De quoi parle mon ouvrage « SEO Baidu » ? Topo du chapitre 1

Bonjour tout le monde !

Cela fait plus d’un an que mon premier ouvrage sur le SEO Baidu a Ă©tĂ© publiĂ© par mon Ă©diteur ISTE Editions, et je me rends compte que je n’ai jamais vraiment expliquĂ© le contenu du livre. Vous allez avoir l’auteure elle-mĂȘme qui vous rĂ©sume un peu chaque chapitre du manuscrit chaque semaine pour vous donner envie d’en savoir plus sur la Chine, l’Asie et le SEO en gĂ©nĂ©ral.

Je dĂ©cris pas mal de mĂ©thodes et d’astuces simples Ă  appliquer dans mes ouvrages car mon idĂ©e est de vulgariser les informations et d’aider les personnes intĂ©ressĂ©es par le SEO Ă  dĂ©couvrir le sujet. ÉvangĂ©lisons le SEO !

Dans le chapitre 1 de mon ouvrage, je parle de l’historique de Baidu, des services que le premier moteur de recherche chinois propose, je reviens sur les parts de marchĂ©, les concurrents tels que Qihoo 360, Sogou, Shenma, etc.

DĂšs le chapitre 1, j’aborde dĂ©jĂ  des aspects techniques comme comment fonctionne Baiduspider, l’eye-tracking, etc. :

chapitre-1-veronique-duong-seo-baidu

Pour comprendre le SEO en Chine, mĂȘme si je parle beaucoup de Baidu, il faut connaĂźtre les autres moteurs de recherche car ils Ă©voluent vite et peuvent proposer du jour au lendemain des services puissants, pratiques, etc.

La Chine est un marchĂ© qui bouge Ă©normĂ©ment, et tout change en 6 mois environ ! Dans mon ouvrage, j’ai posĂ© les fondamentaux afin que tout le monde part de la mĂȘme base et se rend compte de la difficultĂ© de faire les choses dans le Pays du Milieu (procĂ©dure pour la licence ICP, ligne mobile chinoise, compte bancaire chinois, etc.)

Lorsque je fais du SEO sur la Chine, je ne le fais pas comme pour Google. Il y a une Ă©norme dimension culturelle qui entre en jeu. Je rĂ©flĂ©chis aux maniĂšres marketing pour attirer les Chinois, et non seulement des audits techniques, sĂ©mantiques, etc., je dirais d’assez classique pour Google. DĂšs 2016, je voyais dĂ©jĂ  les Wang Hong (en chinois, et qui ne sont autres que les KOL en anglais) explosĂ©s sur la toile chinoise, et maintenant, en 2019, c’est carrĂ©ment une stratĂ©gie Ă  adopter pour le marketing en Chine !

Je reviendrais sur le chapitre 6 spécial SMO / KOL (Wang Hong) dans un prochain article :

chapitre-6-kol-veronique-duong-seo-baidu

En attendant, vous pouvez me contacter si jamais vous avez des questions sur la Chine ou sur le SEO, je serais ravie de rĂ©pondre Ă  vos interrogations sur ce marchĂ© oĂč le marketing en ligne est tellement diffĂ©rent de l’Occident !

Bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique Duong – Directrice chez Rankwell – PassionnĂ©e de SEO depuis 2010

1 commentaire

Laissez un petit mot Ă  AUTOVEILLE ;)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :