archive

Archives de Tag: SEO chine

Bonjour tout le monde !

Je vous parlais souvent de Dragon Metrics qui permet de suivre la plupart des moteurs de recherche chinois, mais je ne sais pas si vous avez remarqué que SEMRush permet aussi de suivre les classements sur Baidu aussi depuis quelques temps.

Le paramétrage se fait dans « Projets », et il faut ajouter le nom de domaine du site chinois à suivre :

semrush-baidu-seo-veronique-duong

Sélectionnez bien « Baidu » (et il n’y a que les positions PC qui remontent pour le moment).

Ensuite, entrez une liste de mots-clés en chinois afin de suivre correctement les classements du site sur les termes les plus stratégiques et importants pour la marque :

semrush-baidu-seo-veronique-duong-2

Le suivi est assez fiable car dans SEMRush, il est indiqué pour les mots-clés les numéros des classements, et on retrouve bien les pages (de mon client dans ce cas) au sein de Baidu :

creaform-3D-seo-baidu-veronique-duong

Dans Baidu, on retrouve la page de mon client indexé et positionné sur le 3e mot-clé de la liste ci-dessus :

client-chinois-seo-baidu-veronique-duong

Profitez d’un essai gratuit sur SEMRush en cliquant sur le lien ci-dessous : 7 jours d’essai SEMRush

Si vous avez des questions sur le SEO chinois, écrivez moi sans attendre à vduong@rankwell.fr ou autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique DUONG РDirectrice chez RANKWELL РPassionn̩e de SEO Google et Baidu depuis 2010

 

Publicités

EDIT : l’événement est reporté à la rentrée 2019 ! Nous vous tenons au courant 🙂

Bonjour tout le monde !

Le 21 mai 2019, je co-organise avec l’école de management EMLyon Business School, Club Chine sur le sujet suivant : « A la recherche du client chinois, l’incontournable référencement des sites internet et des outils digitaux en vue d’améliorer l’activité auprès du public chinois ».

Voici le programme :

Le club chine emlyon forever est heureux de vous convier à sa prochaine conférence le jeudi 21 mai 2019, 19h sur le campus emlyon business school de Paris.

La Chine est devenu un marché incontournable, tant sur son marché domestique qu’à l’extérieur. Les entreprises occidentales ont de plus en plus besoin de se faire connaître auprès des entreprises et consommateurs chinois où qu’ils se trouvent pour pouvoir commercer avec eux. Pour cela, elles doivent référencer leurs sites internet et emprunter les canaux et supports les plus utilisés par les chinois pour s’informer et effectuer leurs règlements, par exemple, wechat, what’s app spécialement sur mobile.

emlyon-business-school-conference-veronique-duong

Cette soirée permettra de mettre l’accent sur le levier d’acquisition de trafic incontournable : le SEO sur les moteurs de recherche chinois.

Pour en présenter les enjeux de façon concrète, le club Chine emlyon forever accueillera :

– Véronique DUONG, dirigeante fondatrice de l’agence Rankwell experte SEO international et spécialiste en webmarketing et influenceuse marketing franco-chinois, expliquera comment se lancer sur le marché chinois grâce au SEO ;

– Annie GUO, fondatrice et CEOde Silkpay, interviendra sur les paiements sur mobile chinois et expliquera l’importance d’avoir Alipay et WeChat pay en boutique ;

– Huan JIN, marketer, exposera une étude de cas concrète d’une marque chinoise voulant venir s’implanter en Europe.

Inscrivez-vous nombreux !

Jeudi 21 mai 2019 à 19h
campus emlyon business school
15, boulevard Diderot
75012 Paris
Métro le plus proche : Gare de Lyon (ligne 1)

Réservez dès à présent votre soirée et n’hésitez pas à en parler autour de vous !

Un cocktail suivra permettant de faire plus ample connaissance entre participants et avec les intervenants.
(les inscriptions sont prises en compte dans l’ordre d’arrivée et dans la limite des places disponibles. Veuillez nous informer de tout désistement au plus tard 2 jours avant l’événement)

Lien d’inscription et billetterie : Acquisition du client chinois via du SEO (emlyon business school)

Venez nombreux l’événement !

V̩ronique DUONG РPassionn̩e de SEO depuis 2010 et Directrice chez RANKWELL

Bonjour à tous !

Dans cet article, je vous partage les polices les plus utilisées en chinois simplifié. Si vous vous intéressez à la Chine et au webmarketing chinois, vous vous êtes peut être déjà posé la question : quelle police chinoise pour mon site ?

Je vais tenter de répondre à cette question en vous proposant 10 polices chinoises pour embellir les sinogrammes qui seront posés sur votre site web !

police-chinoise-baidu-seo-veroduong

 

Voici la première police 宋体 (Song ti) : une police avec serif, formant des petits triangles aux angles des caractères. Voici quelques exemples :

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-songti

La deuxième est 楷体 (Kai ti) : la forme la plus courante qu’on peut voir sur des sites chinois

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-kaiti

La troisième 黑体 (Hei ti) : écriture sans serif, plate, sans pattes, je dirais que c’est la plus lisible, et passe partout

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-heiti

La quatrième 魏体 (Wei ti) : un style plutôt rare, un peu vintage !

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-weiti

La cinquième 行体 (Xing ti) : très manuscrite, presque calligraphique !

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-xingti

La sixième 圆体 : écriture tout en rondeur !

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-yuanti

La septième 隶书 (Li shu) : écriture un peu écrasée, conforme pour les livres, les romans

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-lishu

La huitième 综艺体 : une forme plutôt artistique, ne convenant pas à tous les types de sites

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-zongyiti

La neuvième 霹雳体 (Pili ti) : très très graphique, cela ne conviendra que pour certains types de sites

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-piliti

 

La dixième 琥珀体 (Hupo ti) : une police qui convient pour les sites pour enfants

police-chinoise-baidu-seo-veroduong-hupoti

Le choix des polices est assez subjectif. N’étant pas webdesigner, je ne peux pas vraiment donner de conseils d’expert sur cela, mais pensez à prendre une police lisible sur tout support. On évitera le gras, le serif, l’italique sur des sinogrammes, car cela peut devenir vite illisible à la lecture !

Si vous avez des questions sur le SEO Baidu, je suis à votre disposition pour en discuter !

Bon courage !

V̩ronique Duong РPassionn̩e de SEO РExperte SEO certifi̩e CESEO РDirectrice @Rankwell

Bonjour tout le monde !

Récemment, en faisant mes tests sur les outils et les logiciels SEO, j’ai remarqué que SEMRush suit les positions SEO sur les résultats PC de Baidu ! La catégorie qui permet de suivre les positions SEO de Baidu se nomme « Position Tracking » dans SEMRush :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-1

J’ai fait le test sur un tout nouveau site (d’où le peu de données) qui vient de se lancer sur le marché chinois, et de ce fait, il n’a pas encore beaucoup de résultats. A l’intérieur de Position Tracking, nous avons ces informations suivantes :

  • Overview
  • Rankings distribution
  • Rankings
  • Landing pages
  • Competitors Discovery (fonctionnalité intéressante pour découvrir les concurrents de la SERP sur Baidu !)
  • Devices & Locations

Voici les captures écran de chaque onglet que je trouve intéressant à regarder de plus près (je vous invite à cliquer sur les images pour les zoomer) :

La courbe de suivi de positions SEO dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-2

L’overview des mots-clés et leurs positions dans Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-3

La répartition des positionnements en TOP 3, TOP 10, TOP 20, etc. :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-4

Les landing pages du site qui se positionnent :semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-5

La partie sur les concurrents des résultats de Baidu :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-7

Une cartographie pour représenter l’ampleur de chaque concurrent :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-6

 

Ce que je trouve dommage, c’est qu’il manque les volumes de recherche de chaque mot (volume quotidien ou mensuel sur PC et Mobile). Si on avait ces informations en plus, l’outil sera plus complet. La cartographie sur les concurrents est pas mal car elle permet de voir sur combien de mots-clés les concurrents sont positionnés.

Il y a aussi la fonctionnalité « Winners & Losers » qui permet de constater le nombre de mots-clés perdus ou gagnés par les concurrents :

semrush-position-tracking-autoveille-seo-baidu-8

L’outil Position Tracking est intéressant, mais il peut encore être amélioré avec les volumes de recherche quotidien et/ou mensuel sur mobile, PC, le KEI éventuellement. Mais pour un outil SEO occidental, on a déjà une très bonne base ! J’utilise actuellement Dragon Metrics, mais je vais désormais croiser les données Dragon Metrics et SEMRush afin d’avoir plus d’insights.

En tout cas, si vous êtes intéressé par le SEO sur Baidu, n’hésitez pas à me contacter par mail (autoveille@gmail.com ou vduong@rankwell.fr) ou encore via Linkedin !

Testez SEMRush, outil de suivi de KPI SEO polyvalent !

semrush-test-gratuit-veronique-duong

Bon courage à tous,

V̩ronique Duong РPassionn̩e par le SEO et Directrice chez Rankwell

 

 

Bonjour tout le monde !

En tant que SEO, nous savons tous à quel point il est important de bien choisir un CMS pour créer des sites qui soient le plus SEO-friendly possible. WordPress, Drupal, Joomla, Prestashop, CQ5, etc. on les connaisse tous à peu près … mais connaissez-vous DeDeCMS ? Je ne pense pas ! Eh bien, sachez que c’est le CMS le plus populaire en Chine ! Voici un article en chinois qui date de 2018 qui parle de cela : DeDeCMS v5.7 密码修改漏洞分析

C’est un CMS open source, très simple d’utilisation, mais d’après les personnes qui font du SEO en Chine, ce CMS n’est pas du tout SEO-friendly …

 

dede-cms SEO Chinois AUTOVEILLE

 

Pour utiliser ce CMS, il faut tout d’abord le télécharger. Ensuite, il faut s’y inscrire dessus :

dede-cms-inscription

Puis, on se voit attribuer un ID d’utilisateur :

dede-cms-identifiant

Lorsqu’on arrive sur l’interface du CMS, cela ressemble à ça :

dede-cms-interface-categories

Le CMS permet de gérer les catégories, de gérer le menu du site, et de rédiger des articles plus ou moins élaborés. Je ne l’ai pas testé personnellement, mais je vais le faire plus tard, et je vous donnerais mon retour sur cet outil. En bas à droite, il y a une partie dédiée aux informations destinées au SEO !

Il faut être assez technique pour installer ce CMS. On le télécharge, et on on a pas mal de fichiers comme ceux ci-dessous :

dede-cms-installation

Je le teste, et j’en ferais un autre article dès que j’ai le temps !

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РDirectrice chez Rankwell

Bonjour tout le monde !

Suite à mes différentes discussions avec des prospects, des clients, des personnes intéressées par le développement de leurs affaires en Chine, j’ai décidé de poster cet article sur les habitudes des internautes chinois ! Leurs façons de naviguer dans un site web, les codes couleurs, les codes chiffrés, etc. C’est parti !

Le Rouge, c’est la couleur du bonheur !! Il faut en mettre partout ! C’est la couleur de la prospérité, de l’amour, de la joie. Dans Baidu Trends, on voit très bien que les flèches montrant une croissance sont en rouge, et une décroissance, en vert !

baidu-trends-seo-chinois-autoveille

Les couleurs orangées, bleues, marron sont les bienvenues !

Les couleurs noir, blanche, jaune (à Shanghai) sont à éviter car elles représentent le deuil …

En Chine, lorsqu’on offre des cadeaux, c’est toujours par pair ! Attention aux chiffres impairs, c’est très mal vu, surtout pour les personnes plus âgées qui sont assez superstitieuses.

Par rapport à la navigation sur les sites web, dès lors qu’un internaute chinois clique sur un lien, il faut que ce lien ouvre une page dans un nouvel onglet ! C’est vraiment leurs habitudes de navigation. Si cela ne s’ouvre pas, ils ne comprennent pas. C’est comme pour nous finalement, on ne comprend pas pourquoi eux ils veulent que les liens s’ouvrent tous dans un nouvel onglet … !

Attention aux chiffres 4, 13 et 14 ! Surtout à Hong Kong et à Taïwan … ce sont des chiffres qui ne porteraient pas « bonheur ». Dans un des hôtels à Taïwan dans lequel j’ai résidé, dans l’ascenseur, il n’y avait pas les 13e et 14e étages ! Je suis passée du 12e au 15e, et c’est assez « bizarre » sur le coup.

Toujours par rapport aux chiffres, mais en Chine cette fois : les Chinois aiment utiliser les sons des chiffres pour former des phrases ou des noms. Alibaba est un exemple parfait ! Le domaine du site chinois est 1688 .com, et 1688 en chinois se dit : yi liu ba ba, et ça sonne comme « Alibaba » (vous pouvez tester dans Google Translate et écouter le son 🙂

En Chine, si vous voyez « 55555 », ça veut dire que la personne est en train d’imiter un bruit de « pleurs » car le son du 5 en chinois est « wu », et ça fait « uhuhuhuhuh » ou « wuwuwuwu ». Oui, je sais, c’est assez drôle :))

A Taïwan, si vous voyez « 87 » parfois, cela veut dire « stupide » ou « débile » car le son de « 8 »+ »7″, ça fait « ba » + « qi », soit ce terme :

taiwan-87-slang-words

Faites donc attention aux chiffres que vous utilisez lorsque cela est pour un public asiatique où on peut trouver des chinois, des hong kongais, des taiwanais, des coréens, des japonais, etc.

Et pour finir cette série d’habitudes et de codes culturels, j’ai choisi WeChat bien évidemment ! Les Chinois continentaux ne peuvent pas vivre sans leurs smartphones maintenant ! Ils font tout dessus, mais vraiment tout ! Voici la capture d’une conversation (dans trois langues … français, anglais, chinois) entre une amie chinoise qui vient de vivre en France et moi :

smartphone en chine wechat en chine smo autoveille

Vous voyez à quel point WeChat peut tout simplement faire le quotidien des personnes résidant en Chine ! C’est dingue ! En écrivant cet article, mon seul envie là, c’est de prendre un billet pour aller directement en Asie ! Entre le Cambodge, la Chine, Hong Kong et Taïwan, il me faut au moins deux mois de vacances … mais c’est impossible … sauf si je travaille de là bas … tiens, c’est une bonne idée ça 😉

Véronique Duong à Taiwan, à Tapei 101 - autoveille

#2018 !

Si vous avez des questions sur les usages comportementaux en Asie (surtout Camboge, Chine, Hong Kong et Taïwan), écrivez moi à vduong@rankwell.fr ou veronique.duong@autoveille.fr

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Consultante SEO passionnée par l’Asie et l’Europe ! Gérante @Rankwell

Bonjour tout le monde !

Comme dimanche 1er octobre 2017, les Chinois continentaux fêtaient les 68 ans de la République populaire de Chine (cet anniversaire ne concerne pas les Taïwanais, les Hong Kongais, les Macanais, etc.), je me suis dit qu’un petit article sur les périodes où l’audience en ligne est au plus bas en Chine pourrait vous intéresser.

En effet, suite à la fête nationale de la Chine qui a lieu tous les 1er octobre de l’année, il y a la Fête de la Lune qui arrive quelques jours avant ou après, et cette fête de la Lune concerne tous les territoires « chinois » : Hong Kong, Taïwan, Macao, Chine, Singapour, etc. Mais nous allons nous intéresser au calendrier de la Chine continentale. Les Chinois ont 1 semaine de vacances obligatoires, et … tout est fermé : bureaux, centres administratifs, etc. sauf les restaurants, les centres commerciaux, les stands en plein air qui sont ouverts 🙂

Voici le fameux calendrier chinois que j’ai capturé sur Baidu (la période de vacances est représentée en rouge) :

calendrier-chinois-baidu-vacances-fete-de-la-lune-autoveille

Les Chinois sont actuellement au repos du 1/10/17 au 8/10/17, et si vous travaillez avec la Chine ou si vous attendez des réponses à vos mails pendant cette semaine, eh bien … vous n’aurez pas beaucoup de retours !

Il y a deux fois dans l’année où l’audience et l’activité en ligne sont au plus faible en Chine : le Nouvel An Chinois et la Fête de la Lune ! A vrai dire, de mon côté, comme je fête toutes les fêtes liées à la Chine et au Cambodge, je suis également moins devant le PC (le soir) à ces moments là.

On peut voir l’audience d’une site web chinois dans Baidu Tongji. Voici la capture d’un compte Baidu Tongji pour un client chinois dans la cosmétique, et la courbe ci-dessous représente les données en octobre 2014 :

introduction-baidu-analytics-autoveille

On constate que la courbe commence à indiquer plus de visites et d’audiences vers la fin de la semaine de vacances. Pour vous permettre de bien voir qu’il s’agissait d’une période de vacances, je vous remets le calendrier octobre 2014 de Baidu :

calendrier-chinois-baidu-vacances-fete-de-la-lune-autoveille-2014

Sur la courbe de la capture Baidu Tongji, on voit bien que l’audience a repris le 8 octobre 2014, qui marque également la fin des vacances.

A travers cet article, ce que je voulais vous dire c’est de faire attention aux périodes festives en Chine. Il y aura moins d’audiences sur vos courbes Analytics, et vous n’avez pas à paniquer, c’est normal 😉 Notez que c’est toujours en janvier / février et en octobre !

Sur ce, bonne fête de la Lune, et mangez des gâteaux de Lune ! Vous en trouverez dans le 13e arrondissement de Paris 😉

mooncake-gateaux-lune-seo-baidu-autoveille

Source : en. people .cn

Si vous avez des questions sur le SEO et le webmarketing chinois en général, écrivez moi : autoveille@gmail.com

Bon courage à tous !

V̩ronique Duong РConsultante SEO certifi̩e CESEO 2014

%d blogueurs aiment cette page :