archive

Archives de Tag: Logiciel veille

Bonjour tout le monde !

J’ai finalement trouvé le temps de rédiger cet article : mon logiciel de veille AUTOVEILLE Monitoring permet de sauvegarder toutes les alertes de Talkwalker. Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas, Talkwalker est un outil de veille similaire à Google Alerts. Grâce à des mots-clés saisis dans le champs de la création d’alertes, l’outil de surveillance va aller chercher sur le web les pages qui contiennent les mots-clés définis, et vous les envoyer par mail.

Créer alertes avec Talkwalker - AUTOVEILLE

 

Je trouve cet outil très pratique même s’il ramène parfois du bruit ( = informations non pertinentes) lors de certaines collectes. Comme je souhaite sauvegarder les données récupérées par Talkwalker pour une prochaine utilisation (constitution de corpus, etc.), j’ai implémenté un petit processus avec AUTOVEILLE Monitoring pour rapatrier les alertes directement dans un XML pouvant être converti en Excel.

Voici un aperçu du flux RSS de Talkwalker (dans l’exemple ci-dessous, je souhaite surveiller toutes les informations concernant « l’analyse de sentiments ») :

Flux RSS de Talkwalker - AUTOVEILLE

 

Je récupère ce flux, et je le place ensuite dans mon logiciel de veille / agrégateur de flux RSS AUTOVEILLE (le code source est un script Perl) :

Logiciel de veille AUTOVEILLE - Flux RSS

 

Le code ci-dessus n’est qu’un extrait de mon script. Pour l’automatisation, je fais appel à un processus complémentaire qui restera confidentiel 😉

Après avoir implémenté tout cela, je récupère en sortie un fichier XML avec toutes les alertes. Je le convertis ensuite en Excel pour pouvoir lire et stocker plus facilement les données.

XML généré à partir de flux RSS Talkwalker - AUTOVEILLE

Cliquez sur la capture d’écran ci-dessous pour l’agrandir :

Informations stockées - flux RSS - AUTOVEILLE

Avec cette technique de stockage, je mets en sécurité les données récupérées.

Je travaille beaucoup avec Perl, XML et Excel car ce sont des langages et des solutions faciles et efficaces à manipuler.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ! Je tenterais de vous répondre au plus vite 🙂

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

Publicités

Bonjour tout le monde !

Je souhaite tout d’abord remercier Jérôme Sepeau pour avoir parlé et mentionné AUTOVEILLE Monitoring et mes services de veille stratégique avec mon logiciel de veille lors de l’atelier La Veille et la Prospection en BtoB pour les PME d’Aquitaine au Pôle Numérique CCI de Bordeaux.

Pour cet atelier, j’avais réalisé une présentation en trois slides pour expliquer en quelques mots ce que AUTOVEILLE Monitoring propose comme fonctionnalités et services.

Je vous invite à retrouver ci-joint l’article rédigé par Jérôme Sepeau pour cet atelier : Veille et la Prospection en BtoB: Pôle Numérique CCI de Bordeaux

CCI de Bordeaux - Atelier sur la veille et la prospection

D’autres outils ont également été présentés pendant cette conférence.

Je vous mets les slides réalisées pour cette occasion :

1) Les différents outils proposés

AUTOVEILLE : Veille et prospection B2B | ATELIER

2) Description d’AUTOVEILLE Monitoring

AUTOVEILLE : Veille et prospection BtoB

3) Quelques exemples réalisés dans le passé

autoveille-presentation-veille-prospection-3

La présentation est simple et très visuelle pour permettre aux interlocuteurs de capter l’information essentielle tout de suite : « AUTOVEILLE Monitoring est un service de veille stratégique fourni par Véronique Duong, et qui fonctionne sur les technologies du traitement automatique des langues et le langage informatique Perl ».

Si vous êtes intéressés par les outils d’AUTOVEILLE pour automatiser veille, référencement naturel, crawling, etc. N’hésitez pas à m’écrire via ma page Contact.

Actuellement, je suis en train de réfléchir à l’intégration d’un autre processus automatique (réalisé avec le langage XML) dans ma chaîne de traitements de veille, mais cela pourrait être un peu de temps. Dès que le tout est prêt, je rédigerais un article pour l’annoncer !

Bon courage à tous ! We can do it !

Véronique Duong –

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, je vous ai préparé un article qui va toucher deux disciplines qui sont étroitement corrélées, à savoir le traitement automatique des langues (ou ingénierie linguistique) et le référencement naturel (ou SEO).

Ce que vous allez lire par la suite ne sont que des hypothèses car je ne connais pas l’algorithme de Google, mais après de nombreux tests, je trouve qu’il y a de (fortes) similitudes qui existent entre la méthode que j’utilise pour retrouver des pages web ou des fichiers dans mon système et celle du moteur de Google.

En effet, j’utilise souvent l’aspiration de sites web pour stocker les pages web qui m’intéressent, et pour en retrouver certaines, j’utilise des mots-clés … comme des requêtes que les internautes taperaient sur Google !

Voici l’exemple de mon propre site ci-dessous. Comme vous pouvez le voir, les pages web / HTML, les images, les autres fichiers sont tous crawlés par mon logiciel de crawling (qui n’est autre que mon logiciel de veille détourné en outil de crawl) :

base de données AUTOVEILLE |Logiciel de veille

 

Ensuite, pour trier les pages HTML que j’ai dans ma base ci-dessus, je lance une requête (encadrée en vert) de ce genre dans ma Konsole :

résultats de recherche egrep AUTOVEILLE

 

Je pense que Google posséderait une base de données gigantesque au vu du nombre de pages web qui existent, et des milliers de corpus thématiques / catégoriques. A chaque requête tapée, Google essayerait de fournir la meilleure réponse à l’utilisateur parmi ses trilliards de pages HTML 🙂

Je précise également que mon outil de crawl / de veille ne lit et ne crawl pas les images, le JavaScript. En tout cas, il y a des choses extrêmement corrélées entre le TAL et le SEO, et je m’éclate en faisant des recherches, des tests dans ces deux domaines ! 🙂

Très prochainement, je vous montrerai comment faire du content spinning propre !

Bon courage à tous,

Véronique Duong –

Hello tout le monde !

Eh oui, il arrive que Mlle V.D. ait de petits coups de blues SEO aussi. En ce moment, je commence à stagner sur certains mots-clés (comme logiciel de veille, logiciel veille, entre autres), et je ne vous cache pas que cela me frustre un peu, et c’est plutôt normal.

Qui d’entre nous n’a pas déjà ressenti cette sensation de pression, de frustration parce que nous avons vu que notre site a perdu 2 ou 3 positions ?? Je pense que tous les SEO ressentent cela, en tout cas plus ou moins.

On se dit qu’on fait constamment des efforts, et qu’il suffirait qu’un algorithme qui passe, et tout pourrait changer (ou pas ! ^^). Pour l’instant, j’essaye de remonter sur mes requêtes ciblées (logiciel de veille, logiciel veille, etc.). En SEO, rien n’est facile en fait, vu qu’on « défie » quelque chose que l’on ne connait même pas (algorithmes secrets).

Néanmoins, j’essaye de ne pas me focaliser uniquement sur certains mots-clés, parce que si ça se trouve, les internautes ne les taperaient même pas, mais c’est pour moi un moyen de tester mes hypothèses.

En effet, hier, je me suis « amusée » à taper des requêtes très variées plus ou moins liées à mes sites AUTOVEILLE, et je vois qu’ils sont en première page sur des mots-clés auxquels je n’y pensais jamais :

AUTOVEILLE requêtes génériques

ou encore pour le site web

AUTOVEILLE site : requêtes génériques

Le référencement naturel est l’une des activités que j’aime par dessus tout, mais également une activité qui me donne le plus de hauts et de bas (haha ;)), mais de temps en temps, je fais une pause, et je me concentre sur mon autre activité … qui est la veille d’informations stratégiques ! Ou encore le développement d’outils en Perl, en Shell. Je voudrais dire que le SEO sur Google ne devrait pas devenir un élément qui occupe toutes vos pensées … d’où le titre de mon article aussi.

Je pense qu’il faut rester cool, et continuer à faire des efforts ! C’est connu, en SEO, il faut être très patient, et être très persévérant.

Et puis, tant mieux que Google met souvent à jour ses services et ses algorithmes, ainsi, les SEO pourraient toujours s’améliorer, s’adapter, et auraient toujours quelque chose à optimiser :p !

Bon courage à tous ! Stay Strong !

Véronique Duong –

Bonjour tout le monde !

AUTOVEILLE monitoring, mon logiciel d’automatisation de veille vient de me rapatrier une super infographie qui nous apprend à gérer nos profils sur les réseaux sociaux en 30 minutes (seulement !)

Personnellement, je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et les blogs. Néanmoins, j’ai une bonne raison … car je fais beaucoup de veilles. Certes, je veille automatiquement, mais je partage manuellement tout ce que je vois passer d’intéressant et de qualité sur Twitter, sur G+, etc., c’est pourquoi, je passe autant de temps devant mes PC !

Voici une petite liste de mes horaires SMO (non exhaustifs) :

  • pour Twitter : je passe environ 12h (oui, je veille un peu trop / très régulièrement …)
  • pour Google+ : je passe environ 30 min à 50 min par jour
  • pour Pinterest : environ 20 min par jour
  • pour Facebook : je passe moins de temps, juste peut être 10 min tous les deux jours. Je ne suis pas fan de ce réseau social, mais il est intéressant pour être visible, je ne dirais pas le contraire.

Sinon, le reste comme Linkedin, Scoop.it, etc. je dois passer 5 à 10 minutes tous les deux jours.

Voici ce que l’infographie, réalisée par Pardot.com qui se base sur la semi-automatisation, en dit … c’est parti ! Top Chrono !! :

Infographie SMO : être présent sur les réseaux sociaux en 30 minutes ! Top chrono

  • Twitter : 10 minutes pour répondre, partager et programmer les tweets

Mon avis : c’est trop court ! à moins que vous ne veillez pas du tout via Twitter … ou alors vous jetez un oeil à votre compte pendant 1 minute toutes les heures (ce qui ferait 10h en tout).

  • Facebook : 06 minutes pour répondre, liker et commenter

Mon avis : ça me paraît jouable 😉

  • Linkedin : 06 minutes pour promouvoir, partager et poser des questions

Mon avis : ça me paraît correct aussi !

  • Pinterest : 04 minutes pour épingler et s’engager avec les pinners

Mon avis : ça me paraît un peu court … le temps de regarder les photos, ça prend déjà au moins 05 minutes, non ??

  • Google+ : 02 minutes pour partager et poser des questions

Mon avis : c’est – trop – court ! 02 minutes !!? Je pense qu’il faut passer un peu plus de temps sur ce réseau, et optimiser son profil … surtout qu’il serait bon pour le SEO …,

  • Instagram : 02 minutes pour promouvoir et citer (?)

Mon avis : je n’ai pas Instagram … mais 02 minutes, c’est assez court.

Au final, pensez à votre e-réputation ! N’automatisez pas tout, sinon la qualité peut se faire ressentir 😉

Bon courage,

Véronique Duong –

Hello tout le monde !

Mon logiciel de veille automatique m’a trouvée une infographie rigolote sur … comment être un bon rédacteur (peu importe la discipline : technique, web, journalistique, SEO) ?

La réponse proposée par l’auteur de cette illustration est très simple, et je pense que c’est la plus efficace de toutes les solutions qui existeraient : Rédiger, rédiger, et encore s’entraîner à rédiger des articles, des publications, des rapports, des comptes-rendus, etc.

Je possède un site et deux blogs, ainsi que tous les autres profils sur les réseaux sociaux. Je suis donc amenée à rédiger très très souvent des textes, des comptes-rendus, des avis, des études, des analyses techniques sur ces plateformes, et je vous avoue que je m’éclate quand je fais ça.

Je ne rédige pas pour rédiger, je rédige pour partage des informations, pour donner des mini tutoriels, des connaissances, pour connaître l’avis des autres sur certains sujets, etc.

Néanmoins, je dois avouer que mes métiers de SEO et de veilleuse pro m’aident beaucoup aussi. Il faut rédiger énormément dans ces deux domaines, et je vous avoue qu’il ne faut pas manquer d’imagination.

Voici les 10 astuces de Brian Clark pour devenir un meilleur rédacteur :

Logiciel de veille : Infographie Rédacteur | AUTOVEILLE

Ecrivez même quand vous n’avez pas envie … en écrivant, l’imagination se met à travailler, et c’est parti !

Bonne rédaction 😉

Véronique Duong –

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, je reviens avec un article sur la veille automatique ou plutôt comment utiliser l’outil de recherche personnalisée pour (semi) automatiser ses veilles ?

Si vous n’avez pas un outil de veille ou un logiciel de veille qui vous permet de surveiller les dernières nouveautés de nos pages web préférées, je vous conseille de créer des moteurs de recherche personnalisés de Google à partir des URL de vos pages à veiller.

Google - Recherche personnalisée

Google РRecherche personnalis̩e

Pour créer un moteur, c’est super simple, il vous suffit de suivre ces quelques étapes :

1) Cliquez sur « Créer un nouveau moteur de recherche »

2) Entrez les URL des pages web à surveiller

3) Choisissez la langue du moteur

4) Cliquez sur « Créer » pour créer le moteur

Création moteur de recherche personnalisé - Google

Ensuite, vous pouvez récupérer le code HTML du moteur et le placer dans votre site … ou obtenir l’URL publique :

Création de moteur de recherche personnalisé | AUTOVEILLE

Personnellement, je récupère l’URL de mon moteur et je la place dans mon navigateur et dans mes favoris pour pouvoir accéder au moteur quand je veux ! Voici mon moteur spécial SEO ! Il n’y a pas encore beaucoup de sources, mais cela vous donnera déjà une idée :

Moteur de recherche SEO créé par Véronique Duong - AUTOVEILLE

Qu’en pensez-vous ? Je trouve que ce service de Google est très pratique en tout cas !

Bonnes veilles à tous 🙂
Véronique Duong –

%d blogueurs aiment cette page :