archive

Archives de Tag: e-reputation

Bonjour Ă  tous !

Un petit article sur l’opinion mining / analyse des opinions / des sentiments (bref, toutes les appellations possibles et inimaginables). A travers ce post, je souhaite faire comprendre aux personnes qui sont intĂ©ressĂ©es par ces domaines que l’analyse des opinions ou des sentiments ne peut (pour l’instant ?) se faire que manuellement pour assurer un maximum de qualitĂ©. En effet, aucune machine ou aucun outil peut dĂ©terminer la tonalitĂ© d’un texte. J’ai travaillĂ© sur ce sujet Ă  plusieurs reprises, testĂ© des outils, dĂ©veloppĂ© mes propres outils, et les rĂ©sultats en sortie Ă©taient toujours assez peu prĂ©cis.

En revanche, on peut toujours se servir d’un catĂ©goriseur automatique pour faire le premier gros tri parmi les 1000000 contenus rapatriĂ©s lors de la collecte. RĂ©cemment, j’ai dĂ©veloppĂ© un catĂ©goriseur de tonalitĂ©s, mais je le mentionne une nouvelle fois, un tri Ă  la main est obligatoire.

Pour travailler dans la e-rĂ©putation, je pense que les outils peuvent rĂ©ellement intervenir lors de la fouille d’opinions (opinions mining), dans la collecte des contenus, en fait. Ces outils peuvent ĂȘtre une grande aide pour trouver tous les contenus possibles / existants sur un sujet, mais ensuite l’analyse de ces opinions doivent se faire, en grande partie, Ă  la main. Non seulement, la qualitĂ© est assurĂ©e, mais en plus vous serez sĂ»r de vous quand vous allez prĂ©senter les rĂ©sultats aux clients.

analyse des sentiments, analyse des opinions, ereputation

Bon, je retourne constituer un corpus de tweets 😀

Bon courage !

VĂ©ronique Duong

Publicité

Hello tout le monde,

Je vais crĂ©er une catĂ©gorie « J’ai testĂ© … » pour ce blog. Et le premier outil en liste est ERDIL CRM Analytics. Cet outil permet de faire une analyse sĂ©mantique automatiquement. Voici le test en image:

Image

Humainement, il m’a fallu 49 secondes pour dĂ©terminer la tonalitĂ© et les concepts du verbatim. L’outil a mis 0.03 secondes. Je pense que pour ce test en ligne, il y a dĂ©jĂ  un grand corpus de verbatims tout prĂȘt et annotĂ© avec les tonalitĂ©s et les concepts.

Toutefois, je trouve que l’outil peut ĂȘtre pas mal pour faire une premiĂšre catĂ©gorisation des contenus collectĂ©s sur le web. Mais, il faut toujours une analyse humaine pour mieux dĂ©finir les tons, les sens, etc.

Un outil comme celui-ci pourrait ĂȘtre tout Ă  fait dĂ©velopper par un(e) ingĂ©nieur(e) linguiste :p car c’est notre coeur de mĂ©tier (traitement automatique des langues).

Bon courage

VĂ©ronique Duong

Hello tout le monde !

Je fais beaucoup de veilles, de SEO, mais Ă©galement des Ă©tudes et des analyses d’e-rĂ©putation !

Automatiser l’analyse des tonalitĂ©s dans les verbatims = pratiquement impossible pour le moment. Avec l’automatisation, on peut catĂ©goriser les contenus en deux grands thĂšmes comme « positif » / « nĂ©gatif », et encore … car un poste avec pleins de termes Ă  tonalitĂ© positif peut ĂȘtre Ă©crit avec un ton ironique et moqueur, et vice versa. Vous voyez ce que je veux dire.

De ce fait, pour une analyse sérieuse des opinions, il faut une analyse humaine.

Avec AUTOVEILLE monitoring, je constitue mon corpus de verbatims en collectant automatiquement ces derniers via les blogs, forums, Twitter, Facebook, etc. Puis, je trie ces contenus avec mon moteur de recherche interne pour extraire les meilleurs, et je les analyse de façon humaine pour les catégoriser en positif / neutre / négatif.

Faites attention aux agences qui vous disent qu’ils ont des outils pour faire l’analyse. Ils ont des outils pour collecter, mais pour analyser et catĂ©goriser, ça doit rester le travail des humains, et non des robots :).

opinion-mining-ereputation

Surveillez votre rĂ©putation sur le web ! 😉

VĂ©ronique

Bonjour Ă  tous !

J’ai ajoutĂ© la balise <a href= »[profile_url]?rel=author »>Google</a> et liĂ© mon compte Google + Ă  mon site AUTOVEILLE ce matin.

Dans mon article Author Rank: le nouvel Ă©lĂ©ment Ă  la mode en SEO, je vous disais que ce critĂšre d’auteur est de plus en plus pris en compte par Google. La preuve avec ces rĂ©sultats de recherche.

Google prend en compte le Author Rank

On constate que dans les SERP, le profil Google + de l’auteur est associĂ© au contenu / Ă  un article du site / blog (avec le nombre de cercles oĂč il se trouve). La notoriĂ©tĂ© et la rĂ©putation de l’auteur peut jouer Ă©normĂ©ment sur la confiance des internautes par rapport Ă  ses propos (pour Olivier Duffez, je pense qu’il est LA rĂ©fĂ©rence pour le SEO en France, avec Olivier Andrieu, bien sĂ»r).

En tout cas, faites attention Ă  l’Author Rank. Rien n’est totalement officiel, mais mon Ă©tude montre que la notion de confiance / rĂ©putation est tout de mĂȘme sĂ©rieuse.

Bon courage !

VĂ©ronique Duong

%d blogueurs aiment cette page :