archive

Archives de Tag: Negative SEO

Bonjour tout le monde,

AprĂšs avoir effectuĂ© une veille informationnelle avec mon logiciel de veille stratĂ©gique, je suis tombĂ©e sur une infographie intĂ©ressante donnant des astuces et des conseils pour protĂ©ger un site du Negative SEO. Pour rappel, le Negative SEO est un ensemble de techniques de « hack » employĂ©es pour attaquer le SEO (et l’e-rĂ©putation, en mĂȘme temps) des concurrents qui sont bien classĂ©s dans les rĂ©sultats de recherche de Google.

Voici les astuces et les conseils donnĂ©es par l’infographie :

1. Revoyez et surveillez vos liens externes / backlinks afin de voir que vous n’avez pas de liens qui ressemblent Ă  du spam, des liens provenant de sites de mauvaise qualitĂ©, etc. Les outils de la Search Console (anciennement « Webmaster Tools ») peuvent vous donner beaucoup d’informations intĂ©ressantes.

2. Commencez à déployer une stratégie de nettoyage de liens :

  • contactez les webmasters de sites afin de faire enlever les liens qu’ils font vers leurs mauvais sites
  • utilisez l’outil de Google pour dĂ©savouer les liens de qualitĂ© mĂ©diocre

3. Faites une veille stratégique de liens avec un outil de veille comme Google Alerts pour voir quelles nouvelles mentions vous avez eues sur la toile !

4. Surveillez Ă©galement vos bons liens :

  • vĂ©rifiez si les liens de qualitĂ© que vous avez sont toujours actifs (et non devenus des pages 404)
  • vĂ©rifiez aussi que les liens de qualitĂ© ne sont pas passĂ©s de Dofollow Ă  Nofollow

L’illustration en question a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par Link Search Tools :

Protéger son site du Negative SEO - AUTOVEILLE

Qu’avez-vous pensĂ© de ces astuces ? Avez-vous dĂ©jĂ  fait fasse Ă  un cas de Negative SEO ? Si oui, comment en ĂȘtes-vous sorti ? Combien de temps a t-il durĂ© pour la phase de nettoyage et de « guĂ©rison » ?

N’hĂ©sitez surtout pas Ă  partager vos expĂ©riences avec moi et mes lecteurs, nous serons ravis de vous lire !

Bon courage à tous (et bonnes vacances pour ceux qui partent ou qui lisent AUTOVEILLE sur la plage 😉 )

VĂ©ronique Duong – autoveille@gmail.com

Bonjour tout le monde,

En effectuant ma veille stratĂ©gique sur les informations liĂ©es au rĂ©fĂ©rencement naturel avec mon logiciel de veille, je suis tombĂ©e sur une infographie portant sur le Negative SEO. Jusqu’Ă  prĂ©sent, sur ce blog, je n’ai jamais encore traitĂ© ce sujet qui est pourtant un vrai problĂšme. En effet, je n’ai jamais rĂ©digĂ© d’articles sur cela car ce genre de cas reste assez rare (mais ils existent). Personnellement, je n’ai pas encore rencontrĂ© de cas de negative SEO, et de ce fait, l’idĂ©e de parler de quelque chose que je ne connais pas et n’ai pas vĂ©cu, me paraissait peu concret.

Cependant, en lisant l’infographie ci-dessous, je me suis dit que je pourrais la partager avec vous, mes lecteurs !

Alors, qu’est ce le Negative SEO ? D’aprĂšs la dĂ©finition de l’infographie, ce terme est utilisĂ© pour dĂ©signer des pratiques et des techniques black hat non Ă©thiques pour « saccager » les positionnements d’un site (concurrent) dans les rĂ©sultats de recherche.

Voici quelques exemples de ces techniques :

  • Hacker le site d’un concurrent dans le but de le faire disparaĂźtre des (premiĂšres) pages de Google
  • CrĂ©er des faux profils sur les rĂ©seaux sociaux pour dĂ©truire l’e-rĂ©putation d’un concurrent
  • CrĂ©er des milliers de liens spam ou de mauvaise qualitĂ© vers un site
  • Copier le contenu original d’un site et le poster en spammant partout sur le web

Selon moi, ces techniques sont lamentables et « criminelles » pour un site web. Et tĂŽt ou tard, les auteurs se feront punir sĂ©vĂšrement par Google ou encore mieux … par la justice. Par exemple, en mai 2014, on pouvait lire ce cas sur le site Abondance d’Olivier Andrieu. Il faut donc se trouver des moyens pour se protĂ©ger de ces attaques. Toujours dans la mĂȘme illustration, on y trouve quelques conseils intĂ©ressants :

  • Mettre en place les Google Webmaster Tools (en 2014, il y a encore des sites ou des personnes qui se disent « responsables SEO » qui ne les connaissent ou ne les utilisent pas !)
  • Mettre en place des alertes de veille (Google Alerts ou autres outils de veille)
  • Surveiller les commentaires et les avis sur vous dans les rĂ©seaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+, etc.)
  • Surveiller vos liens externes (Majestic SEO, Ahrefs, etc.)
  • ProtĂ©ger les contenus originaux du plagiat avec des outils comme Copyscape

Cette infographie a été réalisée en 2014 par TECHMAGNATE :

Définition du Negative SEO et les méthodes pour le combattre - AUTOVEILLE

Les sites victimes de Negative SEO pourraient de plus ĂȘtre pĂ©nalisĂ©s par Google comme le cas indiquĂ© dans l’illustration. Avant d’ĂȘtre pĂ©nalisĂ©, le site Ă©tait bien positionnĂ© sur des mots-clĂ©s ultra gĂ©nĂ©riques comme « online songs« , « online music« , etc. AprĂšs la pĂ©nalitĂ©, les positionnements du site ont fortement dĂ©gringolĂ©. L’agence TECHMAGNATE a sorti le site de la pĂ©nalitĂ© aprĂšs 2 mois et demi de travail, mais on constate qu’il n’a pas (encore ?) retrouvĂ© ses excellents classements d’avant (en premiĂšre page Google).

Avez-vous dĂ©jĂ  rencontrĂ© ce problĂšme de Negative SEO ? Qu’avez-vous fait pour « sauver » les sites qui en ont Ă©tĂ© victimes ? N’hĂ©sitez pas Ă  partager votre expĂ©rience avec mes lecteurs et moi dans l’espace des commentaires ci-dessous 🙂

Merci et bon courage Ă  tous !

VĂ©ronique Duong –

%d blogueurs aiment cette page :