archive

Mobile Marketing

Bonjour tout le monde !

Je viens de remarquer que je n’ai jamais publié l’information sur mon passage à la radio sur ICI Radio Canada en début d’année 2018 ! Bon, on est en novembre, mais ce n’est pas trop tard non ? 😉

En janvier 2018, j’ai été contactée par la radio canadienne pour faire une entrevue sur le digital en Chine et les axes d’innovation, et ce n’était pas uniquement orienté SEO SEO ! J’ai été interviewée par Matthieu Dugal, animateur québécois (Canada) à la radio et à la télévision. C’était un moment très enrichissant, et je renouvellerais l’expérience sans hésiter !

Je vous remets donc l’article ici, ainsi que le postcast à écouter … sans modération 🙂

interview-ici-radio-canada-premiere

Voici l’article :

Avec ces géants des nouvelles technologies que sont Tencent Holdings, Alibaba, Huawei et Baidu, la Chine n’a rien à envier au reste du monde et fait même figure de pionnière dans plusieurs domaines. Mais l’écosystème technologique chinois semble évoluer dans une bulle parfois très opaque pour les Occidentaux. Véronique Duong, directrice associée de Rankwell et spécialiste du référencement des sites chinois, explique à Matthieu Dugal les particularités d’Internet dans l’Empire du Milieu.

Derrière la grande muraille numérique de Chine se cache une société où l’innovation est omniprésente, si bien que certaines avancées paraissent presque banales. Et en l’absence de Facebook et de Google, le moteur de cette innovation est une autre des plus grandes entreprises de la planète : Tencent Holdings et son application WeChat.

WeChat, au cœur de la vie chinoise

Cette application de messagerie chinoise, d’un polyvalence inégalée en Occident, a toutes sortes d’applications pratiques qui vont bien au-delà des simples messages textes ou des conversations vidéo.

« WeChat, c’est l’application par excellence en ce moment en Chine, car les Chinois font tout dessus, indique Mme Duong. En Europe et en Amérique, on n’a pas ce type d’application : on a des applications spécifiques pour chaque chose. Les Chinois peuvent par exemple commander quelque chose (avec WeChat), et une boutique locale va le leur livrer dans les 30 minutes. »

Le domaine des affaires se sert aussi beaucoup de cette application, entre autres pour envoyer des documents comme des contrats, des bons de commande et des factures, précise cette spécialiste.

WeChat est aussi très populaire pour payer des transactions avec son téléphone cellulaire, une méthode de paiement déjà très répandue en Chine.

« J’ai des contacts en Chine qui me disent que lorsqu’ils sortent dans la rue, ils ont seulement besoin de leur téléphone, explique Véronique Duong. S’ils n’ont pas pris leur carte de crédit, ce n’est pas grave. C’est tellement évolué qu’on peut même payer avec son visage [grâce à la reconnaissance faciale, NDLR]. »

Comme une rue commerçante

Outre l’utilisation des téléphones intelligents, Internet a aussi de quoi désorienter ceux qui ignorent les coutumes du pays.

En raison des coutumes et des codes culturels chinois, les sites Internet de ce pays sont souvent très différents de ceux d’ici. Là où les Occidentaux préfèrent un design épuré et sobre, les Chinois choisissent plutôt les couleurs vives et les pages très encombrées. Un style qui n’est pas sans rappeler les rues commerçantes du pays, placardées d’enseignes lumineuses, souligne Véronique Duong.

« En Chine, ce n’est pas dérangeant d’avoir des bannières publicitaires qui clignotent dans tous les sens, dit-elle. Ce que vous voyez dans la vie réelle est complètement retranscrit sur le web. »

Vous pouvez réécouter le podcast ici : Une journée numérique dans la vie d’un chinois, entrevue avec Véronique Duong

Si vous avez des questions sur le webmarketing et / ou le SEO en Chine, n’hésitez pas à m’envoyer un mail pour en parler !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e par le SEO et le Webmarketing chinois РDirectrice chez Rankwell

 

Bonjour tout le monde !

Vous l’avez peut être vu sur le site de WebRankInfo, mais récemment, Olivier Duffez a publié un article sur les « Problèmes SEO les + fréquents trouvés sur les sites dont le référencement baisse« , et j’ai retenu une information ultra intéressante que je partage ci-dessous (à nouveau) avec vous !

Je ne vais pas réinventer la roue, mais grâce à l’étude d’Olivier, on peut constater que plus une page se trouve au delà des profondeurs 1,  2, 3 d ‘un site, plus elle aura du mal à être visitée par les internautes … et par les moteurs de recherche aussi !

Voici son constat (une des images de l’article d’Olivier) :

rmtech-ga-etude-profondeur-2018 Véronique Duong AUTOVEILLE

Lorsqu’on vous recommande de rendre vos contenus et vos pages accessible aux internautes en moins de trois clics, ce n’est vraiment pas pour vous embêter, mais c’est qu’il est quasiment prouvé par diverses études que le profondeur des pages et le maillage interne jouent sur le comportement des utilisateurs sur un site, et surtout également en termes d’UX.

