archive

J’ai testé …

Bonjour tout le monde !

Un petit article assez rapide pour vous faire part de mes tests sur Instagram ! Récemment, j’ai effectué pas mal de tests sur le réseau social de visuels en postant le matin, le midi, le soir et la nuit ! (Oui, j’en ai fait des latergrams rien que pour les tests !)

Pour le moment, cela fait environ 2 semaines que je teste sérieusement, et j’ai même posté un sondage sur Twitter pour savoir quand est-ce que vous postez le plus. Je n’ai pas eu beaucoup de réponses, mais la tendance montre que c’est quand même plutôt le soir :

posts-instagram-sondage-avril2018

J’ai tout de même mené mes propres tests en postant le matin entre 10h30 et 11h, le midi vers 13h, et le soir parfois entre 20h30 et 21h. Je me rends compte que mes posts ont plus de succès (lol) le matin ! Après, je fais souvent des posts liés au SEO, et comme il s’agit d’une thématique professionnelle, et que le matin les gens sont au travail, actifs, ils auraient plus tendance à « liker » un post « pro ».

Après, à midi, j’ai dû poster 3 fois, et je me rends compte qu’il y a moins d’interactions, donc le midi, j’éviterai de poster personnellement. Gardons le contenu pour les tranches horaires plus stratégiques.

Le soir, j’ai posté quelques fois, et c’est comme le matin, il y a pas mal d’interactions, mais ce n’est pas aussi flagrant que le matin pour moi.

J’ai tenté les latergrams (j’ai posté vers 2h du matin !), et toute la nuit, j’ai eu des likes et des interactions. Mais encore une fois, j’ai l’impression que le matin fonctionne mieux chez moi. C’est intriguant !

Après, comme je disais, je pense que cela dépend de la thématique, du contenu de la photo postée. Si c’est quelque chose de professionnel, le matin me semble bien, et si c’est plus lié à la vie nocturne, vie personnelle, le soir me semble plus appropriée.

Au passage, si vous souhaitez vous abonnez à mon compte Instagram, c’est par ici : Véronique Speedwell Duong @veroduong

De ce fait, pour le moment, je vais continuer à poster le matin et le soir, voire quelques fois … la nuit 😉 #latergram

Et vous ? vous postez quand ?

Faites nous part de vos tests ! Merci 🙂

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de webmarketing, SEO et Directrice associ̩e chez Rankwell

Publicités

Bonjour à tous !

J’ai récemment lancé un sondage pour vous demander si vous êtes plus Majestic ou Ahrefs pour gérer les backlinks, et sur 14 personnes qui ont répondu, les scores sont super serrés !

Majestic est arrivé en tête de liste :

backlinks-seo-majestic-ahrefs AUTOVEILLE

Maintenant, j’aurais aimé savoir pourquoi vous préférez Majestic à Ahrefs ? Est-ce parce que les données sont plus fiables ? L’ergonomie ? La modernité de l’outil ? Si vous pouviez me répondre dans les commentaires, cela serait super !

J’utilise Ahrefs en ce moment, et je le trouve assez complet avec le suivi de positionnements SEO qui s’est rajouté. Mais c’est vrai qu’il manque les notions de CitationFlow (quantité de liens) et de TrustFlow (qualité des liens).

Après, est-ce vraiment si important pour le client d’avoir ces notions sachant qu’on peut plus ou moins avoir la même chose dans Ahrefs avec l’URL rating et le Domain rating :

url-rating-domain-rating-seo-backlinks

En tout cas, merci par avance pour vos réponses et vos précisions pour ceux qui répondront !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e par le SEO et Directrice associ̩e @Rankwell

Hello tout le monde !

Le titre est assez parlant, mais je vais vous expliquer ou plutôt présenter quelques fonctionnalités que j’aime beaucoup chez Ahrefs maintenant ! Il était déjà pas mal du tout pour tout ce qui est suivi de liens externes, mais là … en ajoutant la partie suivi de positions SEO, il est juste au top je trouve ! Il fournit en plus les volumes de recherche, un indice de difficulté pour se classer sur les termes, etc.

Voici à quoi ressemble l’interface de Rank Tracker dans Ahrefs, et les données fournies :

outil suivi positionnement seo rank-tracker-ahrefs AUTOVEILLE

J’aime également la partie Keywords Explorer que je trouve génial pour découvrir les concurrents, les nouvelles idées de mots-clés !

Voici la partie « Recherche de volumes » pour des mots-clés spécifiques :

recherche mots clés seo ahrefs autoveilleVoici la partie « Idées de mots-clés » à partir de mots-clés génériques :

recherche idées mots clés seo ahrefs autoveille

L’outil Ahrefs a tellement de fonctionnalités qu’il serait bête de s’en priver ! En tout cas, je l’ai adopté, et je me demande même si je vais investir dans un outil de suivi de positions SEO vu qu’il le fait très bien Ahrefs …

Par contre, je n’ai pas vu de fonctionnalités de crawler, donc je reste avec mes crawlers préférés (OnCrawl, Botify, Screaming Frog, etc.)

Et vous ? Qu’en pensez-vous de la nouvelle fonctionnalité « Rank Tracker » de Ahrefs ?

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Récemment, j’ai dû créer un compte Alipay (l’équivalent de Paypal en Chine) depuis la France, et je peux vous assurer que c’est la galère ! Lors de la création du compte, Alipay demande le numéro de carte d’identité ou le numéro de passeport, le numéro de téléphone (il peut être français, là, il n’y a pas de problème), et demande une carte bleue chinoise. On a testé avec une carte bleue VISA, et cela ne passait pas.

Je pensais me créer un compte chez HSBC qui est une banque d’origine hong kongaise pour mes tests, et une ligne mobile chinoise, mais tout cela va me coûter pas mal d’argent ! HSBC permet en effet de lier Alipay et son compte bancaire : « Alipay Express Payment » service and « HSBC Mobile Banking Application« 

Je réfléchis sérieusement à cela car je ne souhaite pas être bloquée. De plus, je pourrais tester encore plus de choses, et partager les résultats avec vous !  Il faudrait que je m’y rends à Hong Kong l’an prochain pour mieux m’imprégner de la culture locale, même si, pour une asiatique née en France, j’ai déjà de valeurs très fortes par rapport aux traditions liées à l’Asie.

Je dois me préparer mentalement de tout payer par QR codes avec WeChat en Chine ou à Hong Kong hahaha. Pour le moment, il n’est pas disponible en Europe :

wechat-pay non en Europe - AUTOVEILLE

Voici à quoi ressemble le paiement par QR code avec Alipay :

alipay-qr-code-autoveille

J’ai hâte de tester tout cela !!

Et vous ?

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Je me suis dit qu’un petit article sur mon expérience personnelle en tant que consultante SEO chez l’agence versus l’annonceur pourrait vous intéresser. Pour rappel, j’ai fait 3 annonceurs, puis 2 agences, et pas mal de projets en freelance car je considère que « AUTOVEILLE » / « ASVD » fonctionnent plus comme de mini agences qu’autre chose.

Personnellement, je n’ai pas de préférence particulière car je suis passionnée par le SEO avant tout, et que ce soit en agence ou chez l’annonceur, le plus important pour moi, c’est que les sites se positionnent ! Sinon, voici mes points de vue personnels sur les avantages et les inconvénients de chaque type de société :

En agence :

Les points forts :

On apprend une multitude de choses car on a pleins de clients avec des structures de site diverses et variées ! Et pour les audits et les recherches de problématiques, cela est un réel plaisir ! Pour un SEO junior, je lui conseillerais d’aller d’abord en agence (les grandes agences où il y a des plus séniors qui peuvent aiguiller), puis chez l’annonceur plus tard s’il a envie de se concentrer à maximum sur une même marque, une seule entreprise.

On peut se faire des (belles) primes si on fait entrer des clients, si on travaille bien, si les clients sont contents, etc.

Les points faibles :

Parfois, on a de fortes concurrences entre SEO (argumenter à longueur de journée pourquoi moi je pense comme ça, et toi non, pourquoi tu as tort,  blabla, etc.) … eh oui, ça arrive partout, dans tout domaine ! On a des horaires de travail de malade (il m’est arrivé de rester jusqu’à 22h dans une des agences que j’ai faites), on ne peut pas avoir tous les changements tout de suite car il faut attendre que les développeurs des clients soient disponibles pour mettre en place une balise … (au bout de 6 mois parfois, et on a toujours rien !!), on ne peut jamais tout faire (audit, optimisation, analyse de logs, netlinking, etc.) car on a souvent le temps que de faire une partie, etc.

Chez l’annonceur :

Les points forts :

On peut demander des changements assez rapidement sur le site, et on peut mener le projet SEO complet de A à Z ! On ne travaille que sur une même marque, et c’est agréable quand on est très attaché à cette dernière, car on arrive à la mettre en avant très naturellement.

Les horaires de travail sont encadrés, quand il est l’heure, tout le monde est quasiment parti. Donc, on a plus de temps libre pour soi 🙂

Chez l’annonceur, on est apparemment plus payé qu’en agence, mais sincèrement de mon côté, j’étais à chaque fois j’étais payée pareil pour mon fixe donc il n’y a pas de vérité exacte, et surtout cela dépend de l’entreprise, de votre profil, de votre négociation 😉

Les points faibles :

On ne travaille que sur une même marque à longueur de journée, mais si l’entreprise a plusieurs sites, cela compense car on peut également voir plusieurs typologies de sites. On est tout seul souvent, et on n’a pas de collègues SEO avec qui discuter des problématiques, avec qui échanger, et on peut se sentir un peu seul.

Si l’entreprise n’a qu’un seul site et que vous êtes le seul SEO, il faut absolument exploiter toutes les actions SEO possible comme la rédaction de contenu, le netlinking, travailler avec des blogueurs, sinon à la longue, vous allez vraiment vous sentir « alone » !

Voilà, c’est à peu près mes avis sur le sujet. J’espère qu’il aidera certaines personnes à se décider dans leurs choix professionnels ^^

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

 

Hello tout le monde,

Pendant l’été, j’ai eu un peu de temps pour tester quelques outils SEO, et celui que je vais vous présenter aujourd’hui est l’analyseur de logs open source d’OnCrawl. Je vous préviens dès maintenant qu’il faut avoir quelques compétences de développement et maîtriser à minima les lignes de commande (shell), sinon vous n’allez pas vous en sortir.

Il y a un guide d’installation tout prêt ici : Guide facile : Comment installer l’Analyseur de Logs Open Source d’OnCrawl

Mais je vais vous refaire les step by step avec mes mots et mes images 🙂

  1. J’ai téléchargé Docker Toolbox
  2. J’ai installé la Virtual Machine (VM) qui va avec
  3. J’ai lancé le terminal de Docker pour faire fonctionner la commande docker-compose -f docker-compose.yml up -d

  1. J’ai lancé Kitematic (et les containers sont bien là !)

  1. J’ai mis mes logs dans le répertoire en question /logs/apache
  2. Je suis allée sur l’url en question avec l’IP, et j’ai découvert mes graphes !!

 

Pour dépanner, cette version Open Source d’analyseur de logs est super pratique ! Mais il y a moins d’informations que la version payante.

On retrouve les mêmes catégories, Crawl Behavior, SEO Impact et Exploration Sanity, que dans la version payante :

oncrawl-analyse-logs-payant-autoveille

Cette version Open Source donne une vue d’ensemble très intéressante des volumes de pages crawlées et des hits sur des périodes personnalisables, mais il est vrai qu’il ne permet pas une analyse en profondeur comme dans la version payante (OnCrawl Log Analysis version SaaS). Par exemple, l’outil nous indique des pages 404, mais on ne peut pas voir lesquelles en cliquant sur la part du camembert correspondant, alors que dans la version payante, si. Après, on peut toujours se débrouiller avec Screaming Frog ou Search Console.

On peut avoir les visites SEO par jour :

visites-seo-analyse-logs-oncrawl-autoveille

On peut avoir les pages actives :

pages-actives-seo-analyse-logs-oncrawl-autoveille

On peut avoir l’information générale sur la répartition des pages par rescode :

rescode-analyse-logs-oncrawl-autoveille

Globalement, je suis franchement contente de cet outil open source qui peut dépanner si jamais vous n’avez pas d’analyseur de logs sous la main. Quelques améliorations pourraient encore être apportées à ce dernier quant à la justesse par rapport aux nombres / aux volumes affichés. Pour information, je me suis amusée à réduire des lignes de logs dans un de mes fichiers que j’ai repassés dans l’outil, et j’ai eu exactement les mêmes chiffres que lorsque les lignes y étaient … cela doit être dû à un bug. Si quelqu’un d’OnCrawl ou externe peut me répondre sur la question, cela serait top !

EDIT  (18/09/17): J’ai eu la réponse à ma problématique de la part d’OnCrawl >> Les données ne sont pas mises à jour lorsque j’ai supprimé des lignes car  l’outil ne fait pas de suppression des événements. Si on modifie les fichiers, il faut effacer les index avant de réindexer.

Si vous êtes intéressé par le SEO ou que vous souhaitez me parler de vos projets en référencement naturel, envoyez moi directement un SMS (06 29 78 97 82), je suis encore plus réactive que par mail !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

 

Bonjour tout le monde !

Depuis quelques années, la Chine connaît un incroyable essor des personnes qui veulent devenir des Wang Hong, des « célébrités internet ». Beaucoup de jeunes s’y mettent et passent des heures devant leurs mobiles ou leurs PC à jouer la star, à chanter, danser, en espérant de créer le buzz et d’attirer les regards sur eux. Ils travaillent durs, parfois très durs, et se font aider dans ce rôle.

Un Wang Hong gagne très bien sa vie s’il réussit. En 6 mois, il peut s’acheter un appartement, une voiture, et s’offrir une belle vie de luxe. Le salaire minimum mensuel d’un Wang Hong est de 2000 yuans (soit environ 275 euros, mais pour eux, c’est notre équivalent de 2000€ par mois), et il ne travaille que 4 heures par jour. Beaucoup de jeunes filles sont attirées par ce « métier », et s’y mettent …

wanghong-chine-autoveille

Il y a une application qui permet aux jeunes gens chinois de devenir des « célébrités internet » très facilement : Hua Jiao. Cette application appartient au moteur de recherche 360, et les Wang Hong qui sont dessus peuvent promouvoir des produits de clients, d’entreprises, etc. Ces derniers touchent 70% de commission (ce qui est énorme), et 360, les 30% restants.

huajiao-logo-wanghong-autoveille

Pour créer du buzz et avoir augmenté son CA, une entreprise peut tout à fait embaucher un ou une Wang Hong qui s’occupera de faire le buzz de la société. Par exemple, une Wang Hong peut faire un tutoriel maquillage avec une marque de cosmétiques, et les internautes qui apprécient le tuto peuvent payer la Wang Hong via de l’argent virtuel ou des cadeaux, et l’entreprise peut se partager le bénéfice avec le ou la Wang Hong, et l’éditeur de la plateforme touche également sa part.

Cette méthode de promotion séduit de plus en plus de monde en Chine : les consommateurs, les entreprises, les personnes qui veulent devenir Wang Hong elles-mêmes. Les Wang Hong doivent être originaux et créer du buzz en permanence, un « métier » qui n’est pas du tout facile à « exercer ».

Si vous avez des questions pour devenir Wang Hong, et vous voulez le devenir via l’application Hua Jiao de 360, écrivez moi à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :