archive

Formation en autodidacte

Bonjour tout le monde !

Comme beaucoup le savent, je me suis formĂ©e toute seule en rĂ©fĂ©rencement naturel, et dans la continuitĂ© de mes projets et de mes objectifs, je me suis formĂ©e en autodidacte Ă  l’enseignement du SEO aussi. L’enseignement est un vrai mĂ©tier. La profession de « professeur » est un mĂ©tier qui prend beaucoup d’Ă©nergies mĂȘme si tout le monde croit qu’on ne fait que « rĂ©pĂ©ter » nos cours. Je croyais cela aussi dans le passĂ©, mais ce n’est pas du tout vrai. Lorsque je donne cours, je prĂ©pare en amont le support de cours qui peut ĂȘtre plus ou moins long, dĂ©pendant de la durĂ©e de mes cours (1 fois par semaine, plusieurs fois par semaine, etc.). Je mobilise mon temps pour former les Ă©tudiants pendant la semaine (et c’est un temps oĂč je suis Ă  100% avec eux car ils ont besoin de moi pour rĂ©pondre Ă  leurs questions), je dois rĂ©flĂ©chir Ă  des exercices que je souhaite donner, aux tests, aux examens, etc. Et tout Ă  la fin, je dois corriger les copies.

Je forme souvent des Ă©tudiants en Master 1 ou en Master 2 (le plus souvent). Ils prĂ©parent le plus souvent leur avenir et leur entrĂ©e dans le monde du travail, et notamment dans le secteur du digital. Je me suis dĂ©couverte une facette en devenant professeur, et … c’est que je suis assez exigeante et « sĂ©vĂšre » dans le sens oĂč je ne veux pas voir mes Ă©lĂšves abandonner ou baisser les bras lorsqu’ils n’arrivent pas Ă  faire un exercice du premier coup. C’est en essayant encore et encore que l’on va arriver. Je suis moi-mĂȘme ainsi, j’aime oser, prendre certains risques, et je veux voir mes Ă©tudiants oser un peu plus chaque jour aussi.

J’ai commencĂ© Ă  enseigner en avril 2017, et cela va dĂ©jĂ  faire 4 ans que je donne cours, et je peaufine mes techniques cours aprĂšs cours, car je me remets en question, et j’observe si j’ai Ă©tĂ© assez pĂ©dagogue, si les Ă©tudiants ont compris ce que je raconte (haha). C’est un vrai travail sur soi qui se passe aussi dans notre tĂȘte. Je ne l’aurais pas cru il y a 4 ans avant de commencer. Je me suis littĂ©ralement formĂ©e sur le terrain, et je n’ai pas eu de formation (par exemple, le « master MEEF spĂ©cialisĂ©e dans les mĂ©tiers de l’enseignement de l’Ă©ducation et de la formation« ) ou autre pour devenir prof. J’ai dĂ©veloppĂ© ma propre mĂ©thodologie. AprĂšs, en ayant donnĂ© plusieurs formations SEO professionnelles Ă  des entreprises, Ă  des consultants dans le web, j’ai eu l’habitude de former dĂšs 2014. J’aime expliquer, j’aime analyser, et j’aime former.

Véronique DUONG -Professeur - Chargée de cours de SEO - INALCO ALUMNI - Experte SEO international

Prise de paroles en amphithĂ©Ăątre Ă  l’INALCO

 

D’ailleurs, je ne suis pas que professeur de SEO 😉 . Je suis aussi mentor pour une Ă©tudiante en Licence 3 chez l’INALCO qui cherche actuellement Ă  s’orienter vers un des Master de son choix. Je la motive, je la suis, je la « coache » pour qu’elle trouve sa voie, son envie final, et chaque discussion, que nous avons, est juste intĂ©ressant et passionnant. En fait, ĂȘtre professeur et mentor, c’est une vraie expĂ©rience de vie, et il faut la vivre pour la comprendre 🙂 Il faut s’investir, donner de son temps libre (pour prĂ©parer les cours et les examens, les corriger ensuite), se remettre en question pour s’amĂ©liorer.

Je suis heureuse d’ĂȘtre professeur chez SKEMA, Rocket School, INALCO et ILCI actuellement, et par la suite, je souhaite dĂ©velopper encore et encore ma carriĂšre de professeur en SEO marketing et en marketing digital.

Croyez en vos objectifs ! Ecoutez votre cƓur, c’est le seul conseil que j’ai Ă  vous donner 😉

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – Experte SEO international – PrĂ©sidente chez RANKWELL

%d blogueurs aiment cette page :