Voici le cas d’un client, que j’ai, et qui a des URLs assez profondes qui reçoivent peu de visites (profondeurs au delà de 4) :

finalcad-url-card-seo-profondeur

Il faut vraiment faire attention à la structure de votre site, et rendre vos pages stratégiques accessibles dès la page d’accueil.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

En mai, j’ai lancé un petit sondage sur Twitter afin de savoir quel est l’outil principal que les SEO utilisent pour leurs analyses de logs. J’avais proposé trois réponses possibles : Botify, OnCrawl ou Screaming Frog Log Analyser.

Voici les réponses au sondage : OnCrawl gagne !

analyse-logs-seo-outil-vduong-autoveille

Il y a quelques mois, j’ai testé l’outil gratuit pour l’analyse de logs d’OnCrawl, et il me paraissait déjà pas mal complet ! Certes, il existe des améliorations possibles, mais pour un outil non payant, c’est déjà pas mal ! Après, il faut être assez développeur pour le mettre en place car il demande la maîtrise d’une Virtual Machine (Docker), etc.

Vous pouvez relire mon article sur le test de l’outil d’analyse de logs gratuit (open source) d’OnCrawl (ELK)

OnCrawl dispose aussi d’un analyseur de logs en mode SaaS intégré à sa plateforme et qui permet de suivre précisément le comportement de Google et de n’importe quel bot sur chaque page d’un site.

Il est aussi possible de croiser les données de crawl et de logs pour comprendre l’impact positif ou négatif des facteurs de positionnement sur le budget de crawl, l’indexation et le trafic.

EDIT : Et … jusqu’en décembre 2018, vous pouvez utiliser le code promo Autoveille18 sur n’importe quel plan incluant les logs pour bénéficier d’une réduction de 15% !

Les offres d’OnCrawl ici : Prix OnCrawl Logs

coupon-autoveille-01 (1)

Je remercie à tous ceux qui ont participé au sondage ! Il y en aura d’autres à venir. J’aime faire participer la communauté et mes abonnés Twitter à mes interrogations sur le référencement naturel 🙂

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice @Rankwell et Grande passionn̩e (certifi̩e) du SEO

Bonjour tout le monde !

Je voulais rédiger cet article un peu différent pour vous présenter quelques agences SEO chinoises à Chaozhou (terre d’origine paternelle ! #gaginang #teochew) et vous montrer un petit peu leurs techniques marketing et de ventes. Je peux vous dire que la concurrence est très rude en Chine, et certaines façons de vendre sont un peu borderline haha ! Ne soyez donc pas trop étonnés !

En faisant une recherche sur Baidu avec la requête « æ±•å¤´æ½®å·žSEO » qui veut dire « Shantou Chaozhou SEO » (Shantou est une ville-préfecture de la province du Guangdong), je suis tombée sur ces résultats de recherche en première page :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong

On constate une belle répétition des mots-clés dans les titles ! Dans les résultats de Baidu, les mots-clés se trouvant dans la requête sont en rouge.

Je vois que le site piikee est assez bien référencé, et ressort en premier dans Baidu, je m’intéresse donc à lui. En arrivant sur le site, je me dis wow, en termes de mots-clés, ils y sont allés :

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-2

Je pense que la plupart d’entre vous ne savent pas lire le chinois, donc je vais vous traduire une des phrases sur la page qui m’a fait bien rire : « è¿™ä¸ªé¡µé¢å‘Šè¯‰ä½ ï¼Œè¿™ä¸ªä¸–界没有不可能。百度说它喜欢潮汕SEO,潮州SEO,揭阳,广东SEO,汕头SEO. » qui signifie « Cette page vous dit que dans ce monde rien n’est impossible. Baidu dit qu’il aime le SEO Chaoshan, le SEO Chaoshou, le SEO Jieyang, le SEO Guangdong, le SEO Shantou »

Je pense que vous avez constaté que la phrase est bourrée de mots-clés ! … et si Baidu remonte aussi bien ce site, c’est peut être parce qu’il aime les sites ayant beaucoup de mots-clés justement …

Le deuxième site qui remonte très bien est déjà plus propre et plus structuré : http://www.8qiwang.com/

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-4

Ci-dessus, la page de présentation de l’entreprise (j’ai surligné en jaune le mot « Shantou », une vraie agence locale de Chaozhou)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-3

Il y a beaucoup de contenus textuels, et c’est moins keyword stuffé. Sincèrement, j’aime beaucoup ce deuxième site, il est bien fait, et les informations sont hyper bien structurées. Je vais voir si je ne les contacte pas par la suite haha

Le troisième site qui remonte bien sur la requête est celui ci : http://chaozhou.webspread.com.cn/

Il est également bien structuré, avec des contenus bien écrits, et des offres claires (avec les prix pour chaque prestation : étude de mots-clés, audits, etc.)

agences-seo-chinoises-chaozhou-guangdong-5

En vrai, je trouve que le 3e site est le plus « beau », mais c’est parce que je suis habituée à un design de sites européens. Les chinois continentaux aiment les sites avec beaucoup d’informations, très locaux, et qui reflètent bien les aspects culturels.

Mais à travers cette mini étude que je viens de faire, je me rends compte que Baidu prend vraiment en compte la quantité de mots-clés présents dans les pages web pour faire son classement ! Les sites biens structurés, au beau design, se trouvent souvent après des sites moins esthétiques mais qui présentent beaucoup de mots-clés …

En tout cas, c’était très fun de faire cet article ! Je vous en ferai d’autres … sur d’autres régions de la Chine (Shenzhen, Baisha, etc.)

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice associ̩e chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Pour ceux qui font une veille régulière sur les actualités SEO, vous savez déjà que le 8 juin 2018, le SEO Camp organise un SEO Camp Day à Lyon ! On sera dans les mêmes locaux que pour la première édition :

ISEG – Marketing & Communication School
86 boulevard Vivier Merle
69003 Lyon
La première édition a été un vrai succès, et je suis ravie de pouvoir présider cette deuxième édition ! On est en train de faire les derniers préparatifs, de finaliser le programme, de revoir les derniers éléments, et wow, c’est la course avec le temps !
Je vous communique les tarifs que vous pouvez trouver sur le site officiel : SEO Camp Day Lyon 2018
Tarifs (repas de midi compris) :
  • 80€ TTC
  • 60€ TTC pour les adhérents
  • 40€ TTC pour les adhérents étudiant ou à la recherche d’un emploi (envoyez un justificatif à contact@seo-camp.org).

 

Le programme final sera en ligne, et on vous promet déjà des conférences de qualité, et des intervenants captivants ! 🙂

seo-camp-day-lyon-2018

A très vite au SEO Camp Day Lyon 2018 !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell et Pr̩sidente SEO Camp

Bonjour tout le monde !

Un petit article assez court pour vous faire part de mon retour sur l’événement Les Trophées du Web organisé par les étudiants de l’école ESCEN. J’ai été invitée à parler en table ronde avec Nicolas Plantelin, responsable SEO chez OUI SNCF. La soirée fut intense ! Pixalione, Vente Privée, Bily, etc. étaient également présents.

Avec Nicolas Plantelin, on a abordé les sujets stratégiques pour le SEO en 2018 : Mobile-first, AMP, Voice search, Content Marketing, etc. Notre table ronde a durée environ 20-30 minutes. L’échange avec Nicolas était vraiment intéressant !

Retours en images :

L’expérience fut intéressante, mais avec plus de communication en amont, cela aurait été encore plus cool ! En tout cas, cela me fait toujours plaisir de partager mes connaissances sur le référencement naturel avec des étudiants motivés, passionnés, car on contribue à la nouvelle génération 😉

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РGrande passionn̩e par le SEO et Directrice associ̩e chez Rankwell

 

Bonjour tout le monde !

Un petit article assez rapide pour vous faire part de mes tests sur Instagram ! Récemment, j’ai effectué pas mal de tests sur le réseau social de visuels en postant le matin, le midi, le soir et la nuit ! (Oui, j’en ai fait des latergrams rien que pour les tests !)

Pour le moment, cela fait environ 2 semaines que je teste sérieusement, et j’ai même posté un sondage sur Twitter pour savoir quand est-ce que vous postez le plus. Je n’ai pas eu beaucoup de réponses, mais la tendance montre que c’est quand même plutôt le soir :

posts-instagram-sondage-avril2018

J’ai tout de même mené mes propres tests en postant le matin entre 10h30 et 11h, le midi vers 13h, et le soir parfois entre 20h30 et 21h. Je me rends compte que mes posts ont plus de succès (lol) le matin ! Après, je fais souvent des posts liés au SEO, et comme il s’agit d’une thématique professionnelle, et que le matin les gens sont au travail, actifs, ils auraient plus tendance à « liker » un post « pro ».

Après, à midi, j’ai dû poster 3 fois, et je me rends compte qu’il y a moins d’interactions, donc le midi, j’éviterai de poster personnellement. Gardons le contenu pour les tranches horaires plus stratégiques.

Le soir, j’ai posté quelques fois, et c’est comme le matin, il y a pas mal d’interactions, mais ce n’est pas aussi flagrant que le matin pour moi.

J’ai tenté les latergrams (j’ai posté vers 2h du matin !), et toute la nuit, j’ai eu des likes et des interactions. Mais encore une fois, j’ai l’impression que le matin fonctionne mieux chez moi. C’est intriguant !

Après, comme je disais, je pense que cela dépend de la thématique, du contenu de la photo postée. Si c’est quelque chose de professionnel, le matin me semble bien, et si c’est plus lié à la vie nocturne, vie personnelle, le soir me semble plus appropriée.

Au passage, si vous souhaitez vous abonnez à mon compte Instagram, c’est par ici : Véronique Speedwell Duong @veroduong

De ce fait, pour le moment, je vais continuer à poster le matin et le soir, voire quelques fois … la nuit 😉 #latergram

Et vous ? vous postez quand ?

Faites nous part de vos tests ! Merci 🙂

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de webmarketing, SEO et Directrice associ̩e chez Rankwell

%d blogueurs aiment cette page :