archive

Mobile Marketing

Bonjour tout le monde !

Je voulais écrire ce petit article car j’ai eu des questions autour de moi me demandant pourquoi je me suis associée à une agence de création de sites web et de design web. Je me suis associée à Solead Agency pour créer Rankwell car c’était, pour moi, la combinaison parfaite ! Dans toutes les agences SEO avec qui j’ai travaillées, il n’y avait pas de pôle développement, et je trouvais qu’il manquait quelque chose au bout de la chaîne.

Par exemple, quand je donnais mes recommandations SEO à une date précise, et par la suite, souvent, je ne savais pas quand les choses allaient se passer, et si le prestataire technique avait des questions. Là, les développeurs sont en face de moi, et je peux vous assurer que ça change tout dans la chaîne de traitements et de production ! Si j’ai une balise à ajouter, en deux minutes, c’est fait !

Chez l’annonceur, c’est pareil. J’avais le webmaster devant moi, et dès que j’avais une recommandation, il changeait tout immédiatement, et j’étais super ravie car c’est avec la rapidité, l’efficacité, et le travail que les choses fonctionnent.

Actuellement, je définis Rankwell comme une agence SEO / Search eurasienne et internationale car on a un réel focus sur trois continents (Europe, Amérique et Asie) de part mes origines et mes valeurs culturelles 🙂

agence-developpement-site-web-agence-seo-rankwell-vduong

On a beaucoup de synergies en commun, et franchement, plus les jours passent, plus je le vois. Je fais des formations SEO aux développeurs et je leurs donne des conseils au fur et à mesure pour qu’ils créent des sites SEO friendly dès le début. Cela est juste génial pour une marque ou une entreprise qui veut tout centraliser au même endroit, avec des interlocuteurs qui savent de quoi ils parlent.

Des annonceurs, des clients sont venus à moi, à Rankwell, car justement, j’ai à la fois l’expertise du SEO Google, du SEO Baidu, et j’ai une équipe de développeurs de sites web qui peuvent faire les modifications rapidement ! C’est un peu l’équipe de choc quoi ^^

Si vous avez des projets de développement de sites web, puis de SEO Google et/ou Baidu à réaliser, vous savez sonner à quelle porte 😉 Ecrivez moi à autoveille@gmail.com ou encore mieux à vduong@rankwell.fr

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice @Rankwell et Fondatrice @AUTOVEILLE

Publicités

Bonjour tout le monde !

Dernier jour de 2017 et un bon réveillon à venir là !

En 2018, une grosse surprise vous attend de ma part : je vais certainement vlogger en Asie, et je ne vous en dis pas plus !

Je vous partagerais les éléments locaux en marketing et en webmarketing à Hong Kong, en Chine et peut être même au Cambodge ! J’ai hâte de vivre cela avec vous tous ! Hâte !

D’ici là, je vous souhaite une excellente année 2018 ! Pleines réussites pour la vie personnelle comme professionnelle ! Beaucoup de joie et de bonne humeur, beaucoup de bonheur tout simplement 🙂

Mon message en vidéo :

Bonne année et bonne santé pour 2018 !!

V̩ronique Duong РDirectrice associ̩e chez Rankwell, Pr̩sident SEO Camp, Auteure, Formatrice & Consultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

Le week-end dernier (vendredi 24 novembre), l’association SEO Camp a organisé son SEO Camp Day à Metz ! De mon point de vue, c’était une réussite ! La salle était blindée de monde, et les conférences étaient toutes au top !

J’ai fait l’ouverture de l’évènement en deux minutes (Zohra, déléguée régionale du SEO Camp et Secrétaire de l’association) avait déjà présenté l’association, et mille mercis à elle) car j’étais arrivée en rush et en retard … (mon train SNCF est arrivé à 9h04, mais mon intervention pour l’ouverture était à 9h30) :

La salle était pleine à craquer comme vous pouvez le voir !

Suite à l’ouverture de l’évènement, nous avons enchaîné avec Adrien Russo, le premier conférencier de la journée. J’ai découvert l’outil SEO Quantum via sa conférence. Je ne connaissais pas son existence, et il m’a donné envie de le tester par la suite. C’était une conférence sur l’optimisation sémantique des contenus, et on a entendu des outils comme 1 .fr, Your Text Guru, être cités par exemple. Le sujet était passionnant, et dommage que la conférence n’a pas duré une heure (haha). Je trouvais que c’était passé un peu trop vite ^^

Ensuite, c’était au tour d’Erlé d’OnCrawl de monter sur scène pour nous parler de … Crawl Budget et de Page Importance ! Cette conférence fait partie de mes préférées car c’est technique, logique, et on voit et comprend mieux le cœur des crawlers 🙂 Adrien Russo nous disait que les contenus sont importants, qu’il faut les optimiser etc., et Erlé a montré un graphe qui indique clairement que plus une page a un contenu textuel long (+ de 1200 mots), plus elle a de chance d’être crawlée par Google :

Les contenus sont donc toujours aussi importants ! Pour pondre des textes de 1200 mots, c’est sûr qu’il faut de l’inspiration et être expert de certains domaines, mais cela sera très bénéfique pour votre site.

Lors de la conférence sur le Crawl Budget, on a également entendu cela sur les méga menus et les pages proches de la page d’accueil d’un site :

On a ensuite enchaîné avec la conférence de Truspilot où il est démontré qu’avoir des avis négatifs n’est pas forcément mauvais pour une marque, voire les gens ont en fait plus confiance en elle !

Il faut répondre aux avis négatifs, mais calmement, et en cherchant / proposant une solution pour régler le problème avec l’interlocuteur mécontent. Le SEO a également été abordée lors de cette conférence, et on nous a parlé surtout des Rich Snippets pour avoir les avis dans les résultats, et pour inviter les internautes à mieux connaître la marque.

Puis, c’était à nouveau mon tour de présenter les chiffres du SEO Camp en tant que présidente de l’association :

Puis nous avons enchaîné avec la pause déjeuner :

Pendant la pause déjeuner, Olivier Andrieu, le pape du SEO français est arrivé pour sa conférence qui commençait à 14h ! 🙂 J’ai eu droit à une petite photo avec lui !

Le référent SEO Google et la spécialiste du SEO Baidu à un même évènement SEO Camp, c’est juste trop cool !

Après avoir bien mangé, certains sont allés passer la certification QASEO ! La surveillance a été faite par Dimitri Mallié (mais je n’étais pas là, et je n’ai pas pu prendre une photo), mais Dimitri nous a présenté les certifications, et LE certifié de la journée :

Ensuite, on a enchaîné avec la conférence d’Olivier Andrieu sur la Convergence Mobile. Selon lui, Google devient un moteur de vérité, et ce ne sera plus vraiment un moteur de recherche. En outre, la recherche vocale qui se développe très très vite aura des répercussions sur le métier de SEO sur Google également :

La slide de clôture de conférence d’Olivier Andrieu veut tout dire également :

On a ensuite continué avec la conférence sur l’AMP avec Alexandre Thuriot de chez M6, et je vous mets tous les tweets où j’ai retenu des informations clés et importantes, accompagnées de photos des slides du conférencier :

L’AMP, c’est demain, et il faut s’y mettre dès maintenant ! Aller, il faut juste créer une version allégée de son site (ce sont des landing pages mobiles pour Google) et coder son site avec le nouvel langage HTML, et tout ira bien … normalement 🙂

Ensuite, on a continué avec une conférence, donnée par Franck Bersauter, sur le CMS Contao que je ne connaissais absolument pas … mais qui a l’air plus SEO-friendly par rapport à d’autres CMS comme WordPress ou Drupal ! A tester prochainement 🙂

Suite à la pause de 16h (c’est l’heure du goûter !!), on a repris les conférences avec Jason Barnard qui nous a parlé de l’Autorité Marque, et par la même occasion, rappelait que le Domain Authority n’existe pas pour Google (d’après Gary Illyes) :

Il vaut mieux une mention ou une citation de marque dans des grands médias comme Le Monde que d’avoir un lien externe d’un petit site inconnu :

Je pense que pour cela on est d’accord, mais il ne faut pas négliger le netlinking tout de même selon moi (surtout que je bosse à 50 / 50 sur Google et Baidu, et je sais de quoi je parle pour le moteur de recherche chinois …un gourmand en liens !).

Puis on a terminé la journée méga intense avec la conférence de Nicolas de chez Creanico sur le boost de la visibilité d’un site web via les liens externes. Des techniques ont été dévoilées, et ont été clairement expliquées par Nicolas lors de sa conférence :

Ensuite … c’était la clôture de l’évènement, snif … toujours un dur moment à vivre pour moi !!

C’était une journée génialissime ! Vraiment, en plus d’être passionnée par le SEO, quand on vit des moments pareils, on a juste jamais envie que ça s’arrête !! Il ne faut pas oublier qu’on est tous des bénévoles qui organisent des évènements de cette qualité ! On a tous des plannings ultra chargés car pour beaucoup d’entre nous, nous sommes des entrepreneurs ou des dirigeants.

Heureusement qu’il y a encore le SEO Campus Paris 2018 qui arrive en mars 2018 !! Et on va tout péter là haha (enfin j’espère ^^), ce sont les 10 ans de l’association !! Venez nombreux nous soutenir et fêter les 10 ans de l’association avec nous !

(Si les photos sont trop petites pour être lisibles, cliquez sur mes tweets pour mieux voir (et faites un clic droit, « Afficher l’image », et vous verrez mieux). Les photos officielles de l’évènement sont à venir.)

Sur ce, je vous souhaite bon courage à tous, et vivez à fond vos passions !

Véronique Duong – Consultante SEO passionnée … tout simplement !

Bonjour tout le monde !

Sur le site Umeng (l’ancien nom est CNZZ), des statistiques officielles ont été publiées sur les parts de marché des navigateurs et des moteurs de recherche chinois les plus utilisés en Chine ! Mais quelques informations sur le comportement des chinois sur le web montrent que les tendances continuent à évoluer.

Vous pouvez trouver le rapport complet ici (tout en chinois :)) : 2017上半年中国互联网发展趋势盘点

Aller, c’est parti pour le décryptage !

Sans surprise, il y a de plus en plus de mobinautes. On constate clairement sur l’histogramme que les barres sont toujours de plus en plus hautes :

mobinautes-chinois-2016-2017

Et surtout, OPPO, une marque cantonaise de smartphones créée en 2004, explose littéralement en Chine ! Il devance désormais Samsung, Huawei, etc. Il est juste derrière Apple. Voici le classement :

  1. Apple
  2. Oppo
  3. Huawei
  4. Xiaomi
  5. Vivo
  6. Samsung

oppo-part-marche-smartphones-chinois

Le navigateur le plus utilisé en Chine … est celui de Qihoo 360 ! Voici le classement :

  1. Qihoo 360
  2. Internet Explorer
  3. Chrome
  4. Navigateur de QQ
  5. Sogou
  6. Navigateur 2345

Je suis étonnée de ne pas voir le navigateur de Baidu dans le graphe !

qihoo360-navigateur-chinois-2016-2017

Et l’information qui intéressera le plus les SEO … quels sont les moteurs de recherche les plus utilisés par les internautes chinois ? … C’est toujours Baidu !! Mais il a perdu quelques points en 2017 par rapport à 2016. Qihoo 360 continue à grossir :

parts-marche-moteurs-chinois-2016-2017

  1. Baidu reste premier avec 59,32% de part de marché en 2017
  2. Qihoo 360 a 29,1%
  3. Sogou a 9,1%
  4. Google a 1,6% …

Je trouve également étrange que Shenma ne soit pas présent dans l’étude alors que Shenma est le moteur de recherche mobile d’Alibaba ?! Pourquoi est-ce qu’Alibaba n’en parle pas ? ou très rarement ? Je me pose pas mal de questions parfois.

En tout cas les choses à retenir dans cet article sont :

  • Il y a de plus en plus de mobinautes en Chine
  • Oppo, marque cantonaise de smartphones, explose en Chine
  • Le navigateur de 360 est le plus utilisé en Chine
  • Baidu reste le moteur de recherche numéro 1 en Chine !

Franchement, c’est passionnant ce genre d’études / d’analyses. On sait où on va.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, je suis à votre dispo pour en discuter avec vous ! autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO Google et Baidu certifi̩e CESEO 2014 et m̩ga passionn̩e

Bonjour tout le monde !

La croissance au Cambodge va dans le bon sens, et Phnom Penh, la capitale, commence réellement à se développer. Plusieurs pays asiatiques riches comme le Japon, la Corée, la Chine investissent pour dynamiser l’économie du pays. Pour le moment, les inégalités restent fortes, mais je suis certaine que c’est un pays avec un potentiel incroyable ! On parle de lui comme la « nouvelle Thaïlande ».

Des grattes-ciels commencent à être construits à Phnom Penh, et je serais vraiment contente de voir tout ce développement se faire.

phnom-penh-gratte-ciel-seo-business

Source : (Cambodge Mag) > le futur quartier d’affaires de Phnom Penh !

Pour ceux qui me connaissent à peu près bien, ils savent que je possède la double nationalité Française x Cambodgienne. Je suis née avec cette nationalité asiatique, mais dans un pays occidental qu’est la France. Et j’ai des origines chinoises (cantonaises / hongkongaises et teochew). C’est pourquoi dès ma naissance, je suis déjà biculturelle, et je me suis toujours sentie ainsi. Je m’intéresse énormément à l’Asie, et j’aimerais vraiment faire quelque chose de bien, de grand avec les pays asiatiques un jour. Les pays en question sont Hong Kong, la Chine, Taïwan, Macao, et le Cambodge.

J’ai déjà commencé plus ou moins avec Hong Kong et la Chine grâce au SEO sur Baidu, Shenma, Qihoo360, etc. Pour les pays parlant le mandarin, l’introduction au SEO, au sein de ces derniers, est déjà ancrée pour moi. J’ai des contacts en webmarketing à Hong Kong, en Chine, à Taïwan, au Japon et en Corée, et je n’avais personne au Cambodge. Mais j’ai heureusement trouvé des contacts sur Linkedin (je pense notamment à Olivier Reno avec qui je discute maintenant de webmarketing khmer) qui m’a permis d’avoir une bonne idée de la situation « digitale » dans le pays. C’est immature certes, mais les expatriés sont en train de faire un vrai boulot de sensibilisation.

Les Cambodgiens lisent le français et parlent bien anglais. Pour commencer, j’aurais travaillé avec eux à distance sur de la rédaction web, du community management, du SMO (ils sont très actifs sur les réseaux sociaux, tout comme la plupart des asiatiques :)), etc. Au Cambodge, c’est Google qui a également le monopole. Baidu aurait quelques utilisateurs aussi, mais c’est minime.

Voici les parts de marché provenant de StatsCounter (informations à prendre avec des pincettes car je ne sais pas si c’est hyper fiable, car ce n’est pas un site officiel) :

Part de marché moteurs de recherche au Cambodge septembre 2016 à septembre 2017

Légende : Part de marché moteurs de recherche au Cambodge septembre 2016 à septembre 2017

Pour la partie pure SEO technique, je compte me déplacer sur place pour donner des formations en anglais ou en français (malheureusement, je ne parle pas khmer, mais j’ai juste des notions de la vie courante, et encore …). A cause de la guerre, la plupart des habitants sont jeunes. J’ai lu quelque part que « 70% de la population a moins de 30 ans … » ! C’est une génération jeune, née avec le digital, et je suis sûr qu’il y a des choses à faire avec eux !!

L’an prochain, je compte aller en Asie. Je dois aller à Hong Kong et en Chine déjà, et faire un saut au Cambodge. Je veux y rester au moins 3 semaines pour faire des études de marché, et discuter avec des locaux. Restez bien en veille de mes aventures SEO occident x asiatique ! 😉

Bon courage à tous, et croyez en vos projets !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO 2014 … et pas que !

Bonjour tout le monde !

Le mardi 12 décembre 2017 à 11h, je vais donner un webinar en mode « Face to Face » avec SEMRush. C’est un format que la plupart des SEO connaissent car SEMRush en organise beaucoup ! Je vais vous parler des tendances SEO 2018 qui, selon moi, vont être de vrais sujets d’actualités l’an prochain.

Je ne vais pas vous parler de Baidu (même si je sais que je suis très connue pour faire du SEO chinois !! #joke), ou alors … pas que 😉

Je vous laisse la petite description de SEMRush sur le webinar :

semrush-webinar-face-to-face-seo-veronique-duong

Citation provenant du descriptif de la page de SEMRush :

Véronique Duong sera notre invité lors de ce Face à Face !

