De quoi parle mon ouvrage « SEO Baidu » ? Topo du chapitre 1

Bonjour tout le monde !

Cela fait plus d’un an que mon premier ouvrage sur le SEO Baidu a été publié par mon éditeur ISTE Editions, et je me rends compte que je n’ai jamais vraiment expliqué le contenu du livre. Vous allez avoir l’auteure elle-même qui vous résume un peu chaque chapitre du manuscrit chaque semaine pour vous donner envie d’en savoir plus sur la Chine, l’Asie et le SEO en général.

Je décris pas mal de méthodes et d’astuces simples à appliquer dans mes ouvrages car mon idée est de vulgariser les informations et d’aider les personnes intéressées par le SEO à découvrir le sujet. Évangélisons le SEO !

Dans le chapitre 1 de mon ouvrage, je parle de l’historique de Baidu, des services que le premier moteur de recherche chinois propose, je reviens sur les parts de marché, les concurrents tels que Qihoo 360, Sogou, Shenma, etc.

Dès le chapitre 1, j’aborde déjà des aspects techniques comme comment fonctionne Baiduspider, l’eye-tracking, etc. :

chapitre-1-veronique-duong-seo-baidu

Pour comprendre le SEO en Chine, même si je parle beaucoup de Baidu, il faut connaître les autres moteurs de recherche car ils évoluent vite et peuvent proposer du jour au lendemain des services puissants, pratiques, etc.

La Chine est un marché qui bouge énormément, et tout change en 6 mois environ ! Dans mon ouvrage, j’ai posé les fondamentaux afin que tout le monde part de la même base et se rend compte de la difficulté de faire les choses dans le Pays du Milieu (procédure pour la licence ICP, ligne mobile chinoise, compte bancaire chinois, etc.)

Lorsque je fais du SEO sur la Chine, je ne le fais pas comme pour Google. Il y a une énorme dimension culturelle qui entre en jeu. Je réfléchis aux manières marketing pour attirer les Chinois, et non seulement des audits techniques, sémantiques, etc., je dirais d’assez classique pour Google. Dès 2016, je voyais déjà les Wang Hong (en chinois, et qui ne sont autres que les KOL en anglais) explosés sur la toile chinoise, et maintenant, en 2019, c’est carrément une stratégie à adopter pour le marketing en Chine !

Je reviendrais sur le chapitre 6 spécial SMO / KOL (Wang Hong) dans un prochain article :

chapitre-6-kol-veronique-duong-seo-baidu

En attendant, vous pouvez me contacter si jamais vous avez des questions sur la Chine ou sur le SEO, je serais ravie de répondre à vos interrogations sur ce marché où le marketing en ligne est tellement différent de l’Occident !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell РPassionn̩e de SEO depuis 2010

Publicités
1 commentaire

Répondre à Digiconsult (@DigiConsult_fr) Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :