archive

Chargée de cours SEO

Bonjour tout le monde !

Si vous suivez les actualités économiques, digitales et internationales, vous avez dû vous apercevoir que les relations franco chinoises sont vivement présentes ces derniers temps dans les news. De part mes origines, j’ai commencé à me spécialiser sur la Chine depuis le lycée ! Si on veut vraiment pousser les choses, je dirais même depuis l’école primaire, mais je ne faisais qu’apprendre la langue, alors qu’au lycée, on avait la « section de langue orientale » avec des cours portants sur la géographie et l’histoire de la civilisation chinoise. Au baccalauréat (j’ai fait ES pour ceux que ça intéresse !), j’ai pris l’option section orientale, et sur mon diplôme, j’ai cette mention de « section de langue orientale ». Plus d’informations ici : https://eduscol.education.fr/cid46517/sections-europeennes-ou-de-langues-orientales-selo.html#lien2

Ensuite, j’ai continué mes études avec une licence en langues étrangères appliquées. Sur le site mon ancienne faculté, Paris 7 Denis Diderot, on peut lire le descriptif de la licence pour ceux qui sont intéressés :

La licence LEA anglais-chinois de Paris Diderot possède une option unique Échanges internationaux. Elle permet d’acquérir un très bon niveau linguistique et une connaissance des réalités géopolitiques, culturelles et économiques de la Chine et des pays d’Asie Orientale. Elle prépare les étudiants aux échanges avec ces régions, non seulement au niveau économique mais aussi dans d’autres domaines comme la communication culturelle ou la traduction.

Source : https://formations.univ-paris-diderot.fr/fr/offre-de-formation/licence-lmd-XA/arts-lettres-langues-ALL/licence-langues-etrangeres-appliquees-lea-parcours-anglais-chinois-program-langues-etrangeres-appliquees-2-4.html

Puis j’ai enchaîné avec un Master 1 en Conception de Documentation Multilingue et Multimédia avec un bi-parcours LLCE Chinois et un Master 2 recherche en ingénierie linguistique (anglais / chinois, toujours !).

Cela a avancé, et je n’ai pas arrêté de travailler avec la Chine : textes de lois, veille juridique pour commencer, puis SEO Baidu, etc. jusqu’au jour où j’ai écrit mon livre sur « SEO Baidu », puis donné une interview complète dédiée à mes activités professionnelles :

interview-experte-seo-veronique-duong-magazine-le9-mai-2019

Tout se prépare et s’organise dans la vie. Cela peut prendre du temps. Mais quand on croit à ce que l’on fait, rien ne peut nous arrêter.

Bon courage à tous,

Véronique DUONG

Publicités

Bonjour tout le monde !

Cela fait depuis quelques années que je donne des conférences, que je donne des cours, des formations, des ateliers au sein d’associations, d’écoles et de facultés, et je pense qu’à l’avenir, une fois que mon agence tourne bien, je voudrais me « poser » un peu, et me tourner vers le professorat de qualité en formant nos futurs actifs au référencement et au web marketing.

J’aimerais aussi les former à l’entrepreneuriat, et leurs permettre de développer leurs leaderships. Je n’ai pas fait une grande école de commerce ou un MBA, et pourtant mon ambition d’entreprendre et de devenir chef d’entreprise a toujours été grande (j’ai fondé AUTOVEILLE à 21 ans, en étant encore sur les bancs de la fac). J’ai un Master Recherche en Ingénierie Linguistique, et je ne pensais pas devenir gérante de société aussi rapidement (à moins de 30 ans, j’avais 28 ans quand j’ai commencé RANKWELL avec mes associés). J’ai toujours aimé les challenges, et je suis toujours hyper motivée par ce que j’entreprends, et cela fait aussi partie de ma personnalité.

Mon envie de me tourner vers le professorat un peu plus suit un de mes objectifs des temps où j’étais présidente du SEO Camp : faire reconnaître les métiers de SEO, du référencement et du webmarketing en général. Pour moi, cela commence dès les études. Il faut montrer aux élèves et aux étudiants qu’un site web, bien travaillé, peut générer un chiffre d’affaires importants, du trafic, de la notoriété, de la visibilité !

SEO BAIDU SEO CHINOIS EVENEMENT SEO ASVD AUTOVEILLE

Photo crédits : @Yinouh

J’ai à mon actif, 3 écoles et facultés où je donne cours, et à l’avenir j’aimerais me consacrer un peu plus à mes activités de chargée de cours en parallèle à ma carrière d’auteure d’ouvrages. J’en ai publié 3 actuellement, et un 4e (en anglais) est en préparation pour 2020.

Je suis devenue auteure à 27 ans en publiant mon premier ouvrage sur le « SEO Baidu » chez les éditions scientifiques et techniques, ISTE. Quand j’avais reçu le contrat d’auteur, j’étais tellement fière et contente ! Je raconte l’histoire de l’écriture de mon premier livre ici : Thèse et ouvrages, docteure ou auteure ?

J’ai créé une page sur mes activités d’auteure, de conférencière et de chargée de cours sur mon site personnel : Véronique DUONG, auteure, conférencière et chargée de cours SEO / Webmarketing

Pour le moment, je reste concentrée bien évidemment sur RANKWELL et son développement, mais d’ici 10 ans, je pense que je me tournerais vers le professorat et développerais mes activités d’auteure (tout en restant entrepreneure à l’international !)

Sur ce, bon courage à tous, et croyez en vous.

Véronique DUONG – Passionnée par ce qu’elle fait !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :