêts à ce changement. AMP, Responsive Design, site mobile, etc. seront prioritaires lors de l’indexation.

Index mobile first : c’est quoi exactement ?

Google annonce le déploiement prévisionnel dans les prochains mois de l’indexation en priorité de la version mobile d’un site, c’est-à-dire que Google se basera sur le contenu de la version mobile d’un site afin d’en analyser la pertinence.

Si vous n’avez pas encore de site mobile, c‘est le moment plus que jamais de franchir le pas ! L’index « mobile first«  est encore en test et n’est pas officiellement déployé. Rien de nouveau n’apparaîtra donc sur le moteur avant plusieurs semaines et la fin des expérimentations.

Le but de l’Index Mobile-First

Pour analyser le contenu d’une page, Google explorera en priorité le contenu affiché pour les mobiles pour calculer sa pertinence et renvoyer un résultat (sur les moteurs desktop et mobile).

Une fois déployé il faudra surement s’attendre à une forte diminution des positions sur mobile pour les sites n’étant pas mobile friendly.

Si jamais une entreprise ne dispose que d’un site pour desktop, et qu’il n’y a pas de site mobile (ou que le site n’est pas compatible mobile), c’est le site desktop qui sera crawlé, analysé et proposé sur mobile.

Il est évident que ce site desktop à par contre peu de chance de bien se positionner sur mobile.

Donc, s’il existe une version desktop et une version mobile, c’est le contenu de la page mobile qui sera noté. Si le contenu est identique sur les deux versions, cela ne changera donc rien.

Quelles conséquences ?

Difficile de mesurer aujourd’hui quelles seront toutes les conséquences de ce changement. Google dit qu’il va continuer à proposer la meilleure expérience utilisateur possible, y compris pour les internautes sur desktop.

google-mobile-index-mobile-AUTOVEILLE

SI vous avez des questions sur le SEO Google, le SEO Baidu, écrivez-moi à autoveille@gmail.com … ah, et vous savez ? Je donne aussi des cours particuliers en SEO pour grands débutants et débutants ! Si vous êtes intéressés, envoyez moi un SMS au 06 29 78 97 82 pour réserver une place.

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante CESEO certifiée SEO … et pas que !

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille et en allant sur Google Search Console, je suis tombée sur une nouveauté : la gestion des cartes enrichies !

Le rapport sur les cartes enrichies permet de corriger les erreurs détectées sur le site concernant les données structurées des cartes enrichies. Il indique également les domaines dans lesquels on peut fournir plus d’informations pour profiter davantage de la plate-forme des cartes enrichies de Google.

Cartes enrichies et Search Console - AUTOVEILLE

Si des données structurées de cartes enrichies sont détectées sur le site, des informations relatives à ces cartes sont affichées sous forme de graphique et de tableau. Les éléments ci-dessous sont repris directement de la documentation de Google sur les Cartes Enrichies car ce sont les informations officielles du moteur (source : https://support.google.com/webmasters/answer/6381755?hl=fr) :

  1. La page de niveau supérieur du rapport présente la somme des erreurs ou des recommandations pour toutes les cartes enrichies trouvées sur votre site en fonction de leur type.
  2. Le deuxième niveau du rapport répertorie toutes les erreurs critiques et non critiques pour le type de carte sélectionné sur le site.
  3. Le troisième niveau du rapport affiche toutes les pages associées à des cartes du type sélectionné affectées par la règle choisie.Google recommande de corriger en premier lieu les erreurs critiques des cartes, puis de passer aux erreurs non critiques.

Toutes les données du rapport proviennent de la dernière exploration de la page par Google. Si les données ont été modifiées depuis la dernière exploration, elles ne figurent pas dans le rapport.

  • La date d’État sous le graphique désigne la date d’exploration la plus récente de n’importe quelle page de votre site par Google.
  • La date de Dernière détection d’une URL spécifique correspond à la date d’exploration la plus récente de cette URL précise. Il est donc possible qu’une erreur signalée ait déjà été corrigée sur la page en ligne.

Les Rich Cards pourraient augmenter le CTR des pages web, et donc du site global. Il est important de tenir compte de cette nouveauté dès maintenant.  Pour le moment, elless ne sont disponibles que pour les films et les recettes de cuisine.

SEO Mobile et Cartes Enrichies - AUTOVEILLE

 

Si vous avez des questions sur le SEO Google, SEO Bing, SEO Baidu, n’hésitez pas à m’écrire à autoveille@gmail.com ! Je serais ravie de vous aider et de vous répondre.

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde !

Au début de l’année, beaucoup d’infographies sur les tendances digitales, les tendances SEO pour 2016 sont sorties aux USA, en Europe et un peu partout dans le monde. Mais ces tendances, ont-elles vraiment eu leurs places dans le courant de cette année ? En effectuant ma veille informationnelle avec mon système de veille, je suis tombée sur une infographie qui donne 5 tendances digitales en 2016, et on va voir si les choses se sont vraiment passées comme l’illustration l’indique !

Première tendance : les publicités sous forme de vidéos (video ads). On peut dire que c’est un marché florissant avec les publicités TrueView de YouTube, les post sponsorisés de Facebook et Twitter où l’on peut mettre une vidéo, etc.

Deuxième tendance : les applications. Oui, c’est effectivement ce qui est en train de se passer avec l’Instant Apps ! Les applications peuvent être utilisées sans même à avoir à les installer. C’est assez révolutionnaire !

Troisième tendance : l’assistance virtuelle. Siri et le fameux « Okay Google » sont bien montées en puissance cette année ! Les recherches vocales vont exploser, et ça sera même quelque chose de naturel en 2020 … soit dans 4 ans ! Cela va aller très très vite.

Quatrième tendance : les objets connectés. Oui, il me semble que cela continue à se développer correctement, et cela ne risque pas de s’arrêter désormais ! Pratiquement tout le monde (dans le web et le digital) a une montre connectée 🙂

Cinquième tendance : budget publicitaire. Les entreprises auraient dépenser 10 milliards de dollars en plus cette année par rapport en 2015 pour le marketing en ligne.

A en croire les résultats, la plupart des tendances prédites se sont réellement passées ! Celle qui m’a le plus intéressée et touchée, et celle de l’Instant Apps (voir mon précédent article).

Voici l’infographie réalisée par Anderson Direct & Digital, une agence de marketing américaine :

5-tendances-digitales-en-2016-AUTOVEILLE

Si vous avez des questions liées au marketing en ligne, au SEO Google, SEO Baidu, à l’e-réputation, etc. n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

%d blogueurs aiment cette page :