archive

SEO google

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, je vais aborder un sujet qui n’a rien Ă  voir avec le Search marketing, ni le Web marketing tout court. Je suis tombĂ©e sur une infographie assez sympathique de Newzoo et j’avais juste envie de la partager avec vous.

L’illustration montre les dĂ©penses effectuĂ©es par zones gĂ©ographiques dans le monde, et l’Asie est clairement le premier, avec la Chine qui est un acteur hyper actif dans le monde des jeux vidĂ©os ! Il y a vraiment beaucoup beaucoup de geeks en Chine 😉

Ils sont suivis de loin par les AmĂ©ricains, puis les EuropĂ©ens et finalement les Latino-AmĂ©ricains. Voici l’infographie en question, signĂ©e Newzoo :

jeux-videos-depenses-2017-international-autoveille

Si vous voulez toucher la cible asiatique avec un produit qui est quasi sĂ»r de marcher, crĂ©ez un petit jeu vidĂ©o ! Les jeux vidĂ©os sont un marchĂ© tellement florissant et Ă©norme en Chine, et en Asie que vous ne risquez pas d’ĂȘtre « game over ». Cela peut ĂȘtre des petits jeux vidĂ©os que vous ferez dĂ©velopper et que vous placez dans votre site afin d’attirer plus de monde sur ce dernier. Cela sera en plus trĂšs original 🙂

Le plus dur est de crĂ©er les petits jeux vidĂ©os en rapport avec la thĂ©matique de votre site. Certains sujets ne permettent Ă©videmment pas de faire cela, et c’est bien dommage.

J’ai pensĂ© Ă  un petit jeu intĂ©grer au site comme le Doodle PAC-MAN de Google (cliquez dessus pour jouer 🙂 ) :

Si vous arrivez Ă  mettre en place un petit jeu dĂ©tente comme celui ci sur une page interne de votre site (et non pas sur la page d’accueil car cela sera trop lourd pour les temps de chargement), allez-y les yeux fermĂ©s !

Si vous avez besoin de conseils originaux pour optimiser votre site, n’hĂ©sitez pas Ă  m’Ă©crire Ă  autoveille@gmail.com

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Publicités

Hello tout le monde,

En allant Ă  Darty (lol), je suis tombĂ©e sur Google Home, et ce petit assistant vocal me fascine un peu … je pense que je vais l’acheter ! Bref, je ne suis pas lĂ  pour vous raconter ma vie, mais en effectuant ma veille d’informations sur le SEO, Google, etc., je suis tombĂ©e sur un article chinois parlant de Google Home, et c’est assez marrant Ă  lire.

Voici le lien vers l’article : æˆ‘ä»Źćžźäœ æ”‹èŻ•äș†Google Home效果ćč¶äžćźŒçŸŽ

Pour rĂ©sumer, l’article fournit un retour d’expĂ©rience avec Google Home, et l’auteur estime qu’il y a des amĂ©liorations possibles Ă  apporter (je ne sais pas pourquoi, mais je sens que trĂšs vite Baidu va sortir un truc du mĂȘme genre …). L’auteur a testĂ© Google Home en lui posant des questions sur la mĂ©tĂ©o en chinois, et Google Home s’en est trĂšs bien sorti avec la premiĂšre question sur « Quel temps fait-il aujourd’hui » (â€œä»Šć€©ć€©æ°”æ€Žäčˆæ ·ïŒŸâ€) en fournissant une rĂ©ponse trĂšs dĂ©taillĂ©e sur la tempĂ©rature, l’humiditĂ©, etc. mais dĂšs que l’auteur a demandĂ© « Et demain ? » (â€œæ˜Žć€©ć‘ąïŒŸâ€), Google Home n’a pas rĂ©agi … MAIS, en reposant la question de cette maniĂšre « Hey Google, et demain » (“Hey GoogleïŒŒæ˜Žć€©ć‘ąïŒŸâ€), lĂ , Google Home a rĂ©agi.

Le « Hey Google » est le petit truc pour que Google Home reconnait qu’on l’appelle, et de le faire rĂ©pondre aux questions.

L’auteur a effectuĂ© un deuxiĂšme test en demandant « Quels sont les spectacles Ă  venir pour la semaine de Maroon 5 ? » et Google Home n’a pas rĂ©agi. Voici le dialogue Homme – Machine sur Maroon 5 :

——“Hey Google䜠矄道 Maroon 5ć—ïŒŸâ€ (traduction : Hey Google, tu connais Maroon 5 ?)

â€”â€”â€œäœ æƒłçŸ„é“ Maroon 5 的什äčˆïŒŸâ€ (traduction : Que veux-tu savoir de Maroon 5?)

â€”â€”â€œæœ‰ä»–ä»Źçš„æŒ”ć‡șć—ïŒŸâ€ (traduction : Y a t-il des concerts d’eux ?)

——“ćŻčäžè”·ïŒŒæˆ‘ćžźäžäžŠćż™ă€‚â€ (traduction : DĂ©solĂ©, mais je ne peux pas t’aider)

L’auteur estime qu’avec Google Home, soit on aime, soit on n’aime pas, il n’y a pas de juste milieu. Ceux qui n’aiment pas, diront que Google Home n’est qu’un gadget, un jouet.

Perso, je trouve que c’est tout de mĂȘme une rĂ©volution ! Je me rappelle que quand je l’ai vu en fonction la premiĂšre fois au SMX Paris 2017, j’ai Ă©tĂ© fascinĂ©e !

Je pense me l’acquĂ©rir, car je suis geek et fan de gadgets tech ! C’est tout 🙂

Et vous ? Vous allez l’acheter ? Si oui pourquoi, si non pourquoi aussi ??

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Dans cet article, je vous laisse dĂ©couvrir une petite vidĂ©o de 3 minutes oĂč j’explique en cantonais comment valider un site dans GSC, et surtout Ă  quoi se rĂ©fĂšre la notion de Crawl Budget. Certes, c’est en cantonais (car les marchĂ©s asiatiques sont encore assez immatures dans le domaine du SEO, et j’aimerais vraiment les sensibiliser Ă  l’importance du SEO), mais les images sont en anglais, donc, vous pourriez « comprendre » ce que je raconte et fais 🙂

J’aime donner des petites astuces ou explications comme celles-ci oĂč les exemples sont concrets et comprĂ©hensibles. J’ai eu des trĂšs bons retours, et je pense continuer dans cette voie pour sensibiliser les gens, et Ă©vangĂ©liser le SEO surtout ! Dites moi ce que vous en pensez.

Il est trĂšs rare que je prĂ©pare un discours avant de tourner une vidĂ©o, du coup, il se peut que parfois je rĂ©flĂ©chis, que je laisse des petits blancs, mais en mĂȘme temps, je trouve que ça fait tellement plus naturel et honnĂȘte (et surtout pas « commercial » / hyper prĂ©parĂ©).

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Le moteur de recherche d’images Google Images constitue une rĂ©elle opportunitĂ© d’exposition pour les produits d’un site e-commerce, pour les photos d’un magazine en ligne, ou pour tout autre autre acteur souhaitant ĂȘtre visible sur la toile. Il est bien connu qu’il faut notamment optimiser les noms des fichiers et les alternatives aux images (attributs alt des balises <img>) sur un site pour que ses images puissent remonter sur certaines requĂȘtes bien ciblĂ©es.

Aujourd’hui, le moteur amĂ©ricain vient d’ajouter une nouvelle fonctionnalitĂ©, les “Articles similaires” : ils permettent d’aider les internautes Ă  trouver des produits qu’ils pourraient rechercher Ă  partir des photos qui les inspirent sur Google images.

DĂšs aujourd’hui, les Articles similaires sont disponibles dans le monde entier sur les navigateurs mobiles et l’application Google Search sous Android. Google prĂ©voit de les dĂ©ployer sur d’autres plates-formes au cours de l’annĂ©e 2017.

Les types de produits

La fonctionnalité est actuellement disponible pour les sacs à main, les lunettes de soleil et les chaussures.

Au cours des mois Ă  venir, elle sera Ă©tendue Ă  d’autres catĂ©gories de vĂȘtements, ainsi qu’Ă  des articles d’intĂ©rieur et de jardin.

La fonctionnalitĂ© Articles similaires permet aux internautes de parcourir des photographies de mode, d’acheter les produits qui y figurent et de trouver des informations sur les articles qui les intĂ©ressent.

Selon Google, l’une des principales demandes des utilisateurs de Google pour la recherche d’images Ă©tait de disposer d’informations concernant les prix et la disponibilitĂ© d’articles vus dans Google images. D’aprĂšs le moteur amĂ©ricain, le carrousel d’Articles similaires reçoit des millions d’impressions et de clics chaque jour, dans le monde entier.

articles similaires produits enrichis google images autoveille

Comment faire pour que ses produits soient rĂ©fĂ©rencĂ©s dans les “Articles similaires” ?

Voici 3 conseils de la part de Google :

  • Veillez Ă  ce que les pages de votre site prĂ©sentant vos produits comportent bien le balisage produit schema.org, avec notamment une rĂ©fĂ©rence d’image. Les produits qui disposent de mĂ©tadonnĂ©es de nom, d’image, de prix, de devise et de disponibilitĂ© sur leur page hĂŽte sont en effet Ă©ligibles Ă  la fonctionnalitĂ© Articles similaires.
  • Testez vos pages Ă  l’aide de l’outil de test des donnĂ©es structurĂ©es de Google pour vĂ©rifier que le balisage produit est correctement mis en place et qu’il ne comporte pas d’erreur.
  • Affichez vos images dans la recherche d’images en testant la requĂȘte « site:votredomaine .com ». Pour les rĂ©sultats dont le balisage produit est valide, vous verrez peut-ĂȘtre les informations sur le produit s’afficher lorsque vous cliquez sur les images du site. Googlebot peut mettre jusqu’Ă  une semaine Ă  explorer de nouveau votre site Web.

Si vous avez des questions sur le SEO Google, contactez moi Ă  autoveille@gmail.com !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

En rĂ©fĂ©rencement naturel (SEO), aprĂšs avoir travaillĂ© la partie on-site du site (meta tags, structure du site, optimisation des Ă©lĂ©ments on-site basiques, etc.), on doit absolument s’attaquer Ă  la partie qu’on appelle « off-site » afin de construire une bonne base de liens externes avec des partenaires de qualitĂ©. Sans lien, un site aura beaucoup de mal Ă  se classer correctement dans Google, et la plupart des moteurs de recherche qui ont des critĂšres plus ou moins proches de ceux du gĂ©ant amĂ©ricain.

backlinks-seo-autoveille

Lorsqu’on commence Ă  faire du linking externe, le plus simple est d’aller doucement en cherchant Ă  avoir un lien de qualitĂ© vers son blog, et d’augmenter au fur et Ă  mesure sa portion de liens externes. Il ne faut pas aller trop vite et avoir trop de liens d’un coup, car cela est de la sur-optimisation. Justement, il y a des sociĂ©tĂ©s qui proposent ce type de services de netlinking. Et il faut en profiter, car au dĂ©but, il faut absolument se faire accompagner pour ĂȘtre sĂ»r de rĂ©ussir sa stratĂ©gie de liens externes. Il existe plusieurs types de stratĂ©gies de netlinking, et parmi les plus efficaces, on peut citer l’inbound marketing oĂč cela consiste Ă  Ă©crire des contenus de qualitĂ© pour obtenir le plus de liens externes naturels car les internautes auront aimĂ© le contenu, et repartager ce dernier.

Vous l’auriez bien compris, avoir des liens est donc primordial et trĂšs important pour se classer dans les moteurs de recherche ! N’attendez plus pour crĂ©er des partenariats avec des sites de la mĂȘme thĂ©matique que le vĂŽtre.

Si vous avez besoin de conseils sur le SEO, Ă©crivez-moi Ă  autoveille@gmail.com

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Google a rĂ©cemment communiquĂ© 3 solutions pour gĂ©rer les mises en pause des sites web sans trop affecter le SEO de ces derniers. Vous pouvez lire l’article original en anglais ici : Closing down for a day

Je me suis essayĂ©e Ă  la traduction entiĂšre de l’article, et vous pouvez la retrouver ci-dessous :

De nos jours, mĂȘme si nous sommes dans un monde oĂč les sites tournent 24h/24, il arrive que les entreprises veulent faire une pause. Il y a mĂȘme des cas oĂč la prĂ©sence en ligne de ces derniĂšres doivent ĂȘtre mises en pause.

Cet article va fournir les solutions qui permettent de prendre les prĂ©cautions pour implĂ©menter cette “pause” sans que le SEO du site soit affectĂ©.

Solution 1 : Bloquer la mise en panier

Si le site veut uniquement empĂȘcher les utilisateurs d’acheter des produits, le plus simple serait de bloquer la fonctionnalitĂ© de mise en panier. Dans la plupart des cas, les pages shopping liĂ©es au panier peuvent ĂȘtre bloquĂ©es du crawl de Google dans le robots.txt ou ĂȘtre bloquĂ©es de l’indexation par les meta robots noindex. Comme les moteurs de recherche ne verront et n’indexeront pas ces pages, il est possible pour le site de continuer Ă  exister et de communiquer de façon appropriĂ©e.

Par exemple, vous pouvez désactiver le lien vers le panier, y ajouter un message pertinent, ou afficher une page informationnelle à la place du panier.

Solution 2 : Toujours afficher un interstitiel ou une pop-up

Si vous avez besoin de bloquer tout le site, il faut afficher un message tel que “temporairement indisponible”, une page informationnelle ou une pop-up, et le site doit retourner un code 503 (qui veut dire “service indisponible”). Le code 503 fait en sorte que Google n’indexe pas le contenu temporaire qui est montrĂ© aux utilisateurs. Sans le code 503, l’interstitiel va ĂȘtre indexĂ© comme le reste du contenu du site.

Googlebot va reessayer de visiter les pages en 503 une semaine aprĂšs son premier passage, avant de les traiter comme des erreurs permanentes 
 et qui vont faire qu’elles seront plus mal classĂ©es par la suite dans les rĂ©sultats de recherche.

Vous pouvez aussi inclure un header “Retry after” pour indiquer la pĂ©riode de temps oĂč le site ne sera pas disponible.

Important : Bloquer un site plus d’une semaine aura des consĂ©quences nĂ©gatives sur les rĂ©sultats de recherche du site peu importe la mĂ©thode utilisĂ©e.

Solution 3 : “Éteindre” complùtement le site

Éteindre complĂštement le serveur est une autre solution. Vous devriez faire cela si vous migrez physiquement votre serveur Ă  un data center diffĂ©rent. Pour cela, avoir un serveur temporaire disponible qui affiche un code 503 Ă  toutes les URLs du site (avec un message informationnel appropriĂ© aux utilisateurs), et switcher votre DNS pour qu’il pointe vers ce serveur pendant cette pĂ©riode de temps.

  1. Fixez votre DNS TTL Ă  une frĂ©quence plus basse (comme 5 minutes) quelques jours Ă  l’avance
  2. Remplacez le DNS par l’adresse IP du serveur temporaire
  3. Mettez hors ligne votre serveur principal une fois que toutes les requĂȘtes sont passĂ©es du cĂŽtĂ© du serveur temporaire
  4. maintenant le serveur est déconnecté
  5. Quand tout est prĂȘt, reconnectez votre serveur principal
  6. Switchez à nouveau le DNS vers l’adresse IP de votre serveur principal
  7. Remettez le DNS TTL Ă  la normale

Si votre business est localement active, faites en sorte que ces fermetures de sites reflùtent bien les horaires d’ouverture de votre magasin aussi !

Tout cela m’a fait penser Ă  l’exemple du site Club des CrĂ©ateurs de BeautĂ© :

Site en pause, site fermé : gestion du SEO - AUTOVEILLE

Si vous avez des questions, n’hĂ©sitez pas Ă  m’Ă©crire Ă  autoveille@gmail.com !

Bon courage Ă  tous … et longue vie Ă  vos sites !

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

Bonjour tout le monde !

Si vous faites bien votre veille informationnelle sur le SEO, vous avez dĂ» lire que Google a fait une MAJ sur Google Images, et cela a provoquĂ© une « chute » de trafic SEO provenant de ce type de support.

En effet, le 7 fĂ©vrier 2017, Google a mis Ă  jour l’interface de sa section Google Images, notamment pour ses utilisateurs Français, avec une mise Ă  niveau de ce qui existait dĂ©jĂ  aux Etats-Unis depuis dĂ©but 2013. Cette mise Ă  jour a perturbĂ© profondĂ©ment les statistiques de nombreux sites web, particuliĂšrement sur le trafic SEO issu de Google Images.

Cette nouvelle interface modifie globalement la façon de prĂ©senter les images en tant que telles, mais aussi et surtout la façon dont l’internaute peut interagir et sĂ©lectionner l’image qui correspond le mieux Ă  sa recherche.

Dans cette nouvelle expĂ©rience, la page source d’oĂč est rĂ©cupĂ©rĂ©e l’image ne se charge plus en fond lorsqu’on clique dessus, comme c’était le cas auparavant :

ancienne-version-google-images-autoveille

Maintenant, on voit l’image sur un espĂšce de slideshow noir, et pour voir la page en question oĂč elle se trouve, le site qui l’hĂ©berge, il faut cliquer sur le bouton « Consulter la page » :

nouvelle-interface-google-images-autoveille

DĂ©sormais, en arrivant sur Google Images, puis en cliquant sur une image, il faut donc que l’internaute clique sur “Consulter la page” ou sur l’image pour que la page web soit chargĂ©e, et donc qu’une visite soit comptabilisĂ©e (dĂ©clenchement du tag) par les outils de mesure d’audience.

On observe sur l’ensemble des sites web une chute impressionnante de trafic SEO issu du rĂ©fĂ©rencement des images d’un site.

On sait que Google Analytics ne remonte dĂ©sormais presque plus aucune donnĂ©e de trafic organique en provenance de Google Images (images.google.xx) dans la section « Sites rĂ©fĂ©rents » de Google Analytics (voir tendance de trafic ci-dessus). De mĂȘme, le trafic organique issu de la source « images.google » est lui aussi quasiment dĂ©sormais Ă©gal Ă  0.

google-images-zero-stats-autoveille

NĂ©anmoins, les donnĂ©es remontĂ©es jusqu’ici par Google Ă©taient globalement faussĂ©es, puisqu’elles ne distinguaient pas le clic final de l’utilisateur sur “Consulter la page” des simples consultations d’images, avec la page web en fond (l’affichage ancienne). La baisse de trafic engendrĂ©e par cette modification n’est donc, a priori, pas de nature Ă  inquiĂ©ter.

Si vous avez des questions sur le SEO Google, le SEO Baidu, 360, etc. Ă©crivez moi Ă  autoveille@gmail.com !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – Consultante SEO certifiĂ©e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :