archive

SEO google

Bonjour tout le monde !

J’Ă©cris un petit article sur un sujet qui me trotte dans la tĂȘte depuis un moment : la valeur des liens externes en netlinking (Google surtout).

Je suis dans l’opĂ©rationnelle en liens externes pour RANKWELL, mes sites perso et mĂȘme des sites de mon entourage, et il y a toujours une mĂȘme question qui revient : pourquoi les liens sont-ils si chers ? (je parle Ă©videmment de ceux qui ont un minimum de qualitĂ©, qui ont un Domain Authority d’au moins 40 (ou un bon Page Authority)). Souvent, le lien coĂ»te dans les 300€ HT. C’est un prix trĂšs Ă©levĂ©. Certes bien Ă©videmment ils sont puissants, ils envoient du bon jus de lien, mais la politique de prix n’est pas claire Ă  ce niveau. Pour le netlinking Ă  rĂ©aliser sur Google, les prix sont trĂšs chers, pour les autres moteurs comme Baidu, on s’en sort un peu mieux, mais ce n’est pas non plus donnĂ©. Tout cumulĂ© par mois, si je prends mon cas perso car je fais du linking sur les deux, je suis Ă  prĂšs de 600€ HT de dĂ©penses par mois (euuh .. c’est presque un loyer :O). Bien sĂ»r, j’ai trouvĂ© d’autres stratĂ©gies, et j’ai commencĂ© Ă  couper certains liens trop onĂ©reux car en termes de budget, je ne peux pas.

Les Ă©diteurs mettent les prix qu’ils veulent, il n’y a pas vraiment de grilles tarifaires et chacun fait un peu comme il le souhaite. Heureusement qu’on a de plus en plus d’acteurs dans le netlinking, et les tarifs tentent Ă  s’Ă©galiser, et Ă  ĂȘtre un peu plus Ă©quilibrĂ©s partout. Ici, je ne parle pas des noms de domaines expirĂ©s qui sont encore un autre sujet …

Un lien de 300€ HT c’est du premium, mais je ne souhaite trouver que ce genre de bons liens pour mes clients et mes sites. Quand j’expliquais Ă  mes parents que je dĂ©pensais ce budget pour mes sites virtuels, en ligne, ils m’ont fait … tu sais que c’est ce qu’on dĂ©pense pour quasiment un mois de courses ? (je sais ce n’est pas comparable, mais quand mĂȘme). Cela m’a fait tilter.

 

Source : Pixabay

La politique des prix en liens externes doit ĂȘtre plus claire, et je pense qu’il faudrait une sorte de normalisation. Je pourrais agir en tant qu’Ambassadrice de la Culture SEO chez le PĂŽle Emploi, mais ce n’est pas vraiment dans mes missions. J’espĂšre que l’ensemble des acteurs du rĂ©fĂ©rencement pourront s’asseoir autour d’une table et en discuter car on ne peut pas continuer comme cela si on veut garder le sĂ©rieux de notre image.

Je donne des cours de SEO Ă  de jeunes gens (bon je le suis aussi !) qui commencent leurs vies actives bientĂŽt, et je ne voudrais pas qu’ils arrivent dans un monde du SEO trĂšs flou. Les choses tentent Ă  se normaliser, mais pas encore suffisamment selon moi.

Peut ĂȘtre dans 5-10 ans ? On a encore tout Ă  faire !

Courage 🙂

VĂ©ronique DUONG – Directrice chez RANKWELL – PassionnĂ©e et experte SEO international

Bonjour tout le monde !

La semaine passĂ©e, c’Ă©tait la rentrĂ©e des Ă©tudiants en Master 2 Digital Marketing Ă  l’Ă©cole de commerce ILCI (Institut de Langues et de Commerce International Ă  Paris), et cette annĂ©e, je leurs donne cours de rĂ©fĂ©rencement et webmarketing en tant que professeure de SEO*. J’ai dĂ©jĂ  une expĂ©rience de chargĂ©e de cours de SEO chez l’INALCO (pour les Ă©tudiants en Master 2 IngĂ©nierie Linguistique Multilingue).

*Remarques : Mes cours donnĂ©s au sein d’ILCI sont en anglais et ne portent que sur le SEO Google.

Je voulais vous parler un peu d’ILCI, cette Ă©cole de commerce tournĂ©e vers les langues (asiatiques) et le commerce international :

L’Institut de Langues et de Commerce International (ILCI) a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en 2004, et a pour vocation de « rĂ©pondre aux besoins des entreprises en matiĂšre de management d’entreprise et plus spĂ©cifiquement en matiĂšre de Commerce International, Marketing et communication, logistique et d’apprentissage des langues ». Elle est orientĂ©e vers le dĂ©veloppement des entreprises Ă  l’international. ILCI accompagne ses Ă©tudiants dans cette voie afin qu’ils puissent rĂ©pondre rapidement aux exigences du marchĂ©.

 

logo-ilci-paris

 

Être professeur pour moi se rĂ©sume Ă  un vrai moment de partage, d’Ă©changes avec des Ă©tudiants motivĂ©s, et qui prĂ©parent leur avenir professionnel. Je sens que ça va dans la continuitĂ© de ce que j’ai commencĂ© Ă  faire avec le SEO Camp, lorsque j’Ă©tais prĂ©sidente (Ă©vangĂ©lisation des mĂ©tiers du rĂ©fĂ©rencement, mise en place des ateliers SEO pour former et sensibiliser les dĂ©butants, etc.). Comme je suis Ă©galement auteure d’ouvrages sur le marketing en ligne, c’est encore pour moi une autre forme de sensibilisation et de dĂ©mocratisation du mĂ©tier de rĂ©fĂ©renceur.

En tant que SEO, nous avons tous nos mĂ©thodes, nos façons de travailler, nos spĂ©cialitĂ©s (moi, c’est la Chine, l’Asie et l’international en plus du SEO classique sur Google, vous auriez bien compris), mais il existe bien un tronc commun (audits, optimisations, contenu rĂ©dactionnel, analyse sĂ©mantique), et c’est ce tronc commun qu’il faut consolider et partager avec les autres qui ne connaissent pas encore l’importance de faire optimiser son site.

Les Ă©tudiants d’aujourd’hui seront les actifs de demain. Maintenant que je suis chef d’entreprise, j’ai le RĂ©seau Alumni d’INALCO qui est toujours lĂ , et qui collabore avec moi sur certains sujets, et j’en suis trĂšs fiĂšre.

VoilĂ , ma petite carriĂšre de professeur de SEO est bien lancĂ©e, et c’est ce que je voulais. A termes, dans 10 ou 15 ans (oui je vise hyper loin, et le temps qu’il faut pour que mes activitĂ©s entrepreneuriales roulent toutes seules), j’espĂšre pouvoir dĂ©velopper plus amplement mes carriĂšres d’auteure et de confĂ©renciĂšre / professeure.

Sur ce, bon courage Ă  tous, et croyez en vos objectifs !

VĂ©ronique DUONG

Bonjour tout le monde !

Une belle information qui m’a Ă©tĂ© communiquĂ©e directement par l’Ă©quipe du SMX Paris, Ă©vĂ©nement qui se dĂ©roulera sur deux jours Ă  Paris, le 18 et 19 novembre 2019 : John Mueller, un des portes-paroles les plus connus de Google (en Suisse) sera prĂ©sent, et donnera une keynote ! John Mueller est Webmaster Trends Analyst chez Google, en d’autres termes, il est le responsable des Google Search Console (ou anciennement Webmaster Tools).

La keynote exceptionnelle portera sur les tendances à venir en 2020. Il sera aussi possible de rencontrer John Mueller en one to one dans la journée.

John Mueller au SMX Paris 2019 - Veronique DUONG AUTOVEILLE Blog Partner de SMX France depuis 2015

C’est la 5eme Ă©dition oĂč je suis Blog Partner pour le SMX Paris, et d’annĂ©e en annĂ©e, les intervenants, les confĂ©rences, les programmes sont de plus en plus riches, et pleine de surprises ! Je ne m’attendais pas Ă  ce que John Mueller soit prĂ©sent Ă  l’Ă©vĂ©nement par exemple.

Les « personnalitĂ©s » de Google, Bing, ou autres moteurs de recherche qui passent dans les Ă©vĂšnements français se font de plus en plus souvent. J’ai dĂ©jĂ  rencontrĂ© Gary Illyes (Google, rencontrĂ© lors de We Love SEO), Duane Forrester (ex-Bing, SMX Paris), David Ip (Qihoo 360, China Connect), etc. et bien Ă©videmment Vincent Courson, Search Outreach Specialist et porte parole Google en France (petit coucou au passage Ă  Vincent oĂč l’on se croise Ă  diffĂ©rents Ă©vĂ©nements SEO / Search en France ;)) !

Inscrivez-vous vite au SMX Paris, avec mon CODE PROMO sur vos achats « 10ANS-AV« , pour pouvoir vous informer sur le Search, rencontrer d’autres professionnels, Ă©changer, networker, etc.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG

Bonjour tout le monde !

Je voulais vous faire une comparaison des trois Ă©critures asiatiques que je maĂźtrise, et qui sont les plus courantes dans les projets SEO ou web que l’on peut rencontrer. J’ai commencĂ© le corĂ©en mi-aoĂ»t, et depuis je suis passionnĂ©e par cette langue, qui dans ses racines, est trĂšs proche du chinois. A noter : 1 caractĂšre asiatique (dans ces 3 langues en tout cas) utilise 3 octets (UTF-8). Donc la limite de caractĂšres varie (ce n’est pas une cinquantaine de caractĂšres avec espaces compris comme pour Google) pour les titles par exemple.

Je vous fais un petit rappel des moteurs de recherche et réseaux sociaux utilisés en Chine, au Japon et en Corée du Sud :

  • Chine : Baidu, Shenma, Sogou, Qihoo 360 (moteurs) et WeChat, Weibo, Douyin, Xiao Hong Shu (RED), BiliBili (rĂ©seaux sociaux)
  • Japon : Yahoo! Japan, Google (moteurs), et LINE
  • CorĂ©e du Sud : Naver, Daum, Google (moteurs) et KakaoTalk, LINE

En CorĂ©e du Sud, Blog Naver et Cafe Naver sont des plateformes communautaires oĂč les publications (leurs URLs) s’indexent en quelques jours ! Afin de maĂźtriser correctement son SEO, il faut dĂ©jĂ  savoir Ă©crire correctement dans la langue car les fautes d’orthographes, d’espaces, peuvent impacter nĂ©gativement le rĂ©fĂ©rencement et la visibilitĂ© des sites.

Voici un exemple dans les trois langues pour dire « je veux du vin rouge » ou « donnez moi du vin rouge » (ah oui … je suis bien française) avec une traduction en anglais :

  • Chinois : æˆ‘æƒłèŠäž€æŻçșąé…’。
  • Japonais : ă‚ăŸă—ăŻè”€ăƒŻă‚€ăƒłă‚’ăźăżăŸă„ă§ă™ă€‚
  • CorĂ©en : 저눈 ì íŹë„ìŁŒ 한 잔을 ìŁŒì„žìš”.
  • Anglais : Please give me a glass of red wine

Si vous observez bien, le chinois et le japonais sont Ă©crits sans un seul espace, alors que le corĂ©en si. De ce fait, en corĂ©en, dans les titles et les mĂ©ta descriptions, il ne faut surtout pas utiliser d’underscores « _ » car ce n’est pas considĂ©rĂ© comme un sĂ©parateur. Le tiret « -« , lui oui.

seo-chinois-japonais-coreen-veronique-duong

 

Les langues asiatiques sont trĂšs diffĂ©rentes des langues occidentales (par exemple, lors de la segmentation technique pour les traitements automatique du langage, je vous laisse imaginer … et c’est pour cela qu’on Ă©vite les textes bilingues dans les pages web car les moteurs vont avoir du mal Ă  bien dĂ©couper les informations).

Si vous avez besoin de conseils à ce niveau, je peux vous en donner car je baigne dans la culture asiatique et la linguistique depuis des années.

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – PassionnĂ©e d’Asie, de linguistique, de SEO et de webmarketing international – Directrice chez RANKWELL

 

Bonjour tout le monde !

Dans mes rĂ©centes actualitĂ©s, vous avez dĂ» voir passer quelques publications ou posts sur le Cambodge, et je suis totalement Ă  fond sur ce pays car je suis originaire du Cambodge. Je me suis toujours sentie multiculturelle, et c’est ma force. Je suis française, bien sĂ»r, mais avec de fortes valeurs asiatiques que je dĂ©fends Ă  tous les niveaux (les blagues et les cliches sur les Asiatiques, j’ai beaucoup de mal avec, par exemple, mais bref, ce n’est pas le sujet ici).

J’ai fait un test d’ADN en 2018, et j’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement surprise par quelques rĂ©sultats, mais je constate que j’ai bien quelque chose avec l’Asie du Sud-Est, et le Cambodge est bien prĂ©sent (je ne vous donnerais pas plus d’informations lĂ  dessus, car je considĂšre que c’est de l’ordre de ma vie personnelle) :

origines-cambodge-chine-taiwan-veronique-duong

J’ai des origines chinoises, mais taĂŻwanaises aussi comme on peut le voir dans les rĂ©sultats (j’ai des origines minnan). Du Cambodge, mes ancĂȘtres viendraient de Kampot (trĂšs connu pour son poivre 😉 !)

Sur ce blog, je parle de temps en temps du Cambodge depuis quelques années (2016, 2017, etc.), pas autant que pour la Chine, mais si vous voulez relire les articles, les voici :

Part de marché moteurs de recherche au Cambodge

SEO au Cambodge, mon prochain challenge

J’ai rĂ©cemment fait traduire ma biographie en khmer pour dĂ©jĂ  me faire remonter dans Google Cambodge (et voir si le moteur gĂšre bien la langue khmer). Je vous invite Ă  la dĂ©couvrir ci-dessous :

 ឌវង វេរ៉ឌនិច (Duong Veronique) – áž‘ážžáž—áŸ’áž“áž¶áž€áŸ‹áž„áž¶ážšáž‡áŸ†áž“áž¶áž‰ážáŸ†ážŽáž€áž¶ážšáž—áŸ’áž‡áž¶áž”áŸ‹ážŸáŸ’ážœáŸ‚áž„ážšáž€ážąáž“áŸ’ážážšáž‡áž¶ážáž· ážąáŸ’áž“áž€áž“áž¶áž„ ឌវង វេរ៉ឌនិច - seo-cambodge-khmer-veronique-duong-seo-internationalSource : ឌវង វេរ៉ឌនិច (Duong Veronique) – áž‘ážžáž—áŸ’áž“áž¶áž€áŸ‹áž„áž¶ážšáž‡áŸ†áž“áž¶áž‰ážáŸ†ážŽáž€áž¶ážšáž—áŸ’áž‡áž¶áž”áŸ‹ážŸáŸ’ážœáŸ‚áž„ážšáž€ážąáž“áŸ’ážážšáž‡áž¶ážáž· ážąáŸ’áž“áž€áž“áž¶áž„ ឌវង វេរ៉ឌនិច

Mes parents parlent cambodgien (ils sont natifs), et je pense prendre des cours un jour de cette langue (mais j’ai dĂ©jĂ  le japonais Ă  peaufiner, puis le corĂ©en, et je pense le russe Ă  venir … j’ai trop de projets dans la tĂȘte !).

Je ne sais pas jusqu’oĂč mes passions pour l’Asie, le SEO, le webmarketing et tout ce qui est liĂ© au digital me mĂšneront, mais je sais que je continuerai Ă  me lancer des challenges, car c’est mon moteur pour faire avancer les choses !

Déjà, je pense que je vais faire la demande de mon Visa K, ça sera déjà une premiÚre étape de faite !

Si vous voulez discuter de l’Asie et du SEO avec moi, n’hĂ©sitez pas 🙂

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – SpĂ©cialiste SEO passionnĂ©e de l’Asie, directrice chez RANKWELL, agence SEO international

Bonjour tout le monde,

C’est la rentrĂ©e !! Afin de repartir sur de bonnes habitudes, de nouvelles rĂ©solutions (?), j’avais envie de partager un peu ma « nouvelle » journĂ©e type au bureau et au quotidien. J’en avais dĂ©jĂ  fait une il y a quelques temps, et les choses ont encore Ă©voluĂ© cĂŽtĂ© planning pour moi. Si vous voulez lire ma « ancienne » journĂ©e type, voici : JournĂ©e type d’un SEO

J’aime parler de SEO sur mon blog (comme si vous ne l’aviez pas remarquĂ© ^^ »), mais pas que ! L’environnement (la vie Ă  l’agence, le relationnel, etc.), la vie autour du mĂ©tier (networking, confĂ©rences, Ă©vĂ©nements, etc.), l’entourage (les collaborateurs, les prestataires, les fournisseurs, etc.) sont Ă©galement des Ă©lĂ©ments trĂšs importants pour moi afin d’ĂȘtre bien Ă©panouie.

Voici ma journĂ©e type professionnelle : je commence gĂ©nĂ©ralement vers 7h30-8h avec des rendez-vous (banques, administratifs, etc.), des petits dĂ©jeuners ou des rĂ©unions avec l’Asie (car dĂ©calage horaire oblige !) et j’arrive Ă  mon agence vers les coups de 10h-10h30 pour enchaĂźner avec d’autres rĂ©unions d’accompagnement avec les clients, les fournisseurs, les collaborateurs, etc. Je ne fais pas tellement de pauses Ă  midi (oui oui, je sais que vous allez me dire que ce n’est pas bien, mais je gagne du temps ainsi) et dans l’aprĂšs-midi, c’est la production : audits, optimisations, netlinking, partenariats, etc.). Dans la soirĂ©e, quand il y a je vais avec les collaborateurs et les associĂ©s Ă  des networkings ou des confĂ©rences.

Si je résume, ça reste une sacré organisation :

  • 7h30-8h : Rendez-vous ou rĂ©unions banques, administratifs, acteurs non liĂ©s au noyau dur du SEO
  • 9h30-19h30~20h (et pas vraiment de pause Ă  midi car sinon je ne pourrais jamais tout faire) : RĂ©unions avec l’Asie (Chine, Hong Kong, Cambodge, Japon, CorĂ©e du Sud, etc.), avec ensuite de l’accompagnement client en consulting, puis production toute l’aprem jusqu’Ă  la soirĂ©e
  • 19h-23h : Networking / ConfĂ©rences / EvĂ©nements (quand il y en a)

Le reste du temps, c’est du personnel : sport (toujours, et c’est hyper important !), cours de langues (japonais, et peut ĂȘtre bientĂŽt le corĂ©en, et le russe Ă  l’avenir (trop de projets dans la tĂȘte !)), formations sur d’autres activitĂ©s que j’aime, sorties avec les amis, etc.

journee-type-seo-veronique-duong

Les week-ends, c’est trĂšs organisĂ© aussi : les samedis et dimanches matins, c’est tests SEO, rĂ©daction d’articles sur mon blog, veille, etc.

Quand j’avais mes ouvrages Ă  Ă©crire, je consacrais les deux jours entiers Ă  la rĂ©daction (oui, ce n’est pas un rythme facile, et pas tout le monde peut faire ça pour cause de raisons familiales, ou autres). Sinon, je me garde toujours les aprĂšs-midis et les soirĂ©es pour sortir (trĂšs important !)

J’ai investi dans ma passion depuis prĂšs de 10 ans, et j’ai fait ce que je sentais devoir faire (ouvrages, bĂ©nĂ©voles puis prĂ©sidence d’association, etc.) et je suis super contente d’avoir connu, goĂ»tĂ©, vĂ©cu et accompli ces expĂ©riences, car je sais qu’Ă  partir de maintenant, je n’aurais plus les mĂȘmes objectifs de vie. J’ai toujours Ă©tĂ© organisĂ©e, et maĂźtrisĂ©e ce que je faisais. A 30 ans, j’ai dĂ©jĂ  vu et vĂ©cu beaucoup, et je continuerai tant que je le pourrais 🙂

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique DUONG – PassionnĂ©e par le SEO, le webmarketing, l’Asie, et surtout la vie !

 

 

Bonjour tout le monde !

L’Ă©tĂ© dernier, en 2018, j’ai lancĂ© un tout petit site e-commerce afin de voir comment en crĂ©er un seul de A Ă  Z. Au dĂ©but, je voulais tout dĂ©velopper de moi-mĂȘme avec une template, etc. mais honnĂȘtement c’Ă©tait beaucoup trop long Ă  faire, donc je suis passĂ©e par WordPress avec les modules comme WooCommerce, etc. Techniquement parlant, en 4 ou 5 jours, dans mon temps libre, j’avais mis en place ce mini site e-commerce.

Suite Ă  son lancement, j’ai boostĂ© ce dernier en contenu, en mots-clĂ©s et en netlinking. Le nom de domaine, que j’ai rĂ©cupĂ©rĂ©, avait dĂ©jĂ  un petit historique de trafic aussi. Je voulais « vendre » des rouges Ă  lĂšvres au dĂ©but, mais finalement, j’ai trouvĂ© un produit niche bien recherchĂ© en France, et je me suis « spĂ©cialisĂ©e » dessus.

Je ne travaille pas beaucoup dessus, mais grĂące aux optimisations en termes de rĂ©fĂ©rencement que j’ai fait dessus dĂšs le dĂ©but, il progresse continuellement, et j’ai des « ventes ».

Voici les KPI :

Netlinking :

site-ecommerce-seo-veronique-duong

netlinking-site-ecommerce-seo-veronique-duong

En termes de mots-clés, le site continue à en gagner :

positions-mots-cles-site-ecommerce-seo-veronique-duong

Des mots-clés assez recherchés, mais niches, ma stratégie :

positions-mots-cles-site-ecommerce-seo-veronique-duong-2

Check avec SEMRush

positions-mots-cles-site-ecommerce-seo-veronique-duong-3

Check avec Ahrefs

Le trafic est encore un peu timide, mais il progresse tout à fait dans le bon sens 🙂

trafic-organique-seo-site-ecommerce-veronique-duong

Le rĂ©fĂ©rencement naturel prend du temps, mais quand on en fait un petit peu par jour, par mois, on peut arriver Ă  obtenir des rĂ©sultats. LĂ , je vous ai tout montrĂ©, tout ce qu’il y a de plus concret. Je suis partie de 0 pour ce petit site e-commerce, comme souvent dans mes business, je pars de rien, et je monte de brique en brique.

J’y crois absolument au SEO, je dĂ©fends ma passion avec la plus vive des forces.

Bon courage Ă  tous, et croyez en ce que vous faites !

VĂ©ronique DUONGExperte SEO international – Directrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Cela fait plus de 6 mois que j’accompagne un pote sur l’optimisation du rĂ©fĂ©rencement naturel de son site dĂ©diĂ© Ă  son Ă©cole de commerce Ă  Paris.

Je rĂ©alise le SEO de son site avec le temps que j’ai, et je voulais partager l’Ă©volution des KPI avec vous, et vous montrez qu’avec un peu d’efforts, on peut y arriver !

Je suis sur ce compte depuis dĂ©cembre 2018, et de mois en mois, le site gagne en visiteurs et nouveaux visiteurs (je ne peux pas comparer Ă  l’an passĂ© pour les saisonnalitĂ©s, car le site n’avait pas Google Analytics, ni Search Console) :

Mai 2019 vs Avril 2019 :

kpi-trafic-seo-ecole-commerce-veronique-duong

Juin 2019 vs Mai 2019 :

kpi-trafic-seo-ecole-commerce-veronique-duong-2

 

En termes de netlinking, depuis que j’ai commencĂ© Ă  les accompagner en opĂ©rationnel en dĂ©cembre 2018, la courbe est ascendante en termes de pages rĂ©fĂ©rentes (et domaines rĂ©fĂ©rents) :

netlinking-ecole-ecommerce-veronique-duong

Voici l’Ă©volution de la courbe des mots-clĂ©s en SEO : Gain de positions en mots-clĂ©s mois aprĂšs mois

evolution-mots-cles-ecole-commerce-veronique-duong

 

EDIT : Je rajoute une mise Ă  jour Ă  cet article avec les donnĂ©es de Search Console (je n’ai pas sur l’annĂ©e derniĂšre complĂšte non plus, donc compliquĂ© de faire saisonnalitĂ© par saisonnalitĂ©), et la comparaison est « ces 6 derniers mois vs les 6 mois prĂ©cĂ©dents » :

ecole-commerce-seo-google-veronique-duong

Puis avec un filtre sur la France pour la mĂȘme pĂ©riode de comparaison :

france-ecole-commerce-seo

Le SEO a pour but de vous faire gagner en visibilitĂ©, et cela de façon pĂ©renne. MĂȘme si vous avez peu de temps et peu de budget pour y investir, pensez-y quand mĂȘme quelques heures par mois. C’est un canal de trafic qui prend du temps, de l’Ă©nergie, mais son coĂ»t reste tout Ă  fait abordable.

Je compte mettre Ă  jour cet article dĂšs que j’ai une annĂ©e complĂšte pour faire les comparaisons avec les saisons.

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – PassionnĂ©e de SEO avant tout ! Experte SEO International – Directrice / Fondatrice chez RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Je suis en train de prĂ©parer mon 4e ouvrage, en anglais, qui s’intitulera « SEO Management ». Je suis actuellement dĂ©jĂ  trĂšs avancĂ©e dans la relecture de mon manuscrit en anglais adaptĂ© par les soins de mon Ă©diteur, et je voulais faire un petit retour d’expĂ©rience (car c’est vrai que je ne l’avais pas fait pour mon 2e ouvrage en anglais, « Baidu SEO »).

Je rappelle les objectifs de mes livres « Gestion du SEO » et « SEO Management » (Ă  venir) :

  • Ils sont destinĂ©s aux grands dĂ©butants (ceux qui n’ont aucune expĂ©rience Ă  ceux qui ont 1 ou 2 annĂ©es d’expĂ©rience dans le domaine)
  • Ils sont vulgarisĂ©s et illustrĂ©s avec des images concrĂštes, des expĂ©riences personnelles pour que les choses ne soient pas abstraites
  • Ils sont destinĂ©s aux chefs de projets dans le web, aux entreprises qui se lancent dans le SEO (en interne), aux directeurs marketing, aux organismes de formation (professeurs dans le web), aux freelances en webmarketing, etc.
  • Ils ne sont pas destinĂ©s Ă  des experts SEO certifiĂ©s ou qui ont plus de 7 ou 8 ans d’expĂ©rience en rĂ©fĂ©rencement (sauf s’ils veulent voir comment j’Ă©tablis ma mĂ©thodologie qui est unique Ă  chaque rĂ©fĂ©renceur ! :))

AprĂšs avoir publiĂ© mon livre en français, « Gestion du SEO », mon Ă©diteur m’a contactĂ©e au cours du mĂȘme mois pour lancer la traduction de mon ouvrage en anglais. On commence donc les relectures de chaque chapitre, avec mes corrections (quand je voyais « rĂ©fĂ©rencement naturel » traduit par « natural referencing » ou « positions » par « positioning », cela me dĂ©rangeait car ce ne sont pas les Ă©quivalents, et les traductions littĂ©rales m’ont toujours fait rĂ©agir. Mais je ne pouvais pas en vouloir Ă  l’Ă©quipe de traduction car le SEO n’est pas leur mĂ©tier, donc je comprends.

Par chapitre, je mettais une bonne matinĂ©e de mes samedis Ă  relire et Ă  corriger, et parfois Ă  refaire des images. Comme je n’ai pas Ă  rĂ©diger, cela me prend « moins de temps ». Je pense que mon ouvrage en anglais « SEO Management » sera publiĂ© au plus tĂŽt Ă  la rentrĂ©e / fin d’annĂ©e 2019 (qu’est ce que le temps passe vite quand on est mĂ©ga occupĂ©), ou dĂ©but 2020 au plus tard. J’ai hĂąte qu’il soit lĂ  dĂ©jĂ  🙂

Souvent, on me demande si c’est mon dernier livre … je ne sais pas du tout, car si je dois prendre un exemple, en 2018, au dĂ©but de l’annĂ©e, je n’avais pas du tout mon projet de livre « Gestion du SEO » en tĂȘte, et il est arrivĂ© pendant l’Ă©tĂ© 2018, puis j’ai commencĂ© Ă  rĂ©diger la version française dernier semestre 2018. De ce fait, dans la vie, je n’ose pas dire « oui, c’est le dernier, ce livre anglais ». Mais il est certain que je vais devoir m’investir plus sur ma vie personnelle, mĂȘme si je compte la rĂ©daction de mes ouvrages comme une passion personnelle.

Mon livre « Gestion du SEO » commence Ă  ĂȘtre disponible dans les plus grands sites e-commerce (Chapitre, Decitre, Eyrolles, Furet du Nord, etc.) :

gestion-du-seo-veronique-duong-eyrolles

L’Ă©criture et la rĂ©daction m’ont toujours plu comme activitĂ©s, et le consulting aussi. J’ai trouvĂ© mon bonheur en SEO ! On ne s’ennuie jamais 🙂

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG – Directrice chez RANKWELLExperte SEO international depuis 2010

Bonjour tout le monde !

Si vous suivez les actualitĂ©s Ă©conomiques, digitales et internationales, vous avez dĂ» vous apercevoir que les relations franco chinoises sont vivement prĂ©sentes ces derniers temps dans les news. De part mes origines, j’ai commencĂ© Ă  me spĂ©cialiser sur la Chine depuis le lycĂ©e ! Si on veut vraiment pousser les choses, je dirais mĂȘme depuis l’Ă©cole primaire, mais je ne faisais qu’apprendre la langue, alors qu’au lycĂ©e, on avait la « section de langue orientale » avec des cours portants sur la gĂ©ographie et l’histoire de la civilisation chinoise. Au baccalaurĂ©at (j’ai fait ES pour ceux que ça intĂ©resse !), j’ai pris l’option section orientale, et sur mon diplĂŽme, j’ai cette mention de « section de langue orientale ». Plus d’informations ici : https://eduscol.education.fr/cid46517/sections-europeennes-ou-de-langues-orientales-selo.html#lien2

Ensuite, j’ai continuĂ© mes Ă©tudes avec une licence en langues Ă©trangĂšres appliquĂ©es. Sur le site mon ancienne facultĂ©, Paris 7 Denis Diderot, on peut lire le descriptif de la licence pour ceux qui sont intĂ©ressĂ©s :

La licence LEA anglais-chinois de Paris Diderot possĂšde une option unique Échanges internationaux. Elle permet d’acquĂ©rir un trĂšs bon niveau linguistique et une connaissance des rĂ©alitĂ©s gĂ©opolitiques, culturelles et Ă©conomiques de la Chine et des pays d’Asie Orientale. Elle prĂ©pare les Ă©tudiants aux Ă©changes avec ces rĂ©gions, non seulement au niveau Ă©conomique mais aussi dans d’autres domaines comme la communication culturelle ou la traduction.

Source : https://formations.univ-paris-diderot.fr/fr/offre-de-formation/licence-lmd-XA/arts-lettres-langues-ALL/licence-langues-etrangeres-appliquees-lea-parcours-anglais-chinois-program-langues-etrangeres-appliquees-2-4.html

Puis j’ai enchaĂźnĂ© avec un Master 1 en Conception de Documentation Multilingue et MultimĂ©dia avec un bi-parcours LLCE Chinois et un Master 2 recherche en ingĂ©nierie linguistique (anglais / chinois, toujours !).

Cela a avancĂ©, et je n’ai pas arrĂȘtĂ© de travailler avec la Chine : textes de lois, veille juridique pour commencer, puis SEO Baidu, etc. jusqu’au jour oĂč j’ai Ă©crit mon livre sur « SEO Baidu », puis donnĂ© une interview complĂšte dĂ©diĂ©e Ă  mes activitĂ©s professionnelles :

interview-experte-seo-veronique-duong-magazine-le9-mai-2019

Tout se prĂ©pare et s’organise dans la vie. Cela peut prendre du temps. Mais quand on croit Ă  ce que l’on fait, rien ne peut nous arrĂȘter.

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique DUONG

%d blogueurs aiment cette page :