Elle a répondu à notre requête et nous fera le plaisir de répondre à toutes nos questions en mettant en avant son enrichissante expérience professionnelle.

Elle vous partagera son avis sur les tendances SEO de l’année 2018 ! Elle abordera tous les aspects en rapport avec le SEO : vidéo marketing, réseaux sociaux, la voice search ainsi que l’automatisation des contenus.

Nous vous donnons rendez-vous le 12 Décembre à 11:00 (FR) !

À bientôt !

J’ai hâte de faire ce face to face et de partager mes astuces et mes pensées sur le SEO avec vous !

Inscrivez vous vite si vous ne voulez pas louper l’occasion d’entendre une SEO qui vous parle de trucs concrets qui marchent, et surtout une SEO international ^^

Quelques petites remarques sur le SEO international, comme je l’entends, pour terminer l’article : les compétences techniques sont différentes en Asie, tout est orienté MOBILE (oubliez le PC s’il vous plait 😉 ) !

De plus, je travaille régulièrement avec les langues chinoises (cantonais, mandarin, teochew), les autres langues asiatiques (japonais, coréen, khmer), et pas mal de cultures différentes (j’ai bossé avec des allemands, des espagnols, des italiens, des néerlandais, des danois, des polonais, des russes, etc.), et ce n’est pas fini. Loin de là #pray

Bon courage à tous ! We can do it!!

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

 

Bonjour à tous !

Récemment une métrique commence à fleurir dans le domaine du SEO, et je me suis dit que c’est le moment de faire un article sur cette dernière pour l’expliquer.

Définition de Speed Index

Le Speed Index est le temps moyen que chaque partie visible d’une page met pour s’afficher. Il s’exprime en millisecondes, et dépend de l’appareil sur lequel on effectue le test (PC, Iphone 6, Samsung Galaxy S6, etc.)

La métrique Speed Index a été créé en 2012 et mesure à quel point les contenus d’une page se chargent (plus le chiffre affiché est petit, mieux c’est.)
Le Speed Index est particulièrement utile pour comparer des expériences utilisateurs (avant / après optimisation, son propre site vs celui des concurrents, etc.) et devrait être combiné avec d’autres métriques comme le load time, le start render, etc. afin de mieux comprendre la performance d’un site.

Qu’est-ce qu’un bon Speed Index ?

Nous précisons également que le Speed Index est un score mesurant le temps que le contenu prend, au-dessus de la ligne de flottaison, pour s’afficher.

Un bon Speed Index (sur mobile) c’est en dessous de 3000

  • Très bon : moins de 2000
  • Bon : moins de 3000
  • Passable :  moins de 5000
  • Mauvais : entre 5000 et 10 000
  • Très mauvais : + de 10 000

Sur ordinateur, on préconise d’avoir un Speed Index égal ou inférieur à 1000.

speed-index-explications-autoveille

Source : http://www.lechotouristique.com/article/mobile-la-vitesse-d-affichage-est-vitale,90078

Comment obtenir un bon Speed Index ?

Au delà de 3 secondes, 53% des mobinautes vont quitter le site s’il n’est pas chargé. La moyenne des temps de chargement d’un site est de 19 secondes.

Google estime qu’un site, se chargeant en moins de 5 secondes, a 2 fois plus de chance de réaliser des ventes qu’un site se chargeant au delà de 15 secondes.

Pour obtenir un bon Speed Index sur mobile, voici quelques conseils :

  • Eviter absolument les slideshows au dessus de la ligne de flottaison
  • Eviter les images lourdes, non compressées
  • Réduire au maximum l’usage de CSS et de JavaScript (et surtout ne pas les coder directement dans le HTML, mais les externaliser dans des fichiers .css et .js)
  • Exploiter la mise en cache du navigateur (via .htaccess)

Sachez que la notion de Speed Index existe aussi en Chine, sous le nom de « é€Ÿåº¦æŒ‡æ•° » avec cette définition (je vous laisse faire un Google Translate 😉 ) : « é€Ÿåº¦æŒ‡æ•°ï¼ˆSpeed Index) 速度指数是一个计算的指标,用来衡量页面渲染用户可见内容的迅速程度(越低越好)。 » En gros, la définition en chinois dit que « plus le Speed Index est bas, mieux c’est ».

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :