archive

Archives de Tag: Facebook Ads

Bonjour tout le monde,

AprĂšs avoir effectuĂ© ma veille informationnelle sur les sujets du web marketing ce matin, mon logiciel de veille automatique m’a ramenĂ© une infographie trĂšs intĂ©ressante : les rĂ©sultats impressionnants qui pourraient ĂȘtre gĂ©nĂ©rĂ©s par les simples petits boutons de Call-To-Action de Facebook.

Facebook permet de mettre en place des petits boutons pour promouvoir nos annonces sponsorisĂ©es sur le rĂ©seau social. Si on observe bien les rĂ©sultats, le bouton « Shop Now » a une popularitĂ© impressionnante ! Cela signifie aussi que la plupart des marques ou des sites qui font ces Facebook Ads avec les boutons Call-To-Action sont des sites e-commerce.

Voici dans l’ordre, la popularitĂ© de chaque bouton (avec leurs traductions en français !) :

  • Shop Now (Acheter maintenant) : 74%
  • Learn More (En savoir plus) : 10%
  • Book Now (RĂ©server maintenant) : 8%
  • Download (TĂ©lĂ©charger) : 4%
  • Sign up (S’enregistrer) : 4%

En revanche, en termes de CTR (taux de clics), ce n’est pas le « Shop Now » qui gagne, mais « Learn Nore ». « Book Now » est le petit dernier, et semble ĂȘtre le moins attirant pour les utilisateurs.

Voici les secteurs et/ou les domaines appropriés qui utilisent ces différents boutons :

  • Shop Now : Habillement, Produits Electroniques, Home, Bricolage et Loisirs
  • Learn More : Education, Finance, SantĂ©
  • Book Now : Voyage, Immobilier
  • Sign up : Technologie, Media et divertissement
  • Download : Technologie, Jeux, Social

L’illustration a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e par AdRoll :

Boutons Call to actions Facebook Ads trafic gĂ©nĂ©rĂ© - AUTOVEILLEQu’en avez-vous pensĂ© de cette petite infographie ? De mon cĂŽtĂ©, elle m’a beaucoup appris sur le CTR et la popularitĂ© des boutons CTA ! Le bouton que j’utilise sur ma page est « Nous contacter », et il n’est pas dans cette illustration … certainement parce qu’il n’est pas populaire du tout ! Je vais le changer en « Learn more », car je trouve que c’est Ă©galement appropriĂ© pour AUTOVEILLE.

N’hĂ©sitez pas Ă  partager et Ă  commenter si cet article vous a plu, appris quelque chose, etc. Si vous avez des questions sur le web marketing, n’hĂ©sitez pas Ă  me contacter !

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – autoveille@gmail.com

Publicité

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille informationnelle avec mon logiciel de veille automatique, ce dernier m’a rapatriĂ© une infographie de Neil Patel sur l’augmentation de la portĂ©e organique de Facebook, et surtout, comment faire pour l’augmenter ?

Tout d’abord, pour ceux qui ne le savent pas, la portĂ©e organique « reprĂ©sente le nombre total de personnes ayant vu vos publications par le biais d’une distribution non payante » (citation provenant de Facebook Help).

Depuis quelques temps, la portĂ©e organique perd un peu de sa force car Facebook souhaite faire payer les personnes qui possĂšdent des pages « entreprises », « marketing » pour augmenter les portĂ©es. Les Facebook Ads deviennent de plus en plus indispensables pour une entreprise qui veut atteindre le maximum de ses portĂ©es.

Donc comment faire pour augmenter et améliorer les portées organiques ?

PremiĂšrement, on ne sait pas comment Facebook calcule et affiche les Ă©lĂ©ments organiques (comme Google) ! Les algorithmes et les mesures utilisĂ©es sont confidentielles. Cependant, il y a tout de mĂȘme quelques points qui sont connus du grand public :

  • Les types de postes : les photos reçoivent le plus d’interactions contre les textes ou les vidĂ©os
  • Les postes qui ont Ă©tĂ© cachĂ©s ou reportĂ©s par un utilisateur
  • Une interaction d’un internaute avec une Facebook Ad
  • Le navigateur et la rapiditĂ© de l’internet utilisĂ©s par l’internaute

De plus, les trois piliers du EdgeRank sont aussi des critĂšres primordiaux :

  • L’affinitĂ© (nombre d’interactions)
  • Le poids (les photos et les vidĂ©os ont un poids plus grand sur Facebook par rapport aux textes)
  • La durĂ©e (plus un poste a Ă©tĂ© postĂ© depuis longtemps, plus il l’aura moins de chance d’ĂȘtre visible sur Facebook)

Mais on est Ă©galement amenĂ© Ă  se demander comment le comportement des utilisateurs peut affecter la visibilitĂ© d’un nouveau post ?

  • Les interactions prĂ©cĂ©dentes avec une page ou un ami peuvent influencer la visibilitĂ© des nouveaux postes de cette page ou de cet ami dans le newsfeed
  • Les interactions avec le type de posts (avons-nous aimĂ© plus de photos, de vidĂ©os ou de textes ?)
  • Les rĂ©actions des utilisateurs qui ont dĂ©jĂ  vu ce post
  • Le nombre de plaintes ou d’avis nĂ©gatifs vis Ă  vis du post

L’idĂ©e est Ă©galement de se concentrer sur quelques mĂ©triques importantes Ă  mesurer pour les posts :

  • Employer une stratĂ©gie qui contient ces trois traits principaux : l’ouverture, l’accessibilitĂ© et l’optimisme
  • Poster Ă  des moments qui ne soient pas les « heures de pointe » (22h du soir Ă  3h du matin)
  • Partager des photos originales de vous et de votre Ă©quipe en mode « derriĂšre les coulisses » sur votre page
  • Engager la communautĂ© avec des questions pour attirer l’attention et des interactions
  • Partager des infographies, des illustrations explicatives qui permettent de gĂ©nĂ©rer un bon niveau d’interactions

Voici l’infographie en question (source : QuickSprout) :

Augmentation de la portée organique Facebook - AUTOVEILLE

Qu’avez-vous pensĂ© de cette infographie ? Utilisez-vous les Facebook Ads pour amĂ©liorer la visibilitĂ© de vos posts ? Si oui, observez-vous une rĂ©elle augmentation de la portĂ©e payante sur vos messages ? De combien de pourcents ?

N’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©pondre Ă  ces questions, cela permettra Ă  tout le monde de voir et de se rendre compte de l’efficacitĂ© des publicitĂ©s de Facebook.

Bon courage Ă  tous,

VĂ©ronique Duong – autoveille@gmail.com

%d blogueurs aiment cette page :