archive

J’ai testé …

Bonjour tout le monde !

Je m’adresse à tous les content strategist, content specialist, toutes les personnes qui travaillent avec les contenus et qui ont besoin de les rendre SEO-friendly : On a mis en en place une solution automatique pour extraire les contenus des rubriques intéressantes (fiches produits, best sellers, actualités, etc.) d’un site afin qu’ils puissent être optimisés ensuite.

A l’heure actuelle, il n’existe pas vraiment d’outils ou de logiciels génériques (si ce n’est que des scripts sur-mesure) pour crawler les contenus textuels d’un site et qui puissent sortir des données exhaustives sur ces derniers.

Problématiques de Crawler de Contenu :

Est-ce que le site de mon client est optimisé sémantiquement parlant ?
➔ NON > OK, pas de chaîne de traitement à mettre en place
➔ OUI > Pour quels mots-clés ? (On n’a pas de crawler de contenu qui permet de les trouver automatiquement)
➔ Il faut ensuite calculer le poids des mots-clés dans le site au global (mais comment déterminer ce poids ?), et calculer la pertinence des pages par mots-clés (quel poids pour quel critère ? et quels documents parlent de ces mots-clés ?)
➔ Pour les mots-clés, on doit calculer les positions, les volumes de recherche, les poids et pertinence de ces derniers

On aura donc besoin de deux corpus : le corpus de test (le site du client), et un corpus d’apprentissage (les sites des concurrents), par exemple.

Exemple de scraping de contenu de fiches produits (extraction brute) :

crawler-semantique-seo-veroduong

On est à la phase prototype ! Si vous voulez rejoindre ce projet innovant, écrivez-moi vite à autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РTAListe x SEO lover & Directrice @Rankwell

Publicités

Bonjour tout le monde !

Durant cet été, on a beaucoup entendu parler de recherche vocale, de voice search, et de AEO (Answer Engine Optimization). J’ai de mon côté fait pas mal de petits tests, et il s’avère que pour le domaine niche qu’est l’ingénierie linguistique ou le traitement automatique des langues, je suis en position 0 (featured snippet), et Google a choisi ma définition pour la réponse de la recherche vocale ! C’est top 🙂

Voici ma petite démo en vidéo ci-dessous :

On entend distinctement que Google lit la définition que j’ai créée pour l’ingénierie linguistique, et encore une fois, c’est topissime ! En fait, la technologie derrière, c’est de la reconnaissance vocale. En formation de traitement automatique des langues, on apprend les théories de la reconnaissance de voix. C’est super intéressant ! Si vous voulez en savoir plus, contactez moi pour que je puisse en parler à ERTIM, l’équipe de recherche « Texte, Informatique et Multilingue » à l’INALCO (où je suis chargée de TD).

Petit rappel au passage en parlant de AEO : j’interviens en table ronde / webinar pour SEMRush aux côtés de Jason Barnard, Philippe Yonnet, Benjamin Thiers, le 16 octobre pour vous parler de Knowledge Graph et AEO  ! Inscrivez-vous vite ci-dessous :

aeo-voice-search-semrush-veroduong-webinarTout cela est vraiment super motivant ! J’ai tellement envie de mener des tests sur les entités nommées, les n-grams, la reconnaissance vocale ! Tout cela fait partie de mon passé en tant qu’ingénieure linguiste.

Je suis super contente de voir que l’écosystème SEO commence à intégrer pas mal de choses du TAL (traitement automatique du langage), et j’espère que cela va continuer ainsi !

Sur ce, si vous avez des questions pour mettre en place des featured snippets afin d’espérer de remonter en position 0 comme dans mon test (et devant tous vos concurrents), ou des questions sur le SEO en général, voire sur le SEO Baidu (encore une autre de mes spécialités), n’hésitez pas à m’envoyer un petit e-mail à autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr !

Package Voice Search Optimization / Answer Engine Optimization disponible dans ma page « Mes packages et tarifs SEO »

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionnée de SEO et d’ingénierie linguistique informatique chez AUTOVEILLE / Directrice associée chez Rankwell

 

Bonjour tout le monde !

Un petit article qui n’a rien à voir directement avec le SEO, mais qui pourrait être intéressant pour ceux qui travaillent en open space. Les astuces données ci-dessous proviennent de mon expérience, et n’ont rien de scientifiquement prouvé, mais elles marchent sur moi 🙂

Depuis 2010, je travaille en open space, et je dois faire face à tout ce qui entoure cet espace ouvert. Il faut savoir s’y adapter car il n’y a pas d’autres choix si la configuration des bureaux est faite ainsi.

Mes quelques astuces :

  • Avoir un casque de son qui isole le bruit pour écouter (ou non) de la musique
  • Mettre de la musique qui vous booste, qui vous rend dynamique (donc, pas forcément de la musique classique qui pourrait vous endormir haha)
  • Faire abstraction de ce qui se passe autour de vous (collègues qui parlent, etc.)
  • Se concentrer sur la tâche qu’on est en train de faire, et ne penser à rien d’autre
  • Mettre son smartphone sur le mode silencieux
  • Se lever de temps en temps de son bureau pour s’aérer l’esprit
  • Se faire de vraies pauses pour le déjeuner (1h ?), le gouter (15-20 min ?)

Autres astuces pour rester zen :

  • Prendre le temps de faire les choses, les tâches
  • Analyser les situations, les paroles de vos interlocuteurs
  • Réfléchir plusieurs fois avant de prendre une décision importante
  • Éviter de stresser pour rien (ça peut stresser tout le monde, effet « influence »)
  • Réagir et être dans l’agilité quand il le faut (mais ne pas en faire plus, ni en faire moins)

Ces conseils marchent plutôt bien pour moi, mais par rapport aux pauses, je dois dire que je me les applique de moins en moins par manque de temps. Je suis souvent en réunion, et d’un rendez-vous à un autre, je n’ai pas forcément le temps de me poser pour prendre un gouter haha !

Sinon voici une petite infographie signée Piktochart, que je trouve intéressante, et qui colle avec le sujet de cet article :

open-space-infographie-autoveille-vduong

Et vous ? Si vous travaillez en open space, quelles sont vos astuces pour vous concentrer au bureau et rester zen ?

N’hésitez pas à partager vos conseils dans l’espace commentaire ci-dessous !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice associ̩e chez Rankwell et Passionn̩e de SEO et Webmarketing

 

 

Bonjour tout le monde !

Un petit article assez rapide pour vous faire part de mes tests sur Instagram ! Récemment, j’ai effectué pas mal de tests sur le réseau social de visuels en postant le matin, le midi, le soir et la nuit ! (Oui, j’en ai fait des latergrams rien que pour les tests !)

Pour le moment, cela fait environ 2 semaines que je teste sérieusement, et j’ai même posté un sondage sur Twitter pour savoir quand est-ce que vous postez le plus. Je n’ai pas eu beaucoup de réponses, mais la tendance montre que c’est quand même plutôt le soir :

posts-instagram-sondage-avril2018

J’ai tout de même mené mes propres tests en postant le matin entre 10h30 et 11h, le midi vers 13h, et le soir parfois entre 20h30 et 21h. Je me rends compte que mes posts ont plus de succès (lol) le matin ! Après, je fais souvent des posts liés au SEO, et comme il s’agit d’une thématique professionnelle, et que le matin les gens sont au travail, actifs, ils auraient plus tendance à « liker » un post « pro ».

Après, à midi, j’ai dû poster 3 fois, et je me rends compte qu’il y a moins d’interactions, donc le midi, j’éviterai de poster personnellement. Gardons le contenu pour les tranches horaires plus stratégiques.

Le soir, j’ai posté quelques fois, et c’est comme le matin, il y a pas mal d’interactions, mais ce n’est pas aussi flagrant que le matin pour moi.

J’ai tenté les latergrams (j’ai posté vers 2h du matin !), et toute la nuit, j’ai eu des likes et des interactions. Mais encore une fois, j’ai l’impression que le matin fonctionne mieux chez moi. C’est intriguant !

Après, comme je disais, je pense que cela dépend de la thématique, du contenu de la photo postée. Si c’est quelque chose de professionnel, le matin me semble bien, et si c’est plus lié à la vie nocturne, vie personnelle, le soir me semble plus appropriée.

Au passage, si vous souhaitez vous abonnez à mon compte Instagram, c’est par ici : Véronique Speedwell Duong @veroduong

De ce fait, pour le moment, je vais continuer à poster le matin et le soir, voire quelques fois … la nuit 😉 #latergram

Et vous ? vous postez quand ?

Faites nous part de vos tests ! Merci 🙂

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de webmarketing, SEO et Directrice associ̩e chez Rankwell

Bonjour à tous !

J’ai récemment lancé un sondage pour vous demander si vous êtes plus Majestic ou Ahrefs pour gérer les backlinks, et sur 14 personnes qui ont répondu, les scores sont super serrés !

Majestic est arrivé en tête de liste :

backlinks-seo-majestic-ahrefs AUTOVEILLE

Maintenant, j’aurais aimé savoir pourquoi vous préférez Majestic à Ahrefs ? Est-ce parce que les données sont plus fiables ? L’ergonomie ? La modernité de l’outil ? Si vous pouviez me répondre dans les commentaires, cela serait super !

J’utilise Ahrefs en ce moment, et je le trouve assez complet avec le suivi de positionnements SEO qui s’est rajouté. Mais c’est vrai qu’il manque les notions de CitationFlow (quantité de liens) et de TrustFlow (qualité des liens).

Après, est-ce vraiment si important pour le client d’avoir ces notions sachant qu’on peut plus ou moins avoir la même chose dans Ahrefs avec l’URL rating et le Domain rating :

url-rating-domain-rating-seo-backlinks

En tout cas, merci par avance pour vos réponses et vos précisions pour ceux qui répondront !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e par le SEO et Directrice associ̩e @Rankwell

Hello tout le monde !

Le titre est assez parlant, mais je vais vous expliquer ou plutôt présenter quelques fonctionnalités que j’aime beaucoup chez Ahrefs maintenant ! Il était déjà pas mal du tout pour tout ce qui est suivi de liens externes, mais là … en ajoutant la partie suivi de positions SEO, il est juste au top je trouve ! Il fournit en plus les volumes de recherche, un indice de difficulté pour se classer sur les termes, etc.

Voici à quoi ressemble l’interface de Rank Tracker dans Ahrefs, et les données fournies :

outil suivi positionnement seo rank-tracker-ahrefs AUTOVEILLE

J’aime également la partie Keywords Explorer que je trouve génial pour découvrir les concurrents, les nouvelles idées de mots-clés !

Voici la partie « Recherche de volumes » pour des mots-clés spécifiques :

recherche mots clés seo ahrefs autoveilleVoici la partie « Idées de mots-clés » à partir de mots-clés génériques :

recherche idées mots clés seo ahrefs autoveille

L’outil Ahrefs a tellement de fonctionnalités qu’il serait bête de s’en priver ! En tout cas, je l’ai adopté, et je me demande même si je vais investir dans un outil de suivi de positions SEO vu qu’il le fait très bien Ahrefs …

Par contre, je n’ai pas vu de fonctionnalités de crawler, donc je reste avec mes crawlers préférés (OnCrawl, Botify, Screaming Frog, etc.)

Et vous ? Qu’en pensez-vous de la nouvelle fonctionnalité « Rank Tracker » de Ahrefs ?

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Récemment, j’ai dû créer un compte Alipay (l’équivalent de Paypal en Chine) depuis la France, et je peux vous assurer que c’est la galère ! Lors de la création du compte, Alipay demande le numéro de carte d’identité ou le numéro de passeport, le numéro de téléphone (il peut être français, là, il n’y a pas de problème), et demande une carte bleue chinoise. On a testé avec une carte bleue VISA, et cela ne passait pas.

Je pensais me créer un compte chez HSBC qui est une banque d’origine hong kongaise pour mes tests, et une ligne mobile chinoise, mais tout cela va me coûter pas mal d’argent ! HSBC permet en effet de lier Alipay et son compte bancaire : « Alipay Express Payment » service and « HSBC Mobile Banking Application« 

Je réfléchis sérieusement à cela car je ne souhaite pas être bloquée. De plus, je pourrais tester encore plus de choses, et partager les résultats avec vous !  Il faudrait que je m’y rends à Hong Kong l’an prochain pour mieux m’imprégner de la culture locale, même si, pour une asiatique née en France, j’ai déjà de valeurs très fortes par rapport aux traditions liées à l’Asie.

Je dois me préparer mentalement de tout payer par QR codes avec WeChat en Chine ou à Hong Kong hahaha. Pour le moment, il n’est pas disponible en Europe :

wechat-pay non en Europe - AUTOVEILLE

Voici à quoi ressemble le paiement par QR code avec Alipay :

alipay-qr-code-autoveille

J’ai hâte de tester tout cela !!

Et vous ?

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :