archive

Référencement Baidu

Bonjour tout le monde,

Sogou était toujours considéré comme le 3e moteur de recherche en Chine continentale après Baidu et HaoSou (360), voire 4e avec l’arrivée de Shenma (d’Alibaba). Sogou, appartenant à Tencent, est le moteur de recherche qui remonte les résultats de WeChat. J’en parlais dans cet article datant de 2014 (donc 6 ans en arrière !) : Sogou affiche des messages de WeChat dans ses SERP

Aujourd’hui, Sogou a bien croît et il devient même une « menace » pour Baidu. Ses parts de marché grimpent, et il a de plus en plus d’utilisateurs. Avant, Sogou avait environ 10% de part de marché en Chine continentale, et en 2020, il a atteint les 26% !

En 2014, Sogou avait environ 10,35% de part de marché :

Répartition parts de marché moteurs de recherche chinois en août 2013 - AUTOVEILLE

 

Aujourd’hui, en 2020, il a atteint les 26% de part de marché* (septembre 2020) :

sogou-part-de-marche-2020

*La source vient de QS Search (HaoSou).

Sogou a atteint 26% de part de marché en Chine continentale, avec 506 millions d’utilisateurs chinois.

Ce moteur de recherche est à surveiller de près même si Baidu reste le n°1 (statistiques de février 2020) :

baidu-market-share-search-engines-china-feb-2020

Faut-il se mettre à faire du SEO spécial Sogou ? Je pense qu’il est important d’y penser dès maintenant vu que le moteur commence à grignoter des parts de marché.

Les chiffres de Statcounter (repris par Market Me China dans la capture ci-dessus) montre que Sogou a dépassé Baidu sur PC (mais notons que les ordinateurs sont moins utilisés que les mobiles en Chine).

En revanche sur mobile, Baidu a toujours le monopole avec 85% de part de marché. Tout appareil confondu, c’est toujours Baidu qui est en tête avec 69% de part de marché.

Il ne faut pas s’affoler, mais il faut absolument réfléchir à une optimisation pour le web chinois, et non uniquement pour Baidu désormais.

Bon courage à tous,

Véronique DUONG – Experte SEO international – Directrice RANKWELL

 

 

 

Bonjour tout le monde !

Connue pour ma spécialité sur le référencement naturel (SEO) Baidu, je n’ai jamais vraiment parlé de référencement payant (SEA) sur Baidu, et pourtant j’en fais depuis au moins 2013. J’ai toujours considéré le SEA comme un métier, et le SEO comme une passion, et de ce fait, je ne bloguais pas et je n’écrivais pas beaucoup dessus. Je fais du SEA Google et Baidu uniquement dans le cadre professionnel, mais récemment, je l’ai étendu à mes activités personnelles, et je trouve que ce canal apporte pas mal de visibilité pour un budget maîtrisé.

Mais en 2020, j’ai décidé de changer la donne, et de parler du référencement SEA comme étant un levier à employer en synergie avec le SEO pour n’importe quel moteur de recherche !

Nous allons nous concentrer sur le SEA Baidu pour la Chine continentale, et je vais vous donner mon avis et un petit tutoriel pour mettre en place une campagne de référencement payant chinois. L’outil Fengchao, sur lequel la plupart des choses se passe, est uniquement en chinois simplifié, et il faut en avoir la maîtrise pour pouvoir gérer les campagnes payantes de Baidu.

Pourquoi faire du SEA chinois sur Baidu ?

Si vous êtes une nouvelle marque, il faut savoir que cela prend du temps de remonter dans un moteur de recherche. Pour que l’effet soit immédiat, il faut absolument commencer par un peu de SEA (que ça soit pour Baidu comme pour Google d’ailleurs). Sans cela, les visites sur votre site, et la visibilité de votre marque prendra plus de temps à faire effet.

En outre, il a toujours été question qu’une société qui paie une campagne SEA aurait quelques positions de plus dans Baidu, mais je n’ai jamais pu vérifier cela avec des études concrètes. De ce fait, je ne vous confirmerai pas ce point (par rapport au gain de classements dans les résultats du moteur de recherche chinois).

Les étapes pour lancer une campagne SEA sur Baidu :

  1. Il faut savoir qu’il y a des admin fees à payer pour mettre en place un compte SEA sur Baidu. On est dans les 1500 RMB pour le setup d’un compte de référencement payant chinois.
  2. Il faut remplir un bon de commande dans lequel on communique le budget annuel de dépenses pour un client, et ensuite Baidu génère une facture pour le paiement
  3. Le paiement ne se fait pas par CB, mais par virement (et attention, Baidu ne prend pas les virements via Paypal ou autre)
  4. Baidu envoie les accès à la plateforme Fengchao qui est le Google Ads chinois
  5. Pour accéder à la plateforme, il y a toujours un captcha à entrer
  6. Il existe un éditeur d’annonces comme pour Google Ads : Baidu Editor (logiciel à télécharger en local)

Comment ça marche le SEA sur Baidu ?

Cela reste dans la même logique que Google : acheter des mots-clés pour des annonces créées au préalable. La plateforme est plus complexe en termes d’UX par rapport à Google Ads :

Le menu encadré en vert est le menu principal de l’outil qui donne accès aux différents rapports et à la gestion du compte. C’est dans cet espace qu’on peut accéder au générateur de mots-clés chinois. Le menu indique les rubriques suivantes :

  • Gestion des publicités
  • Rapport de data
  • Centre des produits (Images, Vidéos, etc.)
  • Centre des outils (générateur de mots-clés, etc.)
  • Centre d’aide

Le menu encadré en orange est le menu déroulant de toutes les campagnes, les groupes d’annonces et des annonces

Le menu encadré en rose est le menu pour gérer la mise en pause des mots-clés, les enchères CPC, etc.

Je compte faire quelques autres articles pour expliquer ce qu’est le référencement payant en Chine, et comment gérer une campagne de A à Z !

Bon courage à tous !

Véronique DUONG – Experte SEO international – Spécialiste référencement Chine – Directrice chez RANKWELL

 

%d blogueurs aiment cette page :