archive

E-réputation / Opinion mining

Bonjour tout le monde !

Je vous parle tout le temps de SEO chinois sur Baidu, 360, ces temps-ci, et j’ai un peu délaissé les sujets SMO, et c’est le moment de les reprendre en main ! Après avoir regardé une étude de We Are Social Singapore, j’ai relevé quelques informations que je vais poster ci-dessous qui pourrait vraiment vous intéresser si vous voulez faire du SMO en Asie. Taïwan est le territoire où les réseaux sociaux sont super utilisés ! Il est dans le top 10 que cela soit sur PC ou sur mobile.

Je voulais d’abord vous montrer deux slides sur la croissance des abonnements mobile en Asie vs. en Europe :

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

asie-europe-mobile-janvier-2017-2

Pendant les abonnements mobiles augmentent de plus en plus en Asie, c’est la tendance contraire qui est provoquée en Europe, on est en négatif ! Si on parle d’une tendance générale de la croissance, on constate clairement que celle est Europe est beaucoup plus lente et petite comparée à celle en Asie. Donc, si vous voulez faire du web marketing en Asie, croyez moi que le premier mot d’ordre, c’est que tout soit compatible mobile ! #responsivedesign 🙂

En termes de classement des pays et des territoires qui utilisent le plus les réseaux sociaux, on retrouve la Corée du Sud et Taïwan dans le classement :

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

En termes de croissance d’utilisateurs sur les réseaux sociaux, la Chine est première, et parmi les autres pays asiatiques de l’est, on retrouve les Philippines, le Japon et le Vietnam !

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-jan-2017-autoveille

On a la même tendance pour l’utilisation des réseaux sociaux sur mobile : Taïwan est dans le top 10 ! On retrouve aussi deux autres pays asiatiques de l’est : la Corée du Sud et Singapour !

classement-pays-penetration-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Sur mobile, en termes d’utilisateurs, c’est aussi en Chine que cela croit le plus vite :

classement-pays-utilisateurs-reseaux-sociaux-mobile-jan-2017-autoveille

Les Philippines, le Vietnam et le Japon sont également dans le classement.

Je travaille sur les pays asiatiques dont je maîtrise les langues surtout (car je suis beaucoup plus à l’aise, et vous me diriez que c’est normal !), quand je vois que la Chine se développe à une vitesse incroyable, je suis à la fois contente, mais cela fait aussi peur, car tout va très vite. Je suis familière avec Hong Kong, la Chine, Taïwan, et Singapour. J’adore ces pays pour commencer, et je me sens à l’aise avec les personnes locales, j’ai l’impression que je retrouve mes racines. Je comprends leurs valeurs, leurs traditions, et cela fait de moi, quelqu’un de 100% bi-culturel. Pour travailler avec ces marchés, il faut avoir ce type de « connaissances » pour maîtriser à bien les comportements, les attentes des individus. C’est totalement différent de l’Europe, de la France voire de Paris, là où je suis née et grandie. Cela peut vous paraître un peu « wow », mais lorsque vous allez entrer en contact avec les asiatiques locaux, vous comprendrez 😉

Je me demande si un jour … le Cambodge entrera dans le classement ! Vu que le Vietnam y est, cela ne devrait plus être très loin.

Pour les réseaux sociaux asiatiques, je manipule au quotidien WeChat, Line, Weibo, Baidu Tieba, etc. ils sont tellement différents de Twitter, Facebook, Linkedin ! Dans la plupart des pays asiatiques, on utilise quand même Facebook, Twitter, etc. Il n’y a qu’en Chine, Corée et Japon où ils ont leurs outils locaux (WeChat, Line, Kakaotalk, etc.)

Si vous avez des questions sur les réseaux sociaux en Asie, contactez-moi via autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Bonjour tout le monde,

J’ai eu un cas client qui voulait faire optimiser sa page Baike Baidu (équivalent de Wikipédia en Occident) afin qu’elle soit un canal de trafic pour le site officiel de ce dernier. Dans cet article, je vais donc vous faire un petit tutoriel de comment je m’y prends pour optimiser une page Baike Baidu (qui fait partie d’un de mes services dans la page des tarifs SEO)

1) Rendez-vous sur la page Baike Baidu en question : http://baike.baidu.com/item/%E7%91%9E%E8%AE%AF%E9%93%B6%E8%A1%8C/15972644?fr=aladdin

Optimisation Baike Baidu - AUTOVEILLE

2) Copiez-collez le texte dans un Word (car il ne vaut mieux pas éditer dans Baike Baidu, et je fais toujours valider les textes par les clients avant)

3) Prenez l’étude de mots-clés qui a été faite au préalable pour optimiser le contenu textuel

4) Concentrez-vous sur les grands titres (c’est là qu’il faut mettre des mots-clés !)

Optimisation d'un page Baike Baidu - AUTOVEILLE

5) Optimisez les textes en mettant en évidence les changements

6) N’hésitez pas à mettre des recommandations (dans la capture, j’ai mis une phrase en rouge), afin que le client développe plus certaines idées très recherchées en Chine, et auxquelles il n’aurait pas pensé

Recommandations pour optimiser une page Baike Baidu - AUTOVEILLE

Lorsqu’on optimise une page Baike Baidu, c’est presque comme si on optimisait un contenu se trouvant sur le site principal du client, car c’est sa page Baike, et il doit bien remonter dessus. Normalement, quand on optimise une page Baike Baidu, cela prend entre 1h et 2h maximum.

Si vous êtes intéressé par ce service, vous pouvez me contacter via l’adresse autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO passionn̩e par le webmarketing !

Bonjour tout le monde !

En ce moment, je suis à fond dans mon livre car il y a la traduction anglaise de ce dernier qui est en train de se dérouler (il paraîtra aux éditions américaines Wiley : « Baidu SEO: Challenges and Intricacies of Marketing in China » ) !

Actuellement, mon livre « SEO Baidu : référencement naturel et marketing en Chine » peut être acheté chez ISTE Editions au prix de 29€.

Dans cet article, j’ai envie de revenir sur son histoire, sur sa naissance, et comment les choses se sont déroulées. Ce n’était pas hyper facile au début, mais c’est un des plus beaux projets que j’ai réalisés jusqu’à présent (avec mon projet AUTOVEILLE ^^)

En fait, à la base, ce livre devait être une thèse de doctorat. Oui, vous avez bien lu, je voulais rédiger une thèse pour faire de la recherche dans l’indexation sémantique chinoise avec les moteurs de recherche Baidu, 360, Sogou, etc. Mon projet a été accepté par ma faculté, et ils étaient très intéressés, mais le problème, c’est que je ne pouvais pas faire de thèse Cifre (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) car les critères de mon ancienne entreprise n’y répondaient plus, et c’était surtout des problèmes administratifs qui ont fait que je n’ai pas pu devenir doctorante … de plus j’ai changé d’entreprise peu de temps après, donc le projet de doctorat dans mon ancienne entreprise est un peu tombé à l’eau. Nous étions en janvier 2016.

Je laisse le temps passé (février, mars, avril, mai, juin 2016 (qui correspond à la transition de mon ancienne boite à ma nouvelle entreprise aussi)), et l’idée me vient d’écrire un livre. Comme j’adore rédiger, je voulais surtout laisser une trace de mon savoir quelque part, et que je puisse la partager avec un plus grand nombre. En juillet 2016, je recontacte mes professeurs de faculté qui trouvent que c’est une bonne idée. J’ai commencé à contacter quelques éditeurs, et je tombe sur ISTE Editions (contact donné par mon responsable de Master). Je les contacte, et je reçois très vite un contrat d’édition (j’étais tellement heureuse !) après avoir validé mon projet (un résumé de mon livre en 5 à 10 pages). Et voilà, la rédaction commence !

Je rédige mon livre tous les dimanches, pendant 3 à 4 heures sur mon petit bureau. Très vite, 4 mois passent. J’ai rédigé tous les week-ends de juillet 2016 à mi-novembre 2016. La rédaction fut un plaisir ! Une vraie passion !! Mais le mois de décembre a été plus stressant avec les 2 relectures pour se mettre en phase avec l’éditeur, mais j’y suis arrivée, et je remercie encore ma relectrice !

Mon livre paraît cette année 2017, et sa version anglaise aussi (normalement), aux Etats-Unis chez Wiley. Il sera disponible en France chez Eyrolles, et sur les sites en ligne (Amazon, Chapitre .com, etc.). C’est une aventure incroyable, intense que je vais garder en souvenirs toute ma vie car je sais que ce n’est pas tout le monde qui va rédiger un livre dans sa vie (et même deux finalement, avec la version anglaise !).

Couverture et Quatrième de couverture SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine par Véronique Duong (Auteur)

Couverture et Quatrième de couverture « SEO Baidu : Référencement naturel et marketing en Chine » par Véronique Duong (Auteur)

Quand j’ai découvert la couverture la première fois (mi-janvier 2016), j’avais presque les larmes aux yeux ! Je ne réalisais pas que mon rêve devenait une réalité. Mon livre est aussi international que son contenu : publié par un éditeur à Londres, et il sera disponible en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis … et en ligne bien sûr.

Je vais organiser un petit concours pour vous le faire gagner, et je réfléchis encore à quoi ^^ … mais je trouverais !

On m’a demandé si je me considère comme une experte … j’ai envie de répondre que je ne le serais jamais, je suis juste passionnée par ce que je fais, et j’y mets tout mon cœur !

Bon courage à tous … et en cas de questions sur le SEO Baidu, vous pouvez m’écrire à autoveille@gmail.com ! ou lire mon livre maintenant haha  😉

V̩ronique Duong РConsultante SEO passionn̩e, tout simplement.

Bonjour tout le monde !

Durant le mois de juillet 2016, Visiplus, une agence parisienne en conseil de marketing digital m’a contactée pour publier un article sur leur guide des métiers dans le web marketing. Je l’ai lu, et c’est très intéressant ! Je vous invite vivement à le découvrir. Les éléments mentionnés sont beaucoup proche de la réalité que les autres guides que j’ai lus concernant le domaine.

Pour chaque poste lié au domaine du marketing en ligne, on a un descriptif bien précis, les formations à faire et les salaires moyens que l’on peut gagner. Par exemple, (je vais prendre les métiers que j’exerce car je les connais bien) : pour le poste de SEO (page 36 du guide), on a un descriptif complet des missions et des compétences que la personne devrait avoir. Pareil pour le poste de veilleur stratégique. On a des interviews de personnes connues dans le métier comme Paul Colombo (SEO chez Seloger) pour illustrer et rendre le guide plus vivant ! 🙂

Pour le poste de veilleur stratégique (page 48), on a également un descriptif des étapes de la veille informationnelle bien détaillé (mais pas d’interview). Tout au long du guide, c’est ce type de présentation : descriptif des missions, des compétences, formation à faire, et interview (pas pour tous les postes) d’une personne du métier.

Je vous invite à télécharger ce guide depuis le lien ci-dessous :

Guide des métiers du webmarketing - Visiplus - AUTOVEILLE

Si vous avez des questions sur le marketing en ligne, le SEO, la veille stratégique, etc. écrivez moi à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille informationnelle avec mon outil de veille automatique, ce dernier a détecté et collecté une petite infographie bien intéressante que je compte partager avec vous dans cet article : un guide des tailles d’images des réseaux sociaux pour cette année 2016 ! L’illustration a été réalisée par Constant Contact, une agence américaine d’emailing marketing aux Massachusetts.

Sans plus attendre, voici les différentes dimensions à adopter pour chaque réseau social (les tailles sont exprimées en pixels) :

Guide des tailles d'images des réseaux sociaux SMO en 2016 - AUTOVEILLE

On rappelle que pour toute image, pour qu’elle soit SEO-friendly, il faut bien nommer les fichiers d’images. On évitera par exemple des noms comme « IMG_001.jpg », mais plutôt « blog-SEO-astuces-referencement-autoveille.jpg », c’est à dire des noms avec des mots-clés et la marque du site. N’oublions pas que les fichiers d’images constituent aussi l’URL de l’image, de ce fait, on évitera les underscores ( _ ) et les caractères accentués dans les noms d’images.

Parlant d’images, il ne faut également pas oublier de rédiger les contenus qui iront dans les attributs alt (mais ici, sur les réseaux sociaux, il n’est pas question d’attributs alt).

Si vous avez des questions sur le référencement occidental ou chinois / asiatique, n’hésitez pas à m’écrire à autoveille@gmail.com ! Je serais ravie de vous répondre.

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille stratégique avec mon logiciel de veille informationnelle, je suis tombée sur une infographie bien sympathique qui montre ce que faisaient les utilisateurs français sur YouTube en 2015 ! Depuis que j’ai ma chaîne YouTube, je m’intéresse de plus près à ce moteur de recherche de vidéos, pour comprendre comment il fonctionne, et ce qu’il faut faire pour être bien visible et être bien positionné dans les résultats de recherche de vidéos !

Voici les chiffres intéressants de l’infographie :

  • 54% interagissent avec du contenu suite à une publicité vue sur YouTube
  • 51% déclarent moins regarder la TV au profit de YouTube
  • 47% utilisent YouTube sur leur smartphone pour sa rapidité
  • 46% vont sur YouTube pour découvrir des films, des jeux, de la musique
  • 37% sont susceptibles de regarder une pub si elle a un lien avec la vidéo visionnée
  • 31% vont sur YouTube pour apprendre à faire quelque chose (ahh … j’espère que ma chaîne entre dans cette catégorie 🙂 #pray )
  • 22% vont sur YouTube pour trouver de nouveaux produits à acheter

Sur YouTube, les tutoriels beauté explosent (j’avoue que j’en regarde aussi !), et voici les chiffres :

  • 34% des personnes, qui ont visionné une vidéo beauté sur YouTube, vont effectuer un achat
  • 47% des femmes (et/ou des hommes) vont être aidés par les vidéos beauté dans leur décision d’achat

Voici l’infographie en question, signée de YouTube Audience Report (étude menée par MTM et Google) :

Que faisaient les utilisateurs français sur YouTube en 2015 ? AUTOVEILLE SMO

Pour les publicités sur YouTube, je me demande si je vais pas les déclencher … voire même m’y mettre. On verra cela, si ma chaîne continue à prendre de l’ampleur. Et vous ? Vous utilisez YouTube ?

N’hésitez pas à commenter, à m’écrire si vous avez des questions sur le SEO, le SMO, etc. : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

Pour continuer dans ma lancée sur les infographies alliant SEO, e-commerce et cosmétiques (passionnée, passionnée !), j’ai une nouvelle illustration, issue de ma veille stratégique avec mon logiciel de veille, à partager avec vous aujourd’hui : les ventes de maquillage aux US pourraient atteindre presque 82 milliards de dollars en 2017 !

Mais qu’est-ce qui fait que ces ventes pourraient exploser ainsi ? Pour le comprendre, il faut regarder au niveau des « coulisses » ! Le SEO joue une place importante car il génère près de 38% le trafic, les emails et les réseaux sociaux créent, quant à eux, respectivement 12% de trafic.

En SEO, les femmes (et peut être des hommes aussi (eh oui, y en a qui se maquillent maintenant)) cherchent surtout :

  • cosmétiques
  • maquillage
  • soin du corps, maquillage du corps
  • soin de la peau
  • crème
  • soins des yeux
  • fond de teint

Ce sont des mots ultra génériques, mais ils donnent une bonne idée des traits sémantiques et des domaines à adopter sur les sites de marques de cosmétiques.

Les réseaux sociaux les plus populaires pour générer du trafic sont : Facebook et YouTube !

Pour les pages web de votre site de cosmétique, faites attention à avoir : la qualité, l’ergonomie, les avis, un service clientèle, une notoriété et une fidélité de la marque, et à montrer les prix !

Les marques les plus populaires aux US sont :

  • Maybelline
  • Olay
  • ELF
  • Avon
  • Mac
  • CoverGirl
  • Mary Kay

Voici l’image en question, réalisée par PMdigital :

82 milliards de dollars en vente de cosmétique aux US en 2017 - AUTOVEILLE

A l’avenir, je vais travailler et rédiger sur des articles liés à mes secteur favoris, et j’en ai quelques uns : cosmétiques, luxe, mode, alimentation, juridique, etc.

Si vous avez des questions, un seul mail à retenir : autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

J’ai une autre passion qui n’a rien à voir avec le webmarketing, le SEO, le SMO, etc., … c’est le maquillage ! Mais à la différence des autres filles qui aiment les cosmétiques, je n’ai pas une chaîne YouTube où je poste des vidéos dans lesquelles je me maquille (haha, et je ne risque pas de le faire), mais j’ai des blogs de geekette, de passionnée par le référencement naturel !

Pour allier l’utile à l’agréable, j’ai donc décidé de faire une veille informationnelle sur les marques des cosmétiques et leurs visibilités sur le web.  La première infographie que mon logiciel de veille a trouvée, est une illustration des marques qui ont choisi Tmall (un retailer en ligne B2C en Chine du groupe Alibaba) pour leurs visibilités et leurs e-commerces.

On y voit des marques asiatiques comme occidentales : SK-II (japonaise) est la première marque à avoir choisi Tmall en juin 2012, LANEIGE (coréenne) est la seconde, et toujours en 2012 (août). La première marque occidentale, à se retrouver sur Tmall, est Clinique (américaine) en mai 2013. La première marque française est Clarins, qui est arrivée sur Tmall en août 2013 ! Et s’en suit d’autres marques asiatiques et occidentales !

Lancôme est la dernière marque à avoir adopté Tmall en janvier 2015 !

Je vous laisse découvrir cette jolie infographie ci-dessous (je n’ai pas le nom de l’auteur, si quelqu’un le trouve / le sait, merci de me le communiquer) :

marques-cosmetiques-tmall-ecommerce-chinois-AUTOVEILLE

Je trouve cela super intéressant ! J’aimerais me spécialiser encore plus dans le secteur de la cosmétique pour tout ce qui est SEO, e-commerce, webmarketing, etc. L’Occitane a été un de mes clients. Je les ai poussés à se retrouver sur Tmall ! J’ai eu ce client entre mars 2014 et mars 2015. Ils ont finalement créé un compte sur Tmall en décembre  2014. Je suis contente de voir mes recommandations appliquées 🙂 (je suis un peu là pour ça !). J’ai également eu Lancôme où je travaille sur leur Beauty Mag en chinois.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, le web marketing en Chine, etc. n’hésitez pas à me laisser un petit mail : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille informationnelle avec mon crawler web stratégique, je suis tombée sur cette nouvelle que la plupart des SEO qui font de la veille correctement auraient dû déjà voir 😉 : le nouveau format de résultats enrichis, les Google Rich Cards !

Les Rich Cards sont le nouveau format de résultats de recherche après les Rich Snippets. Comme les Rich Snippets, les Rich Cards utiliseront les données structurées / micro data de schema.org pour afficher des contenus encore plus attrayants visuellement, et qui permettent donc une meilleure expérience-utilisateur sur les appareils  mobiles.

Nouveauté Google : Rich Cards de Google - AUTOVEILLE
Pour les propriétaires des sites et les webmasters, c’est une nouvelle façon de sortir du lot dans les résultats de recherche et attirer plus d’internautes sur les pages. Par exemple, si vous avez un site de recettes, vous pouvez générer un aperçu enrichi de votre contenu avec une image à la une de chaque plat. Ce format visuel aide les utilisateurs du web à trouver ce qu’ils veulent dans l’immédiat. De ce fait, vous répondez à la requête de ces derniers !

Google commence par les recettes et les films pour ce format de Rich Cards. Dans un premier temps, ils vont apparaître dans les résultats de recherche mobiles en anglais dans google.com. Google travaille sur l’expansion de ce format aux autres versions de son moteur.

Si vous voulez en apprendre plus sur les Rich Cards, sachez que Google met à jour régulièrement sa documentation sur ces derniers dans son support en ligne : https://developers.google.com/search/docs/guides/intro-structured-data

N’hésitez pas si vous avez des questions sur le SEO Google à m’écrire à autoveille@gmail.com !

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

Bonjour tout le monde,

En effectuant ma veille stratégique sur le SEO chinois, mon logiciel de veille automatique a collecté une infographie provenant de Baidu ! L’image était dans le communiqué officiel suivant : 一张图看懂收录与索引的区别 et l’idée est de comprendre la différence entre le crawl et l’indexation en un coup d’oeil.

L’infographie est en chinois, donc je vais la traduire ci-dessous pour que tout le monde comprenne.

Voici la différence entre le crawl et l’indexation selon Baidu :

But du Crawl et ce qu’il faut faire :

  1. Accessibilité du site pour indexer les pages dans une base de données
  2. Compatible avec les appareils mobiles
  3. Des redirections 301 correctement mises en place

>> Astuces SEO de Baidu : un serveur stable, un robots.txt bien structuré

But de l’indexation et ce qu’il faut faire :

  1. Attirer du trafic pour le site
  2. Rafraîchir continuellement les pages et les contenus du site

>> Astuces SEO de Baidu : Garantir le taux de pages indexées

Pour surveiller le crawl, il faut vérifier les logs de Baidu au quotidien pour voir si le site est accessible par le moteur.

Pour surveiller l’indexation, la rubrique 百度站长平台索引量工具 de Baidu Webmaster Tools permet de voir si toutes les pages du site sont bien indexées.

Voici l’infographie en question, signée Baidu !

Différence entre crawl et indexation - SEO chinois sur Baidu - AUTOVEILLE

Si vous avez des questions sur le SEO chinois pour Baidu, vous pouvez m’écrire directement à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO

%d blogueurs aiment cette page :