archive

E-réputation / Opinion mining

Bonjour tout le monde !

Un petit article assez rapide pour vous faire part de mes tests sur Instagram ! Récemment, j’ai effectué pas mal de tests sur le réseau social de visuels en postant le matin, le midi, le soir et la nuit ! (Oui, j’en ai fait des latergrams rien que pour les tests !)

Pour le moment, cela fait environ 2 semaines que je teste sérieusement, et j’ai même posté un sondage sur Twitter pour savoir quand est-ce que vous postez le plus. Je n’ai pas eu beaucoup de réponses, mais la tendance montre que c’est quand même plutôt le soir :

posts-instagram-sondage-avril2018

J’ai tout de même mené mes propres tests en postant le matin entre 10h30 et 11h, le midi vers 13h, et le soir parfois entre 20h30 et 21h. Je me rends compte que mes posts ont plus de succès (lol) le matin ! Après, je fais souvent des posts liés au SEO, et comme il s’agit d’une thématique professionnelle, et que le matin les gens sont au travail, actifs, ils auraient plus tendance à « liker » un post « pro ».

Après, à midi, j’ai dû poster 3 fois, et je me rends compte qu’il y a moins d’interactions, donc le midi, j’éviterai de poster personnellement. Gardons le contenu pour les tranches horaires plus stratégiques.

Le soir, j’ai posté quelques fois, et c’est comme le matin, il y a pas mal d’interactions, mais ce n’est pas aussi flagrant que le matin pour moi.

J’ai tenté les latergrams (j’ai posté vers 2h du matin !), et toute la nuit, j’ai eu des likes et des interactions. Mais encore une fois, j’ai l’impression que le matin fonctionne mieux chez moi. C’est intriguant !

Après, comme je disais, je pense que cela dépend de la thématique, du contenu de la photo postée. Si c’est quelque chose de professionnel, le matin me semble bien, et si c’est plus lié à la vie nocturne, vie personnelle, le soir me semble plus appropriée.

Au passage, si vous souhaitez vous abonnez à mon compte Instagram, c’est par ici : Véronique Speedwell Duong @veroduong

De ce fait, pour le moment, je vais continuer à poster le matin et le soir, voire quelques fois … la nuit 😉 #latergram

Et vous ? vous postez quand ?

Faites nous part de vos tests ! Merci 🙂

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de webmarketing, SEO et Directrice associ̩e chez Rankwell

Publicités

Bonjour tout le monde !

Le week-end dernier (vendredi 24 novembre), l’association SEO Camp a organisé son SEO Camp Day à Metz ! De mon point de vue, c’était une réussite ! La salle était blindée de monde, et les conférences étaient toutes au top !

J’ai fait l’ouverture de l’évènement en deux minutes (Zohra, déléguée régionale du SEO Camp et Secrétaire de l’association) avait déjà présenté l’association, et mille mercis à elle) car j’étais arrivée en rush et en retard … (mon train SNCF est arrivé à 9h04, mais mon intervention pour l’ouverture était à 9h30) :

La salle était pleine à craquer comme vous pouvez le voir !

Suite à l’ouverture de l’évènement, nous avons enchaîné avec Adrien Russo, le premier conférencier de la journée. J’ai découvert l’outil SEO Quantum via sa conférence. Je ne connaissais pas son existence, et il m’a donné envie de le tester par la suite. C’était une conférence sur l’optimisation sémantique des contenus, et on a entendu des outils comme 1 .fr, Your Text Guru, être cités par exemple. Le sujet était passionnant, et dommage que la conférence n’a pas duré une heure (haha). Je trouvais que c’était passé un peu trop vite ^^

Ensuite, c’était au tour d’Erlé d’OnCrawl de monter sur scène pour nous parler de … Crawl Budget et de Page Importance ! Cette conférence fait partie de mes préférées car c’est technique, logique, et on voit et comprend mieux le cœur des crawlers 🙂 Adrien Russo nous disait que les contenus sont importants, qu’il faut les optimiser etc., et Erlé a montré un graphe qui indique clairement que plus une page a un contenu textuel long (+ de 1200 mots), plus elle a de chance d’être crawlée par Google :

Les contenus sont donc toujours aussi importants ! Pour pondre des textes de 1200 mots, c’est sûr qu’il faut de l’inspiration et être expert de certains domaines, mais cela sera très bénéfique pour votre site.

Lors de la conférence sur le Crawl Budget, on a également entendu cela sur les méga menus et les pages proches de la page d’accueil d’un site :

On a ensuite enchaîné avec la conférence de Truspilot où il est démontré qu’avoir des avis négatifs n’est pas forcément mauvais pour une marque, voire les gens ont en fait plus confiance en elle !

Il faut répondre aux avis négatifs, mais calmement, et en cherchant / proposant une solution pour régler le problème avec l’interlocuteur mécontent. Le SEO a également été abordée lors de cette conférence, et on nous a parlé surtout des Rich Snippets pour avoir les avis dans les résultats, et pour inviter les internautes à mieux connaître la marque.

Puis, c’était à nouveau mon tour de présenter les chiffres du SEO Camp en tant que présidente de l’association :

Puis nous avons enchaîné avec la pause déjeuner :

Pendant la pause déjeuner, Olivier Andrieu, le pape du SEO français est arrivé pour sa conférence qui commençait à 14h ! 🙂 J’ai eu droit à une petite photo avec lui !

Le référent SEO Google et la spécialiste du SEO Baidu à un même évènement SEO Camp, c’est juste trop cool !

Après avoir bien mangé, certains sont allés passer la certification QASEO ! La surveillance a été faite par Dimitri Mallié (mais je n’étais pas là, et je n’ai pas pu prendre une photo), mais Dimitri nous a présenté les certifications, et LE certifié de la journée :

Ensuite, on a enchaîné avec la conférence d’Olivier Andrieu sur la Convergence Mobile. Selon lui, Google devient un moteur de vérité, et ce ne sera plus vraiment un moteur de recherche. En outre, la recherche vocale qui se développe très très vite aura des répercussions sur le métier de SEO sur Google également :

La slide de clôture de conférence d’Olivier Andrieu veut tout dire également :

On a ensuite continué avec la conférence sur l’AMP avec Alexandre Thuriot de chez M6, et je vous mets tous les tweets où j’ai retenu des informations clés et importantes, accompagnées de photos des slides du conférencier :

L’AMP, c’est demain, et il faut s’y mettre dès maintenant ! Aller, il faut juste créer une version allégée de son site (ce sont des landing pages mobiles pour Google) et coder son site avec le nouvel langage HTML, et tout ira bien … normalement 🙂

Ensuite, on a continué avec une conférence, donnée par Franck Bersauter, sur le CMS Contao que je ne connaissais absolument pas … mais qui a l’air plus SEO-friendly par rapport à d’autres CMS comme WordPress ou Drupal ! A tester prochainement 🙂

Suite à la pause de 16h (c’est l’heure du goûter !!), on a repris les conférences avec Jason Barnard qui nous a parlé de l’Autorité Marque, et par la même occasion, rappelait que le Domain Authority n’existe pas pour Google (d’après Gary Illyes) :

Il vaut mieux une mention ou une citation de marque dans des grands médias comme Le Monde que d’avoir un lien externe d’un petit site inconnu :

Je pense que pour cela on est d’accord, mais il ne faut pas négliger le netlinking tout de même selon moi (surtout que je bosse à 50 / 50 sur Google et Baidu, et je sais de quoi je parle pour le moteur de recherche chinois …un gourmand en liens !).

Puis on a terminé la journée méga intense avec la conférence de Nicolas de chez Creanico sur le boost de la visibilité d’un site web via les liens externes. Des techniques ont été dévoilées, et ont été clairement expliquées par Nicolas lors de sa conférence :

Ensuite … c’était la clôture de l’évènement, snif … toujours un dur moment à vivre pour moi !!

C’était une journée génialissime ! Vraiment, en plus d’être passionnée par le SEO, quand on vit des moments pareils, on a juste jamais envie que ça s’arrête !! Il ne faut pas oublier qu’on est tous des bénévoles qui organisent des évènements de cette qualité ! On a tous des plannings ultra chargés car pour beaucoup d’entre nous, nous sommes des entrepreneurs ou des dirigeants.

Heureusement qu’il y a encore le SEO Campus Paris 2018 qui arrive en mars 2018 !! Et on va tout péter là haha (enfin j’espère ^^), ce sont les 10 ans de l’association !! Venez nombreux nous soutenir et fêter les 10 ans de l’association avec nous !

(Si les photos sont trop petites pour être lisibles, cliquez sur mes tweets pour mieux voir (et faites un clic droit, « Afficher l’image », et vous verrez mieux). Les photos officielles de l’évènement sont à venir.)

Sur ce, je vous souhaite bon courage à tous, et vivez à fond vos passions !

Véronique Duong – Consultante SEO passionnée … tout simplement !

Bonjour tout le monde !

Ça y est, mon livre anglais sur le SEO chinois est publié depuis fin juin ! Je suis tellement contente de l’avoir reçu en 10 exemplaires, et de pouvoir en dédicacer lors d’occasions spéciales (évènements, conférences, etc.). La version anglaise de mon livre est une traduction fidèle de mon livre en français. Je vais vous expliquer un petit peu comment cela s’est passé pour la réalisation de cet ouvrage dans la langue de Shakespeare 😉

Après avoir réalisé tout le manuscrit français, relu à quelques reprises, et finalement publié, l’équipe anglaise de mon éditeur a pris en charge la version anglaise de mon livre. Il a été traduit chapitre par chapitre, et moi, je relisais derrière afin d’être sûr que toutes les nuances et que tous les termes spécifiques au SEO soient bien adaptés. L’erreur que j’ai souvent rencontrée est que les traducteurs traduisent « référencement naturel » par « natural referencing », mais ce n’est pas ça. L’équivalent en anglais peut tout simplement rester « SEO » (Search Engine Optimization).

Après avoir relu les chapitres en anglais, on m’a prévenue que la fabrication du livre aura lieu entre 6 et 8 semaines. On a un suivi pendant la réalisation de l’ouvrage (couverture, le texte à mettre sur la quatrième de couverture, etc.)

Et … au bout de quelques semaines, on reçoit les livres !

livre-seo-baidu-books-veronique-duong-autoveille

Ce sont les verts qui sont les livres en anglais. Le rouge est la version française 🙂

Vous pouvez vous le procurer dès à présent sur Amazon ou Wiley

livre-seo-baidu-books-veronique-duong-autoveille

Ma plus grande fierté actuelle ? Mes livres, et surtout avoir pu réaliser ce projet, ce rêve !

livre-seo-baidu-books-veronique-duong-autoveille2

En tout cas, j’espère qu’ils vous plairont, et que surtout, vous y apprendrez de nouvelles choses dans mes ouvrages. Je les ai écrits pour partager ma passion, et merci à tous ceux qui m’ont soutenu et me soutiennent ! Je vais certainement organiser un évènement autour de mon livre en anglais en septembre ou octobre ! Tenez vous au jus 😉

Bon courage à tous ! Croyez en vous, priez et battez vous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Comme vous le savez tous, de formation, je suis ingénieure linguiste, et je suis autant passionnée par le TAL que par le SEO. Je dirais toujours que c’est le TAL qui m’a menée vers le SEO car j’ai vu le lien entre ces deux domaines dès le début : Linguistique x Informatique en TAL, et Sémantique x Technique en SEO. Je me définirais toujours comme une spécialiste du SEO et du Traitement Automatique des Langues. Il y a moins d’événements sur le TAL que le SEO, et je trouve cela extrêmement dommage car le TAL, la science du langage a tout le mérite de se faire connaître.

En TAL, on produit des outils, des scripts qui servent, qui sont utiles pour des expériences scientifiques, et cela permet de faire progresser la R&D pour beaucoup de choses. Typiquement, j’utilise mes compétences en TAL pour automatiser certaines phases super chronophages (nettoyage des textes, optimisation des méta tags, etc.). autant que possible.

Pendant ce HackaTAL 2017 qui s’est déroulé à Orléans, au Lab’O (incubateur de start-ups dans le numérique), on a eu droit à quelques petites conférences d’entreprises spécialisées dans le TAL, telles que Recital (génération de résumé automatique), Mood Messenger, etc.

On avait des tâches très précises à réaliser, et voici les consignes officielles :

Tâches

1. Résumé automatique de commentaires sur des produits en ligne

Objectifs

Dans le cadre de la promotion de produits sur les plateformes en ligne, l’appréciation peut être analysée à partir des retours utilisateurs (User Generated Content). Ces derniers peuvent se présenter : notes, étoiles, mais aussi avis et commentaires textuels. Les notes n’étant pas toujours en adéquation avec les contenus textuels, de plus en plus d’acteurs cherchent à qualifier l’opinion des utilisateurs et à déterminer quels sont leurs arguments.

La thématique est orientée sur les avis et commentaires concernant l’offre de logements en région centre (particuliers, auberges, hôtels, luxe, etc.). Il s’agira de construire un résumé automatique des commentaires, à partir des arguments détectés dans ces derniers, à comparer aux notes et/ou à la description. Ce résumé orienté devra être séparé en deux champs principaux : points positifs et points négatifs sur des critères communs : accueil, confort, services, propreté, accessibilité, etc. D’autres champs peuvent être proposés par les participants selon les arguments extraits à partir des commentaires.

Sous tâches

  • Traitement / débruitage de données UGC
  • Détection et extraction d’arguments
  • Agrégation des valeurs par produits
  • Détection et résolution de contradictions
  • Résumé automatique d’opinions sur les aspects

Données et évaluation

Collection de données représentant chaque produit en ligne (champs de description du produit, notes ou étoiles, liste des commentaires associés) en français et en anglais. Les données seront fournies sous-forme de corpus (pour le corpus collecté sur Internet) et/ou via des liens à télécharger (pour les données fournies par les partenaires, à préciser).

L’évaluation portera sur la capacité à calculer automatiquement les scores pour chaque catégorie d’évaluation du produit (accueil, propreté, emplacement, etc.). Pour chacun de ces scores, un argumentaire résumé automatiquement devra être fourni qui pourra faire l’objet d’évaluation qualitatives.

2. Identification des tendances stratégiques liées aux brevets

Objectifs

La stratégie de dépôt de brevets par des entreprises ou des individus représente un enjeu considérable, qui a donné lieu à des affaires mondialement connues (Apple vs Samsung, Microsoft vs Google). Cet outil juridique reste cependant difficilement accessible pour les entreprises de petite taille ou les individus. En particulier, il n’est pas évident de déterminer quelles technologies vont avoir tendance à être l’objet de brevets, dans une optique de veille ou de préservation de la propriété intellectuelle.

La tâche proposée vise à mieux modéliser les mécanismes qui permettent de prédire l’apparition de brevets pour des technologies en essor, par utilisation de méthodes d’IA et de TAL (terminologie et expressions multi-mots, catégorisation des brevets, évolution des termes et des n-grams, prédiction de tendances). L’objectif est de déterminer, au regard des données collectées sur des brevets (par ex. distribution des termes entre 2001 et 2009), quels brevets seront déposés (par ex. en 2010). Pour illustration : si “tactile” est recensé avec une grande montée en 2010, pouvait-on prédire cette montée en exploitant les données de la décennie précédente ?

Sous tâches

  • Prétraitement du langage et de la structure des brevets
  • Extraction de terminologies liées aux technologies
  • Comparaison des termes des brevets avec les sites technologiques
  • Détection de signaux faibles
  • Analyse et prédiction de tendances

De mon côté, je me suis penchée sur le résumé automatique de commentaires sur des produits en ligne. J’ai déjà eu des sujets similaires à traiter, et je trouve cela plus concret et utilisable tout de suite derrière (une fois que le script est prêt, l’outil peut servir !! 🙂 ) On était une équipe de 3 : deux développeurs web et moi. La technologie utilisée était du PHP, des Regex, de l’étiquetage de données, et la stratégie était d’utiliser les mots ayant le plus de poids dans une phrase (adverbe, adjectifs, verbes). Avec cette méthode, on a eu un Rappel de près de 80% ! (Rappel = le nombre de documents correctement retrouvé dans sa classe, Précision = le nombre de documents correctement attribué dans sa classe (ex : pour le rappel, cela veut dire que le commentaire a bien été retrouvé dans telle ou telle catégorie automatiquement, et la précision correspond au fait si le commentaire est bien attribué positif / neutre / négatif).

C’est mon équipe qui a gagné le HackaTAL 2017 !!! Je suis très contente que ma stratégie / réflexion marche (avec les ADJ, les ADV, etc.), et on s’est bien débrouillé avec les développeurs ! Un Grand MERCI à Nicolas Le Flohic et Fanny Jan, mes co-équipiers.

hackatal 2017 - équipe Wild gagnante

Voici quelques clichés du HackaTAL 2017 :

La jolie photo de souvenirs devant le logo du Lab’O !

Présentations des projets de chaque équipe :

Ca code, ça code !! Près de 48 heures de scripting 😉

Toutes les équipes ont bien travaillées, et ce sont données à 200% !!! Un week-end intense avec de belles rencontres, des échanges hyper intéressants, et … cela m’a redonnée une folle envie de me remettre dans le TAL !!

En tout cas, une chose est sûr, la Science du Langage est une science qui a beaucoup d’avenir :

Je pense qu’il y a moyen qu’un jour, je retourne à 100% dans les Sciences du Langage, dans le Traitement Automatique des Langues. On verra ce que la vie me donnera !

J’espère que cet article vous aura plu, il change un peu du SEO 😉

Un énorme merci à Damien Nouvel (ERTIM / INALCO), au Lab’O et tous ceux qui ont organisé cet superbe événement concret et intense !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Ingénieure Linguiste … avant tout 🙂 !

Bonjour tout le monde !

Nous sommes en juin 2017, et la moitié de l’année est passée ! Au début de l’année, on a beaucoup parlé des tendances SEO à surveiller en 2017, et nous allons faire un point à mi-année pour voir où on en est. Je vais utiliser une infographie pour appuyer les propos.

On disait que les rich snippets et schema .org allaient prendre de l’ampleur en 2017, et je crois que c’est chose faite avec les « Rich Cards » qui se déploient, les « Articles similaires » des produits comme les sacs à main, les lunettes de soleil, et les chaussures dans Google Images.

Voici les autres tendances en question :

  • Les changements de design dans les SERP : on pourrait avoir des snippets plus longs, mais pour le moment, on n’a rien vraiment observé de la sorte.
  • L’augmentation de l’utilisation de AMP (Accelerated Mobile Pages) qu’on verra plus souvent dans les différents services de Google : News, Maps, etc.
  • L’enrichissement des contenus qui seront plus long et qualitatifs (on a vu et relu ça depuis un certain temps, et cela est toujours valable).
  • L’union du personal branding et du SEO : très important pour l’e-réputation, le SEO de la personne, car oui, on doit être référencé nous aussi en tant que personne physique, il n’y a pas que les boîtes !
  • L’optimisation de l’expérience utilisateur : pareil, un élément qu’on voit revenir tous les ans dans les tendances SEO … donc je ne sais pas si cela compte comme une tendance ou plutôt un fait à faire)
  • L’augmentation de la recherche vocale : des études montrent que les gens utilisent de plus en plus cette fonction (surtout aux Etats-Unis)
  • L’intelligence artificielle et le machine learning sont aussi deux éléments indispensables pour toujours innover plus en SEO, et faire plus de recherche et développement, et ainsi qu’automatiser de plus en plus de choses.

Voici l’infographie en question, réalisée par CJG Digital Marketing :

SEO-tendances-surveillance-2017-AUTOVEILLE

Si vous avez des questions SEO Google, écrivez moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Hello tout le monde !

Je lance un petit rappel pour la première SEO chinois que j’organise autour de la thématique SEO Baidu, 360 et Sogou ! C’est le lundi 24 avril de 19h30 à 21h30 ! Places à prendre sur EVENTBRITE (8€ l’entrée) : JE RESERVE MA PLACE

En France, il me semble qu’il n’y a encore jamais eu un évènement concentré à 100% sur le référencement naturel chinois, et pourtant, il y a tellement de choses à découvrir ! Les moteurs de recherche chinois sont super innovants, intéressants, et limite futuristes ! Si vous voulez connaître les points de départ pour attaquer le SEO en Chine, vous devriez vraiment venir à cette petite soirée qui ne dure que 2h pour vous laisser toute la soirée à vous ensuite ! #networking

soiree-seo-baidu-workshop-AUTOVEILLE

Sur place, je serais normalement avec mon partenaire de projets, ASVD, et on vous présentera rapidement aussi le concept d’ASVD 😉

Je vous ferai aussi gagner mon tout nouveau livre qui vient de sortir : SEO Baidu, référencement naturel et marketing en Chine !

Couverture et Quatrième de couverture SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine par Véronique Duong (Auteur)

Vous pouvez l’acheter sur ces différents sites :

Amazon

Eyrolles

Decitre

Chapitre .com

Priceminister

Mon livre est au prix de 29€ ! Vous pouvez aussi l’acheter directement chez mon éditeur ISTE-Editions !

Je vous remets également le programme de ma soirée ici :

19h30 – 19h45 :

Accueil des participants (thé, jus de fruit, etc.) + Présentation d’ASVD, sa nouvelle entité

19h45 – 20h15 :

1ere conférence sur le SEO en Chine et les moteurs de recherche chinois : comment le SEO marche, les différences entre Google et Baidu, les astuces SEO à connaître

20h15 – 20h35 :

2eme conférence sur l’étude de cas de SEO chinois sur une grande marque de cosmétique (trafic du site doublé en 3 mois de campagne !)

20h35 – 20h50 :

Jeu concours et tirage au sort pour le gagnant ou la gagnante du livre !

20h50 – 21h30 :

Apéro (vins, jus, softs petits fours, etc.) + Networking

Prenez vite vos billets sur Eventbrite car les places sont limitées (le paiement sur place est possible aussi, veuillez envoyer un mail à team.asvd@gmail.com pour prévenir) : JE PRENDS MA PLACE A 8€ SANS TARDER

L’évènement est gratuit pour les étudiants (toute filière, et merci de présenter un justificatif à l’entrée ou par mail).

 

 

Bonjour tout le monde !

Je vous parle tout le temps de SEO chinois sur Baidu, 360, ces temps-ci, et j’ai un peu délaissé les sujets SMO, et c’est le moment de les reprendre en main ! Après avoir regardé une étude de We Are Social Singapore, j’ai relevé quelques informations que je vais poster ci-dessous qui pourrait vraiment vous intéresser si vous voulez faire du SMO en Asie. Taïwan est le territoire où les réseaux sociaux sont super utilisés ! Il est dans le top 10 que cela soit sur PC ou sur mobile.

Je voulais d’abord vous montrer deux slides sur la croissance des abonnements mobile en Asie vs. en Europe :

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

Pendant les abonnements mobiles augmentent de plus en plus en Asie, c’est la tendance contraire qui est provoquée en Europe, on est en négatif ! Si on parle d’une tendance générale de la croissance, on constate clairement que celle est Europe est beaucoup plus lente et petite comparée à celle en Asie. Donc, si vous voulez faire du web marketing en Asie, croyez moi que le premier mot d’ordre, c’est que tout soit compatible mobile ! #responsivedesign 🙂

En termes de classement des pays et des territoires qui utilisent le plus les réseaux sociaux, on retrouve la Corée du Sud et Taïwan dans le classement :

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

En termes de croissance d’utilisateurs sur les réseaux sociaux, la Chine est première, et parmi les autres pays asiatiques de l’est, on retrouve les Philippines, le Japon et le Vietnam !

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

On a la même tendance pour l’utilisation des réseaux sociaux sur mobile : Taïwan est dans le top 10 ! On retrouve aussi deux autres pays asiatiques de l’est : la Corée du Sud et Singapour !

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Sur mobile, en termes d’utilisateurs, c’est aussi en Chine que cela croit le plus vite :

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Les Philippines, le Vietnam et le Japon sont également dans le classement.

Je travaille sur les pays asiatiques dont je maîtrise les langues surtout (car je suis beaucoup plus à l’aise, et vous me diriez que c’est normal !), quand je vois que la Chine se développe à une vitesse incroyable, je suis à la fois contente, mais cela fait aussi peur, car tout va très vite. Je suis familière avec Hong Kong, la Chine, Taïwan, et Singapour. J’adore ces pays pour commencer, et je me sens à l’aise avec les personnes locales, j’ai l’impression que je retrouve mes racines. Je comprends leurs valeurs, leurs traditions, et cela fait de moi, quelqu’un de 100% bi-culturel. Pour travailler avec ces marchés, il faut avoir ce type de « connaissances » pour maîtriser à bien les comportements, les attentes des individus. C’est totalement différent de l’Europe, de la France voire de Paris, là où je suis née et grandie. Cela peut vous paraître un peu « wow », mais lorsque vous allez entrer en contact avec les asiatiques locaux, vous comprendrez 😉

Je me demande si un jour … le Cambodge entrera dans le classement ! Vu que le Vietnam y est, cela ne devrait plus être très loin.

Pour les réseaux sociaux asiatiques, je manipule au quotidien WeChat, Line, Weibo, Baidu Tieba, etc. ils sont tellement différents de Twitter, Facebook, Linkedin ! Dans la plupart des pays asiatiques, on utilise quand même Facebook, Twitter, etc. Il n’y a qu’en Chine, Corée et Japon où ils ont leurs outils locaux (WeChat, Line, Kakaotalk, etc.)

Si vous avez des questions sur les réseaux sociaux en Asie, contactez-moi via autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :