Mon avis sur le futur du SEO et mes « craintes »

Bonjour tout le monde !

Récemment, je sens que de plus en plus de monde veulent arrêter le SEO pour faire autre chose, pour faire un métier plus « fondé » sur quelque chose, sur une « science plus exacte ». C’est vrai que, nous, les SEO sont actuellement en train de se battre contre des algorithmes qu’on ne connait pas, et il faut justifier des hausses et des baisses à longueur de journée, et au bout d’un moment, cela ne paraît vraiment pas « concret ».

Personnellement, je crois toujours au SEO pour le moment, car pour moi tant que les moteurs de recherche existent, tant que des sites web existent, le SEO EXISTERA toujours. D’ailleurs, je n’ai jamais dit pourquoi je me suis spécialisée sur Baidu. Auparavant, je ne travaillais que sur Google comme la plupart d’entre vous, mais un jour je me suis dit « attends, tu parles chinois, tu connais le SEO assez bien maintenant, tu peux te spécialiser sur un autre moteur de recherche, au cas où si … Google disparaît ou change carrément sa méthode de fonctionnement » (bon ça m’étonnerait … mais on ne sait jamais !). Je me dis qu’il faut toujours avoir deux spécialités, au moins. Je les ai. Mais ce n’est pas suffisant.

le-futur-seo-autoveille

Faire du SEO, c’est cool, j’audite, je vois des problèmes, je donne des recommandations, mais je suis encore trop dépendante d’une agence technique qui ne veut pas se bouger, trop dépendante du marketing qui doit valider les recommandations, et si les changements ne sont pas mis en place, les résultats ne sont pas là. Et je sens que ce n’est pas concret parfois.

Donc, j’ai décidé de bifurquer un peu, et de devenir une auteure de livres, une conférencière, une chargée de TD dans une université pour des étudiants en Master 2, de donner des formations, et surtout je me tourne vers le content marketing / la rédaction web. Mais je reste dans la lignée du SEO.

Si un jour le SEO disparaît (ce que je ne souhaite absolument pas), je ferais de la rédaction technique (j’avais de très bonnes notes dans cette matière en Master 1 haha) ou de l’ingénierie linguistique pure et dure (et en plus j’aime beaucoup ça, et j’ai un diplôme de Master en TAL), de la PAO, du print car j’ai une Maîtrise en Conception de Documentation Multilingue et Multimédia. Pour moi, ce sont des disciplines plus concrètes. Mais bon, on n’en est pas là, et je crois sincèrement qu’on progresse plutôt qu’on régresse en SEO.

Je ferai toujours du SEO, mais je veux faire ressortir en moi toutes les compétences que j’ai pour m’ouvrir d’autres portes au cas où … ingénierie linguistique (chef de projet R&D pour proposer des concepts et des idées innovantes), content marketing, vidéo marketing, la rédaction web, être une conférencière / digital evangelist à part entière, etc.

Je sais, ça fait un peu « trouillard » comment je m’exprime dans cet article, mais il faut se projeter et penser à long terme. Voir plus loin.

Si vous souhaitez donner votre avis sur le SEO, je vous invite vivement à le faire dans les commentaires 🙂

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

Publicités
2 commentaires
  1. Le simple fait que l’on voit encore des pages importantes de sites majeurs ou institutionnels désindexées pour diverses causes montre bien que le SEO ne va pas disparaître tout de suite. Mainte fois annoncé comme mort (mises à jours, augmentation du nombre d’Adwords etc.), le SEO se diversifie et commence avec un site accessible et propre (rapide, sans spider traps, bien organisé dans son arborescence, etc.) et fait la liaison entre la webperf et le webmarketing (souvent pas simple > la faible connaissance en SEO de certains développeurs entraîne parfois des catastrophes).

    En parallèle, un coup d’oeil aux forums et aux ressources mises en place par Google pour que les webmasters créent des sites faciles à comprendre pour son moteur permet également de voir que nous sommes encore loin d’un SEO inutile.

    Alors oui, expliquer une baisse de mot-clé dans les SERP, c’est au SEO qu’on demande et c’est relou quand après des heures de crawls, d’analyse de logs, de lecture et autres, on revient en disant « c’est peut-être ça ou ça, c’est pas sûr » mais c’est un détail qui doit être corrigé par du transfert de connaissances aux équipes internes (technique, rédaction, marketing). Ce n’est pas sensé être une tâche quotidienne du SEO sinon cela n’a pas de sens. L’une des mission d’un SEO est de développer la culture du SEO dans l’entreprise car toutes les parties ont un impact sur le SEO.

    Aujourd’hui, je vois le SEO comme l’interface entre de nombreux métiers du web pas toujours conscients que Google reste le premier « domaine référent » du monde dans la plupart des pays et que s’il faut évidemment faire un site pour les internautes, si le site n’est pas fait comme Google le souhaite, il ne servira à rien. C’est comme une jolie landing d’acquisition sans CTA au dessus de la ligne de flottaison …

    Cela dit, il est vrai que si demain Google perd son avantage sur les moteurs en France, je devrai me mettre à jour sur le nouvel acteur mais ce dernier mettra normalement plusieurs années à prendre le dessus et fera tout pour que je sois à jour puisque je sers d’intermédiaire entre le moteur et les entreprises qui souhaitent développer un site ou améliorer sa visibilité. Si je parlais chinois, j’aurais sans doute fait un focus sur Baïdu aussi 🙂 !

  2. deglingo117 a dit:

    Bonjour,

    Je crois aussi que le SEO a encore de beaux jours devant lui. J’ai régulièrement des débats avec des gens qui pensent que le SEO n’a plus d’avenir mais je ne suis pas du tout d’accord. Le SEO change et évolue, cela est certain, mais il a encore un bel avenir je pense et ce sont d’ailleurs ces changements qui font la beauté du métier.

    Et vive la multicompétence, c’est une belle valeur ajoutée oui 🙂

    Bonne continuation pour la suite !

Répondre à Tommy Guyennot (@TommyGuyennot) Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :