archive

Archives de Tag: Référencement chinois

Bonjour tout le monde !

Avec ma collaboratrice chinoise native, nous avons enquêté pour savoir d’où viennent les réponses orales ou les résultats de recherche issues d’une requête réalisée avec une enceinte vocale de Baidu, et il s’avère que c’est principalement du Baike Baidu ou Baidu Hanyu (pour les définitions).

Comme il n’y a pas de featured snippets ou de résultats en position 0 (issus de différents sites web) comme sur Google, je me demandais d’où Baidu sortait ses réponses, et il s’avère que ce sont des propres sous-domaines à lui comme Baike (équivalent de Wikipedia en Chine), Hanyu (une sorte de glossaire en ligne comme Reverso ou autre). Si on souhaite avoir la réponse vocale pour les sites des clients en Chine, cela me parait assez compliqué, surtout s’ils n’ont pas de pages Baike, ni de comptes Hanyu où définir des termes intéressants / niches.

baidu-xiaodu-speaker-veronique-duong-seo-franco-chinois

Xiaodu de Baidu, enceinte vocale chinoise

On peut comprendre que Baidu ne veut faire remonter que ses informations à lui … pour mieux les maîtriser bien évidemment, et donner de la visibilité à ses canaux à lui.

Je continue à creuser sur ce sujet car cela m’intéresse beaucoup et je vous tiens au courant !

Bon courage à tous !

Véronique DUONG – Spécialiste SEO franco chinoise passionnée de webmarketing depuis 2010 – CEO de RANKWELL

Bonjour tout le monde !

Je vous parlais souvent de Dragon Metrics qui permet de suivre la plupart des moteurs de recherche chinois, mais je ne sais pas si vous avez remarqué que SEMRush permet aussi de suivre les classements sur Baidu aussi depuis quelques temps.

Le paramétrage se fait dans « Projets », et il faut ajouter le nom de domaine du site chinois à suivre :

semrush-baidu-seo-veronique-duong

Sélectionnez bien « Baidu » (et il n’y a que les positions PC qui remontent pour le moment).

Ensuite, entrez une liste de mots-clés en chinois afin de suivre correctement les classements du site sur les termes les plus stratégiques et importants pour la marque :

semrush-baidu-seo-veronique-duong-2

Le suivi est assez fiable car dans SEMRush, il est indiqué pour les mots-clés les numéros des classements, et on retrouve bien les pages (de mon client dans ce cas) au sein de Baidu :

creaform-3D-seo-baidu-veronique-duong

Dans Baidu, on retrouve la page de mon client indexé et positionné sur le 3e mot-clé de la liste ci-dessus :

client-chinois-seo-baidu-veronique-duong

Profitez d’un essai gratuit sur SEMRush en cliquant sur le lien ci-dessous : 7 jours d’essai SEMRush

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, écrivez moi sans attendre à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

Véronique DUONG – Directrice chez RANKWELL – Passionnée de SEO Google et Baidu depuis 2010

 

Bonjour tout le monde !

Je vous parle tout le temps de Baidu, et des techniques SEO chinoises liées à ce moteur de recherche, mais il y a aussi HaoSou ( 360) et Sogou qui ont une certaine part de marché en Chine ! Dans cet article, je vais donc aborder un sujet sur les problèmes d’indexation liés à HaoSou, et vous donner deux solutions possibles pour les résoudre. Le communiqué officiel a été trouvé par mon crawler web automatique et y présente les 2 méthodes proviennent du site officiel de HaoSou : 网页收录常见问题

L’auteur du poste explique qu’il est normal que HaoSou n’arrive pas à indexer toutes les pages d’un nouveau site web d’un coup, et qu’il est aussi fréquent qu’un petit site n’ait pas toutes ses pages indexées du premier coup … car justement il est petit. HaoSou a tendance à indexer les sites avec de nombreuses pages que les petits sites en premier.

Mais tout comme Baidu, HaoSou se repose beaucoup sur le sitemap pour indexer les pages d’un site, donc rassurez-vous d’en avoir absolument un sur votre site !! (voire plusieurs). Il faut aussi faire attention à ce que le robots.txt ne bloque pas certaines parties du site qui doivent être crawlées par les moteurs de recherche.

Voici les deux solutions pour faire indexer doucement un site web (à l’aide d’un sitemap) :

  1. Faire indexer la page d’accueil correctement déjà, pour que le crawler automatique de 360 vienne suivre les autres liens sur la page, et les indexer
  2. Faire indexer la page d’accueil jusqu’aux pages de niveau 2, les pages de niveau 3, indexées ou non, « n’est pas bien grave »

L’indexation des pages web pour les moteurs de recherche chinois repose beaucoup sur :

  • le sitemap
  • la page d’accueil (qui peut contenir tous les liens nouveaux)
  • la soumission des liens dans les webmaster tools
  • la taille du site (petit = plus lent, grand = plus rapide)
  • la fraîcheur des contenus
  • etc.

Un petit nuage de tags chinois sur le SEO pour finir !

SEO Chinois sur HaoSou : problème d'indexation ? 2 solutions pour les résoudre - AUTOVEILLE

Si vous avez des questions sur le SEO chinois pour Baidu, HaoSou, n’hésitez pas à m’écrire à autoveille@gmail.com ! Et également, si vous aimez ma veille technologique sur le SEO, ou si vous voulez en savoir plus sur mon crawler web automatique, laissez-moi un message !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

 

Bonjour tout le monde !

En effectuant ma recherche et veille d’informations avec mon logiciel de veille automatique, je suis tombée sur un article en chinois d’un expert web marketing chinois, nommé Lu Song Song, qui parle des erreurs à ne pas commettre lorsqu’on fait du SEO chinois !

Voici la première erreur citée par Lu Song Song : regarder plusieurs fois par jour les liens et les données dans les Webmaster Tools de Baidu au point d’en devenir obséder par les résultats …

Deuxième erreur : abuser des liens internes et des ancres de textes sur-optimisés pour son propre site. Tout comme pour Google, Baidu peut pénaliser avec des contenus pauvres ou trop optimisés.

Troisième erreur : mettre plus d’un H1 par page web ! Baidu est encore un peu différent de Google sur ce point, Google prend bien en compte le HTML5 où on peut mettre plusieurs H1, mais Baidu est encore un peu « lent », et reconnait surtout le HTML4 où on ne peut pas abuser de la balise H1 …

Quatrième erreur : laisser son site statique sans aucune mise à jour !

Cinquième erreur : passer son temps à lire des articles SEO sans appliquer les astuces ou travailler sur son site 🙂 …

SEO chinois sur Baidu - erreurs à éviter pour éviter les pénalités SEO - AUTOVEILLE

En ce moment, je travaille beaucoup sur le SEO chinois, et je trouve que Baidu suit de plus en plus Google … il est plus lent dans sa « métamorphose », mais il suit bien son équivalent américain d’après ce que je lis. Mais bien sûr que certaines caractéristiques restent propres au moteur chinois.

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail à autoveille@gmail.co

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde !

En faisant des recherches d’informations avec mon logiciel de veille automatisée, je suis tombée sur un communiqué de presse officiel provenant de Baidu sur le Duplicate Content : le moteur de recherche chinois punie sévèrement les pages satellites, les pages contenant des informations de mauvaise qualité, les pages dupliquées, etc. Le communiqué est tout en chinois, mais je vous mets tout de même le lien dans cet article, si jamais vous devez prouver quelque chose à vos clients ou autres :

Communiqué officiel sur la pénalisation du Duplicate Content par Baidu

Ne croyez pas ce que vous lisez sur les forums, les autres sites qui ne sont pas spécialisés dans le référencement chinois, vous pourriez dire n’importe quoi à vos clients. Le Duplicate Content est très mauvais pour le SEO chinois.

Dans le communiqué, Baidu donne un exemple : par exemple avec la requête « 在线行书字体转换器 » (= outil en ligne pour convertir en style calligraphique), on tombe sur des résultats de recherche qui contiennent cette expression dans la page, et dont le contenu a absolument rien à voir avec la requête :

Duplicate content - référencement chinois SEO Baidu - AUTOVEILLE

Si vous avez employé une méthode pour créer des pages satellites, générer des contenus de mauvaise qualité avec des outils automatique dans le seul but de vous classer dans les résultats de recherche de Baidu, je vous conseille de rectifier cela au plus vite si vous voulez éviter une pénalité d’un Panda chinois (là, le vrai … 😉 … l’algorithme n’a pas de nom, mais je vais l’appeler comme ça, tiens) , et vous prendre un coup de bambou !

SEO Chinois - Penalité Duplicate Content - Panda - AUTOVEILLE

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, le référencement naturel sur Baidu, n’hésitez pas à m’écrire (autoveille@gmail.com) pour en discuter. Je serais ravie de vous donner quelques conseils afin d’améliorer vos résultats de recherche dans le moteur chinois (et d’améliorer les SERPs de Baidu aussi !)

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO certifiée CESEO

Bonjour tout le monde !

Après une bonne conférence SEO donnée par l’agence Search Foresight, je suis d’autant plus inspirée pour rédiger des articles sur le référencement naturel ! Celui d’aujourd’hui va porter sur Baidu et …. le https ! Contrairement à Google qui a annoncé que le https va devenir de plus en plus important et même un facteur de positionnements, .

En effectuant ma veille stratégique, mon logiciel de veille m’a rapatrié un article très intéressant. Depuis le 16 septembre 2014, sur le site de Baidu Webmaster Tools, on peut trouver un article qui aborde le sujet suivant : « Comment rendre les sites en https:// bien optimisés pour Baidu ? » (https站点如何建设才能对百度友好).

Tout au long de l’article, on note que Baidu n’est pas spécialement pour le https:// comme le montre clairement Google (après, je ne suis pas étonnée par cela, car en Chine, les sites de spam, de contenus pauvres, ce n’est pas ce qu’il manque !). Je vais vous « traduire » l’essentiel de l’article en vous donnant une idée sur ce que le moteur de recherche chinois « dit » sur le https et son indexation :

En fait, Baidu ne crawl et n’indexe pas spontanément les sites en https://, de ce fait, beaucoup de sites en https:// ne sont pas indexés par Baidu (!). Cependant, comment faire pour que vos sites en https soit tout de même indexés par le moteur ?

Deux astuces « simples » selon Baidu :

1) Passer les pages, à faire indexer absolument par Baidu, de https en http (ce n’est pas en un coup de baguette magique non plus … cette astuce me paraît un peu complexe à mettre en place …)

2) Utiliser le robots.txt et user-agent pour déterminer les visiteurs. Mettre un Allow: sur Baiduspider vers la version http, puis faire une redirection 301 pour rediriger l’utilisateur sur la version https. L’exemple ci-dessous montre que Baidu a crawlé et indexé la version http de Weicaifu, mais les internautes sont redirigés sur la version https.

Https sur Baidu : indexation et SEO - AUTOVEILLE

Version http indexée par Baidu (cache de Baidu)

https sur Baidu n'est pas SEO-friendly - AUTOVEILLE

Version https vue par les internautes (redirection 301)

Maintenant, pour les entreprises qui veulent se développer en Chine, cela pourrait devenir une problématique. Google veut que les sites passent en https, mais Baidu ne les indexe pas correctement … La meilleure chose, selon moi, c’est de créer un site chinois à part en .cn. Ainsi, on aura des sites parfaitement optimiser pour chacun de ces moteurs.

Mais, techniquement, il faut étudier la faisabilité, les coûts (développement, maintenance, etc.). Donc, une réelle étude et discussion doit être organisée avec vos collaborateurs avant de prendre une décision.

Si vous souhaitez m’en parler, m’écrire, n’hésitez pas ! > autoveille@gmail.com

Bon courage !

Véronique Duong –

Bonjour à tous 🙂

Ce matin, en effectuant nos veilles stratégiques sur les informations SEO, des collègues m’ont demandé qu’est ce qu’était « Sogou« .

Logo Sogou - AUTOVEILLE

Je me suis alors dit qu’il serait intéressant pour la communauté SEO française de connaître ce moteur de recherche qui détient près de 10,35% des parts de marchés en Chine !

Après Baidu et 360 .cn, Sogou est le 3e moteur de recherche le plus utilisé dans le Pays du Milieu.

Répartition parts de marché moteurs de recherche chinois en août 2013 - AUTOVEILLELes données ci-dessus datent d’août 2013. La part de marché de Sogou a progressé de 2,35% depuis 2012. Elle est passée de 8% à plus de 10%.

Sogou présente des services très similaires à ceux de Baidu … voire ceux de Google ! Sogou Images, Sogou News, Sogou Music, Sogou Videos, etc. tout y est pratiquement :

Services de Sogou - AUTOVEILLE

Sogou commence à « copier » sur Baidu et Google en mettant en place aussi le Knowledge Graph ! Par exemple, lorsqu’on cherche Huawei dans le moteur, on a ce résultat de recherche naturel (SEO) :

Résultats de recherche SEO - Sogou - AUTOVEILLE

 

Pour ce qui est des résultats de recherche SEA sur Sogou, on a une image dans le snippet, les petits liens annexes (site-links) en plus en bas de l’annonce (comme on peut l’avoir avec Google) et le même fond gris que Baidu avec la mention « 推广 » pour qu’on sache que c’est une annone.

Sogou SEA - AUTOVEILLE

 

Sogou continue a gagné en parts de marché en Chine, et personnellement, je trouve que son interface est plus agréable à utiliser que 360 .cn. Parfois, je trouve que Baidu est trop « surchargé » alors que Sogou présente des pages plus agréables à lire.

N’hésitez pas à le rendre visite ! Ah et pour ceux qui veulent le savoir … « Sogou » veut littéralement dire « chercher » + « chien ». « Baidu » est un nom qui vient d’une poésie par contre (cependant, on retrouve le trait sémantique de l’animal du chien dans le logo de Baidu …) :

Logos Sogou VS Baidu - AUTOVEILLE

 

Les deux moteurs de recherche sont assez similaires, mais Baidu reste largement en tête pour le moment en termes d’utilisation.

Si le SEO est bien fait pour Baidu, il sera également bénéfique pour les autres moteurs de recherche chinois normalement.

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

 

Bonjour tout le monde !

Comme je reçois de plus en plus de demandes pour le SEO Baidu et des études portant sur le référencement chinois, j’ai décidé de vous parler de Baidu Index. J’adore cet outil SEO qui me permet d’étudier rapidement les tendances de recherches en Chine par région / ville, par genre, par tranches d’âge, par catégorie socio-professionnelle.

Baidu Index - Tendance de recherches en Chine - AUTOVEILLE

 

Comme vous pouvez le constater, cet outil existe en version beta pour le moment (donc, des mises à jour régulières vont encore être réalisées). Pour accéder à la plateforme, il faut avoir un compte :

Compte sur Baidu Index - AUTOVEILLE

 

Dans l’exemple ci-dessous, on compare deux termes chinois pour voir lequel est plus recherché sur Baidu. On ne peut faire une comparaison qu’avec trois mots-clés maximum.

(Veuillez agrandir l’image pour qu’elle soit lisible)

 

Etude SEO sur Baidu Index - AUTOVEILLE

 

On a le nombre d’impressions des deux mots-clés pour les 30 derniers jours sur PC et mobile. Ces données sont vraiment très précieuses pour réaliser une bonne étude de mots-clés (par exemple …)

Baidu Index indique également les idées de mots-clés (ou plutôt les autres traits sémantiques) qui sont associées aux termes recherchés.

Mot-clé 1 :

Collocats - traits sémantiques - Baidu Index - AUTOVEILLE

 

Mot-clé 2 :

Collocats - traits sémantiques (2) - Baidu Index - AUTOVEILLE

 

Baidu Index permet également de voir où est-ce que ces requêtes sont très recherchées. Pour nos deux termes, ce sont les villes de Canton, Pékin, Zhejiang, Jiangxu.

Tendance de recherches en Chine par région - AUTOVEILLE

 

Baidu Index donne également des informations sur le genre et la tranche d’âge des internautes qui recherchent très souvent les mots-clés étudiés :

Genre et tranche d'âges - Baidu Index - AUTOVEILLE

 

Si vous êtes intéressé par le SEO sur Baidu ou le webmarketing en général en Chine, n’hésitez pas à me contacter. Je serais ravie de partager ma passion avec vous, et d’en discuter.

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

Bonjour tout le monde !

Je reviens avec un petit article sur les moteurs de recherche chinois : Baidu et 360. Entre eux, ce n’est vraiment pas la joie, ils ont une très mauvaise relation (360 copie souvent sur Baidu …), et finissent souvent devant les tribunaux !

Voici le message qu’une collègue chinoise experte en webmarketing  m’a envoyé par rapport à la relation Baidu / 360 :

Mail sur la relation Baidu / 360 - AUTOVEILLE

 

 

Comme quoi, ce n’est vraiment pas l’amour entre ces deux moteurs de recherche chinois …

En effet, en effectuant ma veille stratégique d’informations SEO, je suis tombée sur un message d’avertissement quand j’ai entré la requête « 360 » sur Baidu :

Message avertissement Baidu pour 360 - AUTOVEILLE

 

Le message encadré en rouge est un avertissement laissé par Baidu sur la violation de la 20e « loi » du Ministère de l’Industrie et de la Technologie d’Information en Chine. Ce message porte sur le fait que 360 empêchait les internautes de télécharger l’anti-virus de Baidu (tout en mettant en avant le sien …).

Et finalement, afin d’assurer la « liberté » et l’indépendance des internautes dans leurs choix d’installation des logiciels de sécurité, Baidu demande aux internautes qui veulent installer leur antivirus, de désinstaller tout d’abord celui de 360 … (euh, ça revient au même finalement ?! Baidu impose aussi le sien quoi !) … Vive l’e-réputation avec un tel « scandale » juridique.

Pour l’instant Baidu détient la majorité des parts de marché, mais 360 grimpe à une vitesse importante aussi. J’ai récemment fait une étude pour comparer lequel de Baidu et 360 serait plus utilisé dans les grandes villes comme Shanghai, Pékin, Canton, etc.

Et à ma bonne surprise, les jeunes hommes de 30-39 ans utiliserait plus 360 (en bleu) que Baidu (en vert) :

Baidu VS 360

 

Les données de l’histogramme ci-dessus ne datent que de ce mois de janvier (du 1er janvier 2014 au 21 janvier 2014). Mais dans l’ensemble, je pense que Baidu est beaucoup plus utilisé (si on prend des données sur un an).

Je vais suivre de plus près la relation entre ces deux moteurs ! Cela a l’air tellement intense du côté de l’Orient en ce moment 🙂 !

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

Bonjour tout le monde !

Un article pour vous présenter deux outils SEO que j’utilise pour travailler le référencement naturel chinois. Le premier permet de mesurer la longueur des méta tags et le deuxième permet de calculer la densité de mots-clés. D’après mes études, les moteurs de recherche chinois ne pénaliseraient pas le keyword stuffying … il faudrait alors se concentrer un peu plus particulièrement sur les mots-clés, mais cela n’est qu’une hypothèse.

Baidu indique désormais les sites auxquels il fait « confiance » avec une icône bleue :

Baidu met une icone bleue pour les sites de confiance | AUTOVEILLE

L’outil SEO pour mesurer la longueur de méta tags est 网页META信息检测工具 (soit « outil d’analyse de méta tags on-page »). Voici un exemple avec la page d’accueil d’Apple :

SEO chinois sur Baidu : Apple ne respecte pas les critères des méta tags

Apple ne respecterait pas assez la longueur des méta tags. (D’ailleurs, je trouve bizarre que les méta tags de leur version chinoise soit en anglais !!). Pour atteindre les critères chinois des méta tags, il faudrait :

  • des balises meta title de 80 caractères
  • des balises meta keywords de 100 caractères
  • des balises meta description de 200 caractères

L’outil qui me permet de calculer la densité de mots-clés est 网页关键词密度检测工具 (soit « outil de mesure de fréquence de mots-clés on-page »).

Voici un exemple avec « veille » et la page d’accueil AUTOVEILLE :

Densité de mots-clés pour le SEO chinois | AUTOVEILLE

La page d’accueil AUTOVEILLE respecte le conseil donné par tool.chinaz.com avec ses 4,4%. Une densité qui dépasse 8% pourrait être vu comme du spam.

Si vous êtes intéressés par le SEO chinois, et que vous voulez en savoir plus, contactez-moi par mail ou laissez-moi un commentaire.

Bon courage à tous !

Véronique Duong –

%d blogueurs aiment cette page :