archive

Archives de Tag: Conseils référencement naturel

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille informationnelle avec mon outil de veille automatique, ce dernier a détecté et collecté une petite infographie bien intéressante que je compte partager avec vous dans cet article : un guide des tailles d’images des réseaux sociaux pour cette année 2016 ! L’illustration a été réalisée par Constant Contact, une agence américaine d’emailing marketing aux Massachusetts.

Sans plus attendre, voici les différentes dimensions à adopter pour chaque réseau social (les tailles sont exprimées en pixels) :

Guide des tailles d'images des réseaux sociaux SMO en 2016 - AUTOVEILLE

On rappelle que pour toute image, pour qu’elle soit SEO-friendly, il faut bien nommer les fichiers d’images. On évitera par exemple des noms comme « IMG_001.jpg », mais plutôt « blog-SEO-astuces-referencement-autoveille.jpg », c’est à dire des noms avec des mots-clés et la marque du site. N’oublions pas que les fichiers d’images constituent aussi l’URL de l’image, de ce fait, on évitera les underscores ( _ ) et les caractères accentués dans les noms d’images.

Parlant d’images, il ne faut également pas oublier de rédiger les contenus qui iront dans les attributs alt (mais ici, sur les réseaux sociaux, il n’est pas question d’attributs alt).

Si vous avez des questions sur le référencement occidental ou chinois / asiatique, n’hésitez pas à m’écrire à autoveille@gmail.com ! Je serais ravie de vous répondre.

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Publicités

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, je vous propose un article pour débutants et pour ceux qui veulent bien comprendre l’utilité du SEO ET du PPC (référencement payant). Mon logiciel de veille a détecté une infographie très intéressante qui explique clairement à quoi sert chacun de ces services.

Le SEO (ou référencement naturel) doit être utilisé dans le but d’optimiser naturellement les éléments dans un site web (et à l’extérieur du site) afin de le bien classer dans les résultats naturels des moteurs de recherche (les éléments qui ne sont pas sur fond coloré ou qui comporte le petit label « Annonce » ou « Ad »).

Le PPC (ou référencement payant) permet d’acheter des mots-clés intéressants pour le site afin de le classer sur ces derniers. Chaque fois qu’un internaute clique sur les annonces payantes, le site ou la marque paie le clic (en fonction d’une enchère, etc.)

Le PPC permet d’avoir des résultats immédiats, et le SEO, des résultats sur le long terme. Cependant, 85% des clics vont sur les résultats SEO et 86% des internautes font plus confiance aux résultats naturels qu’aux annonces sponsorisées.

De ce fait il faut bien gérer le budget du PPC afin qu’il devienne un complément intéressant.

L’illustration a été réalisée par Submit Edge SEO :

SEO vs PPC - Blog SEO - AUTOVEILLE

Qu’en pensez-vous ? Faites-vous à la fois du SEO et du PPC ? Je pense que la stratégie SEO / PPC est parfaite pour attirer un maximum de trafic sur le site. Si vous avez des questions sur le référencement occidental ou le SEO chinois, n’hésitez pas à commenter mon blog SEO AUTOVEILLE ou à m’écrire à autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde,

En effectuant ma recherche et veille informationnelle avec mon logiciel de veille automatique, je suis tombée sur une infographie super intéressante sur la comparaison du SEO traditionnel (que tous les SEO connaissent) et le SEO moderne à l’OC/DC qui commence à être très à la mode …

Récemment, j’avais publié un article sur la mort du mot « SEO » et de la naissance du sigle OC/DC, et l’article d’aujourd’hui fait bien suite à cela. Maintenant, lorsqu’on fait du référencement naturel, on devrait être beaucoup plus focalisé sur le contenu que sur les méta tags, les URLs, etc. Ce sont des éléments toujours importants à optimiser, mais ils n’ont plus leurs poids de l’an 2000 !

Pour l’illustration, je vais plutôt me focaliser sur le SEO moderne :

Avec le SEO moderne, on se concentre plutôt sur les internautes que sur les moteurs de recherche et les mots-clés. On travaillera surtout sur :

  • Les optimisations (on-page, off-page)
  • Les métriques
  • Les opportunités de découverte – grâce aux conversions (OC/DC)
  • Le développement de la stratégie de contenu
  • L’implémentation de la stratégie Social Media (SMO)
  • Le développement technique

Ces éléments permettent d’offrir une meilleure expérience utilisateur (UX) aux internautes et aux visiteurs d’un site.

Avec le SEO holistique, on va également travailler plus les mots-clés « long tail » que les mots-clés ultra-génériques très concurrentiels. Ce type de mots-clés ont moins de recherches, mais peuvent apporter du trafic plus ciblé et intéressant.

Par rapport au netlinking, les liens contextualisés sont plus priorisés dans une technique de SEO holistique. On évite de chercher des liens à mettre uniquement dans les footers, dans les pages partenaires sans contexte, etc.

De plus, l’approche holistique du SEO moderne fait qu’on se concentre beaucoup plus sur le content marketing et l’image de marque (e-réputation … :)). Avec le SEO traditionnel, on est toujours plus dans les mots génériques, les termes concurrentiels, etc.

Voici l’infographie en question, réalisée par Digital Marketing Phillipines et MOZ :

SEO traditionnel vs. SEO avec l'OC/DC - AUTOVEILLE

Personnellement, je pense qu’il faut faire un petit mélange de SEO traditionnel et de SEO holistique avec l’OC/DC. Il faut se concentrer sur le content marketing tout en optimisant les textes à chaque fois. Sinon, ces derniers peuvent avoir un manque de mots-clés, et il faut être réaliste et logique, pour remonter sur certains mots, il faut les utiliser dans le contenu, … autrement, on ne remontera pas dessus !

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre opinion.

Si vous avez une question sur le SEO, c’est par ici : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous,

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde !

Après avoir effectué ma veille stratégique d’informations avec mon logiciel de veille automatique, mon outil de collecte de données m’a ramené une infographie plutôt intéressante qui indique 4 raisons prouvant qu’avoir qu’un seul site web ne suffit pas pour réussir dans le domaine de marketing digital.

Voici les 4 raisons sans plus tarder :

  1. Obtenir plus de visiteurs grâce aux SEO, SEA, SMO, et au web marketing en général comme les newsletters, les e-mailings, etc.
  2. Mettre en place une stratégie de conversion avancée avec grâce aux médias en ligne (la TV, le print, etc., les médias traditionnels apportent moins de conversions)
  3. Penser à la rentabilité des moyens investis dans le digital marketing : les outils en ligne peuvent être souvent gratuits (on peut toujours se débrouiller) par rapport aux moyens des médias traditionnels (TV, print, etc.)
  4. Mesurer facilement le ROI des médias digitaux (SEO, SEA, etc.) mis en place avec les outils Analytics contrairement aux médias traditionnels (télévision, catalogue papier, etc.)

Voici l’infographie en question, réalisée par SushiDigital :

4 raisons qui montre qu'un site web n'est pas suffisant pour réussir en marketing digital - AUTOVEILLECet article s’adresse aux sociétés qui estiment encore que le web marketing et/ou le mobile marketing sont secondaires. Vous pouvez lire à quel point vous pouvez augmenter vos visites, vos ventes, rentabiliser vos stratégies marketing grâce aux médias digitaux (vs. aux médias traditionnels).

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter pour avoir de l’aide dans votre stratégie de marketing digital !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – autoveille@gmail.com

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma veille d’informations avec mon logiciel de veille, je suis tombée sur une illustration avec des messages intéressants sur le SEO Local et son importance dans l’avenir du SEO. Je pense que la plupart des entreprises devraient s’y mettre dès aujourd’hui. Les requêtes associant les noms de lieux et une marque se font de plus en plus sur le web, et surtout depuis les appareils mobiles. Les gens sont souvent pressés, dans la rue, et cherchent une enseigne la plus proche en tapant [Nom de l’enseigne et le lieu].

Voici les messages que cette infographie, réalisée par TheSEOWhiz veut faire passer :

  • Près de 50% des recherches effectuées sur Google sont des recherches locales
  • Les recherches locales augmentent d’environ 3,5% par mois
  • 86% des internautes qui cherchent des informations locales achètent sur internet (et 14% dans les magasins)
  • 74% des recherches Google proviennent d’un appareil mobile
  • 56% des recherches locales sont effectuées sur le chemin / sur la route (« on the go »)
  • 86 million de personnes recherchent pour du business local

Du coup, pensez vraiment à mettre le SEO local dans votre To Do list ! 🙂

SEO Local et les raisons de son importance - AUTOVEILLE

Pour moi, optimiser correctement un store locator est super important. C’est à cet endroit qu’on doit mettre des mots-clés liés aux noms de lieux et mentionner la marque ou le nom de la société dans toutes les pages web.

Si vous voulez plus d’astuces sur le SEO local, n’hésitez pas à m’écrire pour en parler !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – autoveille@gmail.com

Bonjour tout le monde !

Pour faire suite à mes articles précédents postés sur l’importance d’avoir un blog, de l’alimenter régulièrement, etc. je vous propose aujourd’hui un article avec 10 conseils pour rédiger des articles de blog optimisés SEO ! Suite à ma veille informationnelle réalisée avec mon outil de veille, je suis tombée sur une infographie qui résume les principales astuces à utiliser pour créer des publications SEO-friendly.

Je ne vais pas apprendre quelque chose de nouveau à ceux qui s’y connaissent déjà super bien en SEO et en blogging, mais cet article est plutôt destiné aux débutants dans le domaine.

Voici les 10 astuces à connaître et à appliquer à vos blogs :

  1. Utilisez des mots-clés dans les titres de vos articles (pensez à tous les mots qui décrivent votre domaine, et regardez dans Google Keyword Planner pour voir s’ils sont recherchés)
  2. Structurez correctement les articles de votre blog : introduction, développement, transitions, conclusions questions ouvertes
  3. Utilisez suffisamment de mots-clés liés à votre domaine (écrivez tout de même naturellement sans penser à Keyword Planner pour éviter la sur-optimisation) pour maintenir une densité de mots-clés intéressante
  4. Remplissez vos titres éditoriaux avec des mots-clés (ne mettez pas d’images ou autre chose à ces endroits)
  5. Ajoutez fréquemment du contenu à votre blog (on évite les sites statiques si on veut fidéliser les lecteurs)
  6. Rédigez des articles plutôt longs (au moins 300 mots)
  7. Mettez les mots-clés au début de l’article (le plus possible)
  8. Ajoutez une section pour les commentaires en dessous de vos articles
  9. Associez votre article à vos publications précédentes pour renforcer le maillage interne
  10. Optimisez vos URLs en ne gardant que les mots-clés (pas de mots outils grammaticaux, de déterminants, de chiffres, etc.)

Voici l’infographie en question, réalisée par All Blog Things de Umer Prince :

10 astuces pour rédiger des articles de blog SEO-friendly - AUTOVEILLE

Si vous appliquez systématiquement ces astuces, vos contenus vont facilement remonter dans les résultats de recherche de Google sur vos mots-clés. Dans tous les cas, si vous avez besoin de conseils pour du SEO, de la rédaction web, etc. n’hésitez pas à m’écrire pour en discuter : autoveille@gmail.com ! Je serais ravie de vous donner des astuces pour améliorer votre référencement naturel.

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

Bonjour tout le monde !

L’année 2015 a débuté depuis un moment, mais il est toujours intéressant d’avoir de petites piqûres de rappel dans le domaine du référencement naturel. En effectuant ma veille informationnelle avec mon logiciel de veille automatique, je suis tombée sur une infographie qui indique 8 tendances à surveiller cette année en SEO.

Voici les dernières tendances en référencement naturel :

1. Le contenu qui sera encore et toujours l’un des facteurs principaux à développer et à mettre à jour. Les moteurs de recherche et les internautes aiment avoir des contenus riches, nouveaux et originaux en permanence. Si vous n’avez pas encore de sections « News » pour votre site (ou un blog), je vous conseille vivement de la développer (ou de créer un blog lié au site).

2. Les signaux des réseaux sociaux (partages, likes, commentaires, etc.) vont devenir de plus en plus importants dans une stratégie SEO. Ces signaux « prouveront » si un contenu est de qualité et intéressant pour les internautes.

3. La sécurité sera également un facteur à surveiller : l’arrivée et l’annonce du HTTPS comme facteur de positionnement SEO (cela est un signe que Google pourrait accorder plus d’importance aux sites qui sont sécurisés et de confiance pour les internautes).

4. Le Mobile-friendly devient un facteur de classement SEO ! Le 21 avril 2015, ce sera officiel d’après le blog de Google !

5. La recherche vocale est également quelque chose que Google est en train de développer, ainsi que le Knowledge Graph (web sémantique).

6. La présence de la marque dans les ancres des liens internes et externes est une action qui a de plus en plus de poids. Il faudrait faire moins de liens avec pour ancres des mots-clés génériques. La marque et sa notoriété doivent se faire ressentir dans les contenus.

7. Dans mes articles précédents, j’ai beaucoup parlé d’images, et en référencement naturel, un article qui est accompagné d’une bonne image ou d’une bonne vidéo, est plus intéressante pour les internautes et les moteurs de recherche. Plus un contenu est riche et pertinent, plus il a des chances d’être repartagé, aimé, commenté, et d’avoir des backlinks, et donc il pourrait être mieux positionné dans les moteurs de recherche.

8. Pour finir avec les tendances, il faut actuellement regarder les résultats du ROI, et non plus (uniquement) les positionnements SEO dans les SERP pour savoir si une campagne de référencement naturel marche ou pas. Il faudrait surveiller à la fois les conversions, les leads et les achats qui ont été effectués sur le site. Les classements en fonction d’une liste de mots-clés passent un peu au second plan.

L’infographie est signée Digital Marketing :

8 tendances SEO à surveiller pour 2015 - AUTOVEILLE

Les tendances principales sont pratiquement au complet dans cette infographie. Il y a le Knowledge Graph, la recherche vocale, le mobile-friendly, le contenu qui est ROI, etc. Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous qu’il manque des tendances à cette illustration ? J’ai pensé aux rich snippets et aux micro-data, mais je pense que ce n’est plus une grande nouveauté, et pour moi, les micro données (les entités nommées, etc.) font partie de l’avenir du web sémantique.

N’hésitez pas à commenter !

Bon courage à tous,

Véronique Duong – autoveille@gmail.com

%d blogueurs aiment cette page :